Le Canal des Deux Mers est un itinéraire cyclable de 750 km qui relie Royan sur la Côte Atlantique à Sète sur la Méditerranée en suivant le Canal de la Garonne et le Canal du Midi. Pour ma part, j’ai parcouru environ 160 km en vélo sur 4 jours entre Sète et Carcassonne – soit une moyenne de 40 km par jour, en parcourant les chemins de halage du Canal du Midi.

Dans cet article je vous propose de découvrir l’itinéraire du Canal des 2 Mers entre Sète et Carcassonne avec mes conseils pratiques pour voyager à vélo le long du Canal du Midi et les choses à découvrir le long du chemin. Comme d’habitude, vous y trouverez également mes bonnes adresses testées et approuvées !

une écluse sur le canal du Midi

Petite histoire du Canal du Midi

Je m’étais déjà baladée le long du Canal du Midi lors de précédents séjours en région Occitanie, que ce soit à Toulouse ou à Carcassonne, mais je n’avais jamais réalisé l’ingéniosité derrière ce projet pharaonique.

Avant la construction du Canal du Midi, les bateaux devaient faire le tour de la péninsule Ibérique via le Détroit de Gibraltar pour transporter les marchandises. Un trajet à la fois long et dangereux à cause des pirates. Relier la côte Atlantique à la Méditerranée via la construction d’un canal serait donc un gain de temps énorme. C’est comme ça que naquit l’idée de créer le Canal du Midi. Néanmoins, les défis à relever étaient nombreux et il restait à convaincre Louis XIV et Colbert de la faisabilité et de la rentabilité d’un projet pharaonique.

Une chose qui ne m’avait jamais effleuré l’esprit et qui pourtant était la clé dans ce projet était qu’il fallait résoudre le problème de la ligne de partage des eaux entre Toulouse et la Méditerranée. L’eau s’écoule selon l’altitude et d’elle-même n’aurait pas pu remonter d’elle-même vers le point culminant du canal (c’est logique quand on y pense !)

C’est grâce à l’ingéniosité de l’inspecteur des impôts biterrois Pierre-Paul Riquet, que ce problème majeur fût résolu. Il identifia la ligne du partage des eaux à Naurouze, qui a 194 m est le point culminant du Canal du Midi, et imagina d’y dévier les eaux de la Montagne Noire. Pour assurer l’alimentation du Canal, Pierre Paul Riquet y créa en 1667 la retenue de Saint Ferréol, pour alimenter le Canal.

Pierre-Paul Riquet fut le principal instigateur du Canal du Midi. En plus de résoudre la problématique de l’alimentation en eau du Canal, il travailla d’arrache pied sur l’identification du tracé et la résolution des principaux obstacles comme le Col du Malpas. Travailleur acharné, il fût également la cible de nombreuses cabales. Il fallut 5 ans d’étude et 15 ans de travaux (le Canal de 260 km de long fût construit à la pelle et à la pioche !) pour venir à bout de ce projet. Malheureusement, Pierre-Paul Riquet ne verra jamais le Canal mis en eau puisqu’il meurt ruiné (il investi une grande part de sa fortune personnelle dans ce projet) quelques mois seulement avant la fin du chantier. C’est son fils qui terminera la construction et qui profitera de l’incroyable manne financière.

Jusqu’à l’apparition du chemin de fer, puis du transport routier, le Canal du Midi connu un important trafic de marchandises. Aujourd’hui classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, le Canal du Midi voit encore passer de nombreux bateaux, mais exclusivement pour le tourisme fluvial.

Canal du Midi

Mes conseils pratiques pour voyager le long du Canal du Midi à vélo

Quel type de vélo est adapté au Canal du Midi ?

Sur sa partie sud, l’itinéraire du Canal des Deux Mers emprunte les anciennes voies de halage du Canal du Midi. Hormis à quelques rares endroits (notamment au sud de Béziers où l’on trouve une superbe piste cyclable bitumée), le chemin n’a pas du tout été amménagé pour la pratique du vélo : ils sont restés un peu dans leur “jus”. Cela donne un côté nature fort sympathique que n’offre pas une piste revêtue, mais pour profiter de son voyage, il est indispensable d’utiliser un vélo adapté. Clairement, vous n’irez pas bien loin avec un vélo de route. Un VTT, un VTC suspendu ou un vélo de gravel est préconisé.

Si vous voyagez en famille, je vous déconseille de réaliser le Canal du Midi si vous prévoyez de voyager avec une cariole. Clairement cela sera compliqué et peu agréable. La partie nord de l’itinéraire du Canal des 2 Mers entre Royan et Toulouse semble nettement mieux aménagée.

à vélo le long du Canal du Midi

Parfois il y a deux chemins qui bordent le Canal : un en bas proche de la rive et l’un en hauteur. En général (mais pas systématiquement), le chemin du haut est plus praticable que celui du bas.

Quelle est la meilleure période pour faire le Canal du Midi à Vélo ?

La meilleure période pour suivre le Canal du Midi à vélo s’étend de mai à octobre. Dans le sud de la France, la météo est en effet favorable une bonne moitié de l’année. Dans cette région du sud de la France, le vent vous causera surement plus de soucis que la pluie.

Attention, si le Canal du Midi était connu pour l’ombre salvatrice de ces platanes, une grande majorité d’entre eux a du être abattue à cause de la maladie du chancre coloré : un champignon microscopique qui tue les arbres centenaires en seulement 2 à 5 ans. Des arbres d’autres essences ont été replantés, mais il va falloir attendre pas mal d’années avant qu’ils apportent une véritable ombre.

Ainsi, une grande partie de l’itinéraire du Canal du Midi n’est plus à l’ombre. De mon côté, j’ai réalisé ce voyage fin juin et je n’ai pas souffert de la chaleur malgré le fait qu’il faisait autour de 30°C. De manière générale, je souffre beaucoup moins de la chaleur à vélo qu’en randonnée, car le déplacement de l’air me rafraichit. Pour éviter les grosses chaleurs je vous conseille de prévoir des étapes pas trop longues de manière à pédaler au maximum le matin et de garder l’après-midi pour les visites.

D’autre part, même s’il ne fait pas trop chaud, n’oubliez pas de bien mettre de la crème solaire. On l’oublie facilement, mais le soleil tape aussi quand on est à vélo !

Chemin de halage sur le canal du Midi

Quelle distance choisir pour les étapes journalières ?

Comme je vous le disais plus haut, le Canal du Midi à vélo se rapproche plus d’un itinéraire VTT que d’un itinéraire cyclable classique sur des petites routes de campagne. Cela implique une vitesse nettement plus faible. De mon côté, j’avais du mal à pédaler à plus de 18 km/h alors qu’en ville j’ai l’impression de me trainer à cette vitesse.

En comptant les arrêts photos, on considère souvent que la vitesse moyenne des cyclotouristes sur le Canal du Midi est de l’ordre de 12 à 15 km/h. Aussi, ne prévoyez pas des journées trop longues en termes de kilomètres, d’une part car vous allez vous épuiser si vous n’avez pas l’habitude du vélo, et d’autre part car vous n’aurez alors pas de temps pour visiter.

De mon côté et suite à mon expérience, je vous conseille de réaliser des étapes de 30 à 50 km (soit 2 à 4h de vélo environ) par jour pour un circuit touristique en fonction des points d’intérêt à voir sur le trajet (si vous voulez faire le Canal du Midi en mode défi sportif d’ultra-cycling c’est autre chose ^^). Cela vous laissera le temps pour visiter et pour divers imprévus (météorologiques ou techniques ! mieux vaut avoir de la marge pour éviter une grosse averse par exemple et ne pas être stressés).

De mon côté, j’avais une moyenne à 40 km par jour, mais une grosse journée de 70 km. Avec le recul, j’aurais préféré couper cette journée en deux. Si sur le papier il y avait “moins de choses à voir” entre Béziers et Carcassonne (pas de grosses villes) ce n’était pas si vrai, et j’ai fini ma journée un peu sur les rotules et surtout je n’ai pas eu le temps de m’attarder dans certains villages qui avaient l’air hyper mignons.

une écluse au bord du Canal du Midi

Je vous conseille également d’organiser vos journées par demi-journée de vélo notamment si vous souhaitez visiter les villes de la manière suivante : vélo le matin et visites l’après-midi. Ainsi, vous pourrez déposer vos affaires à votre hébergement (même si la chambre n’est pas disponible). En effet, en voyage à vélo, malheureusement il n’y a quasiment jamais d’endroit où l’on peut laisser ses affaires quand on visite. Dans mon cas comme j’avais le suivi des bagages, cela ne m’a pas posé de problème : j’avais sur moi un tote-bag qui permettait de ne rien laisser dans les sacoches hormis le kit de réparation. Mais c’est quelque chose que j’ai pu remarqué sur de précédents voyages à vélo.

Pas de balisage : prévoyez les traces GPX avec vous

Cela peut paraitre surprenant pour un itinéraire quand même assez touristique, mais il n’y a presque aucun balisage de la véloroute sur le tronçon allant d’Agde à Carcassonne. Avant de partir, je vous conseille de télécharger l’intégralité des traces GPX de l’itinéraire sur le site du Canal des 2 Mers.

Pour les lire, si comme moi vous n’avez pas de GPX vélo, vous pouvez utiliser l’application BikeGPX sur smartphone. Personnellement j’utilise un support de guidon pour avoir la possibilité de vérifier facilement si je suis toujours sur la trace ou non.

Une fois sur le canal, ce n’est pas forcément très compliqué de s’orienter puisqu’il suffit de suivre le canal mais parfois la piste change de côté et surtout il faut éviter de se tromper lorsque le canal croise d’autres rivières 🙂

Où dormir sur le Canal du Midi : Les Hébergements “Accueil Vélo” ?

Lorsque je voyage à vélo, j’opte toujours pour des hébergements labélisés “Accueil Vélo”. Il s’agit d’hébergements situés à moins de 5 kilomètres d’une véloroute et qui proposent des services spécialement adaptés pour les voyageurs à vélo comme :

  • un local sécurisé pour le vélo
  • la mise à disposition d’un kit de réparation de base
  • des services d’accueil adaptés pour le besoin des voyageurs à vélo (mise à disposition d’information sur les itinéraires, la météo…)

Sur le site internet du Canal des 2 Mers vous pourrez retrouver l’ensemble des hébergements “Accueil Vélo”.

Le Canal du Midi de Sète à Carcassonne jour par jour

Jour 1 : Sète – Agde – 25 km

Sète

Contrairement à la majorité des cyclotouristes, je vais suivre le Canal du Midi depuis Sète en remontant vers Toulouse. Après avoir récupéré mon vélo de location et un déjeuner rapide aux Halles de Sète, je prends directement la direction des plages. Je ne m’attarde pas plus longtemps dans la Venise du Languedoc, une ville que j’adore pourtant mais que j’ai déjà visité il y a quelques années, car j’ai un programme bien chargé.

Si vous ne connaissez pas Sète, je vous conseille de rester au moins une journée sur place avant de démarrer votre voyage à vélo, car c’est une ville très attachante, gourmande et où il y a énormément de choses à découvrir !

le centre ville de Sete vue des canaux

La première partie de l’itinéraire du Canal des 2 Mers entre Sète et Agde emprunte une belle piste cyclable revêtue qui longe les plages. Je ne peux m’empêcher d’aller voir la mer derrière les dunes, à défaut de me baigner (la mer est fort agitée ce jour là). Sur ce tronçon on trouve de nombreux points d’eau, notamment au niveau des douches pour les baigneurs.

Canal des 2 Mers de Sète à Agde

Retrouvez par ici mes articles sur Sète :

La Réserve Ornithologique du Bagnas

La véloroute passe juste à côté de la Réserve Ornithologique du Bagnas que j’avais découverte lors de mon précédent week-end à Sète. Je ne m’y arrête pas pour cette fois mais n’hésitez pas à faire un détour car l’on peut y observer de nombreuses espèces d’oiseaux dont de nombreux flamands roses !

Réserve ornithologique du Bagnas dans l'Herault
Vol de flamands roses au dessus de la réserve du Bagnas

Retrouvez par ici mon article sur la réserve ornithologique du Bagnas

Le Cap d’Agde

La véloroute du Canal des 2 Mers bifurque vers le centre historique d’Agde, mais je fais un croche par la station balnéaire du Cap d’Agde pour découvrir le superbe Musée de l’Ephèbe consacré à l’archéologique sous-marine.

Si comme moi vous avez regardé les nombreux reportages qui sont diffusés l’été à la télé, vous aurez surement de nombreux a priori sur le Cap d’Agde ( = station balnéaire très fêtarde et/ou naturiste). Ma courte visite au Cap d’Agde m’a donné l’impression qu’il s’agit plutôt d’une station balnéaire tranquille et familiale. Ce que l’on montre à la télé est une déformation de la réalité car la station est immense. On trouve aussi bien des plages privées pour tout type de public (luxe, fêtard, …) que des belles plages sauvages comme la superbe plage de la Conque avec son sable noir.

Plage de la Conque à Agde
Le Musée de l’Ephèbe

Le Musée de l’Ephèbe au Cap d’Agde est le seul musée de France dédié à l’archéologique sous marine. Il se constitue en 3 espaces principaux :

  • le département des bronzes avec les plus belles pièces du musée comme la magnifique statue de l’Ephèbe qui a donné son nom au musée
  • le département de la navigation antique avec une incroyable collection d’amphores
  • le département moderne avec de nombreuses pièces d’artillerie et une exposition passionnante sur le naufrage du navire de la Jeanne-Elisabeth, un bateau de commerce suédois au large de Palavas
Le Musée de l'Ephebe
mosaique au musée de l'Ephebe à Agde
le musée de l'Ephebe au Cap d'Agde
Musée de l'Ephebe à Agde
Informations pratiques pour visiter le Musée de l’Ephèbe à Agde (2021)

Tarifs : plein tarif : 6 €, tarif réduit, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Gratuit pour tous le 1er dimanche du mois (sauf d’avril à septembre)

Horaires : Ouvert tous les jours sauf le 1er mai, les vacances de Noël et le Jour de l’An

De janvier à mai / de octobre à décembre : du lundi au vendredi : de 10h00 à 17h30 // du samedi au dimanche : de 10h30 à 17h00 ; de juin à septembre : tous les jours de 10h à 18h30.

Retrouvez toutes les informations pratiques à jour sur le site internet du Musée de l’Ephèbe

Le Centre historique d’Agde

Le centre historique d’Agde est souvent boudé par les touristes qui préfèrent les plages du littoral. Néanmoins de passage dans la région, il serait dommage de ne pas faire un petit tour dans le centre-ville ancien. Malheureusement, celui-ci a souffert d’un cruel manque de rénovation durant de nombreuses années (heureusement c’est en train de changer avec un gros programme de revitalisation qui va s’étaler sur 5 ans). Comme de nombreuses villes, le centre historique a été boudé et s’est paupérisé au profit des nouveaux quartiers / centres commerciaux périphériques. Pourtant, Agde est doté d’une histoire très ancienne (la ville a été fondée par les Grecs il y a 26 siècle !).

Le centre-ville d’Agde se caractérise par l’utilisation de pierre basaltique noire. Il faut prendre le temps de se perdre dans les ruelles étroites. Les principaux monuments à ne pas louper son les vestiges des remparts, sa cathédrale romane du XIIème siècle et le bâtiment de l’Hôtel de ville.

ruelle dans le centre ville d'Agde
centre ville d'Agde
centre ville d'Agde
place centre ville Agde
centre ville d'Agde
Intérieur de la cathédrale d'Agde
Où dormir et où manger à Agde ?

J’ai séjourné une nuit à l’Hôtel Yseria, idéalement situé dans le centre-ville historique à deux pas de la cathédrale romane.

Yseria Hotel à Agde
chambre yseria Hotel à Agde

J’ai diné au restaurant L’Explorateur situé sur la place juste en face et qui propose une carte de type bistrot avec des plats comme des burgers ou des moules-frites. Le restaurant a la particularité de posséder une impressionnante carte de cocktails.

Restaurant les Explorateurs à Agde
restaurant à Agde

Jour 2 : Agde – Béziers – 30 km

Pour la partie concernant l’itinéraire entre Agde et Béziers, je vous invite exceptionnellement à NE PAS suivre l’itinéraire indiqué sur le site internet du Canal des 2 Mers. D’une part, car il ne suit par le Canal du Midi (et passe par des routes) et d’autre part car lors de mon passage il n’était pas possible de traverser le Libron là où l’itinéraire le prévoyait. Le pont était fermé pour des raisons de sécurité.

En suivant l’itinéraire proposé sur le site internet vous ne verrez ni l’écluse ronde d’Agde, ni les ouvrages du Libron et c’est dommage. Il est vrai que le chemin de halage à proximité d’Agde est particulièrement cahoteux mais si vous avez un VTT pour pourrez passer sans soucis en étant attentif.

En quittant Agde, je vous invite donc à prendre la direction de l’Ecluse ronde et de là à suivre le Canal du Midi sans vous soucier des panneaux qui vont indiquent Béziers un peu plus loin. Après le Libron, au niveau de Portiragnes, vous retrouverez l’itinéraire officiel, qui est entre Portiragnes et Béziers une piste cyclable en excellent état. Profitez-en, vous ne reverrez pas de bitume de si tôt !

piste cyclable du canal du Midi près de Béziers

Les Ouvrages du Libron

Le Libron est la plupart du temps un petit cours d’eau au débit insignifiant que traverse le Canal du Midi au niveau de Vias. Mais ce petit fleuve est sujet à des crues importantes en période de fortes pluies qui causaient des problèmes de navigation sur le canal. Cette réalisation est bien postérieure aux ouvrages construit à l’époque de Pierre-Paul Riquet.

Les ouvrages du Libron sont à ce titre bien différents des écluses que vous verrez pas la suite et c’est pour cette raison que je vous invite à les découvrir absolument. L’accès au vélo n’est pas très pratique à cause des barrières installées trop proches les unes des autres et obligent à passer le vélo à la verticale… Je vous invite plutôt à le contourner en suivant les flèches après l’avoir admirer en détail).

Les ouvrages du Libron consistent d’un ingénieux mécanisme d’aqueduc amovibles séparant le cours du Libron en deux bras que l’on laissera libres tour à tour en période de crue. Ainsi en présence d’un bateau, on va manœuvrer la première moitié de l’ouvrage en arrêtant sur un côté le flux du Libron. Une fois que le bateau à traverser le premier ouvrage on va faire de même avec le second.

les ouvrages du libron entre Agde et Béziers
les ouvrages du Libron sur le Canal du Midi

Les 9 écluses de Fonséranes

Situé à la sortie de Béziers, juste après le monumental Pont Canal qui enjambe l’Orb, se trouve l’un des ouvrages les plus extraordinaires du Canal du Midi : les 9 écluses de Fontseranes, qui forment 8 bassins en enfilades pour franchir un dénivelé de 13,60 m sur 300 m. En pédalant à vélo le long des écluses, on sent bien dans les jambes la pente à 7% 🙂

Aujourd’hui, les bateaux n’ont plus que 7 écluses à franchir car une pente d’eau construite à la fin du XXème siècle pour accélérer le passage de ces écluses à apporter quelques modifications à la construction originelle. Cette pente d’eau n’a malheureusement pas beaucoup servi puisque le transport de marchandises a cessé peu après.

Les Ecluses de Fontsérane
passage des écluses de Fontsérane

De passage aux Ecluses de Fontséranes, ne loupez par le petit film (20 min environ) immersif proposé par la Maison du Site qui propose une histoire résumé de l’épopée de la construction du Canal du Midi depuis l’idée de Pierre-Paul Riquet jusqu’à nos jours. Ce film est très bien fait et très instructif et vous permettra de mieux comprendre les enjeux de ce projet absolument pharaonique pour l’époque.

Cinéma immersif aux écluses de Fontseranes

Béziers

Je quitte le Canal du Midi pour mon étape du soir puisque je dors à Béziers. J’ai toute l’après-midi devant moi pour découvrir cette ville pour laquelle il faut bien l’avouer j’avais pas mal d’a priori. Après avoir passé deux semaines dans l’Aude pour découvrir les sites Cathares, je ne pouvais passer à côté de Béziers où l’une des plus sombres pages de l’Histoire de France se déroula.

En 1209, les seigneurs du Nord de la France se livrent à une croisade contre l’hérésie Cathare qui se développe au sud de la France (également appelée la Croisade contre les Albigeois). La ville de Béziers est assiégée : elle est accusée de protéger 222 hérétiques que les habitants refusent de livrer. L’Abée de Cîteaux Arnaud Amaury ordonne alors le massacre de la ville avec la phrase restée célèbre “Tuez les tous, Dieux reconnaitra les Siens.” La ville est mis à feu et à sang et l’on dénombre plus de 20 000 morts.

Sur les cendres de la cathédrale romane est reconstruite une cathédrale gothique somptueuse. C’est un moyen pour les seigneurs du nord de la France vainqueur de la croisade, d’imposer leur influence sur ces territoires nouvellement conquis. (Si la croisade contre les Albigeois était justifié par des raisons religieuse comme bien souvent il y avait du politique derrière et notamment la volonté du Roi de France d’agrandir son royaume limité à l’Ile de France et ses environs).

panorama sur Béziers

Mais au-delà de cette tragique période, on découvre à Béziers une ville d’un riche patrimoine. J’ai découvert lors de ma visite que Béziers étai la ville la plus ancienne de France ! Des fouilles ont montrées des fosses défensifs et une citerne datant de -625 ans avant JC soit 25 de plus que Marseille ! Il ne reste pas beaucoup de traces visibles de l’ancienne ville gréco-romaine, dont l’emplacement n’a pas bougé. Mais l’on découvre sur l’emplacement de l’ancien théâtre romain, quelques colonnes qui ont subsistées à travers les siècles.

l'amphithéatre romain de Béziers

La ville a connu un essor important notamment à la fin du XIXème siècle, grâce à ses vignobles. Grâce à sa météo clémente, la région fût touchée bien plus tard que les autres par le phylloxera. (Et quand il fini par arriver, le remède était trouvé).

Béziers possède donc de belles rues bordées d’immeubles dont l’architecture me rappelle les immeubles haussmanniens de la Capitale. On découvre un peu partout dans la ville de très belles ferronneries.

Plus récemment, le centre-ville de Béziers, comme malheureusement de nombreux centres-villes en Province avait été délaissé au profit de la périphérique. Il s’est paupérisé et fût laissé à l’abandon. De nombreux bâtiments étaient devenus vétustes et les commerces fermaient peu à peu leurs portes. C’est à cause de cela que Béziers à commencé à souffrir d’une mauvaise image. Mais depuis quelques années tout est en train de changer avec une importante campagne de travaux de rénovation et de réhabilitation. Je ne m’étais jamais rendu à Béziers avant donc je n’ai pas d’avis là dessus, mais de tous les échos que j’ai pu entendre étaient unanimes : le centre Béziers a beaucoup changé – et en mieux – grâce à tous ces travaux (et il ne sont pas fini comme vous pouvez vois la grue sur la photo “carte postale” que j’ai pu prendre de la ville). Il reste encore beaucoup à faire, tant le patrimoine bitterois est riche, mais j’ai vraiment été charmée par ma balade dans le centre-ville !

centre historique de Béziers
beziers - détail de l'architecture haussmanienne
mur peints des vignerons à Beziers
Ruelle dans le centre de Beziers

Où dormir à Béziers ?

J’ai séjourné une nuit à la Villa Kumquats, une chambre d’hôtes urbaine située non loin dans une maison de maitre non loin du centre-ville. Le cadre est incroyable avec un superbe jardin. Les 3 chambres sont superbement décorées chacune sur un thème différent. J’ai dormi dans la chambre Toro avec un mur recouvert à la bombe représentant un taureau (la toromachie joue une place importante à Béziers). La chambre est sublime avec sa véranda.

Villa Kumquats - chambre d'hôtes à Béziers
Villa Kumquats - chambre d'hôtes à Béziers - veranda

Jour 3 : Béziers – Puicheric – 75 km

Avec le recul, cette journée était un peu longue, n’hésitez pas à la couper en deux avec une nuit supplémentaire vers le Somail. La distance en termes de kilométrages ne m’avait pas fait peur lors de la planification de l’itinéraire, mais c’était sans compter que l’itinéraire est un chemin de terre et non une piste cyclable ! La journée était tellement longue qu’à la fin de la journée j’ai du emprunter un peu la route plutôt que le chemin de hallage pour dépasser les 18 km/h…

Les caves du Château de Colombiers

Premier arrêt de la journée au village de Colombiers pour découvrir son impressionnante cave situé tout près du port fluvial (entrée 3€ ouvert d’avril à octobre du mardi au dimanche). Cette cave date de la fin du XIXème siècle et possède des fûts monumentaux (appelé des foudres) pour le stockage du vin. La charpente du bâtiment en forme de coque de navire inversée est remarquable.

Les Caves du Château de Colombiers

Le Tunnel du Malpas

Situé entre Béziers et Capestang, le Tunnel du Malpas situé sous la colline d’Enserune est l’un des ouvrages majeurs du Canal du Midi. Pour le tracé du canal, deux options étaient sur la table : essayer de percer cette colline de grès friable et passer par Béziers ou de bifurquer en direction de l’Aude. Riquet était persuadé de la première option était la bonne, mais ces adversaires n’en démordaient pas et montèrent contre lui une dangereuse cabale pour convaincre Colbert de donner l’ordre de faire arrêter les travaux. Riquet fit construire en secret un petit tunnel d’essai qui fut achevé à temps avant la visite de l’intendant du roi. Les travaux purent continuer et c’est ainsi que le tunnel du Malpas devient le premier tunnel au monde traversé par un canal navigable !

le tunnel du Malpas sur le canal du Midi
Le Tunnel du Malpas sur le Canal du Midi

L’Etang asséché de Montady

Au niveau du Tunnel du Malpas, je vous invite à prendre de la hauteur pour atteindre le sommet de la colline d’Enserune afin d’atteindre le point de vue sur l’étang asséché de Montady.

Au pied de la colline, se trouvait un plan d’eau qui s’envase progressivement au fil des siècles. Au fil des saisons, l’étang est plus ou moins asséché. La salinité de son eau augmente et la zone est considéré comme insalubre à cause de ces eaux stagnantes porteuses de maladie. Toutefois vers le XIème siècle, sept notables dont le seigneurs de la région de Colombiers acquièrent les terres. Ils ont pour projet d’assécher durablement l’étang pour assainir la zone et la transformer en terre cultivable. Ils imaginent un système de drain qui recueille les eaux de l’étang pour les conduire dans un canal principal creusé à travers la colline d’Ensérune en direction de la mer.

Aujourd’hui encore, du haut de la colline d’Enserune, on peut admirer l’ensemble de ce réseau médiéval d’assèchement de plus de 80 km de fossés et de canaux.

l'etang asséché du Montady

Au niveau de la Maison du Malpas (à deux pas du tunnel mais pas franchement bien fléchée, merci Google Maps !) vous trouverez des tables de pique-nique, un point d’eau et de quoi vous abritez s’il pleut. Vous pourrez également y trouvez des renseignements sur la région et l’itinéraire ainsi qu’une maquette permettant de mieux comprendre la géographie de la colline d’Enserune.

La collégiale de Capestang

Après une longue pause à la Maison du Malpas à cause d’un orage en milieu de journée, je prends un peu de retard sur ma journée. La partie entre le Malpas et Capestang me donnera du fil à retordre car il a tellement plu fort d’un coup (même si cela n’a pas durée bien longtemps) que la terre du chemin s’est transformé en boue bien collante. Les quelques kilomètres à parcourir entre le Malpas et Capestang me semblent une éternité. Heureusement par la suite, le chemin un peu gravillonné me permettra d’avancer un peu plus vite.

Le petit village tranquille de Capestang mérite le détour pour sa superbe collégiale gothique de la fin du XIIIème siècle. Avec son clocher de 45 m qui domine le village, on la voit de loin. Il est possible de monter à son sommet lors des visites guidées qui sont organisées les weeks-ends et jours fériés.

Capestang
choeur de la collégiale de Capestang

Le hameau du Somail

Dernier arrêt de la journée, le petit village du Somail situé au bord du Canal. C’est l’endroit idéal pour faire une pause et déguster une bonne glace artisanale à la terrasse de Comptoir Nature au bord du Canal. Le village est doté de plusieurs curiosités dont une étonnante et immense librairie, le “Trouve tout du Livre” consacrée aux livres d’occasion et aux livres anciens, ou encore une péniche épicerie.

le hameau Somail au bord du Canal du Midi
librairie - le somail
épicerie - péniche au Somail

Mais l’heure tourne, il est déjà plus de 18h lorsque je quitte le Somail et il me reste un peu moins de 2h de vélo pour atteindre ma destination. Je file donc tout droit vers Puichéric sans m’attarder sur d’autres villages bien mignons qui bordent le Canal.

Puichéric

C’est donc un peu tard que j’arrive dans le village de Puichéric, où je passe la nuit. Par contre aucun regret d’avoir poussé l’étape jusque là quand je découvre mon magnifique hébergement : une chambre d’hôtes dans un château qui domine le village. Le cadre est superbe, les hôtes très sympathique, et je profiterais de la vue sur les toits de la ville depuis ma chambre !

Puicheric
Où dormir à Puichéric ?

J’ai séjourné une nuit au Château de Puicheric, un superbe château classé au monument nationaux qui a été transformé par des propriétaires passionnés en chambres d’hôtes et qui propose également une table d’hôtes, idéal après une grosse journée de vélo, car personnellement une fois posée je n’ai pas très envie de repartir ailleurs pour le diner.

J’ai dormir dans la chambre Pierre-Paul Riquet, qui peut accueillir jusqu’à 4 personnes et qui est décorée d’une très belle fresque murale. La chambre possède sa propre terrasse avec une vue superbe sur les toits de Puichéric.

chambres d'hotes du Chateau de Puicheric dans l'Aude
chambre du château de Puicheric
balcon de la chambre du château de Puicheric

Jour 4 : Puicheric – Carcassonne – 35 km

Dernière matinée de vélo pour rejoindre Carcassonne, l’étape finale de mon voyage. J’ai prévu d’arriver à Carcassonne en fin de matinée pour avoir le temps de visiter la Cité Médiévale avant de retourner prendre mon train.

Je ne m’attarde donc pas trop sur le trajet, même si je prends quand même le temps de regarder les bateaux manœuvrer aux écluses (je ne me lasse pas de ce spectacle !). En se rapprochant de Carcassonne, le paysage autour du Canal du Midi change un peu et je découvre de jolies petites falaises ocres.

les bateaux qui manoeuvrent pour le passage des écluses sur le Canal du Midi
Chemin de halage du Canal du Midi près de Carcassonne
arrivée à vélo à la cité médiévale de Carcassonne

Retrouvez par ici mon article complet sur la Cité Médiévale de Carcassonne

Et voilà, c’est déjà la fin du voyage pour moi ! Il est temps de rendre le vélo, récupérer ma valise et de me rendre en direction de la gare pour prendre le train de retour. Avant de partir, je prends tout de même le temps de prendre un déjeuner rapide au restaurant Saquette by Fred à deux pas de la Gare. Ce restaurant propose des formules rapides, saines et savoureuses avec à la carte des sandwichs, des salades ou des plats du jour. Pour ma part j’ai opté pour un poké bowl et une glace. Possibilité de déjeuner en salle ou en terrasse avec vue sur le Canal du Midi.

restaurant Saquette By Fred à Carcassonne
poké Bowl - Saquette By Fred

J’ai été enchanté de ce cours séjour à vélo le long du Canal du Midi et j’espère revenir un jour sur la véloroute du Canal des 2 Mers pour découvrir une autre partie notamment le Canal de la Garonne !

Voyager sur le Canal du Midi à vélo avec une agence

Si vous souhaitez vous aussi voyagez le long du Canal du Midi à vélo mais que vous ne souhaitez pas organiser vous même le voyage, n’hésitez pas à regarder du côté de l’agence de voyage spécialisée Le Vélo Voyageur qui propose différents parcours avec notamment un parcours de Carcassonne à Béziers en 8 jours pour prendre le temps de découvrir la région et ses environs. L’agence se charge de la location des vélos, de la réservation des hébergements et du transfert de vos bagages. Vous n’avez qu’à pédaler et profiter en suivant le roadbook fourni. (Je n’ai pas personnellement voyager avec cette agence mais elle m’a été recommandé par des amis qui ont été très satisfaits de leurs services.)

A lire aussi

Retrouvez d’autres idées de voyage à vélo sur mon blog :

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

Le Canal des Deux Mers à Vélo : de Sète à Carcassonne en suivant le Canal du Midi
Le Canal des Deux Mers à Vélo : de Sète à Carcassonne en suivant le Canal du Midi
Le Canal des Deux Mers à Vélo : de Sète à Carcassonne en suivant le Canal du Midi

Merci à la véloroute du Canal des Deux Mers pour son invitation à découvrir la véloroute et aux offices du tourisme de l’Hérault et de l’Aude pour leur accueil. Je reste néanmoins libre de la ligne éditoriale et les avis exprimés dans cet article sont les miens.