France Ile de France

Visiter la Fondation Louis Vuitton à Paris

C’était sans doute l’événement culturel de l’automne 2014 à Paris : l’ouverture du musée de la Fondation Louis Vuitton, un nouveau musée d’art contemporain au Bois de Boulogne à deux pas du jardin d’acclimatation, à l’architecture.  Si je n’ai pas appréciée l’exposition initiale, la Fondation Louis Vuitton est devenue un haut lieu culturel parisien et accueille depuis quelques années des expositions exceptionnelles.

Dans cet article, je vous propose de découvrir la Fondation Louis Vuitton, son bâtiment et ses expositions, sous toutes les coutures.

L’architecture de la Fondation Louis Vuitton

On doit la conception de l’impressionnant bâtiment de la Fondation Louis Vuitton à l’architecte Franck Gehry. Son nom ne vous dit peut être rien, mais il a réalisé un nombre impressionnant de bâtiments tels le Wall Disney Concert Hall de Los Angeles, le musée Guggenheim de Bilbao ou encore la maison dansante de Prague.

L’architecture du bâtiment de la Fondation Louis Vuitton s’inspire d’un navire voguant toute voile dehors. Mais personnellement, il me fait plus penser à un insecte, et ce surtout quand on le voit de côté…

Fondation Louis Vuitton - architecture de Franck Gehry
Fondation Louis Vuitton - architecture de Franck Gehry
Fondation Louis Vuitton - architecture de Franck Gehry

L’architecture du bâtiment est extrêmement complexe avec beaucoup de niveaux différents. A l’intérieur, on s’y perd un peu, même après plusieurs visites !

Par contre c’est un vrai plaisir que de se balader sur les différentes terrasses du bâtiment qui offrent de très belles vues sur le quartier d’affaires de la Défense et sur le Jardin d’Acclimatation. Si vous y aller, je vous conseille vraiment de bien choisir votre journée pour profiter au mieux de la vue ! Personnellement c’est ce que j’ai préféré du musée !

Vue sur le Jardin d'Acclimation depuis la Fondation Louis Vuitton
Vue depuis la Défense depuis la Fondation Louis Vuitton

Visiter la Fondation Louis Vuitton

Je me suis rendue à trois reprises à la Fondation Louis Vuitton, car les expositions tournent. Pour être honnête avec vous, je dois bien vous avouez que j’ai détesté ma première visite. Les salles étaient presque vide. La totalité des œuvres étaient de l’Art Contemporain qui ne me plaisait pas du tout.

Néanmoins, depuis son ouverture, les choses ont bien changé. Ces dernières années, la Fondation Louis Vuitton a proposé des expositions temporaires de très grande qualité comma la Collection Chtchoukine, une collection des œuvres du Moma et en 2019 la Collection Courtauld, sur l’impressionnisme. Si je ne suis pas très fan de la collection permanente, je dois reconnaitre que les collections temporaires sont bien souvent très réussies.

L’exposition « Contact » d’Olafur Eliasson (2014-2015)

Lors de ma première visite de la Fondation Louis Vuitton, la seule chose que j’avais apprécié hormis de découvrir l’architecture du bâtiment fût l’exposition « Contact » d’Olafur Eliasson, un artiste islandais qui proposait alors des oeuvres d’art contemporain immersives.

Cet artiste avait conçu une série de pièces que l’on traversait pour vivre des expériences sensorielles, sonores et visuelles, vraiment intéressantes, notamment avec des jeux de lumière et de miroirs. De cette exposition, une oeuvre de jeu de lumière et de miroir a été conservée. Elle est particulièrement belle la nuit et fait le bonheur des photographes !

Oeuvre d'Olafur Eliasson à la Fondation Vuitton
Oeuvre d'Olafur Eliasson à la Fondation Vuitton
Oeuvre d'Olafur Eliasson à la Fondation Vuitton

La Fondation Louis Vuitton décorée par Buren (2016)

Je suis retournée en 2016 à la Fondation Louis Vuitton pour l’exposition Chtchoukine, pour découvrir une superbe exposition consacrée à l’un des plus grands collectionneur russe d’Art Moderne Français. La qualité de l’exposition était exceptionnelle, comme j’ai rarement pu voir auparavant. Les œuvres de mes peintres préférés, Matisse, Gauguin, Van Gogh, Renoir ou encore Monet était réuni. Autant vous dire que j’ai changé d’avis sur la Fondation Louis Vuitton par rapport à ma première visite. Aussi, je vous conseille d’attendre une belle exposition pour profiter pleinement de la visite car sinon ça fait quand même cher le ticket.

Cette seconde visite fût également pour moi l’occasion de découvrir le bâtiment de la Fondation Louis Vuitton revu et corrigé par l’artiste Daniel Buren grâce à son installation « L’Observatoire de la Lumière ». Je crois que j’ai encore mieux aimé l’architecture du musée avec ces belles couleurs ! Une installation démontée aujourd’hui.

Fondation Louis Vuitton décorée par Buren
L'Observatoire de la Lumière par Daniel Buren sur la Fondation Louis Vuitton

Pour ma troisième visite, j’ai pu découvrir en 2019 l’exposition sur la Collection Courtauld, le parti de l’impressionnisme, qui était également particulièrement intéressante.

De manière générale, la Fondation Louis Vuitton cherche dans ses expositions à mettre en valeur des collectionneurs mécènes de l’art, pour rendre hommage à Bernard Arnault, PDG de l’entreprise LVMH, important mécène lui-même et à l’origine de ce centre culture. Personnellement, j’aime particulièrement les collections sur des collectionneurs, et je les préfère à des expositions dédié à des peintres. J’aime voir le regard qu’un collectionneur porte sur l’art de son époque, sa façon de choisir les œuvres qui vont rejoindre sa collection et cela offre également pour le spectateur une exposition que je trouve souvent plus variée.

Le Restaurant Frank

Après notre visite, nous avons fait un petit arrêt dans le Restaurant Franck, situé dans le hall d’entrée de la Fondation Louis Vuitton. Ce lieu est joliment décoré par de beaux poissons lumineux particulièrement beaux une fois la nuit tombée, dessiné par Franck Gerhy lui-même. Par contre les consommations sont hors de prix, mais heureusement à ce prix son chocolat chaud est délicieux, épais à souhait, et peut-être l’un des meilleurs que j’ai pu déguster à Paris !

poissons décoratifs du café Franck dans la fondation Louis Vuitton

Informations pratiques pour visiter la Fondation Louis Vuitton

Tarifs : le prix du billet varie en fonction de la présence ou non d’une exposition temporaire. Sur mon expérience personnelle, je vous recommande de venir lorsqu’il y a une exposition même si le ticket est plus cher.

Tarif en cas d’exposition : plein tarif 16 euros, tarif famille (1 à 2 adultes et jusqu’à 4 enfants de moins de 18 ans) : 32 € réductions

Horaires : lundi, mercredi, jeudi : 11h-20h, vendredi : 11h-21h, samedi, dimanche : 9h-21h, fermé le mardi

La réservation des billets est fortement recommandé notamment dans le cas où il y a une exposition temporaire. La réservation est indispensable le week-end.

Comment accéder à la Fondation Louis Vuitton en transport en commun ?

Accès : 8 avenue Mahatma Gandhi, Bois de Boulogne 75016 Paris

Métro : Ligne 1 arrêt les Sablons puis 10-15 min à pied.

Bus : 244 – station Fondation Louis Vuitton les weeks end et jours férié, sinon station Jardin d’acclimatation

La Fondation affrète également une navette électrique pour 2 € l’aller/retour qui relie la Fondation à la Place de l’Etoile toutes les 20 minutes (la navette est gratuite pour les personnes en situation de handicap). Il s’agit d’une navette privée qui n’accepte pas le pass Navigo et qui requiert d’avoir son billet.

Personnellement, je trouve aussi simple et rapide, si vous n’avez pas de problème pour marcher, de se rendre à la Fondation Louis Vuitton par le métro en passant par le Jardin d’Acclimatation. L’accès est gratuit avec le ticket obtenu en ligne et le chemin à travers le parc est très agréable.

Retrouvez toutes les informations pratiques à jour sur le site internet de la Fondation Louis Vuitton

A lire aussi

Retrouvez mes autres articles sur les choses à voir et à faire à Paris :

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

Visiter la Fondation Louis Vuitton à Paris

2 Comments

  • Reply
    LadyMilonguera
    12 janvier 2015 at 09:16

    Elle est tout à fait étonnante cette architecture !

  • Reply
    aurelie@travelingaddress
    27 avril 2020 at 15:38

    Je connais bien ce musée mais j’ai malheureusement raté la version revisitée par Buren! Le quartier est sympa avec le jardin d’acclimatation juste en bas , par contre je me souviens d’avoir fait la queue dehors un bon moment alors que nous avions des billets avec un horaire précis…

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.