plage de Trouville avec le havre en arrière plan - Normandie

Ce mois, ci, dans le rendez-vous mensuel #EnFranceAussi, nous retournons en enfance. Et s’il y a bien un lieu qui a bercé mon enfance, ce sont les grandes plages de la côte fleurie, entre Trouville et Cabourg, où nous passions chaque été deux semaines de vacances avec ma grand-mère.

Je me souviens des longues après midi à jouer sur la plage, des digues et châteaux que nous construisions sans relâche pour empêcher, sans succès bien sur, la marée de monter, des cornets de glace ou des gaufres au chocolat, de la pèche aux crevettes grises, des cheminées du Havre et du fameux dicton « Quand de Deauville on voit Le Havre, c’est qu’il va pleuvoir. Quand on ne le voit pas, c’est qu’il pleut déjà. », des balades sur la digue, au bord de l’eau, ou encore sur les célèbres planches.

Aujourd’hui, je préfère retourner en Normandie hors saison, pour éviter les embouteillages sans fins au retour sur Paris. Voici quelques photos d’un petit week end ensoleillé début mars. Pas de baignade bien sûr, mais de bons moments passés à visiter les villes de Trouville (petit port de pèche ayant gardé son authenticité) et Deauville, sa chic et bourgeoise voisine, un peu prétentieuse sur les bords.

Les stations balnéaires de Trouville et Deauville sont séparés par la Touques, une petite rivière comme un rempart entre deux mondes. Les pécheurs d’un côté, la bourgeoisie de l’autre. Un petit bateau permet de faire le lien à marée haute, et des petites planches en bois à marée basse. En basse saison, pas de problème de stationnement, alors nous faisons le trajet en voiture.

Deux villes, deux ambiances. Une ambiance chaleureuse, familiale et bon enfant d’un côté, une ambiance plutôt chic et guindée de l’autre.

Trouville, un port de pêcheur authentique

Si Trouville est, comme sa voisine, une station balnéaire, avec de beaux hôtels particuliers en front de mer. Elle est plus authentique et est resté un port de pèche actif toute l’année. Chaque mercredi, samedi et dimanche matin, les pêcheurs y vendent leurs poissons à un prix très intéressant ! L’occasion de faire de bonnes affaires en dégustant du poisson fraîchement péché !

plage de Trouville - Normandie

coquillages sur la plage de Trouville - Normandie
plage de Trouville - Normandie

plage de Trouville - Normandie grand hotel - plage de Trouville - Normandie port de Trouville - Normandie

Port de Trouville
bateau de pècheur dans le port de Trouville

 

Deauville, une station balnéaire très chic

Deauville quant à elle est une station balnéaire très huppée, connu dans le monde entier grâce à son festival du film américain qui s’y déroule chaque année en septembre. La célèbre promenade des Planches, le long de l’établissement des bains de mer, rendant hommage aux plus grandes stars du cinéma américains.

A Deauville, tout est luxe, calme et volupté. Avec parfois un petit côté Disneyland tant tout est léché, où rien n’est laissé au hasard.

Se rendre à Deauville en pleine saison, c’est entrer dans un autre monde. Un monde parallèle où tout le monde est habillé en vêtement de luxe, où se balader en escarpins Dior de 10 cm de haut sur la plage est normal, où l’on vient pour se montrer et où il faut être vu, où les embouteillages de grosses cylindrées et décapotables rendent la circulation impossible. Que servent autant de chevaux sous le moteur lorsque l’on va plus vite à pied ?

Hors saison, Deauville est assoupie avec moins de 4 000 habitants à l’année.

IMGP9751 les planches de Deauville Etablissement des bains de mer - Deauville

Que ce soit à Trouville ou à Deauville, il y a un grand choix d’appartements à louer pour tous les budgets (c’est l’avantage des stations balnéaires…). Quel côté de la Touques choisirez vous ? 🙂

logo #enfranceaussi

Cet article participe au rendez vous mensuel #EnFranceAussi organisé par Sylvie du blog  Le coin des voyageurs. Ces rendez-vous ont pour objectif de découvrir ou de redécouvrir la beauté de notre pay