L’année dernière, après avoir réalisé un road-trip d’une semaine dans la Catalogne du Nord à cheval entre France et Espagne, nous avions eu un énorme coup de cœur pour cette région qui allie à la fois mer et montagne. Je suis en effet plutôt attirée par la montagne (surtout l’été !) tandis que mon conjoint penche plutôt pour la mer. La Catalogne nous réunis en nous offrant les deux !

Cette année, nous avions choisi de nous concentrer sur le nord de la Catalogne espagnole. Il faut savoir que la Catalogne est une région immense et dense en termes de points d’intérêt (ce n’est pas pour rien quelle est une des première destination touristique de l’Espagne). Aussi nous avons limité notre road-trip à la province de Gérone avec une petite incursion dans la province de Barcelone pour visiter Vic.

Nous nous y sommes rendus à chaque fois début juin, une période idéale pour découvrir la région : les journées sont longues, le soleil presque toujours au rendez-vous et le gros des touristes n’est pas encore arrivés !

Dans cet article, je vous propose un itinéraire pour découvrir la province de Gérone en une semaine.

 

Notre itinéraire d’une semaine en Catalogne

 

Besalù

Arrivé en fin d’après-midi à la Gare de Gérone, nous récupérons notre voiture de location avant de mettre le cap sur la ville de Besalù situé à une trentaine de minutes de route seulement. Nous nous installons tranquillement au superbe camping de Can Coromines à quelques minutes de route seulement, un camping que nous avons apprécié pour la taille de ses emplacements, le cadre en pleine nature et sa piscine (tant qu’à faire !) où nous resterons 3 nuits.

Ce n’est que le lendemain matin, que nous partons à la découverte de la magnifique ville médiévale de Besalù où nous avons passé une matinée à explorer le méandre de ses ruelles. J’ai eu un énorme coup de cœur pour cette ville !

ville médiévale de Besalu en Catalogne

 

Parc Naturel de la Zone Volcanique de la Garrotxa

Nous avons ensuite consacré 2 jours à la découverte du Parc Naturel de la Garrotxa, une ancienne zone volcanique. Je ne savais pas qu’il y avait des volcans éteints près des Pyrénées ! Dans la région, on peut faire pas mal de randonnées, mais aussi découvrir de jolis villages médiévaux tels que Santa-Pau ou Castelfollit de la Roca. Je vous prépare un article dédié à cet endroit de l’arrière pays de Gérone qui mérite d’être mieux connu ! Les volcans restent bien moins impressionnants que les volcans d’Auvergne, mais c’est une zone intéressante à découvrir.

Randonnée dans la zone volcanique de la Garrotxa

village médiéval de Santa Pau

 

Ripoll

Nous avons ensuite continué la route vers l’Est pour atteindre la ville de Ripoll près de laquelle nous avons séjourné deux jours au Satori B&B. A cause de très fortes précipitations nous avons en effet préférez troquer la toile de tente contre un bel hébergement. Avant l’arrivée de la pluie, nous avons eu le temps de faire une randonnée autour de Ripoll conseillé par le Topo-Guide “La Catalogne à Pied”. Si d’habitude, j’adore et ne jure que par cette collection, j’ai été extrêmement déçue par celui sur la Catalogne qui ne propose que 22 itinéraires sur toute la région. Vu la taille de la Catalogne et son potentiel en termes de randonnée, je ne comprends pas un choix si restreint. De plus, je trouve que les randonnées proposées ne sont pas les plus meilleures : par exemple, il n’y a rien sur le Cap de Creus, cela peut paraitre fou quand on connait la région…

Après cette balade, nous avons visité le Monastère Santa-Maria de Ripoll, réputé pour son magnifique portail roman du XIIème siècle, entièrement ouvragé, il s’agit d’un chef d’œuvre de l’art roman catalan et mérite à lui seul la visite. Le reste du bâtiment fût malheureusement fortement touché par un important tremblement de terre en 1428. Le monument resta durant des siècles en ruines et ce n’est qu’à la fin du XIXème siècle, avec le mouvement de la Renaixença, la “Renaissance Catalane”, que sa restauration fût entreprit. Ce mouvement avait en effet pour objectif de faire renaitre la culture et la langue catalane et d’affirmer son identité face au pouvoir central de Madrid. Les volontés indépendantistes de la Catalogne, ne datent pas d’aujourd’hui !

Randonnée sur les hauteurs de Ripoll

le mnoastère de Ripoll

 

Vic et son musée épiscopal

Pour cette journée de pluie diluvienne, nous mettons le cap au sud vers Vic, réputé pour son superbe Musée Episcopal. Moi qui adore la peinture du Moyen-Age, autant vous dire que je n’ai pas été déçue. Ce musée est extraordinaire et possède l’une des plus importantes collections d’art médiéval catalan couvrant les périodes romanes et gothiques. Une vraie merveille dans lequel nous avons passé une grosse demi-journée. Nous avons malheureusement pas vraiment pu profiter du reste de la ville de Vic, car la pluie était vraiment beaucoup trop forte.

La place principale de Vic

Visite du Musée Episcopal de Vic

 

Randonnée au Vall de Nuria

Avec le retour du beau temps, nous reprenons les randonnées, avec une randonnée que j’attendais avec impatience : la randonnée de Queralbs à Nuria (trouvé dans le TopoGuide Catalogne) passant à travers les gorges. Une randonnée que nous avons fait en aller simple puisqu’il est possible aller et venir en train à crémaillère. (Il est aussi possible de monter en train et de redescendre à pied (voir de faire l’aller/retour en train) mais je n’aime pas les descentes en montagne, je trouve que cela fait mal aux genoux).

Le paysage est vraiment spectaculaire ! J’ai adoré cette randonnée. Par contre, il faut être bien couvert, même début juin, car mine de rien le point d’arrivée est à plus de 2000 m d’altitude. La veille il avait neigé sur les sommets… Si nous avions chaud dans la montée, une fois en haut, avec le ciel couvert, j’ai vraiment eu froid même avec mon coupe-vent et mon pantalon !

Il faut également penser à consulter à l’avance les horaires du train à crémaillère car celui-ci n’est pas très fréquent.

randonnée dans le Vall de Nuria

cascade dans le Vall de Nuria
Les Gorges de Nuria

 

Pour les amateurs de randonnée itinérante, je vous invite à lire sur le blog I trekkings, le récit de Grégory sur la randonnée d’El Cinqué Lac, un itinéraire de 5 jours dans la régions des Terres de Lleida au nord ouest de la Catalogne.

 

Parc Naturel du Cap de Creus

Après la montagne, direction la mer pour nos deux derniers jours. Nous avons retrouvé notre camping de l’année dernière à El Port de la Selva à l’entrée du Cap de Creus. Nous avions adoré découvrir cette région et nous voulions y retourner. L’eau était encore un peu froide en ce début juin, mais nous avons pu faire des randonnées que nous n’avions pas faite l’année passée et réussi à nous baigner malgré tout. C’est la proximité de la mer et de la montagne qui me font adorer cette région, et je pense que nous y retournerons sans doute !

Parc Naturel du Cap de Creus

 

Gérone

Nous finissons notre road-trip par la découverte de la belle Gérone. Nous rendons la voiture en début d’après-midi et passons quelques heures à visiter son centre-ville historique, déambuler sur ses remparts, découvrir son étonnante cathédrale, mais aussi ses ponts aux points de vue merveilleux. Une ville dont je vous reparlerais plus en détail dans un article dédié ! Pour la dernière nuit, nous avions pris un B&B dans le centre-ville piéton de Gérone, le B&B Bells Oficis, afin de profiter pleinement de la ville et de ne pas stresser avec les affaires de camping à ranger le lendemain matin. Notre train était à 10h à seulement 15 min de marche de notre hébergement.

centre-ville de Gerone

 

Venir en Catalogne en train avec la Renfe

Les gares de Figuières, Gérone et Barcelone sont desservies par le TGV en direct depuis Paris mais aussi de nombreuses gares françaises (Lyon, Valence, Nimes, Montpellier, Aix-en-Provence, Marseille, Bézier, Perpignan, Toulouse, Carcasonne…). En effet, le réseau SNCF français est connecté à son homologue espagnol, la Renfe, pour des voyages internationaux. Depuis Paris, il faut compter 6 h de trajet pour rejoindre Gérone.

En vous y prenant suffisamment longtemps à l’avance vous pourrez profitez des offres tarifaires très intéressantes proposées à partir de 39€ le trajet en 2nde et 49 € le trajet en 1ère.

Nous avons choisi de nous rendre en train jusqu’à Gérone plutôt que Figuières tout simplement car le choix en termes de location de voitures et les horaires des loueurs étaient plus pratiques à Gérone, mais aussi car nous avions déjà visité Figuières l’année dernière.

 

Travelcar : trouver une location de voiture au meilleur prix

Pour ce voyage en Catalogne, j’ai testé le site internet TravelCar, une start-up qui existe depuis 6 ans, qui a d’abord commencé dans l’autopartage et qui a aujourd’hui élargi sont offre à la location de voitures de professionnel. Ainsi TravelCar vous permet d’économiser les frais de parking en aéroport ou en gare et/ou de louer des voitures de particulier. Vous pouvez par exemple laisser votre voiture à votre aéroport de départ et en louer une à votre aéroport d’arrivée. Votre voiture peut être mise en location et vous serez rémunérés en fonction du nombre de kilomètres parcourus. En cas d’accident, c’est la MAIF ou le loueur qui se chargera de régler les dommages éventuels causé à votre voiture, de manière à ce que vous la retrouviez dans le même état que vous l’avez laissée.

Etant donné que nous habitons à proximité en transport en commun des gares et aéroports parisiens et car le trafic automobile à Paris est si saturé que nous ne voulons pas prendre le risque de nous retrouvez dans un embouteillage et rater notre avion (même si il y a toujours un risque de panne avec le RER B !), nous n’y aller jamais en voiture. Aussi, ce n’est pas un service que nous serons amenés à utiliser dans l’immédiat.

En ce qui nous concerne, nous sommes plus intéressée par la location de voiture à l’étranger. Pour ce voyage en Catalogne nous avons testé le réseau de brokers qui permet de louer une voiture chez un loueur professionnel car c’était la solution la plus adaptée du fait que nous arrivions dans le centre-ville de Gérone et non par l’aéroport. Ainsi il n’y avait pas de voitures de particulier dans la zone géographique qui nous intéressait. Néanmoins, grâce à TravelCar, nous avons ainsi trouvé une offre de location chez Sixt pour 77€ pour 8 jours de location, pour une Nissan Micra. Tout s’est très bien passé donc c’est un site que je vous recommande pour trouver des locations de voiture vraiment pas chères.

 

 

Budget de notre voyage en Catalogne

Voici quelques éléments de budget de notre voyage en Catalogne pour une semaine pour deux personnes est d’un peu moins de 600 € par personne :

  • Hébergement (6 nuits en camping et 3 nuits en B&B) : 400€. Les campings en Catalogne sont assez chers, il faut comptez au moins 30 € la nuit pour deux personnes pour une tente et une voiture, même pour un camping plutôt basique. Pour les chambres d’hôtes, nous étions autour de 80€/nuit pour deux avec les petits déjeuners.
  • Visites : 100 € (le train de Val de Nuria, le Musée Episcopal de Vic, le Monastère de Ripoll…)
  • Repas : 320 € (une partie de pique-nique, cuisine au camping, mais aussi quelques restaurants pour se faire plaisir et profiter de l’excellente cuisine catalane). Le prix des restaurants est un peu moins élevé qu’en France, mais ce qui nous a le plus étonné c’est le faible coût des boissons (3€ pour un coca et un thé non il ne manque rien ?!? ah ok !)
  • Location de voiture : 77 €
  • Essence : 50 €
  • Parking : 25€

Le trajet de train nous a été offert par la Renfe dans le cadre d’un partenariat avec le blog de voyage. Il faut donc ajouter à ce budget un minimum de 160 € pour deux aller/retour en s’y prenant à l’avance pour avoir les meilleurs prix.

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Itinéraire d'une semaine en Catalogne dans la province de Gérone