Auvergne-Rhône-Alpes France

Que faire en Ardèche ? Le top 12 des incontournables

L‘Ardèche est une destination que j’adore et où j’ai passé de nombreuses vacances. Que ce soit dans les Gorges de l’Ardèche ou dans des endroits moins touristiques, l’Ardèche est un département qui a su me charmer et où j’aime revenir. Avec ses paysages préservés, ses jolies routes tortueuses peu fréquentées où il fait bon pédaler cheveux au vent et ses villages de charme, l’Ardèche est une de mes destinations préférées en France. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai pu y aller.

Après vous avoir présenté dans des articles dédiés, des focus détaillés sur les choses à voir dans différentes partie de l’Ardèche, j’avais envie de vous présenter le département dans un article bilan, qui vous sera fort utile si vous n’y êtes jamais allés ! N’hésitez pas ensuite pour plus informations à consulter les articles dédiés aux régions qui vous intéressent.

Cet article se veut un mini guide le plus détaillé possible de l’ensemble des choses à faire et à voir en Ardèche mais vous retrouverez en fin d’article des conseils plus pratiques pour vous aider à mieux organiser votre séjour avec notamment mes meilleurs adresses, testées et approuvées à l’occasion de mes différents voyages !

Que faire et que visiter en Ardèche ?

La vallée du Rhône

Commençons notre itinéraire en Ardèche par la Vallée du Rhône qui longe le département et matérialise la frontière avec la Drôme voisine.

Randonnée aux Trois Croix d’Andance

Durée : 1h45 (sans les pauses)
Distance : 6 km
Dénivélé : 250 m

Voici une randonnée facile à réaliser au nord de l’Ardèche : la randonnée au Belvédère des Trois Croix d’Andance.

Nous avons un peu loupé le Belvédère en lui même (#fail !), mais cela ne nous a pas empêché d’en profiter puisque l’on profite de superbes points de vue sur la vallée du Rhône et la Drôme voisine depuis le sentier de randonnée !

La randonnée commence et se termine dans le centre-ville d’Andance, petite ville du nord Ardèche située le long du Rhône. Le chemin commence en ville par un premier kilomètre pas incroyable, mais heureusement, on la quitte rapidement pour traverser des verges puis des vignes. Après la traversée du petit village de Saint-Etienne-de-Valoux, le grimpe grimpe dans les vignobles. C’est assez raide mais ce n’est pas bien long. C’est à partir de là que commence la partie la plus belle de la randonnée puisqu’au fur et à mesure que l’on grimpe, on profite d’un superbe panorama avec les collines ardéchoises d’un côté, et la vallée du Rhône de l’autre.

Arrivée au sommet, ne faites pas comme nous et ne loupez pas comme nous le Belvédère des Trois Croix d’Andance avant de redescendre. J’ai beaucoup aimé la fin du sentier avec le chemin en balcon au dessus du Rhône qui offre de beaux points de vues sur la rivière mais aussi sur le village d’Andance.

La Vallée du Rhône en Ardèche
vignobles au dessus d'Andance dans la Vallée du Rhône
La Vallée du Rhône près d'Andance en Ardèche
Le village d'Andance en Ardèche

Le château de Crussol

Un peu plus au sud, juste en face de Valence, direction l’incontournable Château de Crussol, dont les ruines dominent la vallée du Rhône. Construit sur une falaise à 400 m d’altitude en surplomb du Rhône – axe fluvial très fréquenté depuis l’Antiquité – le château occupait une position particulièrement stratégique. A son apogée entre le XIIème et le XIVème siècle, le Château recensait 600 habitants. De nombreuses ruines d’habitations en contrebas du donjon témoigne de ce passé.

C’est un endroit que j’aime beaucoup et que je trouve particulièrement impressionnant. Je l’avais découvert lors de notre premier week-end en Ardèche et nous y sommes retournés cet été sur la route du retour.

Le Château de Crussol
Le Château de Crussol près de Valence
Le Château de Crussol en Ardèche au bord du Rhône près de Valence
La Vallée du Rhône près de Valence

Informations pratiques pour visiter le Château de Crussol

L’accès au site du Château de Crussol est gratuit. Le site du château est ouvert en permanence, seul l’accueil du site est soumis à des horaires d’ouverture.

Visites guidées organisées en saison pour 6€/personnes

Plus de renseignement sur le site internet du Château de Crussol

Si vous avez un peu de temps, n’hésitez pas à suivre cet itinéraire de randonnée qui permet de faire une boucle en suivant la crête (3h / 6,5 km / D+ 292m) pour profiter d’un superbe panorama sur la Drôme, la Vallée du Rhône et le Château de Crussol.

Balade en vélo électrique Saint Félicien sur les routes de l’Ardéchoise

Pour moi, l’Ardèche est tout simplement le Paradis du Cyclotourisme. Ce n’est pas un hasard si le département accueille l’une des plus belles véloroutes d’Europe (la Dolce Via dans la Vallée de l’Eyrieux), mais également le plus grand rassemblement au monde de cyclotourisme avec l’Ardéchoise, un évènement qui rassemble pas moins de 15 000 passionnés de la Petite Reine, qu’ils soient cyclosportifs ou randonneurs.

Il faut dire que les routes de campagne de l’Ardèche se prêtent parfaitement à la pratique du cyclotourisme. Tortueuses et surtout avec très peu de circulation, on est émerveillé à chaque coup de pédale. Les paysages se renouvèlent à chaque tournant et il est impossible de s’ennuyer ! Et que dire du peu de conducteurs que l’on rencontre sur les routes ? J’ai rarement vu un aussi grand respect des cyclistes (hormis peut être en Alsace, l’autre paradis du vélo). C’est simple, nous n’avons JAMAIS été mis en danger par un automobiliste que ce soit lors de mon tour du côté de Chalencon ou du tour que nous avons fait autour de Saint Félicien. Les rares automobilistes ralentissent à notre approche et nous doublent avec une très large distance de sécurité.

La seule difficulté que vous pourrez rencontrer en Ardèche sera le dénivelé, mais avec le vélo électrique les cols s’avalent sans se fatiguer ! Un jour je rêve de venir pédaler en Ardèche avec mon vélo, mais en vacances, c’est sympa aussi de se laisser porter dans les côtes par la puissance du moteur électrique !

Un très bon spot pour la pratique du cyclotourisme en Ardèche est le village de Saint-Félicien, qui est d’ailleurs le point de ralliement de l’Ardéchoise. A l’Office du Tourisme de Saint-Félicien, vous trouverez des vélos électriques en location à des prix très raisonnables (12€/demi-journée et 18€/journée).

C’est de là que nous sommes partis en suivant la trace GPX de l’un des 20 parcours « Roulez Branchés » proposés par l’Office du Tourisme Ardèche Hermitage. Nous avons réalisé une partie de la boucle du Circuit des Cols (environ 50 km en coupant par le village de Pailharès pour revenir sur Saint Félicien au lieu d’aller vers Satillieu) pour découvrir quelques cols mythiques de l’Ardéchoise (même si en vélo électrique forcément c’est beaucoup plus facile) ! J’ai beaucoup aimé ce parcours vraiment tranquille (vraiment très très peu de circulation) à la découverte de jolis villages et de points de vue. C’est l’avantage de rouler dans une région vallonée !

Si vous êtes courageux, depuis Saint-Félicien, vous pouvez même parcourir les 85 km de l’Ardéchoise qui sont balisés toute l’année. Sur les longues distances si vous faites le choix de l’électrique, attention à la gestion de la batterie : roulez au maximum en mode économique pour ne pas vous retrouver « en panne » avant la fin du tour (sans assistance le vélo électrique c’est vraiment pas facile, car ces vélos sont bien plus lourds que les vélos « mécaniques »).

Balade en vélo électrique en Ardèche autour de Saint Félicien sur le circuit des cols de l'Ardéchoises
Balade en vélo électrique en Ardèche autour de Saint Félicien sur le circuit des cols de l'Ardéchoises
Balade en vélo électrique en Ardèche autour de Saint Félicien sur le circuit des cols de l'Ardéchoises
Balade en vélo électrique en Ardèche autour de Saint Félicien sur le circuit des cols de l'Ardéchoises
les paysages de l'Ardèche autour de Saint Félicien
Balade à vélo dans les Monts d'Ardèche autour de Saint Félicien et découverte de jolis villages

Explorer la vallée du Doux en vélorail

Située juste au Sud de Saint-Félicien, je vous invite à prendre la direction de la Vallée du Doux, que l’on découvre de manière ludique avec le Vélorail de l’Ardèche. Le Vélorail emprunte l’ancienne voie de chemin de fer qui traverse les Gorges du Doux. Ces gorges étant étroites, seuls le vélorail et le petit train de l’Ardèche peuvent y passer. C’est la seule manière de découvrir les extraordinaires paysages des gorges (il n’y pas pas de sentier de randonnées dans ces gorges).

La vallée du Doux en Ardèche

La Vallée du Doux c’est aussi de charmants villages de caractères à découvrir comme celui de Boucieu-le-Roi (point de départ et d’arrivée du vélorail) mais aussi Désaignes.

Retrouvez par ici mon article complet sur les choses à faire et à voir dans la Vallée du Doux

La Vallée de l’Eyrieux à vélo

Une autre de mes vallées coups de cœur en Ardèche est celle de l’Eyrieux. Cette vallée est à découvrir plutôt en vélo en suivant la Dolce Via dont je vous ai parlé un peu plus haut. La Dolce Via est à ce jour la plus belle voie verte que j’ai pu parcourir et mérite haut la main son prix de Meilleure Véloroute d’Europe en 2020.

Si je n’ai parcouru qu’un petit tronçon des 90 km de piste cyclable au départ d’Ollières sur Eyrieux (où vous trouverez un loueur de vélo), j’ai été émerveillée par la beauté des paysages !

Si l’on s’en tient strictement au parcours de la voie verte celui-ci n’est vraiment pas difficile, mais malgré l’absence de dénivelé, j’ai trouvé que le parcours était loin d’être monotone. Le tracé suit une ancienne voie de chemin de fer qui longe la rivière et utilise les anciens viaducs et tunnels.

Une autre activité très sympa à faire dans la vallée de l’Eyrieux est l’Aquarock Aventure, un mix entre accrobranche et via ferrata qui permet de s’amuser tout en profitant des magnifiques paysages de la vallée. Clairement le plus beau parc aventure que j’ai pu faire à ce jour !

Retrouvez par ici mon article complet sur les choses à faire et à voir dans la Vallée de l’Eyrieux

Découvrir Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche 

Si comme moi vous êtes un amoureux des grands espaces et de la moyenne montagne, prenez la direction du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche. Si le parc couvre une large partie du département, je vous invite à allez randonner du côté des sommets volcaniques de la région :

  • le Mont Mézenc, qui avec 1753 m d’altitude est sommet de l’Ardèche. L’ascension est assez facile et permet de découvrir un panorama à 360° avec l’Ardèche d’un côté et la Haute-Loire de l’autre.
  • le Mont Gerbier de Jonc (1551 m) surement le plus connu pour être la source de la Loire. Mais attention, son ascension est courte mais assez ardu avec quelques passages qui s’apparentent un peu à de l’escalade (rien de très difficile mais il faut mettre les mains et être équipés de chaussures de randonnée).

D’autres idées de randonnées autour du GR7 sur la ligne du Partage des Eaux pour découvrir quelques unes des œuvres d’art contemporain ayant installées le long de l’itinéraire qui suit la ligne imaginaire séparant les bassins versants de la Loire et du Rhône ou encore la cascade du Ray Pic s’écoulant autour d’orgues basaltiques.

Pour les plus casse-cou, le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche est également l’endroit où vous pourrez pratiquer le canyoning. Le Canyon de la Besorgues au nord de Vals les Bains fait partie des canyons familiaux pour s’initier avec un parcours accessible aux enfants dès 8 ans, mais aussi des parcours un peu plus « extrême » avec un parcours alliant canyoning et une tyrolienne géante de 360m.

Retrouvez par ici mon article complet sur les choses à faire dans le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche et notamment des itinéraires de randonnées avec les traces GPX à télécharger.

Se détendre aux thermes de Vals les Bains

Après l’effort, le réconfort ! Pour reposer un corps fatigué par les nombreuses activités de plein air qu’offre l’Ardèche, quoi de mieux qu’un magnifique spa ? Pour cela, direction le tout nouveau Spa Séquioa Redwood dans la ville thermale de Vals-les-Bains !

Ce spa ouvert en 2021 offre 1500 m² d’espace dédié à la détente avec plusieurs bassins intérieurs avec des températures allant de 17°C pour le bain froid à 38°C pour le bain le plus chaud et un bassin extérieur offrant une belle vue sur les séquoias de la station thermale.

Un gros coup de cœur pour ce sublime établissement dans lequel nous avons passé une merveilleuse après-midi un peu pluvieuse (les bains chauds en extérieur sous une pluie fine j’adore !!)

Therme Sequoia Redwood à Vals les Bains en Ardèche

Les Gorges du Chassezac

Moins connues sur les Gorges de l’Ardèche, les Gorges du Chassezac est l’autre destination à découvrir en Ardèche pour tous les amateurs de canoë-kayak. Moins fréquentées que leur grande sœur, elles offrent également un paysage sauvage et préservé et des plages de galets où l’on peut se reposer et piquer une tête durant la descente.

Pour la descente, nous avons loué nos canoës auprès de CCC-Canoé, et nous sommes partis sur la descente de 10 km. Nous avons pris notre temps, profitant du soleil de septembre pour faire la descente sur la journée et profiter de nombreuses pauses baignades.

En suivant les conseils du loueur de canoë, nous avons fait notre pause déjeuner à la délicieuse pizzeria C4 situé à proximité du camping les Actinidias, accessible depuis la plage. Une très bonne adresse que je vous recommande à mon tour ! Les pizza, cuites au feu de bois, y sont particulièrement généreuses, aussi nous avons bien fait de suivre le conseil du loueur de canoë de n’en prendre qu’une pour deux et cela était largement suffisant malgré mon fort appétit !

La Descente des Gorges du Chassezac en Canoë en Ardèche
La Descente des Gorges du Chassezac en Canoë en Ardèche
La Descente des Gorges du Chassezac en Canoë en Ardèche

Plus haut sur le Chassezac, en remontant la rivière en direction des Cévennes, ce sont des activités de canyoning que vous pouvez pratiquer.

Louer un canoë pour la descente du Chassezac

La descente du Chassezac dure au moins 2 heures, mais mieux vaut prendre son temps pour profiter de la rivière et des pauses baignades. Louer un canoë avec CCC aux Vans et descendez la rivière à votre rythme. CCC se charge de vous remonter au point de départ avec des navettes.

Les Gorges de l’Ardèche

Est-il besoin de présenter les sublimes Gorges de l’Ardèche ? J’aime tellement cet endroit que j’y reviens à chacun de mes séjours en Ardèche et cela tombe bien car il y a mille et une façon de les découvrir et chacune permet de les voir sous un angle différent. Route panoramique, randonnée ou canoë-kayak, à vous de choisir votre préférence !

Je vous conseille également de venir ou revenir aux points de vue de la route panoramique en fin de journée pour profiter d’un inoubliable coucher de soleil sur les Gorges !

Descendre les Gorges de l'Ardèche en Canoe

Retrouvez par ici mon article complet sur les choses à faire dans les Gorges de l’Ardèche

La Grotte Chauvet 2 Ardèche

Non loin des Gorges de l’Ardèche, vous trouverez de nombreuses grottes : les grottes de la Madeleine, les Grottes Saint Marcel… mais la grotte la plus spectaculaire de la région est sans conteste la Grotte Chauvet puisque celle-ci abrite des peintures préhistoriques datant de 36 000 ans avant notre ère.

Pour des raisons évidentes de conservation et ne pas reproduire les erreurs commises à Lascaux, la véritable grotte Chauvet ne se visite pas. Néanmoins, il est possible de découvrir sa réplique parfaite au niveau du site de la Grotte Chauvet 2 Ardèche.

La visite du site inclut à la fois la visite guidée de la réplique (une visite très bien faite et parfaitement bien organisée même lorsque le flux de visiteurs est très important ! chapeau à l’organisation) mais également la visite de la Galerie de l’Aurignacien qui vous en apprendra plus sur la vie des hommes préhistoriques à cette période de la préhistoire.

Caverne du Pont d'Arc en Ardèche
Reproduction des fresques prehistoriques de la Grotte Chauvet
(c) Patrick Aventurier

Retrouvez plus d’informations dans mon articles sur les Grottes à visiter en Ardèche

Frisson souterrain à l’Aven d’Orgnac

Le sud de l’Ardèche possède un sous-sol extraordinaire avec de nombreuses grottes plus belles les unes que les autres à découvrir : la Grotte Saint Marcel, la Grotte de la Madeleine ou encore l’Aven d’Orgnac.

L’Aven d’Orgnac est une grotte qui peut se visiter tout à fait classiquement, mais elle a la particularité de proposer des visites « aventure » pour une initiation à la spéléologie. Nous n’en avions jamais fait et j’étais bien tentée de découvrir la grotte de l’Aven d’Orgnac de cette façon.

Nous avons opté pour la visite « Combiné », qui commence par une entrée en rappel à travers l’entrée naturelle de la route et se poursuit avec une via cordata assez vertigineuse. Alors que j’avais plutôt peur du côté « claustro » de la spéléo, je ne m’attendais pas à souffrir plutôt de « vertige souterrain » tellement les salles de l’Aven d’Orgnac sont immenses (ainsi que la peur d’abimer les stalactites par un mauvais mouvement !).

Cette visite nécessite une bonne condition physique et même si sur le coup j’ai quand même eu un peu peur ^^ j’ai vraiment adoré l’expérience et j’en garde un excellent souvenir ! C’est vraiment une façon super chouette de découvrir la grotte !

Spéléologie dans la grotte de l'Aven d'Orgnac

Retrouvez par ici mon articles sur les Grottes à visiter en Ardèche

Visiter les Villages de Caractère

L’Ardèche est un département doté de nombreux villages de caractères, dont deux Balazuc et Voguë sont classés parmi les Plus Beaux Villages de France. Lors de mes road-trips, j’aime partir à la découverte de ces villages chargés d’histoires et je ne manque pas de faire des détours pour aller les découvrir !

le village de Vogüé en Ardèche
Visite du village de Balazuc - Ardèche

Retrouvez par ici mon article complet sur les plus beaux villages de l’Ardèche

Le guide pratique pour visiter l’Ardèche

Comment venir en Ardèche ?

A l’heure actuelle, l’Ardèche est le seul département de France à n’avoir aucune gare de train SNCF. Le seul train qui existe est le train touristique de la Vallée du Doux.

Malgré tout il est assez facile de se rendre en Ardèche grâce à la gare de Valence TGV de l’autre côté du Rhône et de louer une voiture à partir de là. Depuis les gares de Montélimar et de Valence, la SNCF affrète également des cars SNCF pour rejoindre de nombreuses villes comme Aubenas, Privas, Les Vans… A noter que les vélos peuvent être pris non démontés à bord des Cars Région Express sous réservation 48h à l’avance et sous réserve de place disponible.

Pour venir en Ardèche en voiture, c’est également facile grâce à l’autoroute A7 qui longe le Rhône côté Drome. Attention toutefois, en Ardèche, à ne pas considérer les distances en kilomètres mais plutôt en temps de parcours car nombreuses sont les petites routes étroites sinueuses dans lesquelles on roule plutôt à 50 km/h maximum ! Veillez à vérifier sur Google Maps les temps de trajet (et de mon côté sachant que je roule toujours très doucement dans les virages, j’y rajoute même une bonne marge !).

Quelle est la meilleure saison pour visiter l’Ardèche ?

De mon point de vue, la meilleure saison pour visiter l’Ardèche est entre mai et début octobre. L’Ardèche est une belle destination pour le printemps, car il fait souvent assez beau mais pas trop chaud. L’été, les chaleurs peuvent être fortes, mais vous trouverez de la fraicheur dans les Monts d’Ardèche (n’oubliez pas un pull si vous partez dans cette région même en plein mois d’août !) et vous pourrez vous baignez dans les rivières qui seront à des températures agréables (pour avoir faire des baignades en mai, je peux vous dire que c’est vraiment frisquet (moins de 15°C) et ça vivifie comme on dit dans ma famille Bretonne !). J’apprécie énormément le mois de septembre où il fait un peu moins chaud, mais les rivières ont encore la chaleur des beaux jours rendant les baignades absolument délicieuses !

Je déconseille l’Ardèche après la fin du mois d’octobre car en très basse saison, de nombreuses activités s’arrêtent et pas mal de choses sont fermées. Mon première week-end en Ardèche fût justement fin octobre lorsque j’habitais à Lyon et nous avions eu du mal à nous loger dans la région des Gorges de l’Ardèche au point de finalement séjourner dans la Drôme voisine, car les établissements venaient juste de fermer. Je vous conseille aussi d’éviter la saison de la chasse si vous souhaitez randonner (nous étions justement en plein de temps durant notre premier week-end en Ardèche et nous étions tombés sur une fin de battue aux sangliers, pas gloops).

Attention également aux épisodes cévenoles qui se produisent souvent vers le mois d’octobre, où pendant quelques heures ou quelques jours il pleut des trombes d’eau et cause parfois des inondations.

Mes bonnes adresses pour séjourner en Ardèche

A la suite de mes nombreux séjours en Ardèche, j’ai eu l’occasion de découvrir de belles adresses, du camping à la chambre d’hôtes en passant par l’hôtellerie. Retrouvez ci-dessous mes bonnes adresses pour séjourner en Ardèche que j’ai pu tester et approuver !

La Chambre d’Hôtes L’Air du Tan à Annonay

L’Air du Tan est une chambre d’hôtes de charme située au pied du centre-ville d’Annonay qui a la particularité d’être située au niveau de la parcheminerie Dumas, petite entreprise familiale spécialisée dans la tannerie artisanale et la production de parchemin depuis 3 générations. Vous aurez ainsi l’occasion de séjourner dans un lieu chargé d’histoire tenu par les propriétaires passionnés Josiane et Frédéric Dumas ! La chambre est particulièrement belle, avec de nombreuses décorations artisanales réalisées en parchemin comme les abat-jours des luminaires.

Au petit-déjeuner, retrouvez des viennoiseries, du pain frais et surtout un large choix de confitures maisons. Un régal !

Chambre d'Hôtes L'Air du Tan dans la Parcheminerie Dumas à Annonay
Chambre d'Hôtes L'Air du Tan dans la Parcheminerie Dumas à Annonay
Petit déjeuner à la Chambre d'Hôtes L'Air du Tan dans la Parcheminerie Dumas à Annonay

Votre séjour dans la chambre d’hôtes vous ouvre gratuitement les portes du Musée du Parchemin situé dans l’usine et réalisé avec passion par Frédéric Dumas. Vous découvrirez ainsi le métier du propriétaire de la chambre d’hôtes : parcheminier. A la différence du papier ou du papyrus, le parchemin est réalisé à base de peau. La visite du musée permet d’en apprendre beaucoup sur le long procédé de fabrication et du tannage des peaux qui va permettre de les transformer en fine couche de parchemin !

Ancienne Parche
parchemin et peau
Atelier de la Parcheminerie Dumas à Annonay
Séchoir des parchemins

Le Musée du Parchemin, permet également de découvrir tous les usages du parchemin : s’il peut servir pour support d’écriture, celui-ci est aujourd’hui également utilisé de manière décorative : abats jours, meubles, couverture de beaux livres… les usages que l’on peut faire du parchemin sont très nombreux !

Musée du Parchemin - Parcheminerie Dumas à Annonay

Il n’existe plus beaucoup de parchemineries en France, aussi c’est un privilège que de pouvoir découvrir ce métier dans de telles conditions. Je vous recommande chaleureusement cette belle adresse dans le Nord de l’Ardèche !

Même si vous ne séjournez pas dans la chambre d’hôtes, n’hésitez pas à visiter le musée et la boutique pour découvrir toutes les merveilles qu’il est possible de réaliser à partir de parchemin !

Château de Maisonseule à Saint-Basile (près de Lamastre)

Situé au cœur des collines ardéchoises entre les Vallées du Doux et de l’Eyrieux, vivez la vie de Château dans l’une des chambres du Château de Maisonseule. J’avais eu la chance d’y séjourner il y a quelques années suite à un concours que j’avais remporté et j’avais été enchantée par mon séjour dans ce lieu chargé d’histoire.

Le Château, propriété de l’humoriste Yves Lecoq, a été rénové pour accueillir les visiteurs. Les chambres sont décorées avec goût avec principalement des meubles anciens. Et que dire du cadre merveilleux, où les collines et la nature s’étendent à perte de vue ? Certainement l’une des plus belles adresses d’Ardèche !

La Chambre de Montfaucon au Château de Maisonseule
Extérieur du château de Maisonseule
Chambre médiévale - Château de Montfaucon

Retrouvez par ici mon article complet sur la Chambre d’Hôtes du Château de Maisonseule

Hôtel Le Félicien à Saint Félicien

Du côté de Saint-Félcien, je vous recommande l’Hôtel Le Félicien, un hôtel 3 étoiles situé dans l’ancienne Ecole des Frères. Si vous voyagez à vélo, sachez que cet hôtel est labélisé Accueil Vélo et que vous pourrez laisser le vôtre en toute sécurité. Cet hôtel est idéalement situé pour explorer les Monts d’Ardèche à vélo puisque si vous n’avez pas le vôtre pour pouvez comme nous louer un vélo électrique à l’Office du Tourisme situé au centre du village.

Les chambres de l’hôtel sont standards mais confortables, j’ai particulièrement aimé la vue sur le village depuis notre chambre. L’hôtel dispose également d’un spa avec jacuzzi, hammam et sauna en supplément mais nous n’avons pas eu le temps de le tester.

Vue sur Saint Félicien depuis la chambre de l'Hôtel
Hôtel Le Félicien à Saint Félicien
Chambre de l'hôtel Saint Félicien

La Chambre d’Hôtes La Retrouvade dans les Monts d’Ardèche

Si vous êtes à la recherche d’une chambre d’hôtes en pleine nature, je vous recommande chaudement les superbes chambres d’hôtes de la Retrouvade au cœur des monts d’Ardèche avec une vue fabuleuse sur les sucs. Une adresse magnifique pour les amoureux de la nature, au pied du Mont Mézenc et non loin du Mont Gerbier de Jonc. L’adresse fait également table d’hôtes, ce qui est bien pratique vu qu’il n’y a pas forcément beaucoup de restaurants dans les environs 🙂 Le propriétaire de la chambres d’hôtes est Accompagnateur de Moyenne Montagne et connait la région comme sa poche alors n’hésitez pas à lui demander des conseils pour vos randonnées !

L’Hôtel-Restaurant Beauséjour au Béage près du Mont Gerbier de Jonc

Encore dans les Monts d’Ardèche, je vous recommande l’Hôtel Restaurant Beauséjour au Béage et son très bon restaurant. La superbe salle de restaurant panoramique contraste avec la façade extérieure qui peut sembler un peu « vieillotte ». Le point fort de cet hôtel est d’ailleurs très clairement sont restaurant puisque les propriétaires de cet hôtel sont également éleveurs ! Dans l’assiette, vous pourrez donc découvrir leur savoir faire et déguster de l’excellente viande élevée dans les meilleures conditions possibles.

Du côté des chambres, c’est assez classique, mais très confortables, bien insonorisées, parfait pour un séjour non loin du Mont Gerbier de Jonc. Le buffet du petit déjeuner est très copieux, une belle adresse pour un séjour dans les Monts d’Ardèche !

Camper en Ardèche

Avec une météo très souvent ensoleillée, l’Ardèche est une destination parfaite pour le camping. On en trouve d’ailleurs partout sur le département et notamment dans le sud. Que vous préfériez, le camping en tente ou le camping un peu plus confort (mobil-home ou même glamping, il y en a vraiment pour tous les goûts).

Ardèche Camping à Privas

Ardèche Camping aux portes de la ville de Privas, propose un camping central 4 étoiles pour rayonner dans toute l’Ardèche. On ne se croirait pas aussi proche de la ville car le camping est très vert et au calme. J’ai beaucoup apprécié les mobil-homes modernes et confortable (je n’avais pas dormi dans un mobil-home depuis mon enfance dans les années 1990s et je peux vous dire qu’il y a eu énormément de progrès depuis !!). Bel atout, le camping est doté de deux piscines : une piscine découvert et une piscine chauffée couverte pour se délasser après une journée de balade.

Camping de l’Ombrage à Ruoms

Un second camping que j’ai beaucoup apprécié est le Camping de l’Ombrage 3 étoiles à Ruoms où nous avions passé quatre nuits dont deux dans une cabane canadienne. Le camping est idéalement situé pour découvrir la moitié sud de l’Ardèche et notamment les Gorges de l’Ardèche.

J’ai beaucoup aimé ce camping qui propose de vastes emplacements boisés. Les infrastructures sont impeccables, très propres, et venaient tout juste d’être rénovées. Il y a également une piscine et des services très appréciables (pizzas en saison, livraison de pains et de viennoiserie…). Bref tout ce qu’on aime pour passer des vacances en plein air !

Cabane canadienne au Camping de l'Ombrage

Camping de la Surre à Chabonnas

Ce dernier camping, le Camping de la Surre, est un camping un peu plus « roots » que j’ai adoré dans le sud est de l’Ardèche tout près des Gorges du Chassezac. C’est un petit camping comme on les apprécie au cœur de la nature et avec le minimum (=le bloc sanitaire) MAIS un cadre magique. Et c’est le cas ici puisque le camping est situé au bord d’une rivière où l’on peut se baignez. Nous y étions début septembre et la température de l’eau était divine !

Les joies du camping en toute simplicité ! Pour ce camping, pas de location de bungalow : uniquement des emplacements pour tente et camping car. Je n’ai pas pensé à prendre de photo mais si vous aimez les campings simples, au calme et dans la nature n’hésitez pas !

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

Que visiter en Ardèche ? Le guide complet des choses à faire et à voir en Ardèche
Que visiter en Ardèche ? Le guide complet des choses à faire et à voir en Ardèche
Que faire en Ardèche ? Le guide complet des choses à faire et à voir en Ardèche

Cet article contient des liens affiliés, en réservant par eux, vous ne payez par plus cher et je touche une petite commission qui permet de soutenir le blog !

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Pin It on Pinterest

    Share This