Azrou est avec Ifrane une des villes principales du Moyen-Atlas et constitue un point de départ pour de belles randonnées à travers le Parc National d’Ifrane.

Avant mon départ, j’avais réalisé quelques recherches sur internet et j’avais ainsi trouvé les coordonnées de Saoud Jari qui est l’un des guides francophones de la région et qui travaille en indépendant. Nous avions pris contact avec lui en amont de notre voyage au Maroc et nous avions discuté avec lui ce que nous souhaitions faire (2 jours de randonnée avec si possible un bivouac pour découvrir le Parc National d’Ifrane).  Il est également possible de faire des randonnées dans la montagne avec un guide depuis certaines auberges telles que Les Jardins d’Azrou. Je vous conseille vraiment de prendre un guide, car si le Parc National d’Ifrane est un très chouette coin pour randonner dans le Moyen-Atlas, il n’y a absolument aucun sentier balisé.

Saoud et sa femme Saïda nous ont accueilli chez eux la veille et le dernier soir de notre randonnée pour le gite et le couvert. L’hébergement y est rustique, mais nous nous sommes régalés avec la cuisine marocaine de Saïda. Nous y avons mangé l’une de nos meilleures tajines de notre séjour. Le lendemain, c’est un guide travaillant avec Saoud, Morad, lui aussi francophone, qui nous a emmené pour deux journées de randonnée. C’était un guide très sympathique, qui connaît la région comme sa poche, avec qui nous avons eu plaisir de randonner pendant ces deux journées. Nous leur avons fait confiance pour organiser la randonnée ainsi que l’hébergement. Il faisait un peu froid pour faire un bivouac, mais nous avons pu dormir dans les bâtiments d’une colonie de vacances pour les enfants marocains (avec un confort très rudimentaire qui s’approche plus du bivouac que de l’hôtel) au cœur de la montagne où vit au quotidien Morad. Malgré le froid de la nuit, nous avons eu énormément de chance avec la météo puisque ce nous avons eu deux journées très ensoleillées, alors que le reste de notre voyage au Maroc fût très pluvieux. A quelques jours près, cela aurait pu être pire : nous aurions pu nous retrouver sous trente centimètres de neige !

 

Jour 1 : la forêt de Cèdres du Moyen-Atlas

Le premier jour, nous sommes partis de chez Saoud à Azrou pour grimper dans la forêt de cèdres du Moyen-Atlas marocain, qui est la plus grande forêt de cèdres du monde. Certains arbres sont vieux de plusieurs siècles. Un des arbres les plus emblématique de la forêt est le Cèdre Gouraud avec ses 800 ans. Malheureusement, celui-ci est mort il y a quelques années, mais son tronc reste impressionnant

Comme je vous le disais, quelques jours avant notre arrivée, il avait neigé trente centimètres sur le Moyen-Atlas (fin octobre c’est extrêmement rare !), mais heureusement, le soleil était revenu et quasiment tout avec fondu. Il faut dire que nous ne nous étions pas du tout équipés pour marcher dans la neige. Avec le soleil, la chaleur revenait. C’était vraiment beau de voir l’eau accumulée dans les troncs s’évaporer !

l'eau s'évapore des troncs d'arbre
foret du parc national d'Ifrane

 

Si la forêt de Cèdres de l’Atlas est une vraie merveille, elle n’est malheureusement pas épargnée par un véritable fléau que l’on trouve partout au Maroc : les déchets jetés n’importe où et en particulier les bouteilles plastiques. C’est incompréhensible le nombre de bouteilles plastiques que l’on peut trouver dans la forêt. Ce qui est assez étrange, c’est que parfois alors que l’on est en pleine nature, on tombe sur une sorte de mini-décharge, mais que des bouteilles plastiques, rien d’autres… Comme si les bouteilles avaient été triées pour être ensuite jetées dans la forêt (en général ce genre de décharges sauvages se trouve à proximité des routes).

décharge sauvage de bouteille plastique au coeur de la foret

 

C’est vraiment dommage, car la forêt est vraiment magnifique et ne mérite pas d’être traitée comme une décharge. Si vous faites de la randonnée, s’il vous plait, ne laissez pas vos déchets derrière vous (et encore moins les déchets plastiques…).

 

Cedre foret du Moyen-Atlas

 

Foret de Cedres du Maroc
Parc national d'Ifrane au Maroc

 

Un des intérêts de la forêt de cèdres est que l’on peut y observer des macaques de Barbarie. Ils sont nombreux et peu farouches autour du Cèdre Gouraud car nourris par les touristes, mais nous en avons croisé de plus sauvages dans la forêt. Ceux que l’on trouve au niveau du Cèdre Gouraud sont habitués des touristes qui ont pris l’habitude de les nourrir et se laisse ainsi approcher et photographier facilement. Néanmoins je ne vous recommande pas de nourrir les singes qui doivent rester des animaux sauvages. En effet, ils perdent la faculté de se nourrir sans l’homme et peuvent par la suite se montrer agressifs.

 

Macaque de Barbarie

Zoom sur le visage d'un macaque de Barbarie
Macaque de Barbarie dans le Moyen-Atlas

 

Si la zone autour du Cèdre Gouraud est assez touristique avec des boutiques de souvenirs, nous avons croisé presque personne le long de notre grande randonnée.

Cedre Gouraud - Maroc
Cedre Gouraud
Vieux cedre mort

 

neige dans la foret de cedres

coucher de soleil sur le moyen Atlas marocain

 

Jour 2 : la falaise d’Azrou et les steppes du plateau

Avec une nuit spartiate dans les bâtiments d’une colonie de vacances (avec l’automne s’installant, il faisait trop froid pour un bivouac en pleine nature), nous sommes repartis le lendemain pour explorer la falaise d’Azrou depuis laquelle on peu admirer un magnifique panorama sur la ville et ses environs. Nous sommes montés encore un peu derrière la falaise jusqu’à atteindre des steppes sur le sommet du plateau, où paissent des moutons. Les éleveurs de moutons y ont établit des campements nomades qu’ils peuvent ainsi démontés lorsque vient l’hiver pour redescendre dans la vallée.

la Mer de Nuages

moutons dans les steppes du Moyen-Atlas

les Steppes du Moyen-Atlas

 

la falaise d'Azrou
Panorama depuis la falaise d'Azrou

Nous sommes ensuite redescendus de la falaise pour retourner dans la ville d’Azrou. Je n’ai aucune idée de la distance que nous avons pu parcourir pendant ces deux journées de randonnée, mais une chose est sûre, nous en avons pris plein les yeux. Les paysages dans lesquels nous avons pu découvrir étaient très variés entre la forêt de Cèdre, la falaise et les hauts plateaux. Le Moyen-Atlas est vraiment une belle région et mérite d’être explorée ! Cela restera l’un des moments les plus forts de notre voyage dans le nord du Maroc.

 

A lire aussi sur le Nord du Maroc

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

2 jours de randonnée dans le Moyen-Atlas au départ d'Azrou - Maroc