De part et d’autre de la ville côtière d’Eden, s’étend Ben Boyd National Park, un très beau parc national australien à découvrir sur la Princes Highway à peu près à mi-chemin entre Sydney et Melbourne. J’y ai passé une petite journée dans sa partie nord, accessible aux voitures “standards”.

Ben Boyd National Park est en effet divisé en plusieurs parties :

  • l’estuaire de la rivière Pambula
  • une partie au nord d’Eden qui possède des routes de graviers, mais carrossable
  • une partie au sud d’Eden payante dont je ne connais pas l’état des routes. Je n’y suis pas allée car je n’ai pas eu le temps et j’ai choisi de visiter la partie nord du parc car j’ai cru comprendre que le routes y étaient en meilleur état…

 

J’y ai fait deux petites balades et une randonnée un peu plus longue. Le parc était vraiment calme même en plein été austral. J’ y ai croisé plus que kangourous que de randonneurs ! J’ai beaucoup aimé ce parc, car ce fût pour moi une des premières fois que j’ai pu véritablement observé la faune australienne et notamment les kangourous et les varans. Si j’avais bien pu voir quelques wallabies dans les Blue Mountains, ce que j’ai pu voir ici était vraiment extraordinaire, d’autant plus que je ne m’attendais pas du tout à voir autant d’animaux. J’avais pu avoir un premier aperçu de la beauté des côtes australiennes à Jervis Bay, mais encore une fois j’ai été éblouie par les paysages grandioses de la côte du New South Wales.

Comme partout dans les parcs nationaux d’Australie, les randonnées sont très bien indiquées et bien balisées. Je vous ai mis quelques traces GPS, mais il n’y a vraiment aucun problème pour s’orienter. Les trois balades que j’ai faites sont vraiment faciles (mon sens de l’orientation est pourri et je ne me suis pas perdue !). J’ai utilisé maps.me pour vérifier les chemins, c’est une application que j’aime beaucoup en randonnée car les plans sont disponibles sans connexion et la plupart des sentiers de randonnée sont représentées. Pour ces randonnées, je n’avais rien d’autres que l’application et le site internet du parc national de Ben Boyd avec lequel j’avais repéré les randonnées (notamment leur longueur).

 

Pambula River Track

Distance : 1,2 km aller/retour

Durée : 25 minutes

Levée de bonne heure, je quitte mon hostel de Merimbula pour mon premier arrêt : l’estuaire de Pambula River situé à quelques minutes de route seulement. La rivière Pambula se jette dans l’océan après quelques méandres. Le paysage est paradisiaque : très sauvage alors que l’on est aux portes de la ville. Avant de me poser sur la plage et de me baigner, je parcours la petite randonnée (si l’on peut appeler cela une randonnée tant le chemin est court…) qui permet de remonter la rivière sur quelques centaines de mètres et d’accéder à deux points de vue.

Estuaire de Pambula River

 

Pinnacles Loop Walking Trail

Distance : 1,1 km

Durée : 20 minutes

Le peu de chose que j’avais pu lire sur Ben Boyd National Park portait sur la “randonnée” des Pinnacles. Il s’agit d’une petite boucle, trop courte pour véritablement être une randonnée, à travers une forêt d’eucalyptus plutôt monotone et sans intérêt si ce n’est sur superbe point de vue sur les Pinnacles, des rochers ocres et jaunes formés par l’érosion. Une balade que je vous conseille, car elle est vraiment courte et vaut le coup pour le point de vue.

Foret d'Eucalyptus - Australie

Les Pinnacles - Ben Boyd National Park

Depuis le parking des Pinnacles, il est également possible d’accéder facilement à une superbe plage telle qu’il en existe par centaines en Australie : une immense étendue de sable fin à perte de vue sauvage et grandiose, battue par les vagues. C’est ce spot que je choisirais pour pique-niquer. Au vu des énormes vagues sur cette plage, je ne m’y baignerais pas.

plage à Ben Boyd National Park

Randonnée de Haycock Point à Barmouth Beach

Distance : 7 km aller/retour

Durée : 2 heures


Après ces deux petites balades, je décide de terminer ma journée par une randonnée un peu plus longue. J’opte pour le sentier côtier qui permet de rejoindre Barmouth Beach depuis Haycock Point. Le point de départ se situe au niveau du parking d’Haycock Point à accessible par une route gravillonnée en plutôt bonne état. Il est très facile de trouver le parking qui correspond à la fin de la route.

J’ai beaucoup aimé cette randonnée de bord de mer. En plus des superbes paysages côtiers, j’ai surtout pu observer dans leur milieu naturel de nombreux kangourous qui faisaient leur sieste à l’ombre des arbustes. Ils étaient vraiment nombreux, je ne m’attendais pas à en voir autant.

Je reste très prudente sur cette randonnée car je crois une famille australienne me disant qu’ils font demi-tour car ils ont vu un Tiger Snake sur le chemin (l’un des serpents mortels les plus dangereux au monde !!). De mon côté je ne verrais rien et j’en suis bien contente (les serpents ont peur de l’homme et vont avoir tendance à fuir lorsqu’ils sentent les vibrations des pas – néanmoins il est essentiel en Australie plus qu’ailleurs de bien rester dans les sentiers et de ne pas mettre ses pieds n’importe où !).

Un peu plus loin, je me mets à entendre des bruits bizarres, et là je tombe nez à nez avec deux énormes varans qui se poursuivaient (et qui foncent un peu sur moi). Je ne fais pas la maline mais en fait je me rends vite compte que je ne les intéresse pas du tout ! Ils sont vraiment très impressionnants ! J’en verrai un autre plus loin posé sur un arbre.

Bien que je m’attendais à en prendre plein les yeux côté animaux lors de mon voyage en Australie, je ne m’attendais pas à une telle profusion et autant de diversité.

Haycock Point - Ben Boyd National Park

Kangourou - Ben Boyd National Park
Randonnée à Ben Boyd National Park

 

L’arrivée sur Barmouth Beach est superbe. La plage est magnifique avec son sable blanc et ses gros rochers rouges. La couleur de l’eau est incroyable, d’un bleu à la fois turquoise et laiteux…  Je n’avais jamais rien vu de tel. Depuis la plage, j’aperçois l’estuaire de Pambula River où j’étais le matin même. La mer y ait beaucoup plus calme que du côté des Pinnacles. Malheureusement, je n’ai pas beaucoup le temps de m’attarder devant ce paysage fabuleux, et encore moins de me baigner puisque je dois encore revenir sur mes pas : une longue route m’attend pour atteindre ma prochaine étape.

Barmouth Beach - Ben Boyd National Park

paysage de la cote australienne près d'Eden
un varan sur un arbre à Ben Boyd National Park

 

Varan sauvage en australie

 

Il est encore assez tôt, mais ma journée n’est pas encore terminée. Après une pause goûter dans un coffee shop d’Eden, je poursuis tout droit sur la Princes Highway. Il me reste encore 3 heures de route pour rejoindre ma prochaine étape : Lakes Entrance où j’arriverais pour le coucher du soleil. Je ne m’attarderais pas dans cette petite ville située au bord de la Ninety Miles Beach  (une plage de 90 miles de long, il n’y a qu’en Australie pour voir ça…) à l’entrée du réseau des lacs du Gippsland, car ma route continue ensuite en direction de Melbourne pour ma prochaine étape : Wilson Promontory National Park. Si vous passez par là, arrêter vous au Jemmys Point Lookout, un spot parfait à la sortie de la ville, pour admirer le panorama et le coucher du soleil sur les lacs.

Lake Entrances - Gippsland Lake Coastal Park

 

Conseil pratique : attention, il n’y a aucun service (magasin/restaurant…) au niveau du parc national de Ben Boyd. Il est donc impératif de prévoir suffisamment d’eau et de nourriture pour la journée. Vous trouverez facilement cela à Eden ou Merimbula.

L’accès à la partie nord du parc (celle que j’ai visité) est gratuite. L’accès à la partie sud est payante (8 AUD par véhicule en 2019) et de ce que j’ai compris, il faut prévoir l’appoint car le paiement ce fait avec un système de “self-registration” (je ne sais pas trop s’il y a un équivalent en français… ce genre de système pouvant difficilement exister chez nous ^^)

 

A lire aussi

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

3 idées de randonnées dans le Parc National de Ben Boyd en Australie