Cela faisait depuis longtemps que je voulais me rendre à La Haye. Ce qui motivait principalement ma visite un musée : le Maurtishuis, et plus particulièrement un tableau : la Jeune Fille à La Perle de Vermeer. Je suis absolument fan de ce peintre, dont les œuvres sont très rares (une trentaine de tableaux seulement sont arrivés jusqu’à nous). J’en avais déjà vu un certain nombre au Rijksmuseum d’Amsterdam, où encore à l’exposition sur Vermeer qui avait eu lieu à Paris. A ce moment-là, j’espérais vraiment que la Jeune Fille serait là (ce qui m’aurait évité de me rendre à La Haye), mais le tableau étant trop précieux, elle n’avait pas pu faire le voyage.

Finalement, c’est tant mieux, car je suis enfin allée à La Haye, et je ne regrette pas mon voyage ! Je ne sais pas pourquoi, mais je n’avais pas un bon a priori sur cette ville, que je pensais qu’elle était uniquement une ville moderne et sans charme. Je connaissais son tribunal des crimes contre l’humanité, mais je ne connaissais pas son histoire. A vrai dire, à part le tableau de Vermeer, je ne savais pas trop quoi en attendre. J’avais trouvé assez peu d’articles de blog à son sujet et je ne connaissais personne dans mon entourage qui y était allée. La surprise fût donc au rendez-vous car en plus du magnifique musée Mauritshuis, j’ai découvert une ville magnifique et très agréable.

J’ai découvert également que La Haye est une ancienne ville des Pays-Bas et possède un patrimoine médiéval remarquable. J’ai découvert que La Haye était la capitale administrative des Pays-Bas, et qu’elle ainsi à la fois le Parlement de Hollande. Comme je vous le voyer, je connaissais vraiment très mal la ville. Je ne suis restée qu’une journée à La Haye, mais la ville a beaucoup plus à offrir. Si vous aimez les musées d’art, vous aurez de quoi faire. En plus des deux musées dont je parle dans cet article, La Haye possède également le plus important musée sur Mondrian, ou encore l’étonnant Musée Escher. Si j’avais su, j’aurais sûrement prévu de rester plus longtemps, mais comme cela il me reste de quoi faire pour y revenir un jour !

visiter la Haye

 

Balade dans le Centre-Ville de La Haye

La première chose qui m’a surprise en arrivant à La Haye c’est le calme et le silence, malgré des rues animées. En effet, du fait des restrictions de circulation dans le centre-ville (je n’ai pas vraiment compris ni chercher à comprendre comment cela fonctionnait), il y a très peu de véhicules motorisés (voiture ou deux roues), mais essentiellement des piétons et des cyclistes. D’ailleurs à La Haye comme ailleurs aux Pays-Bas, il faut bien regarder à droite et à gauche en traversant la route (et non pas se fier à son audition) pour ne pas se faire renverser par un vélo !

Le centre-ville de La Haye est superbe, les rues sont bordées de très belles maisons typiques des Pays-Bas. C’est le paradis du shopping : il y a énormément de boutiques, mais aussi de nombreux cafés très sympas et cosy comme il n’en existe qu’aux Pays-Bas

Le centre ville de la Haye

Rue dans le centre ville de La Haye
Centre ville de la Haye

 

Visite du Panorama Mesdag

J’ai commencé ma visite de La Haye par le Panorama Mesdag, un des plus étonnants lieux que j’ai pu visiter jusqu’alors. Après avoir traversée 3 salles présentant des marines réalisées par le peintre Henrik Willem Mesdag, de belles toiles certes, mais tout à fait classique dans la peinture hollandaise, on monte un escalier qui nous emmène au belvédère de la plage de Scheveningen, la plage de La Haye. Un panorama en peinture d’une taille spectaculaire (120 m de circonférence pour 14 m de hauteur) qui nous fait voyager dans le temps pour nous faire découvrir ce à quoi ressemblait la plage à la fin du XIXème siècle.

Le Panorama Mesdag accueille également des petites expositions temporaires en lien avec le panorama. Lors de ma visite (et jusqu’au 28/10/2018) se tient une exposition sur Jan Giesen et son travail sur les dockers et ouvriers du port de la Haye.

Le Panorama Mesdag à la Haye

Panorama Mesdag : détail des premieres villégiatures sur la plage de Scheveningen
Détail du panorama Mesdag : les bateaux sur la plage de scheveningen

 

Le musée Mauritshuis

Si comme moi, vous aimez la peinture flamande du Siècle d’Or (Rubens, Rembrandt, Vermeer), alors direction le Mauritshuis, qui abrite des toiles mondialement connues comme la Jeune Fille à la Perle de Vermeer ou La Leçon d’Anatomie du Docteur Nicolas Tulp de Rembrandt.

A une époque où la plupart des peintres d’Europe consacrait une partie importante leur art à peindre des scènes de la Bible ou de la mythologie, on trouve très peu de ce type de tableau aux Pays-Bas. En effet, la réforme protestante calviniste interdit la représentation de scènes religieuses. Les peintres hollandais s’intéressent alors à de nouvelles thématiques dans l’histoire de l’Art : la représentation de scènes de genre et de la vie quotidienne, des thématiques très populaire auprès de la classe bourgeoise de l’époque qui prospère notamment grâce au commerce, mais aussi les marines, les natures mortes ou la peinture de paysage.

Personnellement, je suis une grande amatrice de la peinture hollandaise de cette époque, que je trouve très moderne et beaucoup moins enfermée dans un “carcan” artistique. On découvre une grande liberté dans les thèmes et dans les représentations. Les toiles de peintres tels que Jan Sten ou Brughel sont pleines de détails et d’humour. Bref si comme moi vous aimez la peinture hollandaise, alors le Mauritshuis est une visite incontournable.

la Musée Mauritshuis à La Haye

Salon du musée Mauritshuis à La Haye
Les toiles du siècle d'or exposées au Mauritshuis à La Haye

 

La Leçon d'Anatomie par Rembrandt

Informations pratiques (2018) :

Horaires : le musée est ouvert tous les jours : le lundi de 13h à 18h et du mardi au dimanche de 10h à 18h. Nocturne le jeudi jusqu’à 20h.

Tarif : 15.50 €. Gratuit pour les moins de 18 ans. Le tarif inclus l’entrée aux expositions temporaires et un audioguide disponible en français.

Le musée est relativement petit (une quinzaine de salles) : comptez entre 1h30 pour la visite.

 

Le Binnenhof

La palais médiéval qui borde le bassin de Hofvijver dans le centre-ville est le Binnenhof (“cour intérieure” en néerlandais) et abrite le cœur politique du pays puisqu’il est à la fois le siège du gouvernement et du parlement. Le palais tel qu’il existe aujourd’hui est un ensemble de bâtiments construits à différentes époques. Je vous invite vraiment à pénétrer à l’intérieur des cours du bâtiment pour admirer l’architecture des bâtiments. L’endroit qui m’a le plus impressionnée est la cour de la Salle des Chevaliers, “Ridderzaal” avec sa fontaine néogothique et son étonnante église.

Le palais du Parlement de La Haye

Le Binnenhof - parlement des Pays Bas
La Fontaine néogothique du Binnenhof
   La Salle des Chevaliers du Binnenhof

Le Palais Royal Noordeinde

La famille royale possède des résidences à La Haye : le Palais Huis ten Bosch, qui est la résidence de la Princesse Beatrix et en centre-ville le Palais Royal de Noordeinde, qui est aujourd’hui le “Palais de travail du roi”. Ce palais n’est pas ouvert au public, mais il est possible de se balader librement dans ses jardins.

Sur la grille du château, on peut voir les armoiries des Pays-Bas. J’ai été surprise de découvrir que leur devise “Je Maintiendrai” était en français alors j’ai mené ma petite enquête. L’histoire de cette devise nationale vient du fondateur des Pays-Bas, Guillaume Ier d’Orange-Nassau, héritier de l’ancienne principauté d’Orange dans le sud de la France actuelle, qui a conduit au XVIe siècle la révolte du peuple des Pays-Bas face à l’occupant espagnol pour devenir les Provinces Unies.

Le Palais Royal des Pays Bas à La Haye

Le Palais de la Paix

Le Palais de la Paix est sûrement un des lieux le plus connu de La Haye. Il est le siège de la Cour de Justice Internationale à ne pas confondre avec la Cour Pénale Internationale également située à La Haye (mais que je n’ai pas vu). Pour les photographes, je vous conseille de venir le matin, car le bâtiment est en parfait contre-jour en fin de journée. Impossible de faire une photo correcte du bâtiment ! (J’ai repris une photo le lendemain matin au cours de mon footing avec mon téléphone portable, d’où une qualité un peu inférieure à d’habitude)

La visite du Palais de la Paix (que je n’ai pas eu le temps de faire) demande un peu d’organisation puisqu’il est impératif de s’inscrire en amont à une visite guidée, qui se déroulent quelques fois dans l’année, et dont les réservations se font uniquement sur ce site là (en anglais). Seul l’accès au “Visitor Center” est accessible librement pendant les horaires d’ouverture (mardi au dimanche de 10h à 16h), mais j’étais à La Haye un lundi, jour de fermeture, donc je ne pourrais pas vous dire si cela vaut le coup ! (N’hésitez pas à me raconter votre expérience dans les commentaires si vous y êtes allés !)

Le Palais de la Paix à La Haye

Juste à côté du Palais de la Paix, se trouve le monument de la Flamme de la Paix, une flamme éternelle entourée du “sentier de la paix universelle” composé par des pierres provenant et symbolisant chacun des 196 pays de l’ONU. Certaines de ces pierres sont lourdes de symbole puisque celle de l’Allemagne provient du Mur de Berlin, tandis que celle de l’Afrique du Sud provient de l’île de Robben Island où fût emprisonné Nelson Mandela.

le monument de la flamme de la paix à la Haye

La Haye : le guide pratique

Comment se rendre à La Haye ?

La gare centrale de Haye est très facilement accessible depuis Rotterdam, soit par la ligne E du métro, soit en train depuis Rotterdam Centraal ou Rotterdam Blaak. Ainsi, La Haye peut se visiter à l’occasion d’un long week-end à Rotterdam (ce qui fût mon cas), bien qu’il y a tant à voir qu’elle mérite le voyage pour elle seule.

Etant donné que l’accès au centre-ville est restreint aux voitures, je vous conseille plutôt d’utiliser les transports en commun : bus et tram ou bien de louer un vélo. Si vous restez en centre-ville, sachez que tout est accessible à pied. Pour cette journée à La Haye, j’ai tout fait à pied.

Lola Bike and Coffee : une bonne adresse pour un déjeuner sur le pouce

En général, les néerlandais mangent assez léger le midi, le plus souvent une soupe et un sandwich. Aussi aux Pays-Bas, on trouve facilement de quoi déjeuner pour pas très cher le midi dans des cafés (en général ouverts jusqu’à 16h ou 17h ce qui permet de manger un peu quand on veut). Avec la chaleur je n’avais pas très faim donc j’ai opté pour un sandwich chez Lola Bike and Coffee, un concept café comme seuls les Pays-Bas savent le faire. Ici la boutique fait aussi bien café/snack que location et réparation de vélos !

La déco est très sympa, sur le thème du vélo et du tour de France. De quoi reprendre des forces pour l’après-midi pour quelques euros.

Lola Bike and Coffee à La Haye

Yoghurt Barn : un bar à yaourt

Mon truc pour le goûter (surtout quand il fait très chaud), c’est plutôt les glaces, mais aux Pays-Bas, ce qui semble faire fureur, c’est le yaourt… au point que l’on trouve des Bars à Yaourt ! C’est ainsi que j’ai testé Yoghurt Barn en plein centre-ville sur Plaats. Il s’agit d’une chaine hollandaise de Bar à Yaourt que je voulais déjà tester à Amsterdam, mais je n’avais plus faim à ce moment-là. Alors forcément, quand je suis passée devant leur boutique à La Haye, j’ai sauté sur l’occasion. Mieux vaut tard que jamais ! Le concept de Yoghrut Barn est de choisir un yaourt parmi les propositions du menu, ou de réaliser son propre yaourt (ce que j’ai pris). On peut choisir le type de yaourt (yaourt au lait de vache, de soja…) Je pense avoir choisi un yaourt à l’amande (oui car à l’intérieur tout est en néerlandais mais heureusement les serveurs parlent anglais), puis on choisi des “toppings” parmi un choix monstre : coulis de fruit, fruits frais, muesli, chocolat… Pour ma part j’ai pris granola et chocolat. Ces yaourts ne sont pas donnés (je m’en suis tirée pour un peu plus de 5€), mais c’est une vraie tuerie !

Yoghurt Barn - La Haye

Où dormir à la Haye ?

J’ai séjourné une nuit à l’Hôtel Indigo The Hague – Palace Noordeinde, un hôtel de standing 4* idéalement situé en plein centre-ville de La Haye à deux pas du Palais Royal des Pays-Bas. La chambre était parfaite avec de nombreuses petites attentions qui font la différence : petits chocolats, jus de tomate et bouteilles d’eau offerte et au frais dans le minibar, thé et café à disposition dans la chambre. Côté salle de bain, nous avons des produits cosmétiques de la marque Rituals ainsi que des peignoirs et chaussons à disposition dans la chambre.

hotel indigo dans le centre ville de la Haye

Lobby - Hotel Indigo - La Haye
Chambre - Hôtel Indigo La Haye

Pour le petit déjeuner, différentes formules s’offrent à vous. Une formule à la carte, où alors l’accès au magnifique buffet avec en plus un des plats de la carte à 19,50 €. Cette formule de petit déjeuner se rapproche plus d’un brunch au vue de la qualité du buffet. J’ai opté pour cette formule avec en plat à la carte les pancakes. Un petit déjeuner gargantuesque qui m’a calé toute la journée.

Restaurant de l'hôtel Indigo - La Haye

Buffet petit-dejeuner de l'hôtel Indigo à La Haye
Buffet petit-dejeuner de l'hôtel Indigo à La Haye
Pancakes - hôtel Indigo à La Haye

 

Il faut compter autour de 120 € la nuit et à partir de de 150 € la nuit avec les petits-déjeuner.

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Le guide pour visiter La Haye en 1 jour, une ville superbe des Pays-Bas, facilement accessible en transport en commun depuis Rotterdam

Cet article est issu d’un partenariat avec l’Office du Tourisme des Pays-Bas. Je reste libre de la ligne éditoriale et le avis exprimé dans cet article sont les miens.