Quand on pense aux Pays-Bas, on pense forcément champs de tulipes et moulins à vent. Les moulins jouèrent un rôle prépondérant dans l’histoire et la géographie des Pays-Bas, où une part importante du pays est construite sous le niveau de la mer. Pour le découvrir, le mieux est de se rendre à Kinderdijk où l’on peut découvrir le plus grand ensemble de moulins conservés aux-Pays-Bas. Ce site est d’ailleurs classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Dans cet article, je vous propose de découvrir le rôle particulier des moulins aux Pays-Bas et je partagerais avec vous tous mes conseils pratiques pour visiter les moulins de Kinderdijk.

Panorama sur les moulins de Kinderdijk

 

L’histoire des moulins aux Pays-Bays.

La particularité des moulins aux Pays-Bas est que la plupart n’avaient pas pour rôle de moudre du grain, mais de drainer l’eau. En effet, une important partie du pays a été construite sur des polders, des espaces marécageux gagnés sur la mer. La mise en place de digues et les premiers systèmes pour gérer l’eau en Hollande sont très anciens puisqu’ils remontent au Moyen-Age. Les premiers systèmes imaginés sont constitués de fossés et d’écluses, qui permettent de gérer des niveaux d’eau différents. Cependant, le risque d’inondation restait important. En 1421, le terrible raz-de-marée de la Sainte Elisabeth se produit, causant des dégâts énormes et de nombreuses victimes dans la partie du Delta.

Les premiers moulins à vent sont imaginés au XVIIème siècle. La force du vent est transmise par un mécanisme situé sous le moulin permettant d’évacuer l’eau à un niveau supérieur. L’eau est canalisée et la terre des polders est asséchée. La visite des moulins de Kinderdijk permet de bien comprendre ce mécanisme et comment les lignes de moulin fonctionnent grâce à des animations vidéo.

les moulins de kinderdijk

A Kinderdijk, le niveau de l’eau dépend de la marée. S’il n’y a pas de problème à marée basse, le niveau de la rivière monte à marée haute et les moulins devaient alors entrer en action pour évacuer au fur et à mesure l’eau qui arrivait en l’envoyant dans des canaux spécifiques.

Les moulins à vent furent largement à travers les Pays-Bas. Il y en avait alors plusieurs milliers à travers le pays. Mais il furent ensuite peu à peu remplacés avec l’invention de la machine à vapeur dans un premier temps, puis les pompes à diesel et les pompes électriques, qui permettaient d’évacuer une quantité d’eau bien plus importante.  D’ailleurs, à l’entrée du site de Kinderdijk, vous pourrez voir l’énorme vis sans fin qui est actuellement utilisée pour l’évacuation de l’eau. Nettement plus efficace, mais qui manque cruellement de charme 🙂 Néanmoins, il reste quelques moulins à travers le pays comme l’ensemble des 19 moulins de Kinderdijk.

station de pompage moderne de Kinderdijk

 

Visiter les Moulins de Kinderdijk

L’accès à l’ensemble des moulins de Kinderdijk est gratuit (seul le parking est payant) si vous vous baladez à pied ou avec votre vélo entre les moulins. Un ticket d’entrée vous sera demander pour :

  • la visite de l’intérieur de 3 moulins (les autres moulins ne se visitent pas. Il s’agit de propriétés privées qui sont encore occupées)
  • les balades en bateau sur les canaux (3 itinéraires différents sont proposés). Personnellement, je n’ai pas fait les balades en bateau car je trouvais que je voyais déjà très bien depuis la piste cyclable et car il y avait pas mal de monde pour cette activité.
  • la visite de la station secondaire de pompage où un film est projeté qui permet de comprendre comment fonctionnaient les moulins
  • la station de pompage Wisboom où l’on trouve la première machine à vapeur, qui remplaça les moulins.

Panorama sur Kinderdijk

Les trois moulins qui se visitent sont les suivants

  • le moulin De Blokker, le plus ancien du site, qui date de 1630s
  • le moulin Nederwaard de 1738
  • et uniquement accessible par bateau, le moulin Overwaard (1740) qui a la particularité de posséder un système de drainage bi-directionnel apparemment assez unique en son genre.. Je vous conseille de commencer par celui-ci car il peut y avoir du monde et de l’attente pour le bateau. Je n’ai pas eu la patience pour visiter ce moulin, car il y avait énormément de monde.

La visite de l’intérieur des moulins m’a surprise : je m’attendais à trouver seulement un mécanisme. Au lieu de cela, j’ai découvert une véritable habitation ! En effet, le corps du moulin était également le lieu de résidence du meunier et de sa famille, qui devait être sur place pour le faire fonctionner. Si les pièces sont très étroites, l’espace est aménagé de la manière la plus optimale possible. Le moindre espace est mis à profit !

Cela devait être quelque chose de vivre dans un moulin ! On se rend compte avec la visite que ce lieu de vie était particulièrement bruyant avec le mécanisme en action au centre du bâtiment et les pales qui balayent l’air en permanence !

moulin overwaard

 

Visite du moulin De Blokker

Situé un peu à l’écart du système de drainage des moulins de Kinderdijk, le moulin De Blokker est le plus ancien type de moulin de drainage des Pays-Bas. Il fut détruit par un incendie criminel en 1997 et reconstruit à l’identique. Ce moulin possède une architecture différentes des autres. Il est construit en bois sur une base en pierre. C’est l’ensemble du moulin qui tourne pour se positionner correctement selon le sens du vent.

A côté du moulin De Blokker, on trouve également une mini ferme témoignant de la vie des meuniers de l’époque.

le moulin de Blokker à Kinderdijk

Interieur du moulin De Blokker

Ferme du moulin de Blokker

 

Visite du moulin Nederwaard

Les moulins du Nederwaard sont quant à eux un peu plus récent. Ils sont presque entièrement construit en pierre ou en brique. Seule la partie la plus haute du moulin où sont fixées les ailes peut tourner pour se positionner correctement par rapport au vent. Ces moulins permettant d’évacuer l’eau d’un bassin inférieur vers un bassin supérieur. Ils sont alignés le long du bassin pour agir de manière complémentaire les uns avec les autres.

moulin Nederwaard à Kinderdijk

habitation du moulin de Nederwaard

mécanisme à l'intérieur du moulin

 

Visite de la station de pompage Wisboom

Je termine ma visite du site de Kinderdijk par la première station de pompage équipée d’une machine à vapeur qui remplaça les moulins à partir de 1868. Cet endroit se visite au cours d’une petite visite guidée. Cette machine développait une puissance équivalente à 8 moulins Overwaard cumulait est était capable d’évacuer 425 000 litres par minute ! Elle fonctionna jusqu’en 1924 où elle fût à son tour remplacé par une machine électrique deux fois plus puissante !

station de pompage Kinderdijk

 

Mes conseils pratiques pour visiter Kinderdijk

Si vous souhaitez visiter l’intérieur des moulins, commencez par cela car j’ai pu constater lors de ma visite qu’il n’y avait pas beaucoup de monde le matin mais qu’au fil de l’après-midi les files d’attente commençaient à s’allonger sérieusement. Je n’ai pas eu la patience d’attendre pour aller voir le moulin d’Overwaard. après le déjeuner, je n’ai pas pu entrer dans le premier bateau et il fallait attendre encore 30 min de plus. J’ai préféré consacrer ce temps à faire une balade en vélo dans les environs de Kinderdijk.

visiter les moulins de Kinderdijk

 

Comment se rendre aux Moulins de Kinderdijk ?

Si vous êtes en voiture, vous pourrez facilement vous rendre au moulin de Kinderdijk. Il faudra se garer au parking payant (tarif unique de 5€ par voiture pour la journée).

Les moulins de Kinderdijk sont facilement accessibles en transport en commun depuis le centre-ville de Rotterdam et de Dordrecht grâce à la ligne 202 du Waterbus, un bateau-bus (attention les horaires ne sont pas fréquents : il n’y a que 4 waterbus par jour) ou si vous avez un vélo par la ligne 20 beaucoup qui est beaucoup plus fréquente (toutes les demi-heures) via l’arrêt Alblasserdam (comptez ensuite une bonne dizaine de minute pour atteindre les premiers moulins). L’aller-simple pour Kinderdijk coûte 4€ que l’on vienne de Rotterdam ou de Dordrecht.

Les Pays-Bas étant le paradis du vélo, vous pouvez transporter le vôtre sans supplément très facilement dans le waterbus puisqu’il y a des places prévues pour. C’est ce que j’ai fait avec mon vélo loué à mon hôtel puisque j’avais prévu à la suite de ma visite de Kinderdijk, de faire une petite balade dans le polder.

le waterbus entre Rotterdam et Dordrecht

Waterbus entre Dordrecht et Rotterdam

Waterbus entre Dordrecht et Rotterdam

Retrouvez les horaires et les tarifs mis à jour sur le site internet du Waterbus.

 

Où manger à Kinderdijk ?

Dans l’enceinte même du site des moulins de Kinderdijk, il n’y a pas de restaurant. Pour déjeuner, je suis ressortie du site pour déjeuner au restaurant Buena Vista situé juste à côté du parking et de l’entrée principale. Dans un cadre vintage, vous pourrez prendre un déjeuner typique des Pays-Bas à base de soupes et de tartines. Vous pourrez aussi trouvez des saucisses et des boulettes de viande. Ce n’est pas très cher, d’autant plus que le restaurant est idéalement situé. Ce n’est pas de la grande cuisine, mais c’est simple, rapide et efficace.

Restaurant Buena Vista Kinderdijk

Restaurant Buena Vista Kinderdijk

Restaurant Buena Vista Kinderdijk

Restaurant Buena Vista Kinderdijk

Restaurant Buena Vista, Molenstraat 230, Kinderdijk, Pays-Bas

 

Balade à vélo autour de Kinderdijk

Avant de rentrer sur Dordrecht, j’avais envie de garder du temps pour une petite boucle en vélo. J’ai réalisé une boucle de 16 km dans le polder Alblasserdam. La première partie de la balade traverse le site de Kinderdijk, puis j’ai poursuivi en continuant de longer la rivière Alblasserdam et puis je suis rentrer par une autre piste cyclable de manière à former une boucle. Sur cet itinéraire, j’ai pu voir d’autres moulins qui ne faisaient pas partie de l’ensemble de Kinderdijk. Grâce au réseau des points noeuds, il est possible de réaliser un itinéraire sur mesure en fonction du temps dont on dispose. J’ai trouvé que cette balade de 16km que j’ai fait en 1h30 / 2h (avec pas mal de pauses photos !) était agréable et pas trop longue. J’ai pu voir d’autres moulins. Faire une balade beaucoup plus longue aurait pu finir par devenir monotone car les paysages sont absolument plats. Les seules côtes sont pour monter sur les digues. Cela dit, heureusement car mon vélo de location n’avait que 3 vitesses !


Le réseau de piste cyclable aux Pays-Bas est vraiment impressionnant. Je dirais qu’il est peut-être presque aussi dense que celui du réseau routier. Les pistes cyclables sont en parfait état, bien bitumée, et équipées d’aires de repos avec table de pique nique et fontaine.

La carte des réseaux des points nœuds (fietsknoop en néerlandais) est disponible à la vente dans les offices de tourisme. Sur la carte sont représentées les numérotations des intersections du réseau et les distances entre chaque point ce qui permet de créer un itinéraire vraiment sur mesure. Pour ma part, je compte entre 15 et 20 min pour parcourir 5 km sans les pauses (dans la pratique ca tourne donc plutôt autour de la petite demi-heure !). Vous pouvez également retrouver une carte interactive sur internet mais personnellement je ne la trouve pas pratique à utiliser sur le terrain.

Pour cet itinéraire, j’ai réalisé la boucle en suivant les points : 3-2-19-7-5-4-3.

balade autour de kinderdijk

le réseau des points noeuds aux Pays-Bas

balade à vélo autour de Kinderdijk

 

Où dormir près de Kinderdijk ?

Si vous n’avez pas de voiture, je vous conseille de dormir soit à Rotterdam, soit à Dordrecht.

A Dordrecht, la Villa Augustus, aménagée dans un ancien château d’eau est une adresse merveilleuse pour passer la nuit. Cet hôtel fait partie de mes adresses coups de cœur au Pays-Bas ! Je l’ai tellement apprécié que je lui en ai dédié un article complet !

hotel villa Augustus à Dordrecht

hotel villa Augustus à Dordrecht

 

Si vous êtes en voiture, je peux également vous conseiller le très bel hôtel 4 étoiles De Arendshoeve à Bergambacht, une petite ville située à 15 km de Kinderdijk, où j’avais eu l’occasion de séjourner dans lors d’un précédent séjour dans le coeur vert des Pays-Bas.

entrée de l'hôtel De Arendshove

Bow window hotel De Arendshove

 

Cet article est issu d’un partenariat avec Visit Holland et NL Delta. Je reste libre de la ligne éditoriale et les avis expr

A lire aussi

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

Visiter les Moulins de Kinderdijk en Hollande

Visiter les Moulins de Kinderdijk aux Pays-Bas

 

Cet article est issu d’un partenariat avec Visit Holland et NL Delta. Je reste libre de la ligne éditoriale et les avis exprimés dans cet article sont les miens.