Aujourd’hui, je vous propose de découvrir Dordrecht, la plus ancienne ville des Pays-Bas, où j’ai passé 3 jours à découvrir la ville et ses environs en juillet dernier.

Dordrecht reçu en ses droits de ville en 1220 et fête ainsi cette année ses 800 ans (plein d’événements étaient prévus à cette occasion mais malheureusement la Covid est passée par là). Néanmoins, même sans cette fête, Dordrecht est une ville vraiment intéressante à découvrir aux Pays-Bas. C’est une ville que vous pouvez facilement découvrir à l’occasion d’un week-end à Rotterdam par exemple, puisqu’elle n’est situé à 15 minutes de train environ.

En une demi-journée, vous pourrez découvrir les principaux centres d’intérêt du centre-ville historique et en une journée entière vous aurez le temps de visiter également ses musées. Dordrecht peut également fait l’objet d’un week-end prolongé et vous aurez ainsi le temps de découvrir ses environs avec le Parc National de Biesbosch et les Moulins de Kinderdijk.

Dans cet article, je vous propose un city-guide sur que faire et que voir à Dordrecht en une journée?

 

centre ville de Dordrecht

les canaux de Dordrecht
les canaux de Dordrecht

 

Que voir dans le centre-ville de Dordercht ?

L’Eglise Grote Kerk

L’imposante église Grote Kerk du XIème siècle est l’un des plus imposant bâtiments de la ville. Et encore, sa tour devait être encore plus grande mais à cause de l’affaissement du sol sous son poids (elle est déjà plus inclinée que la Tour de Pise !), sa construction fût arrêtées à 65 m au lieu des 108 m prévus.

Malheureusement, avec la Covid, les horaires d’ouverture de l’église était restreints (12h-16h) par rapport à ce qui était indiqué dans mon guide de voyage et je suis arrivée pile après sa fermeture… C’est dommage car apparemment l’intérieur est superbe ! Je me suis donc contentée de l’admirer de l’extérieur.

Grote Kerk - Dordrecht

l'église Grote Kerk à Dordrecht
Clocher de l'église Grote Kerk à Dordrecht

 

Les ports intérieurs et les anciens entrepôts

Grâce à sa position stratégique à la confluence de la Meuse et du Rhin, la ville de Dordrecht se développa autour des activités commerciales avec entre autres le commerce du vin, du bois et du grain, avant d’être supplantée au XVIIIème siècle par sa voisine Rotterdam. En se baladant le long des différents ports intérieurs de la ville, notamment sur Kuipershaven ou Wijnstraat, on découvre d’anciens entrepôts reconvertis aujourd’hui en habitation. Différents symboles décoratifs dans l’architecture des façades dénotent l’importance du commerce de vin, mais le signe le plus visible est l’immeuble “Bordeaux” sur Wijnstraat.

port intérieur de Dordrecht

péniche ancienne - Dordrecht

immeuble le long d'un port intérieur de Dordrecht

immeuble Bordeaux - Dordrecht

 

immeuble art déco Rhein Elbe - Dordrecht

A l’entrée de Wolwevershaven, a été conservé un ancien ascenseur pour bateau de 1928, utilisé pour pouvoir soulever partiellement les bateau hors de l’eau afin de pouvoir réparer les parties immergées comme l’hélice. Ceci est un témoignage de l’ancien chantier naval de réparation des bateaux qui se trouvait auparavant en plein centre ville.

port intérieur de Dordrecht

Visiter la maison de Huis Van Gijn

La visite de la maison Huis Van Gijn fait partie des visites les plus intéressantes à réaliser dans le centre historique de Dordrecht. Cette visite permet de découvrir une riche et grande maison bourgeoise ayant appartenu à l’homme d’affaire collectionneur Simon Van Gijn. On y découvre un intérieur richement décoré, dans un style typique du XVIIème au XIXème siècle, avec de riches tapisseries et papiers peints.

Au premier étape, on découvre une pièce unique au Pays-Bas : une pièce tapissée en cuir de Cordoue, un cuir doré et finement ouvragé. Ce type de décoration était très en vogue dans les demeures luxueuses des Flandres et coûtait fort cher du fait de la quantité importante de travail que ce travail demandait. J’avais pu précédemment voir une pièce de ce type dans la Maison de Rubens à Anvers, mais malheureusement, peu de pièces de ce type sont arrivées jusqu’à nous.

Dans le grenier de la maison, on découvre une très belle collection de jouets anciens.

visite de Huis van gijn - Dordrecht

visite de Huis van gijn - Dordrecht
visite de Huis van gijn - Dordrecht

Informations pratiques

Horaires : Ouvert du Mardi au Samedi de 11h à 17h. Le musée est fermé le jour du Roi (27 avril), le 25 décembre et le 1er janvier

Pendant l’épidémie de COVID, la réservation en ligne est fortement recommandée à l’avance avec des tickets en vente par créneau de 15 minutes. Néanmoins, s’il reste de la place, vous pourrez acheter votre ticket sur place

Tarifs : gratuit pour les moins de 19 ans, plein tarif 10 €, entrée gratuite avec le Rotterdampas

Site internet : https://www.huisvangijn.nl/english/

 

La Porte Groothoofdspoort

La porte Groothoofdspoort, érigée en 1618 et située à l’extrémité de Wijnhaven, était la principale porte de la ville. Elle est particulièrement belle et imposante avec son dôme. Au niveau de cette porte, on peut profiter d’un beau point de vue sur la confluence des 3 fleuves du delta néerlandais : l’Ancienne Meuse, le Noord et la Merwede, formant l’une des rivières les plus fréquentées d’Europe – le port de Rotterdam n’est pas bien loin. Les amateurs de bateaux pourront observer des navires de toutes sortes, dont certains sont particulièrement imposants.

Porte Groothoofds

Porte Groothoofds

 

Het Hof Nederland – La cour des Pays-Bas

C’est dans ce bâtiment que c’est réuni la première assemblée des Pays-Bas comme pays libre en 1572. Ce lieu historique abrite aujourd’hui un musée, présentant l’histoire de la ville de Dordrecht et l’évolution historique des Pays-Bas. C’est une visite que j’aurais aimé faire, mais n’ayant qu’une après-midi sur Dordrecht et les musées fermant très tôt aux Pays-Bas, je n’ai pas eu le temps de le visiter.

Batiment du Het Hof Nederland

Que faire dans les environs de Dordrecht ?

Visiter Rotterdam

A 15 min de train de Dordrecht se trouve l’étonnante ville de Rotterdam. Presque entièrement rasée pendant la Seconde Guerre Mondiale, Rotterdam a su se reconstruire et se réinventer. C’est une destination de choix pour les amateurs d’architecture moderne, de gratte-ciels, de street-art. Elle possède d’intéressants musées et la visite de son port, le plus important d’Europe, fait partie des incontournables. Rotterdam peut à mon sens faire l’objet d’un week-end prolongé à elle toute seule mais en une journée vous pourrez admirer les principaux monuments de la ville.

Les maisons cubiques de Rotterdam

Retrouvez par ici ma suggestion d’itinéraire pour visiter Rotterdam en une journée.

 

Les Moulins de Kinderdijk

Entre Rotterdam et Dordrecht se trouve l’un des plus grands ensembles de moulins conservés aux Pays-Bas : les Moulins de Kinderdijk classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Pour les rejoindre, rien de plus simple avec la ligne de Waterbus 202 directe qui relie Dordrecht à Rotterdam avec un arrêt aux moulins.

La plupart des moulins aux Pays-Bas, dont ceux de Kinderdijk, ne servaient pas à moudre du grain, mais à drainer l’eau des polders construits sous le niveau de la mer pour éviter les inondations.

Si vous avez des vélos (leur transport est gratuit dans le waterbus), vous pouvez aussi prendre le Waterbus 20 jusqu’a Alblasserdam (la ligne est plus fréquente) et pédaler une dizaine de minute pour arriver aux moulins.

Pour les plus courageux, il est possible de rejoindre les moulins de Kinderdijk à vélo depuis le centre-ville de Dordrecht en suivant le réseau des points nœuds et de faire une belle boucle d’une trentaine de kilomètre dans la campagne hollandaise. Pour cela, il vous suffit d’acheter la carte du réseau des points nœuds à l’Office du Tourisme de Dordrecht.

L’accès au site à pied ou à vélo est gratuit. Seule la visite des moulins et les croisières en bateau sur les canaux sont payantes.

les moulins de Kinderdijk

 

Le Parc National de Biesbosch

La ville de Dordrecht est situé aux portes du Parc National de Biesbosch, une zone humide d’une incroyable richesse que l’on peut découvrir à pied, en bateau ou à vélo. La partie la plus touristique et la plus facile d’accès est situé à seulement quelques kilomètres du centre-ville de Dordrecht, mais n’hésitez pas à emprunter le bac (en voiture ou à vélo) pour explorer la partie brabançonne du parc.

Piste Cyclable dans le Biesbosch

Retrouvez par ici mon article complet sur que faire au Parc National de Biesbosch

 

Où dormir à Dordrecht ?

La Villa Augustus

Mon adresse coup de cœur à Dordrecht est la Villa Augustus, situé à une vingtaine de minutes à pied du centre historique. Il s’agit d’un hôtel 4 étoiles qui a la particularité de se trouver dans un ancien château d’eau ! Le site est extraordinaire avec un jardin potager et paysager. Le restaurant de l’hôtel est excellent et propose à la carte une cuisine de saison avec des produits frais dont un maximum de produits du jardin potager. Les fruits et légumes en surplus sont vendus au marché à l’entrée du bâtiment.

Une superbe adresse pour passer un week-end romantique en amoureux aux Pays-Bas !

hotel villa Augustus à Dordrecht

hotel villa Augustus à Dordrecht
restaurant augustus
Réservez votre séjour à la Villa Augustus

 

Retrouvez par ici ma review complète de l’hôtel-restaurant de la Villa Augustus.

 

Hostel StayOkay Dordrecht

A quelques kilomètres du centre-ville, situé en plein cœur de la nature dans le Parc National de Biesbosch, l’hostel StayOkay est une excellente adresse pour séjourner dans la région de Dordrecht. Un endroit idéal pour les familles avec les chambres de 4 personnes privatisables équipées de leur propre douche et salle de bain.

Le point fort de cet hôtel est sa localisation en pleine nature. Vous pourrez y louer des vélos pour vous rendre à Dordrecht, visiter le Biesbosch ou Kinderdijk, mais aussi kayak ou encore des paddles pour explorer le marais.

Hostel Stay Okay Dordrecht

Hostel Stay Okay Dordrecht

Réservez votre séjour à StayOkay Dordrecht

 

Si vous avez aimé cet article, épinglez-le sur Pinterest !

Que voir à Dordrect, la plus ancienne ville des Pays-Bas ?

Cet article est issu d’un partenariat avec Visit Holland et NL Delta. Je reste libre de la ligne éditoriale et les avis exprimés dans cet article sont les miens.