A mi-chemin entre Vik et Skaftafell, nous nous sommes arrêtés dans le petit village au nom imprononçable de Kirkjubæjarklaustur. Heureusement, ce village est également appelé Klaustur, tout de suite ça va mieux 🙂

Klaustur est situé dans un endroit assez unique, à la croisée des champs de lave et des glaciers. Au loin, on aperçoit le grand glacier Vatnajökull, qui recouvre une bonne partie du sud du pays.

Kirkjubæjarklaustur

 

Notre arrêt à Klaustur est l’occasion pour nous de réaliser une petite randonnée d’une heure (la rando 10 du guide Rother) sur les hauteurs du village.

Peu après le point de départ, on passe près de la timide cascade Systrefoss. On ne serait pas en Islande, on l’aurait surement apprécié, mais après Gullfoss et Skogafoss, on devient déjà difficile 🙂

cascade Systrefoss et formations basaltiques de Kirkjubæjarklaustur

 

Après une petite grimpette, on arrive sur un beau plateau, sans un arbre à l’horizon comme toujours. Ce qui me fait penser à une blague islandaise : “si tu es perdu dans une forêt, lève toi !

 

IMGP9573

Paysage autour de Kirkjubæjarklaustur

A la fin de la randonnée, on rejoint les formations basaltiques dont la ville tire son nom puisque Kirkjubæjarklaustur signifie “pavé de l’église” en français. Le basalte, en se refroidissant cristallise sous forme de colonnes basaltiques (nous en verons de beaux exemple le soir même au parc de Skaftafell). Ces colonnes de forme régulière ont ici été érodé par le dessus formant ce pavé naturel.

formation basaltique de Kirkjubæjarklaustur

 

Pas grand chose d’autre à voir dans cette petite ville de 150 habitants ! En ce qui nous concerne, nous avons vraiment adoré cette petite balade facile, avec en prime un soleil radieux !

 

Mes autres articles sur la côte sud de l’Islande