Afrique Afrique du Sud

Visiter Robben Island à Cape Town : la prison de Nelson Mandela

Nous avons clos notre voyage en Afrique du Sud par une semaine à Cape Town. Je voulais revenir aujourd’hui sur l’une des visites qui m’a le plus marquée de mon voyage : la visite de Robben Island et sa prison haute sécurité où furent emprisonnés de nombreux opposants politiques au régime de l’Apartheid, dont Nelson Mandela, qui y passa 18 années sur ses 27 ans de captivité.

Petite histoire de Robben Island

Située à quelques kilomètres au large de Cape Town, Robben Island servit tour à tour de prison pour le régime colonial, d’asile psychiatrique, d’hôpital pour lépreux et de base militaire pour défendre le Cap durant la Seconde Guerre Mondiale.

En 1961, le régime de l’Apartheid décide d’y construire une prison de haute sécurité pour emprisonner les prisonniers politiques qui lutaient contre le régime et réclamant l’égalité des droits entre les blancs et les noirs. Le prisonnier le plus connus est Nelson Mandela, qui y fût emprisonné de juin 1964 à avril 1982 avant d’être transféré dans une autre prison.

La prison de Robben Island fût fermée avec la chute du régime de l’Apartheid et fût transformée en musée en 1994.

Depuis 1999, le site est classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

La Visite de Robben Island

La visite de Robben Island se fait au départ du V&A Waterfront au niveau de « The Nelson Mandela Gateway » situé juste à côté de la Tour de l’Horloge. La visite prend une bonne demi-journée et se déroule en plusieurs étapes :

  • traversée en ferry depuis l’embarcadère jusqu’à Robben Island
  • visite guidée en bus de l’île
  • visite guidée de la prison de haute sécurité (Maximum Security Prison) où fut emprisonné Nelson Mandela et de nombreux opposants politiques au régime de l’Apartheid.

La traversée en ferry dure une heure environ et offre des vues spectaculaires sur la ville du Cap et la Table Mountain.

Depart pour les visites de Robben Island depuis le Waterfront de Cape Town
Panorama sur la baie et la ville de Cape Town
Excursion en bateau de Cape Town à Robben Island

On arrive bientôt sur la petite île de Robben Island. Je ne m’attendais pas à voir autant de bâtiments car avant cette visite, je ne savais pas qu’elle joua de nombreux rôles avant de servir de prison pour le régime de l’Apartheid. Le quartier militaire est le plus important et fût réutilisé en partie pour la prison.

Robben Island
Excursion en bateau à Robben Island
Débarcadère de Robben Island

 

Visite en bus de Robben Island

Une fois débarqué sur Robben Island, les visiteurs sont amenés à rejoindre différents bus pour un tour guidé de l’île. L’organisation est bien rodée et tout est très fluide. Le guide nous entraîne pour un tour commenté des différents points d’intérêt de l’île et nous retrace son histoire et les différents rôles que joua Robben Island avant de devenir une des prisons du régime de l’Apartheid.

Nelson Mandela ne fût pas le seul homme politique sud-africain emprisonné sur l’île de Robben Island, loin de là. Parmi les prisonniers célèbres, il y a également Robert Sobukwe, membre de l’ANC, qui fût détenu en isolement à l’écart de la prison de haute sécurité. Il s’opposait notamment au fait que les Noirs devaient se déplacer avec une sorte de passeport dans leur propre pays et invitait les Noirs et les laisser chez eux et à manifester pacifiquement devant les postes de police. Mais suite au dérapage de la manifestation pacifique de Sharpeville où la police tua 69 personnes, il est condamné à 3 ans d’emprisonnement. C’est après avoir purgé sa peine qu’il arrive à Robben Island. Les autorités votent en effet une loi qui leur permet de prolonger la détention d’un prisonnier pour des raisons de sécurité nationale. Cette loi sera surnommée « Clause Sobukwe » car elle ne sera finalement appliquée qu’à lui.

Robert Sobukwe - Robben Island
Visite de Robben Island

On découvre également une carrière de calcaire au milieu de l’île où les détenus étaient soumis aux travaux forcés pendant plus de 8h par jour en plein soleil.

Le tour en bus s’achève à l’extrémité sud de l’île où l’ancienne station de pompage d’eau de mer de la Seconde Guerre Mondiale est reconverti en café et magasin de souvenirs. A ce niveau là on peut profiter d’une vue magnifique sur la Montagne de la Table et surtout il est possible d’observer une colonie de Manchots du Cap !

Vue sur Cape Town depuis Robben Island
colonie de manchots - Robben Island

Visite de la prison de haute sécurité où fut retenu Nelson Mandela

C’est ensuite un ancien détenu qui nous invite à découvrir l’intérieur de la Prison de Haute Sécurité. Cela n’est plus systématique car avec le temps, les anciens prisonniers se font plus âgés.

Initialement, les prisonniers de droits communs étaient emprisonnés avec les prisonniers politiques, mais ils furent rapidement séparés pour éviter la diffusion des idées politiques.

Les cellules sont minuscules. Nous nous arrêtons devant celle de Nelson Mandela : elle ne fait que 4m², je ne m’attendais pas à voir une cellule aussi petite. Elle est extrêmement vétuste et n’était meublée qu’avec une petite table et une paillasse.

Les conditions de détention dans la prison de haute sécurité de Robben Island étaient très dures. Les inégalités entre les prisonniers de différentes origines se caractérisaient jusqu’à la quantité des repas. Ainsi, les prisonniers blancs recevaient plus de nourriture que les prisonniers noirs. La nourriture étaient à la fois de mauvaise qualité et servie en quantité insuffisante. En plus de la sous-nutrition, il fallait compter avec les mauvais traitements, des violences physiques et psychologiques et le travail forcé.

Le courrier était censuré. Nelson Mandela écrivait de nombreuses lettres à ces proches mais la plupart n’arrivaient jamais. Il n’avait le droit de recevoir qu’une seule lettre tous les 6 mois.

Visite de la prison de Robben Island avec un ancien prisonnier politique
Cellule de Nelson Mandela - Robben Island
couloir de la prison de haute sécurité - Robben Island
dortoir de la prison de haute sécurité de Robben Island
Prison de sécurité maximale de Robben Island
cour de la prison de sécurité maximale de Robben Island

Je vous conseille absolument de faire la visite de Robben Island lors d’un voyage en Afrique du Sud. Connaitre et appréhender le rôle qu’à joué durant tant d’années le régime de ségrégation de l’Apartheid, qui faisait des Noirs, des étrangers dans leur propre pays, est un des éléments essentiel pour comprendre l’Afrique du Sud d’aujourd’hui, qui essaye tant bien que mal de panser ses blessures.

Néanmoins, la visite de la prison de Robben Island laisse un goût amer. Si le régime de l’Apartheid fût aboli officiellement entre 1991 et si Nelson Mandela fût élu président de l’Afrique du Sud en 1994 tout en réussissant l’exploit de maintenir la paix entre les différentes cultures, les inégalités en Afrique du Sud reste criantes. La visite de Cape Town m’a pour cette raison laissée en demi-teinte et je n’ai pas aimé cette ville pourtant construite dans un site  unique au monde. La population majoritairement de couleur, vit dans des townships à l’écart du centre-ville, que l’on longe en venant de l’aéroport. Les beaux quartiers le long des plages sont uniquement pour les Blancs. Les seuls personnes noires que l’on voit sont les personnes qui s’occupent de surveiller les parkings ou les serveurs des restaurants. J’ai également été étonnée lors de mon voyage de ne pas voir de gens de couleurs dans les lieux touristiques et les parcs nationaux, comme si le tourisme était une activité réservée aux Blancs.

Près de 20 ans après la fin de l’Apartheid, Blancs et Noirs semblent vivre sans se mélanger comme s’ils vivaient dans deux mondes distincts qui ne n’interconnectait que le moins possible. C’est vraiment très étrange, mais c’est un sentiment que j’ai eu durant tout mon voyage en Afrique du Sud. Les inégalités sont toujours extrêmement fortes et à niveau de qualification égale, un Noir n’aura pas du tout les mêmes chances, ni le même salaire qu’un Blanc.

Si c’est un sujet qui vous intéresse et que vous souhaitez aller plus loin et mieux comprendre les horreurs qui ont pu être commises par le régime de l’Apartheid, je vous conseille les romans de l’auteur Afrikaans Andre Brink, notamment Une Saison Blanche et Sèche, un roman poignant et bouleversant que j’avais lu pour préparer ce voyage.

Informations pratiques pour visiter Robben Island

Horaires : Il y a 3 départs par jour pour visiter l’Ile de Robben Island : 9h, 11h, et 13h. Les départs ont lieu tous les jours (sauf intempéries) et se font depuis le V&A Waterfront.

Prix de la visite : 600 R pour les adultes non sud-africains et 310 R pour les enfants (2 à 18 ans) non sud-africains. Le prix de la visite inclus la traversée en bateau. La visite se réserve sur le site officiel de Robben Island.

La visite se déroule exclusivement en anglais.

Vous pouvez également réserver votre visite avec un transfert depuis votre hôtel à Cape Town, ou une visite combinée avec celle d’un township.

A lire aussi

Retrouvez par ici mes autres articles sur les choses à voir et à faire à Cape Town et dans les environs :

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

Visiter l'Ile de Robben Island et la prison où fut emprisonner Nelson Mandela - Cape Town - Afrique du Sud

Cet article contient des liens affiliés. En réservant par eux, vous ne payez pas plus cher mais je touche une petite commission qui permet de soutenir le blog.

2 Comments

  • Reply
    Anne Landois-Favret
    25 avril 2020 at 15:02

    Cela doit être très intéressant, une autre blogueuse que je suis a visité le musée de l’Apartheid, c’était assez prenant également. C’est triste de se dire que la ségrégation est toujours là quelque part, j’espère que ce pays se relèvera de tout cela. 🙂

    • Reply
      Mathilde
      27 avril 2020 at 09:33

      J’aurais beaucoup aimé visiter le musée de l’Apartheid mais nous avons préféré éviter au maximum Johanesbourg. C’est triste que les séquelles soient toujours là mais le mal fut si profond que l’on peut comprendre la volonté à vivre séparée. Mais les inégalités qui persistent font vraiment mal au coeur et m’ont mis très mal à l’aise notamment à Cape Town.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This