Si vous ne pourrez sans doute pas vous baigner dans la mer (à moins d’être un peu fou où très courageux), ce n’est pas une raison pour ne pas emmener votre maillot de bain pour vos vacances en Islande ! La baignade dans des eaux (très) chaudes est rendue possible grâce à l’intense activité volcanique !

A quelques kilomètres de l’aéroport de Reykjavik, sur la péninsule de Grindavik, se trouve un des lieux les plus touristiques d’Islande : le Blue Lagoon. Une expérience unique de spa géothermique en plein air ! Et tout ça, grâce à la centrale géothermique toute proche ! Aucune calorie n’est gâchée : le lagon récupère l’eau chaude chargée en silice sortant de la centrale électrique pour alimenter un lac artificiel dans lequel les touristes et islandais viennent en masse se baigner ! Ainsi toute l’année et quelle que soit la météo, on peut profiter d’une baignade dans une eau entre 30° et 39°C.

Blue Lagoon - Islande

Blue Lagoon – Crédit : Robert Hoetink – Shutterstock

centrale géothermique située près du Blue Lagoon - Islande

La couleur bleue de l’eau, qui a donné son nom au lieu, est due à la présence de micro-algues. Arrivés en Islande avec la pluie, nous avons décidé de nous y rendre dès notre premier jour ! Le Blue Lagoon est une expérience vraiment magique, même par mauvais temps : la brume lui donne un côté mystérieux (et accessoirement masque la centrale thermique tout proche). Mais on peut également y aller à la fin du séjour pour terminer en beauté un voyage souvent sportif.

Même si le lieu est à l’extérieur, ce n’est vraiment pas un problème s’l fait froid et gris, voir même s’il pleut. L’eau du lagon est si chaude que l’on se réchauffe très bien.

En plus du bassin extérieur, le complexe thermal possède également saunas et hammams et bien sur des douches froides.  Il y a possibilité de se faire soi-même un masque avec de la silice (c’est gratuit, la silice est à disposition dans certaines zones du bassin). C’est surtout rigolo, après, je ne peux pas dire si cela est vraiment efficace pour la peau !

baignage au blue Lagoon - Iceland

détail de l'eau du Blue Lagoon en Islande
détail de l'eau du Blue Lagoon en Islande

détail des roches du Blue Lagoon en Islande

Blue Lagoon : quelques informations pratiques

L’entrée du Blue Lagoon est extrêmement onéreuse. C’était déjà le cas lors de ma visite en 2014, mais j’ai l’impression que cela a empiré. A l’époque de notre visite, le ticket était autour de 35€ par personne, c’était déjà un petit budget à prévoir pour aller dans un spa (surtout lorsque l’on fait *2). Mais nous ne l’avions pas regretté. Nous avions tellement adoré que nous y sommes retournés à la fin de notre voyage. A l’époque, il n’y avait pas besoin de réserver à l’avance, il suffisait de venir au Blue Lagoon et l’on achetait les entrées directement sur place.

Néanmoins les choses changent avoir beaucoup évolué, notamment avec l’explosion récente du tourisme en Islande. Le site internet du Blue Lagoon affiche un prix à partir 50€/personne prix 2019 pour la formule de base et jusqu’à 569 € (par vestiaire) pour la formule de luxe. La pré-réservation sur internet est aujourd’hui devenu obligatoire et il y a un quota d’entrées par heure. Le prix de 50€ indiqué pour la formule de base semble plutôt varier (sauf rares exception) entre 67 et 86€ l’entrée. D’autre part, il semblerait devenu essentiel de s’y prendre à l’avance pour être sur d’avoir de la place au créneau horaire souhaité !

Même si j’ai adoré le Blue Lagoon, je ne trouve pas que cela vaille le coût si l’entrée est à plus de 80€ par personne !

Concernant notre expérience (un peu vieille aujourd’hui je dois le reconnaître, voici comment cela se passait). A l’entrée, nous étions équipés d’un bracelet électronique qui pour le casier des vestiaires. La douche devait être prise entièrement nu. En Islande, la pudeur n’était pas de mise, et les douches – sauf quelques exceptions – à l’époque de ma visite, n’avaient pas de porte. Il était très mal vu de vouloir se doucher en maillot de bain. La plupart des gens se baladaient sans gène complètement nu dans les vestiaires (heureusement non mixte) et de mon côté, je dois bien reconnaître que je n’ai pas très à l’aise à le faire. Néanmoins, j’ai cru comprendre que cela avait bien changé et que maintenant il y a des cabines de douche individuelle. Avec la très forte augmentation du prix, je serais curieuse de savoir s’il y a encore beaucoup d’islandais à s’aventurer au Blue Lagoon, ce qui était le cas lors de ma visite de 2012.

 

A Lire Aussi

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

Baignade au Blue Lagoon : le spa géothermique le plus célèbre d'Islande

 

Cet article contient des liens affiliés. En passant par eux, vous ne payez pas plus cher mais je touche une petite commission qui permet de soutenir le blog.