Islande

Akureyri : la ville du nord de l’Islande

Akureyri, située au nord de l’Islande, à 50 km seulement du cercle polaire, au fond d’un fjord long de 60 km, est avec 18 000 habitants, la plus grosse ville du pays hors péninsule de Reykjavik.

fjord Eyjafjörður - Akureyri - Islande

fjord Eyjafjörður - Akureyri - Islande

Balade dans le centre-ville d’Akureyri

Bien qu’il s’agisse d’un des plus grandes villes de l’île, on fait rapidement le tour du centre. En cette belle journée d’été, la ville est très animée. Cela nous fait tout drôle de retrouver la civilisation après plus d’une semaine de randonnée dans des lieux déserts !centre ville d'Akureyri - Islande

rue passante dans le centre ville d'Akureyri - Islande

IMGP0122

Presbytère d'Akureyri - Islande

Après avoir flâné le long de la rue principale, nous montons à la cathédrale située sur un promontoire qui offre un point de vue sur la ville et le fjord. On profite surtout d’une vue sur son port qui accueille de gigantesques bateaux de croisière.

Vue sur le port d'Akureyri - Islande


Puis nous déjeunons dans un restaurant à burger située sur une terrasse « panoramique » (Vous pouvez voir en arrière plan sur la photo la cathédrale de béton). Nous profitons de la terrasse pour prendre un bain de soleil… pas si fréquent en Islande. C’est dans ces moments là que je regrette de ne pas avoir apporté un seul T-shirt avec moi,… ni de crème solaire (finalement, c’est le comble, je n’aurais jamais pris autant de couleur que lors de ce voyage en Islande !!)Terrasse de restaurant à Akureyri - Islande

En Islande, et en particulier dans ce restaurant, il est possible de commander un steak de baleine ou même du macareux moine… L’Islande est un des derniers pays au monde dans lequel on peut manger librement de la baleine… personnellement, ça me pose un vrai problème moral, surtout après la rencontre avec elles à Husavik, ainsi je me rabats les options plus « traditionnelles ». Je vous conseille de ne pas manger de la baleine. C’est une expérience, surement, mais c’est une espèce en voie d’extinction. Sachez de plus que la pèche à la baleine n’est pas une tradition islandaise : celle-ci est principalement destiné au marché japonais. Seuls 3% des islandais affirment manger de la baleine, étant donné que la population du pays est de 300 000, faite le calcul, la demande est faible ! Mais avec l’explosion du tourisme -l’Islande attire désormais plus d’un million de personne par an – imaginez l’hécatombe si tout le monde veut goûter du steak de baleine… Dans quelles années, il n’y en aura tout simplement à observer ! Une bonne nouvelle cependant : il semblerait que les touristes préfèrent observer les baleines vivantes dans la mer, que découpées en morceau dans une assiette !

Le jardin botanique d’Akureyri

Après le déjeuner, nous partons faire un petit tour et une sieste au soleil dans le jardin botanique d’Akureyri. La météo nous permet de profiter pleinement de ce très beau lieu. Bien qu’assez petit, la visite du jardin botanique est très intéressante puisque celui ci rassemble d’un grand nombre des espèces végétales d’Islande. De plus, le climat (relativement) clément du nord de l’île, permet à d’autres espèces de subsister.

Serre du jardin botanique d'Akureyri - Islande
jardin botanique d'Akureyri - Islande

Fleurs multicolores - jardin botanique d'Akureyri - Islande
jardin botanique Akureyri
chardons - jardin botanique d'Akureyri - Islande

Dans les environs d’Akureyri : la cascade de Godafoss

La cascade de Godafoss, la chute des dieux, située à mi chemin entre le lac de Myvatn et Akureyri, est un lieu touristique fortement fréquenté pour l’Islande. Il faut dire que c’est une cascade magnifique ! Après une semaine à admirer plus d’une cascade par jour, on pourrait être blasé… mais non ! Chaque cascade à son charme. Celle-ci est en fait composé de 3 chutes d’eau disposées en arc de cercle.

Cette cascade a joué un rôle important dans l’histoire de la conversion de l’Islande au christianisme : en l’an mil, un important chef de clan du parlement de Pingvellir, à son retour chez lui à Akureyri, jeta dans la cascade les effigies des anciens dieux païens (cet épisode historique est d’ailleurs évoquée dans les vitraux de la cathédrale d’Akureyri).

cascade de godafoss - entre le lac Myvatn et Akureyri

Cascade de Godafoss - environs d'Ajureyri - Islande

>> Retrouvez parc ici, l’itinéraire de mon séjour de 2 semaines en Islande

>>  et par ici, mes conseils pour pratiquer le camping en Islande

You Might Also Like

4 Commentaires

  • Répondre
    la lykorne
    28 mars 2015 at 11:30

    Ca a l’air superbe !! J’ai découvert la partie Sud de l’Islande il y a un mois, j’ai adoré, j’envisage justement d’aller visiter le grand Nord:D l’hiver prochain!!!! Merci pour le reportage!!

  • Répondre
    LadyMilonguera
    29 mars 2015 at 14:14

    La ville ne manque pas de charme je trouve et les environs sont carrément superbes !

  • Répondre
    Letizia
    30 mars 2015 at 10:07

    Nous n’avons pas eu le temps d’aller jusqu’à Akureyri lors de notre dernier séjour mais nous ne voyons pas l’heure d’y retourner pour aller essayer la randonnée islandaise et faire le tour de l’île. L’Islande est un pays magnifique!

    • Répondre
      Voyager en photos
      30 mars 2015 at 11:38

      Si tu as l’occasion n’hésite pas à y retourner ! Le nord de l’île est très chouette (surtout la région du lac de Myvatn). De mon côté j’espère y retourner un jour pour faire le trek du Landmanallaugar !

    Laisser un commentaire