Husavik est une petite ville portuaire, à 1 heure de route environ du lac de Myvatn, restera l’un des moments fort de mon voyage en Islande. C’est un lieu réputé pour l’observation des baleines à bosse, et l’une des raisons pour lesquelles nous nous y sommes rendus.

J’étais assez mitigée à l’idée d’observer des baleines en mer. Non pas que je n’ai pas le pied marin, mais j’avais un peu peur d’être déçue. L’excursion en bateau est assez onéreuse, et la plupart de mes amis qui ont tenté l’expérience (dans d’autres pays) les avait observer avec difficulté : la plupart du temps seule leur queue dépasse de l’eau. De plus, même si les organisateurs de ces excursions indiquent un taux d’observation de 90% (il n’y a pas que des baleines dans le coin mais également d’autres cétacés un peu plus petits), il y a toujours un risque de revenir bredouille.

Nous avons sans doute eu une chance extraordinaire ce jour là pour notre excursion (vous verrez par vous même les photos que j’ai pu prendre), mais partir à la rencontre des baleines à bosse est certainement une des meilleures idée que j’ai pu avoir ! Cette journée commence déjà très bien avec une météo parfaite : un ciel bleu sans nuage et peu de vent. Nous partons de notre camping de Myvatn pour une excursion à la journée à Husavik.

Port d'Husavik en Islande - point de départ pour l'observation des baleines

Port d'Husavik - Islande
Eglise d'Husavik - Islande

Dès notre arrivée, je réserve nos places pour l’observation des baleines. Il est possible de le faire par internet, mais n’étant pas sûrs au jour près du programme, nous avons préféré le faire au dernier moment, et en plein mois d’août cela n’a pas posé de soucis.

Il y a deux compagnies situées côte-à-côte sur le port qui proposent globalement le même service. Dans notre cas, nous avons optés pour le tour de 3 heures “Whale Watching” chez Gentle Giants à 58 €/personne (prix 2012). Il y a des tours plus longs, d’autres qui proposent aussi d’observer les macareux. Nous avons choisi pour le moins cher qui n’est quand même pas donné. Mais comme vous le verrez, nous ne l’avons pas regretté ! Notre excursion est réservée pour l’heure du déjeuner, nous avons donc quelques heures devant nous à perdre.

 

Le Musée de la Baleine d’Husavik

Nous nous dirigeons donc vers le musée de la Baleine, situé sur le port, et qui est un des musées INCONTOURNABLES d’Islande avec le musée national d’Islande à Reykjavik.

squelette de cétacé - musée de la baleine d'Husavik

Nous y avons consacrée une matinée entière à le parcourir. Nous y avons consacré près de 2 heures, et encore sur la fin nous avons du presser le pas car nous voullions prendre le temps de grignotter un truc avant le départ pour l’excursion d’observation des baleines. Lee musée est vrai mine d’informations sur les cétacés, mais aussi sur les relations qu’entretiennent les islandais avec les cétacés. La muséographie est vraiment bien faite, assez interactive, pas du tout barbante, et qui à mon avis plait aux petits et grands ! Le plus impressionnant sont les différents squelettes de cétacés exposés.

Informations pratiques  :

Tarif : 1900 ISK (adultes), réduction enfants et étudiants 

Horaires : Juin/juillet/Août : 8h30-18h30, avril/mai/septembre : 9h00 – 16h00, novembre à avril : 10h-16h en semaine seulement

Site internet : http://www.whalemuseum.is/

 

Excursion pour observer les baleines à bosse d’Islande

Après avoir déjeuné rapidement d’un fish-and-chips sur le port, nous embarquons à bord du Sylvia, le bateau qui nous emmènera à la rencontre des baleines. Je suis ravie de partir sur un si beau bateau en bois, qui ressemble à un authentique bateau de pêche.

bateau de pecheur dans le port d'Husavik

La ville d'Husavik - Islande

bateau voguant le long des côtes d'Islande

le drapeau islandais flotte au vent

Petit à petit, nous nous éloignons de la côte… Pour ne pas avoir froid, nous nous équipons avec de superbes combinaisons fluos mise à notre disposition. Pas très glamour mais très efficace 🙂 Car malgré le beau temps, n’oublions pas que nous sommes en Islande… et que même lorsque le soleil tape, ce n’est pas la canicule !

Excursion observation des baleines - Husavik - Islande
Excursion observation des baleines - Husavik - Islande

Au bout d’1 heure environ, nous apercevons au loin la première queue de baleine à bosser. Nous nous en approchons pour mieux la voir, presque un peu trop à mon goût puisque parfois elle passe même sous le bateau. Pas trop envie qu’elle nous fasse chavirer !! Personnellement, je trouve que nous nous approchons beaucoup trop près des animaux… Il y a des pays dans lesquels il faut obligatoirement respecter une distance d’au moins 50 m, ici ce n’est clairement pas le cas… On ne lui laisse vraiment pas la place de respirer. Avec l’augmentation du tourisme en Islande, je crains un peu pour l’avenir et la qualité de vie de ces cétacés.

Nous avons de la chance, car la baleine est très en forme ! Pendant plus d’1 heure, elle réalise des sauts spectaculaires : elle sort entièrement de l’eau et retombe bruyamment. Le spectacle est grandiose. J’espère que ce n’est pas à cause du stress qu’elle réagit comme cela – on est deux bateaux à côté d’elle… Je suis à la fois partagée entre la chance inouïe que j’ai, d’observer une baleine d’aussi près et aussi bien, et son atteinte à sa tranquillité.

baleine islandaise

baleine islandaise

baleine islandaise

Excursion observation des baleines d'Islande

baleine d'islande
oservation des baleines en islande

Si un jour vous partez vous aussi à la rencontre des baleines, je vous souhaite d’avoir autant de chance que nous !

Néanmoins, si vous voulez continuer à observer les baleines en Islande, s’il vous plait, n’en mangez pas au restaurant ! L’Islande est en effet un des rares pays à chasser les baleines (à l’origine pour le marché Japonais et non Islandais), mais on en trouve dans les restaurants touristiques. Or la baleine est un animal en danger de disparition. Avec la fulgurante augmentation du nombre de touristes en Islande, si tout le monde se met à tester “pour voir” le steack de baleine, dans quelques années, ce spectacle ne sera qu’un lointain souvenir. (Pour des informations plus détaillées sur les raisons pour lesquelles il ne faut pas manger les baleines en Islande je vous conseille le très bon article de Cora et j’espère que cela vous convaincra de ne pas tester !!)

>> Retrouvez parc ici, l’itinéraire de mon séjour de 2 semaines en Islande

>>  et par ici, mes conseils pour pratiquer le camping en Islande