Europe Grèce

Que voir à Héraklion et ses environs en 1 jour ?

visiter les ruines du Palais de Knossos

Héraklion n’est clairement pas la plus belle ville de Crète. Néanmoins, elle sera surement sur votre itinéraire puisque c’est d’ici que partent et arrivent la plupart des vols pour la Crète ainsi que les ferrys en provenance d’Athènes ou de Santorin.

De plus Héraklion reste malgré tout à découvrir pour deux raisons au moins :

  • visiter le Palais minoen de Knossos dont est issu la légende du Roi Minos et du labyrinthe du Minotaure
  • visiter l’extraordinaire musée archéologique d’Héraklion pour découvrir la civilisation minoenne.

Nous sommes arrivés en fin de journée à l’aéroport d’Héraklion avec seulement le temps de récupérer notre voiture de location et nous rendre à notre hébergement. Nous avons véritablement commencé notre visiter de Knossos et d’Héraklion le lendemain.

Dans cet article je vous propose un guide complet pour visiter Héraklion et Knossos en 1 jour.

Visiter le Palais de Knossos

Le Palais de Knossos est l’un des trois principaux vestiges de la civilisation minoenne en Crète avec le palais de Phaistos et celui de Malia. C’est aussi le site touristique le plus visité de Crète après près d’un demi million de visiteurs par an.

La civilisation minoenne vécue en Crète et sur Santorin entre 2700 et 1200 ans avant JC pendant l’Age du Bronze et est donc particulièrement ancienne. La particularité de la civilisation minoenne était de construire d’immense palais situés dans les zones les plus fertiles de l’île. Les palais minoens étaient organisés autour d’une grande cour centrale et avait la particularité de posséder un très grand nombre de pièce dont beaucoup servaient de magasin pour le stockage des denrées. Ainsi, les palais minoens étaient à la fois un lieu de pouvoir (avec les appartements royaux) et un lieu de stockage Ces palais étaient si grands que celui de Knossos à donné naissance à la légende du Minotaure.

le palais minoen de Knossos

La Légende du Minotaure

Le Minotaure était un être mi homme mi taureau, enfermé par le Roi Minos dans un labyrinthe construit par l’architecte Dédale à Knossos. Tous les neuf ans, Egée, le roi d’Athènes était contraint de livrer sept garçons et sept filles pour nourrir le Minotaure. Thésée, fils du Roi d’Athènes se porta volontaire pour aller dans le labyrinthe tuer le Minotaure. Il fut pour cela aider par Ariane, la fille du Roi Minos, qui tomba amoureuse de Thésée. Elle l’aida en lui donnant une pelote de fil qu’il déroula au fur et à mesure qu’il s’enfonça dans le labyrinthe, ce qui lui permis de retrouver son chemin.

La découverte de la civilisation minoenne par Arthur Evans

C’est l’archéologue anglais Arthur Evans qui est à l’origine des principales découverte de la civilisation minoenne et qui racheta le site de Knossos récemment mis au jour par un homme d’affaire crétois pour réaliser des fouilles de grande envergure.

Grâce à ses recherches, il établit une chronologie de la civilisation minoenne avec une succession de palais construits et reconstruits au niveau du site de Knossos suite à différentes catastrophes naturelles : un séisme puis quelques siècles plus tard une éruption volcanique majeure conduisant à un raz de marrée dévastateur. La succession de palais touchera l’ensemble des sites de la civilisation minoenne, puis ces palais furent abandonnés pour des raisons inconnues autour de 1000 ans avant notre ère avec le déclin de la civilisation minoenne.

L’une des particularités du site archéologique de Knossos par rapport aux autres palais minoens de la Crète est qu’Arthur Evans a voulu proposer une reconstruction de certaines parties du palais. C’est ainsi qu’au milieu des ruines antiques, s’élèvent des colonnes de béton et des fresques reconstituées sur la base d’éléments picturaux retrouvés pendant les fouilles et notamment des traces de polychromies qui sont aujourd’hui conservées au Musée Archéologique d’Héraklion. On aime ou pas… pour un site archéologique plus authentique, n’hésitez pas à compléter par la visite du Palais de Phaistos à 1h de route d’Héraklion, resté « dans son jus ».

les reconstitutions d'Arthur Evans à Knossos

Comme bien souvent dans les sites archéologiques, et Knossos ne déroge pas à la règle, il y a assez peu d’ombre. Aussi, je vous conseille de visiter le Palais de Knossos plutôt le matin si cela est possible surtout que le site ouvre dès 8h en été. U autre avantage de venir : vous éviterez le gros des groupes.

site archéologique de Knossos près d'Héraklion
les reconstitutions d'Arthur Evans à Knossos
les reconstitutions d'Arthur Evans à Knossos

A savoir : la visite du site de Knossos est malheureusement assez pauvre en explications et le peu de panneaux d’informations sont uniquement en grec ou en anglais. Pour cette raison, il est intéressant de réaliser une visite guidée du Palais de Knossos. Cette visite inclus l’entrée au site de Knossos, la visite guidée de Knossos et l’entrée au Musée Archéologique d’Héraklion. Sinon vous pouvez également réserver seulement l’entrée au Palais de Knossos pour une visite libre du site archéologique.

Visiter le Musée d’Archéologie d’Héraklion

Pour compléter la visite du Palais de Knossos, ne loupez pas la visite du Musée Archéologique d’Héraklion. Nous avons choisi de le visiter en milieu d’après-midi aux heures les plus chaudes pour profiter de sa relative fraicheur.

La visite du Musée Archéologique d’Héraklion permet d’en apprendre plus sur la civilisation minoenne et le palais de Knossos. On découvre des objets issus des fouilles archéologiques en Crète avec en premier ligne de très nombreuses poteries, mais aussi des bijoux et des sculptures pour l’époque la plus récente.

le Musée Archéologique d'Héraklion

L’un des trésors du musée est le disque de Phaistos, un disque en argile orné de hiéroglyphes, l’écriture minoenne qui préexistait avant l’arrivée du Grec.

J’ai également beaucoup aimé la maquette reconstituant le Palais de Knossos. On comprend alors mieux comment celui-ci était organisé et à quoi il devait ressembler à l’apogée de la civilisation minoenne.

le disque de Phaistos
la maquette du Palais de Knossos
le Musée Archéologique d'Héraklion

Visiter le centre-ville d’Héraklion

Le centre-ville d’Héraklion n’est pas le plus beau de Crète toutefois il mérite quand même le détour, surtout une fois que l’on est au musée d’Archéologique.

Visiter le port et la Forteresse Vénitienne d’Héraklion

La partie du centre historique d’Héraklion que j’ai préféré est le port vénitien avec les anciens arsenaux, les petits bateaux de pèche et surtout la très belle forteresse vénitienne.

le port Vénitien d'Héraklion

Située au cœur de la Mer Méditerranée, la Crète occupe un emplacement stratégique qui fut disputé pendant des siècles notamment entre la République de Venise et les Ottomans avant d’être rattachée à la Grèce en 1913 seulement.

La visite de la Forteresse Vénitienne permet de découvrir quelques pans de l’histoire d’Héraklion et notamment l’époque où la ville s’appelait Candie (1212 – 1669) et où elle était une colonie de la République de Venise. La visite de la Forteresse est vraiment intéressante. Malheureusement, nous n’avons pas eu le droit d’aller sur le toit qui offre une très belle vue sur la ville à cause d’un essaim de guêpes qui étaient présent ce jour-là.

le port et la Forteresse Vénitienne d'Héraklion
Forteresse Vénitienne à Héraklion
Forteresse Vénitienne à Héraklion

La Loggia Vénitienne

L’influence vénitienne se retrouve également dans le centre d’Héraklion avec la superbe Loggia Vénitienne qui abrite aujourd’hui la mairie d’Héraklion et qui est l’un des plus beaux (le plus beau ?) monument du centre d’Héraklion !

la loggia venetienne à Heraklion

La Fontaine Morosini

Un autre témoignage de l’occupation vénitienne (décidément, tous les plus beaux monuments d’Héraklion sont vénitiens !) est la superbe fontaine Morosini (du nom du gouverneur vénitien de la Crète) avec ses quatre lions, qui occupe le centre de la place Venizelou.

la fontaine Morosini à Heraklion

Agios Titos : la plus ancienne église d’Héraklion

Située derrière la Loggia Vénitienne, l’Eglise Agios Titos est la plus ancienne d’Héraklion et remonte au 10ème siècle ! Son histoire fût donc aussi mouvementée que celle de l’histoire de la Crète puisqu’elle fut transformée en église catholique pendant l’occupation vénitienne, puis en mosquée pendant l’occupation ottomane. Il faudra attendre 1925 pour que l’Eglise Agios Titos retrouve sa vocation d’église orthodoxe.

Eglise Agios Titos à Heraklion
Intérieur de l'église orthodoxe d'Agios Titos à Heraklion

Musée des Icones dans l’église Agia Ekaterini

Nous poursuivons notre visite d’Héraklion par la visite d’un second musée installée dans une ancienne petite église située au pied de la cathédrale : il s’agit du Musée des Icones ou Musée d’Art Chrétien qui permet de découvrir l’art des icones spécifique à la religion orthodoxe. Ces peintures sur fond d’or ne sont pas sans rappeler les peintures byzantines du Moyen-Age bien, mais avec l’influence de la peinture Renaissance dans la représentation des portraits.

Musée Agia Ekaterini à Heraklion
Musée des icones dans l'église Agia Ekaterini à Héraklion

La Cathédrale Agios Minas d’Héraklion

Juste à côté du petit musée d’icones s’élève la grande cathédrale Agios Minas d’Héraklion qui est aussi l’une des plus grandes églises de Crète. Elle est assez récente puisqu’elle date seulement de la seconde moitié du 19ème siècle. Malheureusement nous n’avons pas pu visiter l’intérieur car elle était fermé pour une raison inconnue lors de notre visite.

Cathédrale Agios Minas d'Héraklion
Cathédrale Agios Minas d'Héraklion

C’est sur cette visite que nous terminons notre visite d’Héraklion. Il y aurait encore eu éventuellement d’autres choses à découvrir comme le Musée Historique de Crète qui devait être super intéressant mais nous en avions déjà vu beaucoup pour notre première journée en Crète.

Conseils pratiques pour visiter Héraklion

Comment se déplacer dans Héraklion ?

Le centre-historique d’Héraklion est assez petit et se visite très facilement à pied.

Des bus municipaux vous permettent de rejoindre Knossos, mais aussi l’aéroport. Pour Knossos, il faut prendre la ligne 2 ou 20. L’arrêt se trouve au niveau de la place Eleftherias non loin du musée archéologique.

Vous pouvez également choisir de prendre un ticket valable 2 jours pour les bus hop-on hop-off qui vous emmène à Knossos mais aussi à la plage d’Ammoudara.

Où manger à Héraklion ?

Nous avons déjeuné au restaurant Ippokampos en front de mer, une excellente adresse spécialisée dans le poisson et les fruits de mer que je vous recommande. Nous avons pris un ceviche de poisson absolument incroyables ainsi que de délicieux calamars grillés à la plancha, le tout accompagné de feuilles de vigne absolument incroyable. C’était les premières feuilles de vigne que nous avons mangé en Crète et nous avons eu un choc gustatif car cela n’a absolument rien à voir avec les feuilles de vigne que l’on peut trouver en France (et même chez les traiteurs libanais).

Les feuilles de vignes (dolmadakias en grec) en Crète sont partout incroyables. Elles sont servies tièdes et fondantes. Divin, nous en avons ensuite mangé quasiment tous les jours tellement c’était une dinguerie.

Ceviche de Poissons à Héraklion
Feuilles de vigne en Grece

Où dormir à Héraklion ?

Pour éviter de s’encombrer avec la voiture dans le centre-ville d’Héraklion, j’avais décidé de louer un appartement tout équipé un peu à l’extérieur du centre, le long de l’avenue Leof. Knossous qui relie Héraklion à Knossos (à peu près à mi chemin entre les deux sites), et où passe à la fois les bus qui vont dans le centre d’Héraklion et vers Knossos. Nous avions également tous les commerces nécessaires (supermaché, boulangerie, restaurants…) à proximité.

Cet appartement est situé dans une petite rue calme perpendiculaire à la rue principale et était vraiment grand pour nous deux vu qu’il peut héberger jusqu’à 4 personnes grâce à ces deux chambres : une avec un lit double et une chambre avec deux lits simples. Le tout pour un excellent rapport qualité-prix. Vu le faible coût des restaurants en Crète nous n’avons finalement pas utilisé la cuisine tout équipée préférant nous régalés dans les restaurants situés à proximité.

Voici d’autres recommandations, pour différents niveaux de budget si vous souhaitez quelque chose de plus central :

Budget – 2*
Urban View Studio

Un joli appartement d’un incroyable rapport qualité/prix situé en plein centre ville près du marché central, doté d’une cuisine et d’un lave linge.

Un hôtel idéalement situé non loin du port vénitien proposant des chambres climatisées à la décoration moderne. Certaines chambres ont vue sur la mer.

Un hôtel 5 étoiles à la décoration inspirée des années 1950 au plein cœur du centre d’Héraklion proposant de vastes chambres dont certaines avec vue sur la mer.

Louer une voiture à Héraklion

Si comme nous vous devez louer une voiture à Héraklion pour la suite de votre voyage en Crète, je vous déconseille absolument de passer par l’agence Europcar Heraklion Airport (celle auprès de qui nous avons loué), qui nous a escroqué (et à la lecture des avis sur Google Maps ils ont l’air assez au point avec cette arnaque). En gros, vous louez la voiture, vous faites l’état des lieux est tout est ok (car oui vous ne vérifiez pas SOUS le pare-chocs s’il y a un pet). Nous avons fait un tour de la voiture méticuleux et l’avons prise en photos sous tous les angles sans vérifier bien sur SOUS le pare-chocs. Au retour, la personne chargé de l’état des lieux de restitution passe la main sous le pare-chocs et détecte un défaut : la peinture a du partir car effectivement on sent que ce n’est pas lisse. Mais tout cela est invisible quand on regarde la voiture, il faut vraiment passer la main sous le pare-chocs pour sentir le défaut.

Alors peut-être que c’est nous qui avons fait cela, mais peut etre la voiture était déjà dans cet état. Toutefois il nous a été demandé de payer 294 € pour cette histoire alors que c’est totalement invisible. Et rien ne dit qu’ils vont réparer. Quand on lit les avis sur Google Maps, on se demande même si ce n’est pas une façon bien rodée pour eux d’arrondir leur chiffre d’affaire (alors même que la location n’était déjà pas donnée) puisque cela est arrivé à de nombreux voyageurs.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

Crète : le guide pratique pour visiter Héraklion et le site antique de Knossos en 1 jour
Crète : le guide pratique pour visiter Héraklion et le site antique de Knossos en 1 jour
Crète : le guide pratique pour visiter Héraklion et le site antique de Knossos en 1 jour

Cet article contient des liens affiliés. En réservant par eux, vous ne payez pas plus cher mais je touche une petite commission qui permet de soutenir le blog.

1 Comment

  • Reply
    Amazing talker
    28 juillet 2022 at 17:57

    Hello, article super intéressant! Cette destination me rappelle Volubilis au Maroc!

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This