France Occitanie

Que voir sur la côte meditérranéenne entre Narbonne et Perpignan ?

La côte méditerranéenne de l’Aude et des Pyrénnées Orientales accueille chaque année de nombreux touristes. Les longues plages de sable au cœur de la Méditerranée sont en effet une destination très prisée pour les vacances d’été, et la région est réputée pour son bel ensoleillement toute l’année.

On y trouve de nombreux hébergements et notamment un très large choix de camping – une solution plébiscitée par la plupart des touristes de la région. Les campings sont le plus souvent situés à proximité du littoral et nombreux sont ceux qui proposent des hébergements grand confort, comme les Campings Club MS Vacances, idéaux pour un séjour en famille sur la côte Méditerranéenne, grâce à leur emplacement stratégique et à leur large offre d’activités.

Attention, il convient de réserver ses vacances en pleine saison un peu à l’avance : peu de chance de trouver une place facilement à la dernière minute en juillet-août. Cela sera nettement plus facile le reste de l’année. N’hésitez pas à viser le printemps ou l’arrière saison pour profiter d’une température moins chaude, notamment si ce n’est pas la baignade qui vous intéresse le plus. Je me suis toujours rendue dans la région au printemps (ce qui explique le temps parfois nuageux que vous pouvez voir sur mes photos) puisque je prends préférentiellement mes congés en mai ou juin.

Si comme moi, vous aimez bien passer un peu de temps à la plage (sachez qu’en juin il est tout a fait possible de se baigner, d’autant plus si comme moi vous êtes du « Nord » !), mais qu’au bout d’une heure ou deux vous avez envie de passer à autre chose, je vous propose 6 idées de choses à voir et à faire le long de la côte Méditerranéenne entre Narbonne et Perpignan. Les différents points d’intérêt sont présentés du Nord du Sud. Que vous soyez citadins ou à la recherche d’escapades nature ou patrimoine, il y en a pour tous les goûts.

Visiter le Centre historique de Narbonne

L’histoire de Narbonne est très ancienne puisque la création de la ville remonte à l’Antiquité. La ville est la première colonie romaine hors d’Italie. Elle occupe une position stratégique sur l’ancienne Voie Romaine, la Voie Domitia, qui relie l’Espagne à l’Italie (pour en savoir plus sur la période romaine de Narbonne direction le tout nouveau musée Narbo Via que je n’ai encore pas eu l’occasion de visiter mais qui est sur la liste des choses à découvrir pour la prochaine fois) !

Au Moyen-Age et à la Renaissance, Narbonne devient un pôle économique et politique d’une grande importance et l’on découvre dans son centre-historique, situé au bord du Canal de la Robine, de nombreux témoignages de cette histoire.

Je n’ai passé qu’une demi-journée à Narbonne, c’était bien trop court pour découvrir cette belle ville dont j’avais sous-estimé la richesse de son patrimoine. Si comme moi vous préférez passer peu de temps en ville pour profiter de la nature, je vous invite au moins à découvrir le centre historique qui s’articule autour de la Cathédrale et du Palais de l’Archevêché.

La Cathédrale Saint-Just et Saint-Pasteur

Bien qu’inachevée, la Cathédrale Saint Just et Saint Pasteur de Narbonne ne laisse pas indifférent ! Le chœur de style gothique méridionale, la seule partie achevée, donne une idée de la démesure du projet initial, qui était alors l’un des projets les plus ambitieux du Royaume de France au XIIIème siècle.

Pour différentes raisons (conflits entre les Consuls et le Chapitres, manques de ressources, la Guerre de Cent Ans, épidémie de peste…), le chantier de la Cathédrale s’arrête. Les priorités changent au profit des fortifications. Au fil des siècles des projets de finalisation de la cathédrale se succède (dont un projet de Viollet-le-Duc), mais aucun d’eux ne se concrétisent.

la cathédrale inachevée de Narbonne
détail de la cathédrale inachevée de Narbonne
détail de la cathédrale inachevée de Narbonne

Le Palais-Musée de l’Archevêché

Juste à côté de la cathédrale se trouve l’imposant Palais de l’Archevêché de Narbonne. Il est constitué de deux palais qui se jouxtent : le Palais Neuf qui abrite aujourd’hui la Mairie de Narbonne et des collections d’art et le Palais Vieux, qui abrite un musée archéologique. Comme nous sommes arrivés en fin de journée à Narbonne nous n’avons pas pu le visiter.

La façade néogothique du Palais Neuf est l’œuvre de l’architecte Viollet-le-Duc. Même si vous ne souhaitez pas visiter le Palais de l’Archevêché, il est intéressant d’en faire le tour et de le découvrir sous toutes ses coutures. N’hésitez pas à emprunter le Passage de l’Ancre pour découvrir la cour intérieur du Palais.

le palais de l'Archevêché à Narbonne
palais de l'Archevêché à Narbonne
palais de l'Archevêché à Narbonne

Les Jardins de l’Archevêché

Du côté opposé à la place de l’Hôtel de Ville on trouve les agréables Jardins de l’Archevêché.

les jardins de l'archeveché à Narbonne

Visiter l’Abbaye de Frontfroide

Située à une quinzaine de kilomètre seulement de Narbonne, l’Abbaye de Frontfroide se situe dans un écrin de nature, dans les contreforts du Massif des Corbières. C’est pour moi l’une des plus belles Abbayes de France. Si nous avons la chance de la découvrir aujourd’hui si bien préservée, c’est grâce à Gustave Fayet, un passionné d’art et d’histoire issu d’une riche famille de vignerons de la région de Béziers.

Cette Abbaye du Moyen-Age subit comme la plupart des abbayes un triste sort à la Révolution Française. Le bâtiment en piteux état failli être racheté par un collectionneur américain qui projetait de démanteler le cloître pour l’envoyer à New York. En entendant parler de ce projet Gustave Fayet décide de racheter l’Abbaye et de la rénover.

La visite de l’Abbaye de Frontfroide permet de découvrir à la fois l’église et son sublime cloître, mais aussi les salles dans lesquelles vivaient les moines : dortoirs, salle à manger… Non seulement l’Abbaye de Frontfroide est magnifique, mais elle est située dans un cadre sublime. La visite de l’Abbaye permet de découvrir ses jardins dont une superbe roseraie à découvrir de préférence au printemps et un jardin en terrasses.

L'Abbaye de Frontfroide pres de Narbonne
Cloitre de l'Abbaye de Frontfroide
Jardins de l'Abbaye de Frontfroide
Allée du Cloitre de l'Abbaye de Frontfroide

Avant ou après votre visite, n’hésitez pas à déjeuner à la Table de Frontfroide, qui propose de délicieux plats, une cuisine raffinée d’un excellent rapport qualité/prix.

déjeuner à la table de Frontfroide
déjeuner à la table de Frontfroide

Informations pratiques

Horaires d’ouverture : de Novembre à Mars : 10h00 – 12h30 / 13h30 – 17h00 : Avril à Juin et Septembre Octobre : 10h00 – 18h00 ; Juillet – Août : 9h30 – 19h00
Fermé le 25 décembre et le 1er janvier

Tarifs : plein tarif : 12,50 € ; enfant (6-17 ans) : 8 € ; tarif 18-25 et PMR : 9 € ; famille (2 adultes et 2/3 enfants) : 34 €

L’entrée inclus une tablette multimédia audioguide sans supplément sur le ticket d’entrée. Je vous recommande ce support très intéressant

Prévoir 1h30 – 2h pour la visite

Découvrir le Parc Naturel Régional de la Narbonnaise

Narbonne est entourée de nature : aux portes de la ville et jusqu’à la mer, on découvre à pied ou à vélo le Parc Naturel Régional de la Narbonaise, et qui couvre à la fois le Massif de la Clape et les étangs du Narbonnais. Ces étangs étaient autrefois ouverts sur la mer et se sont refermés au fil des siècles avec le changement naturel du cours de l’Aude.

Le Massif de la Clape

Tout près de la mer, ne loupez pas le Massif de la Clape qui offre de jolis paysages. C’est une destination idéale pour randonner et profiter de jolies vues sur la région.

Le Massif de la Clape offre de nombreuses possibilités de randonnées parmi lesquelles nous avons choisi de suivre la Boucle de la Vigie à la Chapelle des Auzils : qui permet de découvrir deux curiosités du massif une chapelle recouverte d’Ex-Voto et son cimetière marin, un chemin jalonné de cénotaphes (tombes sans corps) en mémoire des marins disparus en mer.

Massif de la Clape près de Narbonne
massif de la clape autour de Narbonne
Chapelle Notre-Dame des Auzils et ses nombreux ex-voto
Ex-voto de la chapelle Notre Dame des Auzils

Les Etangs du Narbonnais

Les Etangs du Narbonnais sont également une belle destination nature à découvrir autour de Narbonne. Nous l’avons découvert à pied, mais je vous recommande plutôt de louer des vélos (VTT conseillé) à Narbonne pour explorer cette partie. En effet, c’est le type de paysage qui est un peu monotone à pied (ligne droit, tout plat…), mais idéal à découvrir à vélo (d’autant que c’est tout plat !).

Pour cela, vous pouvez emprunter l’itinéraire cyclable du Canal de la Robine (V80) qui relie Narbonne à Port-la-Nouvelle en passant par l’Etang de Bages et l’Etangs d’Ayrolles.

Le Canal de la Robine et les étangs du Narbonnais
Canal de la Robine entre Narbonne et la méditerannée

Gruissan

Nous avons fait un passage bien trop rapide à Gruissan (pour dire, nous ne sommes même pas allés voir les salins réputés pour leur incroyable couleur rose). En effet, nous avons marché un peu trop longtemps autour du Canal de la Robine et nous sommes arrivés en fin de journée à Gruissan.

Nous avons seulement eu le temps de faire un petit tour dans le centre-ville, admirer ses façades colorées, manger une glace et de monter au donjon qui offre une superbe vue sur les toits de la ville et les salins.

vue sur les toits de gruissan depuis le donjon
les ruelles colorées de Gruissan
donjon de Gruissan

La Forteresse de Salses-le-Château

Avant d’être située sur la ligne de crêtes des Pyrénées, la frontières Espagnole passait un peu plus au nord et englobait la Catalogne française. Cette partie ne fût rattachée à la France qu’en 1659 à la suite de la signature du Traité des Pyrénées. Pour défendre l’ancienne frontière, de nombreux châteaux et forteresses étaient placés de part et d’autre de la frontière.

La Forteresse de Salses-le-Château fût construite par les Espagnols. Le bâtiment semi-enterré est vraiment impressionnant par ses dimensions et pouvait accueillir une troupe très importante. Le bâtiment est très confortable pour l’époque : les Espagnols s’étaient inspirés du savoir-faire des Maures et de leurs fastueux palais en Andalousie. La forteresse disposait par exemple d’un système innovant de gestion de l’eau et de chaleur et d’un hammam pour le gouverneur. Rien à voir avec nos châteaux du Moyen-Age ! Bref, une visite passionnante à ne pas loupez si vous êtes de passages dans la région !

Entrée à l'extérieur de la Forteresse de Salses
Place d'Armes de la Forteresse de Salses le Chateau

Retrouvez par ici mon article complet sur la Forteresse de Salses le Château

Perpignan

Pour être tout à fait honnête, je n’ai pas eu un coup de cœur pour Perpignan. Je n’ai pas trouvé la ville très agréable au premier abord. Néanmoins, elle possède malgré tout un patrimoine intéressant (pas forcément très bien mis en valeur à mon goût…) mais qu’il serait dommage de la bouder. De manière générale, son centre-ville m’a donné l’impression d’être un peu délaissé. Alors oui c’est un avis rapide n’y ayant passé que peu de temps, mais Perpignan m’a donné cette impression de ne pas être entretenue à sa juste valeur et des travaux de rénovation ne serait pas du luxe.

A la base, je n’avais pas vraiment prévu de visiter Perpignan. Je me suis retrouvée par un concours de circonstance (en lien avec des grèves SNCF et les horaires plus ou moins contraignants des loueurs de voiture) à passer une petite journée à la découverte de la ville et de son patrimoine. L’arrivée en gare de Perpignan ne m’a pas autant bouleversée que Salvator Dali qui aurait eu une « extase cosmogonique » (oui, oui rien que ça ^^) et la considère rien de moins que « Le Centre du Monde ». Autant vous dire qu’à côté, la gare de Perpignan m’a plutôt laissée de marbre !

Une fois arrivée à la gare, ne récupérant ma voiture de location que le lendemain matin, j’ai rejoint le centre-ville à pied en longeant le canal de la Bassa. Le centre de Perpignan est typique du Sud avec ses nombreuses façades colorées.

les façades colorées de Perpignan
Canal dans le centre-ville de Perpignan

Le Castillet

Mon premier arrêt est le Castillet, une tour rouge brique de la fin du XIVème siècle, sous le règne de Pierre IV d’Aragon, lorsque la Catalogne Française était rattachée à la couronne d’Espagne. Cette tour avait pour rôle de défendre l’une des entrées principales de la ville. Elle accueillit plus tard une prison. Le Castillet est aujourd’hui l’emblème de la ville de Perpignan et abrite le Musée Catalans des Arts et Traditions Populaires.

Le Castillet à Perpignan

La Cathédrale Saint-Jean-Baptiste

La Cathédrale Saint-Jean-Baptiste date du XIVème siècle. Elle fait partie d’un grand ensemble religieux composé de l’ancienne église romane Saint-Jean-le-Vieux et du cloître cimetière Campo Santo.

la basilique de Perpignan

L’Hôtel Pams

L’hôtel Pams est une petite pépite un peu cachée. Il s’agit d’un hôtel particulier ayant appartenu à un riche industriel ayant fait fortune avec la création d’une entreprise de papier à cigarette JOB. Le bâtiment est superbe avec des pièces plus richement décorées les unes que les autres. Et que dire de son jardin dans la cour intérieur, un vrai havre de paix dont on ne soupçonne pas l’existence en passant dans la rue.

jardin de l'hôtel Pams à Perpignan
Intérieur de l'hôtel Pams à Perpignan
Intérieur de l'hôtel Pams à Perpignan

Le Palais des Rois de Majorque

Le Palais des Rois de Majorque était la visite que je ne voulais pas rater à Perpignan, mais ce jour-là le bâtiment était privatisé pour un événement organisé par la région Occitanie. J’ai donc du me contenter d’admirer le Palais de l’extérieur.

Le Palais des Rois de Majorque est un palais-forteresse de style gothique construit autour de 1300. Le Royaume de Majorque fût un royaume éphémère (1276 – 1349) dont Perpignan fût la capitale. Il s’étendait alors sur l’île de Majorque et la région qui correspond aujourd’hui à l’actuel département des Pyrénées Orientales.

palais des rois de Majorque à Perpignan

J’espère que cet article vous aura plu et vous aura donner des idées de visites à réaliser sur la Côté Méditerranéenne entre Narbonne et Perpignan, que ce soit pendant les vacances d’été ou tout au long de l’année !

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

Que voir sur la côte méditerranéenne entre Narbonne et Perpignan ?

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Pin It on Pinterest

    Share This