Etape majeure de la Voie du Puy en Velay du Chemin de Compostelle, le village médiéval de Conques et son patrimoine presque millénaire, fût l’un de nos gros coups de cœur lors de nos vacances en Aveyron. La visite de ce village classé parmi les Plus Beaux Villages de France et son Abbatiale romane classé à l’UNESCO ne nous a pas laissé indifférents !

Dans cet article, je vous donne tous mes conseils pratiques pour découvrir Conques !

 

La Visite du Village Médiéval

Avant de commencer votre visite de Conques, je vous invite à vous rendre dans les locaux de l’Office du Tourisme situés dans une ancienne demeure bourgeoise du XVIIème siècle dans la rue principale de la ville pour y prendre les différents guides de visite de la ville ou vous inscrire pour une ou plusieurs visites guidées (45 min chacun, 4,50 € par adulte et 2,50 € par enfant) au programme : la visite de l’Abbatiale Sainte-Foy, la visite des tribunes (accessible seulement en visite guidée) ou encore la visite du village.

La village de Conques est particulièrement intéressant, car le patrimoine médiéval y a été miraculeusement conservé et préservé. Aucune construction moderne ne vient gâcher le paysage, et c’est un saut dans le temps que l’on réalise en franchissant les portes de la ville. La balade dans le village est vraiment superbe et permet de découvrir des maisons anciennes à pans de bois. De nombreux artisans (bijoux, coutellerie…) se sont établis dans le village, ce qui est vraiment chouette ! Vous trouverez surement des souvenirs “Made In Aveyron” à ramener à la maison !

Le site du village de Conques dans un vallon verdoyant est lui aussi exceptionnel. Ne ratez pas les différents points de vues sur le village que ce soit au niveau de la Chapelle Saint-Roch ou depuis le site du Bancarel (que nous n’avons malheureusement pas eu le temps d’aller voir).

 

Conques - Aveyron

 

Pace Abbatiale de Conques

porte médiévale à Conques
Conques en Aveyron

A l’Office du Tourisme, vous pourrez également louer une tablette numérique pour réaliser un parcours ludique et interactif d’1h – 1h30 environ.

 

Visite de l’Abbatiale Sainte Foy

Edifiée au XIIème siècle, l’Abbatiale Sainte-Foy de Conques est un chef d’oeuvre de l’architecture romane. La ville de Conques pris son essor avec l’arrivée des reliques de Sainte-Foy, une jeune martyre originaire d’Agen vivant au IVème siècle qui a préféré mourir brûlée et décapitée, plutôt que de renier sa foi. Au Moyen-Age, le culte des reliques avait en effet une grande importance et permettaient d’attirer les pèlerins en nombre ce qui contribuaient au rayonnement de la ville. C’est ainsi que dès le XIème siècle, les pèlerins du Chemin de Saint-Jacques sont des milliers à défiler dans ce village faisant de Conques un bourg monastique de première importance.

 

Abbatiale de Conques

 

Le tympan du Jugement Dernier

Avant d’entrer dans l’Abbatiale, arrêtez vous un instant devant la façade principale pour admirer l’extraordinaire tympan représentant le Jugement Dernier avec ses 124 personnages sculptés. Réalisé au XIIème siècle, celui-ci est considéré comme un chef d’oeuvre de l’Art Roman.

Au centre du tympan est représenté le Christ en majesté avec à sa droite le Paradis et à sa gauche l’Enfer avec la représentation des sept péchés capitaux.

S’il reste quelques traces de polychromie originelle, vous pourrez avoir une idée de ce que pouvait donner le tympan avec les couleurs du Moyen-Age en assistant à la mise en lumière du tympan, chaque soir du 20 mai au 15 octobre à 22h15 (gratuit).

le tympan de l'Abbatiale de Conques

 

Les vitraux de Pierre Soulages

Aucune information ne subsistent sur ce que fût les vitraux originaux de l’Abbatiale de Conques qui furent détruits lors d’un incendie partiel de l’Eglise en 1568. Les vitraux furent alors remplacés par des losanges en verre blanc et en 1835 certaines fenêtres furent murées.

Plusieurs projets furent envisagés pour remplacer ces vitraux avant de mettre en place entre 1942 et 1953 des vitraux colorés mêlant motifs géométriques et scènes historiques. Certaines de ces verrières sont aujourd’hui exposés dans différent lieux du village notamment à l’entrée du Trésor d’Orfèvrerie.

En 1986, l’artiste Pierre Soulages, originaire de Rodez, accepte une commande publique du ministère de la Culture pour la réalisation de nouveaux vitraux pour l’Abbatiale Sainte-Foy. Son projet est de créer des vitraux permettant de moduler la lumière au cours de la journée et de mettre en valeur l’architecture originale.

Il réalise de nombreux essais jusqu’à trouver le verre parfait : un verre incolore permettant de faire entrer la lumière naturelle, translucide sans être transparent, pouvant être traversé par la lumière, mais opaque pour une diffusion douce de celle-ci.

Le tracé des plombs est épuré avec des lignes obliques verticales invitant le regard à s’élever pour contempler les lignes de l’Abbatiale pour les vitraux du rez-de-chaussé. A l’étage, se sont des lignes horizontales.

Les vitraux de Pierre Soulages dans l'Abbaye de Conques
Vitraux de Pierre Soulages dans l'Abbatiale de Conques

 

Si de l’extérieur, les vitraux de Soulage ne donnent pas grand chose : c’est de l’intérieur, traversés par la lumière, qu’ils s’expriment. Leur tonalité varie en fonction de la météo et de l’heure de la journée. J’aurais aimé revenir en fin de journée pour les voir s’enflammer avec la lumière du soir !

Grâce à ces vitraux, l’Abbatiale Sainte-Foy de Conques est aujourd’hui très lumineuse et l’on admire d’autant mieux de son architecture.

Pour en savoir plus sur le processus créatif et la réalisation des vitraux de l’Abbatiale de Conques, je vous invite à visiter le très intéressant Musée Soulages à Rodez, qui expose entre autres les cartons du projet.

La conception des vitraux de Conques au Musée Soulages de Rodez

 

La visite des tribunes de l’Abbatiale de Conques

Les tribunes de l’Abbatiale sont accessibles seulement lors des visites guidées organisées par l’Office du Tourisme de Conques. Cette visite permet de mieux admirer les vitraux de Soulages et d’appréhender leur texture si particulière. La visite permet également d’admirer de plus près les chapiteaux romans et la décoration sculptée des tribunes.

On découvre des scènes de la Bible comme l’Annonciation, mais aussi des motifs plus originaux comme une sirène, un combat de cheval ou encore un personnage grimaçant. La plupart des chapiteaux n’étant pas visibles depuis le rez-de-chaussée, les artistes pouvaient se laisser aller à une plus grande liberté pour leur ornementation.

Visite des Tribunes de l'Abbatiale de Conques

les chapiteaux romans de l'Abbatiale de Conques
les chapiteaux romans de l'Abbatiale de Conques

 

Le Trésor d’Orfèvrerie

Les reliques de Sainte-Foy et le trésor médiéval de Conques ont miraculeusement réussi à traverser les siècles et constituent aujourd’hui le plus riche trésor d’orfèvrerie médiéval de France. Ce trésor est ouvert à la visite dans un bâtiment construit au niveau de l’ancien cloître, dont il ne reste malheureusement plus grand chose.

On découvre des pièces du XIème, des trésors d’orfèvreries alliant métaux précieux et des feuilles d’or et d’argent finement travaillées et rehaussées de pierres précieuses.

La pièce majeure du trésor de Sainte-Foy est l’imposante statue reliquaire dise “majesté” de Sainte-Foy datant des IXème et Xème siècle. Cette statue reliquaire était destinée à recueillir le sommet de la calotte crânienne de la Sainte. La statue en bois doré a été profondément remanié et enrichi de pierres précieuses au fil du temps.

Les photos étant interdites à l’intérieur du trésor, je vous invite à le découvrir par vous même lors de votre passage à Conques.

Horaires d’ouverture : d’avril à septembre : 9h30-12h30 / 14h – 18h00, octobre à mars : 10h-12h / 14h-18h

Tarifs : adulte : 6,50 €, réduit : 4,5 €, enfant de 7 à 16 ans : 2,5€.

Bon plan : profitez du partenariat entre le Trésor d’Orfèvrerie de Conques et le musée Soulages : 1 billet plein tarif dans l’un vous offre 1 billet tarif réduit dans l’autre !

 

Informations pratiques pour visiter Conques

Où se garer à Conques ?

Le seul parking gratuit à Conques se situe à 2km du village : il s’agit du Parking de la Rivière, situé en contre-bas du village. Les autres parkings (le Parking de la Salesse et le Parking de l’Etoile) sont payants et le prix est de 5€ la journée.

 

Où dormir près de Conques ?

Situé à une dizaine de minutes de route de Conques, je vous recommande la Ferme du Duzou et plus particulièrement ses deux cabanes insolites situées au bord d’un petit lac en pleine nature sur lequel vous pourrez vous balader en barque ou en pédalo. Vous pourrez également profiter de la piscine de l’établissement (ce que nous n’avons pas eu le temps de faire).

Je vous recommande de vous y prendre à l’avance pour la réservation de ces cabanes insolites qui sont rapidement complètes.

Cabane de la Ferme du Duzou
Cabane du Duzou
Réservez un hébergement à Conques

 

Que faire autour de Conques ?

Les environs de Conques proposent un large choix d’activités de pleine nature :

Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de découvrir cet aspect de la région de Conques, mais cette rapide visite nous aura donner envie de revenir pour explorer la région !

 

A lire aussi

Pour plus d’idées sur les choses à découvrir en Aveyron, retrouvez par ici mes autres articles sur cette destination :

 

Si vous avez aimé cet article, épinglez-le sur Pinterest !

Que voir à Conques dans l'Aveyron ?

 

Cet article est issu d’un partenariat avec Tourisme Aveyron. Néanmoins, je reste libre de la ligne éditoriale et les avis exprimés dans cet article sont les miens.