Si en été, la Vallée de Yosemite est victime de son succès et souffre d’embouteillages monstres, c’est en hiver que nous l’avons découvert, lors de notre premier road-trip dans l’Ouest Américain. L’hiver n’est pas forcément la meilleure saison pour visiter le Parc National de Yosemite, car la neige peut être importante et les chaines peuvent être indispensables pour entrer dans le parc (ce qui n’est souvent pas accepté sur les voitures de location). De plus, la plupart des routes sont fermées et c’est principalement le seul accès à la Vallée de Yosemite qui reste ouvert. Il est par exemple impossible d’emprunter la Tioga Road qui permet de traverser la Sierra Nevada.

 

Dans cet article, je vous propose de découvrir la Vallée de Yosemite en hiver, et les aléas d’un voyage complètement hors saison !

Yosemite Valley

 

Visiter la Vallée de Yosemite en hiver

Nous sommes sommes donc contentés de la Vallée de Yosemite, où il y avait déjà à voir et de nombreux sentiers de randonnées à parcourir. Nous sommes arrivés en milieu d’après-midi après avoir récupéré la voiture de location à San Francisco et fait quelques heures de route. Pour notre première après-midi, nous avons eu de la chance d’avoir un temps froid, mais magnifique, un beau ciel bleu et pas de neige. Le deuxième jour, cela est devenu plus compliqué, car il a beaucoup neigé pendant la nuit. L’accès au parc de Yosemite était alors interdit d’accès aux véhicules sans chaîne, avec un point de contrôle et la possibilité d’acheter des chaines à l’entrée. Nous avons donc fait demi tour pour atteindre un bus qui pouvait nous emmener à l’intérieur du parc. Entre les horaires peu fréquents et le fait que le bus du lui aussi être chaîné à l’entrée du parc, c’est une journée bien réduite que nous avons passé dans la Vallée de Yosemite par rapport au programme initial. Néanmoins, nous étions quand même très contents malgré les aléas du voyage, d’avoir pu y retourner !

Côté équipement, j’avais prévu la neige, et nous avions ce qu’il fallait pour ce périple hivernal. Nous avions embarqué nos vêtements de ski ainsi que des chaussures après-ski spéciales pour marcher dans la neige. Il faisait un peu froid, mais les températures restaient raisonnables (quelques degrés en dessous de 0) et avec un bon équipement, nous n’avons pas eu froid pour nos randonnées.

 

Chaines indispensables pour entrer dans la vallée de Yosemite
Yosemite National Park sous la neige

 

Randonnée Lower Yosemite Fall Trail

Distance : boucle de 1 miles (1,6 km)

Difficulté : très facile (le sentier est revêtu ce qui permet l’accès aux personnes à mobilité réduite), dénivelé négligeable

Durée : 30 minutes

Cette randonnée très facile et très populaire (même en plein hiver) nous offre un premier aperçu de la beauté de la Vallée de Yosemite. Il s’agit d’une courte boucle qui permet de découvrir l’impressionnante cascade de Yosemite, qui avec ses 98 m de haut est l’une des plus grandes chutes d’Amérique du Nord.

Cascade Yosemite Lower Falls

 

Cascade Yosemite
Cascade Yosemite Lower Falls

 

Yosemite Valley

 

Si vous avez plus de temps, un sentier plus ardu permet d’accéder au sommet de la cascade de Yosemite (Upper Yosemite Fall Trail) via une boucle de 12 km (prévoir 6 à 10 h de marche à cause du dénivelé). Ce n’est pas forcément le type de randonnée à faire en hiver car le chemin peut être glissant avec la neige, mais il doit être vraiment chouette et offre au sommet de magnifiques vues sur la vallée.

 

Randonnée Vernal Falls Bridge

Distance : aller/retour 2 miles (3,2 km)

Difficulté : facile

Dénivelé : 90 m

Durée: 1h

Le lendemain matin, la neige était bien tombée sur le parc nous obligeant à revoir nos plans. Nous partons pour la randonnée de la cascade de Vernal Falls. Avec la neige, le chemin est un peu glissant et il faut faire attention. Heureusement que nous avions penser à prendre des chaussures adaptées pour marcher dans la neige !

Le sentier par de Curry Village et suit la rivière Merced. Le paysage est superbe mais les falaises de la Vallée de Yosemite sont cachées dans les nuages ce qui rend le paysage moins impressionnant que la veille. Nous nous arrêtons au niveau du pont depuis lequel on a un point de vue (un peu décevant sur la cascade). Je ne me souviens plus pourquoi nous n’avons pas continué plus loin (chemin fermé ? trop de neige ? pas le temps à cause du retard pris pour rejoindre le parc ?) c’est un peu ça de faire ses carnets de voyage avec plusieurs années de retard !!  Toujours est il que nous avons fait demi-tour pour revenir à notre point de départ.

 

Randonnée dans Yosemite National Park en hiver

Randonnée dans Yosemite National Park en hiver

 

Yosemite en hiver

 

Randonnée dans Yosemite National Park en hiver
Randonnée dans Yosemite National Park en hiver

 

 

Randonnée à Mirror Lake

Distance : aller/retour 2 miles (3,2 km), possible de faire une boucle de 5 miles (8 km)

Difficulté : facile

Durée: 1h pour faire l’aller/retour au lac, 2 à 3h pour la boucle complète.

Pour finir notre découvert du Parc National de Yosemite, nous réalisons la courte randonnée qui permet de rejoindre Mirror Lake. Cette randonnée se fait également au départ de Curry Village, mais le sentier part vers le Nord. Les nuages commencent petit à petit à se lever laissant devenir les montagnes qui encadrent la vallée.

Cette randonnée est plus intéressante jusqu’au début de l’été car le lac semble être ensuite souvent à sec à cause du manque d’eau et de la végétation plus importante. L’hiver, le lac était très beau et avec les rayons du soleil qui commençait à percer les nuages, c’était vraiment superbe !

Comme nous étions un peu juste en temps (il ne fallait surtout pas rater notre bus de retour pour quitter le parc), nous avons fait uniquement la randonnée aller/retour jusqu’au lac, mais nous avons beaucoup apprécié la balade. Juste avant de repartir, nous avons eu la chance de voir percer à travers les nuages le célèbre Half Dome, ce rocher iconique du Parc National de Yosemite, dont la paroi véritable fait rêver les amateurs d’escalade !

Rivière Yosemite
Randonnée Miror Lake - Yosemite

 

randonnée à Yosemite

Miror Lake - Yosemite

Half Dome - Yosemite National Park

 

Où dormir près de Yosemite ?

Les hébergements à l’intérieur des Parcs Nationaux Américains sont souvent pris d’assaut et les prix sont souvent très élevés. En hiver, les choix pour séjourner à Yosemite National Park sont limités, mais les prix sont également plus raisonnables. Comme la partie accessible du parc n’était pas immense, nous avons préféré dormir dans un hôtel situé à l’extérieur du parc.

A partir de Mariposa, vous trouverez de nombreux choix d’hébergements. De notre côté, nous avons choisir de séjourner dans à El Portal dans l’hôtel Yosemite View Lodge à 25 min de route de l’entrée de Yosemite National Park. L’hôtel était d’un très bon rapport qualité-prix et possédait même une piscine intérieure et jacuzzi, ce qui était vraiment appréciable pour un voyage en hiver où la nuit tombe vite et où l’on a aussi bien envie de se réchauffer après une journée à marcher dans la neige ! En plein hiver, il n’était pas nécessaire d’anticiper la réservation, mais en pleine saison, même pour résider dans les environs, il faut mieux s’y prendre plusieurs mois à l’avance

 

A lire aussi

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

Visiter Yosemite National Park en hiver - Californie - Etats-Unis

 

Cet article contient des liens affiliés. Si vous réservez par eux, vous ne payez pas plus cher mais je touche une petite commission qui permet de soutenir le blog.