Située dans le nord de l’Italie, entre Milan et Vérone, Brescia est une ville méconnue, à l’écart des sentiers battus et il faut bien le dire, injustement boudée par les touristes. Pourtant comme vous allez le voir dans cet article, la deuxième ville la plus peuplée de Lombardie mérite que l’on s’y attarde.

Depuis 2011, la ville est même classée au Patrimoine Mondiale de l’UNESCO, à la fois pour son Parc Archéologique et pour le complexe monastique Santa Giulia qui abrite aujourd’hui le musée de la ville.

J’y ai passé une trop courte journée à arpenter la ville basse et découvrir le Musée de la Ville. Si vous souhaitez visiter la ville et ses musées principaux en prenant votre temps, deux jours peuvent être nécessaire. Brescia étant idéalement situé sur la ligne de train entre Milan et Venise, cela en fait une belle destination pour un “train trip” dans le nord de l’Italie

 

Visite du centre ville de Brescia

 

dans les rues de Brescia
Tour dans le centre de Brescia

 

 

Visite du Monastère Santa Giulia – Musée de la ville

Notre journée commence avec la visite du Monastère Santa Giulia, classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO dans l’ensemble « Les Lombards en Italie. Lieux de pouvoir (568-774 après J.-C.) ». La basilique bénédictine fut fondée par le Duc et la Duchesse de Brescia en 753 comme église du couvent de nonnes, sur des ruines résidentielles de la période romaine. Ainsi lors de fouilles pour la rénovation et l’extension du musée, d’impressionnants vestiges, mosaïques et fondations de maisons, que l’on peut découvrir aujourd’hui dans le parcours du musée.

Si Brescia est méconnue, son histoire est très ancienne, puisque les premières traces d’habitation remonte à l’âge du bronze. La ville était alors habitée par les Ligures puis par les Etrusques. Après le déclin de l’Empire, elle devient au VIIème siècle la capitale d’un duché Lombard. C’est à cet époque que fut construit le Monastère de San Salvatore qui fait aujourd’hui partie du Musée de la Ville. Un peu plus tard, à partir du XIIIème siècle, Brescia fit l’objet de rivalités entre Milan et Venise qui se la disputèrent. C’est Napoléon, qui mit fin à la domination de la Sérénissime avec sa campagne d’Italie.

 

Le monastère de Santa Giula à Brescia

La visite du musée permet de parcourir toute son histoire. Le Musée de la ville de Brescia n’est pas un simple musée puisqu’il mêle des salles d’expositions “classiques” où sont exposées dans vitrines des objets qui retracent l’histoire de la ville, à des pièces historiques du monastères qui sont de véritables trésors (vestiges de l’Antiquité Romaine, l’Eglise lombarde de San Salvator, l’Eglise de Santa Maria in Solario ou encore le chœur des religieuses…). C’est ainsi deux itinéraires de visite qui s’entremèlent :

  • la partie la plus impressionnante à mon goût est consituté par la partie consacrée à l’histoire du monastère et qui permet de découvrir des salles éblouissantes dont les fresques sont presque intactes. A ce titre, le chœur des nonnes est particulièrement éblouissant ! On traverse également les ruines de l’Abbaye Lombarde de San Salvadore.

le choeur des nonnes de Brescia

Eglise de Santa Maria in Solario dans le monastère de Santa Giulia
choeur des nonnes - Brescia

détail d'une fresque dans le choeur des nonnes de Brescia

église San Salvatore de Brescia
Nef de l'église San Salvatore de Brescia

 

  • une seconde partie sur l’histoire de la ville de Brescia. Le musée est tellement grand que nous n’avons pas eu le temps de découvrir en détail cette seconde partie. Nous nous sommes principalement limitée à la première partie autour de la Préhistoire et de l’Antiquité. J’ai énormément appréciée la partie sur l’Antiquité Romaine puisque cette partie du musée fût construite sur l’ancien forum romain, dont les vestiges font aujourd’hui partie intégrante du musée. Le Musée possède également de très belles mosaïques antiques.

 

Visit edu Musée de la ville de Bresciaa

Ruines antique dans le musée de la ville de Brescia
visite du musée de la ville de Brescia - antiquités romaines

 

Nous avons ainsi passé près de 3 heures pour visiter le Musée de la Ville de Brescia, en traversant rapidement les salles consacrées à l’histoire plus récente (notamment les salles médiévale et la période vénitienne). Si vous vous intéressez à l’histoire de l’Italie, autant vous dire qu’il s’agit d’un musée particulièrement dense. C’est une journée entière qu’il faudrait consacrer si l’on veut véritablement tout lire ! A noter que les explications ne sont disponibles qu’en Anglais et en Italien.

 

Le parc archéologique de Brescia

Je n’ai pas eu le temps de visiter le parc archéologique de Brescia cette fois-ci, seulement d’admirer ce qu’on peut en voir depuis la rue. Ces ruines sont situées juste à côté du complexe monastique de Santa Giulia sur la Via dei Musei qui se situe exactement sur l’ancien decumanus maximus de l’époque romaine. Ces ruines sont si imposantes que vous ne pouvez pas les rater. Elles sont dominées par le Théâtre romain construit dans un mélange bicolore de pierres et de briques. Il s’agit là d’un des plus imposant ensemble de l’Antiquité Romaine de toute l’Italie du Nord !

Ruines antiques de Brescia

 

Les grandes places du centre-ville de Brescia

Le centre-ville de Brescia s’organise autour de trois grandes places principales : la Piazza Logia, la Piazza Vittoria et la Piazza Paolo VI.

 

La Piazza Loggia

La Piazza Loggia est pour moi la plus belle place de Brescia. Elle est plutôt harmonieuse et bordée par plusieurs monuments d’intérêt avec d’un côté le Palazzo della Loggia qui abrite aujourd’hui le siège de la mairie et juste en face, une allée de portique ornée par une sublime horloge astronomique.

Piazza Loggia - Brescia

Ce jour là (nous étions en semaine, je ne sais pas si c’est aussi le cas le week-end), le Pallazzo de la Loggia était ouvert et nous avons ainsi pu visiter les salles accessibles au public. Les autres salles sont occupées par des bureaux.

Piazza Loggia - Brescia

 

Entrée du Palazzo della Loggia - Brescia
escalier du Palazzo della Loggia - Brescia

 

 

La Piazza della Vittoria

Juste derrière la Piazza Loggia, se trouve une place bien différente : la Pizza della Victoria à l’architecture fasciste bordée de bâtiments massifs et carrés, qui fut construit sur l’emplacement de l’ancien quartier médiéval démoli dans le cadre d’un vaste projet de réaménagement de la ville. Heureusement, ces urbanistes n’ont pas tout détruit de la belle ville de Brescia, et l’architecture fasciste semble se trouver essentiellement autour de cette place !

Piazza Vittoria à Brescia

 

La Piazza Paolo VI et les deux duomos

Autrefois Place du Dôme, celle-ci a été renommée en “Piazza Paolo VI”. Elle est bordée par non pas un mais deux duomos ! Le centre de cette place est ornée d’une fontaine ornée d’une statue représentant une effigie de la ville de Brescia armée.

Les deux duomos de Brescia

Le Duomo Vecchio

Le Duomo le plus ancien, nommé le “Duomo Vecchio” ou la Rotonde à cause de sa forme en cercle fût construit à la fin du XIème siècle sur les ruines d’une basilique. Il s’agit d’un rare exemple d’église romane à plan circulaire. Elle est constituée par deux espaces : un espace centrale et une “promenade” circulaire un peu surélevée. Des chapelles sont ornées avec des autels de style baroque, qui ne se fondent pas avec le reste de l’architecture à mon goût.

Duomo Vecchio de Brescia

 

Visite du Duomo Nuovo

Juste à côté se trouve le Duomo Nuovo, une cathédrale baroque plus classique à ce que l’on peut trouver en Italie et richement décorée avec stucs, moulages et colonnes. L’ensemble reste relativement épuré du fait de la couleur blanche de la pierre utilisée.

Duomo Nuovo de Brescia

A voir aussi à Brescia

En une seule journée, je n’ai pas pu voir la totalité de la ville de Brescia. Avec un peu plus de temps, j’aurais aimé :

  • visiter le Parc Archéologique
  • monter au Château qui domine la ville

 

Où déjeuner à Brescia ?

Nous avons déjeuner dans un restaurant trouvé dans le Guide du Routard un peu à l’écart des principaux points d’intérêt du centre-ville. Du Dela Contrada est un excellent restaurant italien qui offre un très bon rapport qualité-prix. Comme souvent en Italie les produits sont simples, mais frais et vraiment savoureux. C’est un plus si vous parlez italien (ce qui était le cas de mon amie avec qui j’ai découvert Brescia) car le menu est entièrement en italien. Je me suis régalée avec un plat de pate à la sauce tomate et à la straciattella, un fromage frais italien.

restaurant italien à Brescia
restaurant italien à Brescia

Du Dela Contrada, 18b Contrada del Carmine, Brescia

 

Comment venir à Brescia ?

Le centre-ville de Brescia est desservie par une gare située au sud du centre-ville. La gare est située sur la ligne Milan-Venise. Ainsi c’est une ville que l’on peut découvrir facilement depuis Milan, Verone, Padoue, Venise… Pour plus d’informations sur les horaires de trains, je vous invite à consulter le site internet de la Trenitalia.

Il est également possible de rejoindre Brescia en train de nuit direct depuis Paris et Dijon grâce au réseau Thello. C’était ainsi que j’avais prévu de venir rejoindre mon amie pour cette semaine dans le Nord de l’Italie, mais malheureusement cet été, une coulée de boue à entrainer la rupture de la ligne pendant quelques semaines et j’ai ainsi préféré changer mes plans et prendre l’avion jusqu’à Milan.

 

Où dormir à Brescia ?

Etant hébergé chez une amie, je n’ai pas eu l’occasion de tester des hôtels à Brescia. Je n’ai pas d’adresse à vous conseillez mais je vous invite à regarder sur Booking.

Réservez un hôtel à Brescia avec Booking



Booking.com

Mes autres articles à lire sur les environs de Brescia

 

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

Que visiter à Brescia en une journée ?

 

Cet article contient des liens affiliés. Si vous passez par eux vous ne payez pas plus cher mais je touche une petite commission qui permet de soutenir le blog.