Lors de notre voyage en Toscane, entre villes et villages toscans nous avons consacré deux journées à la découverte de Florence, à côté de laquelle nous étions basés. Florence est une ville magnifique, qui mérite que l’on y consacre un peu plus de temps. Malheureusement, alors que celui- était déjà limité, il le fût d’autant plus avec notre deuxième après-midi gâchée par un pickpocket. Nous sommes donc bien loin d’avoir fait le tour de la ville. Malgré cette mauvaise expérience, nous gardons un souvenir émerveillé de cette ville. Dans cet article, je vous propose une découverte de quelques incontournables du centre historique Florence en peu de temps.

Pour se faire, je vous propose un itinéraire du nord de la ville vers le sud, sachant que nous avons réparti les principales visites sur nos deux jours de la manière suivante :

  • Jour 1 : visite de la cathédrale, Musée des Offices, Pont Vieux
  • Jour 2 : Palazzo Vecchio, Gardino delle Rose, église de San Miniato Al Monte
Réservez une visite guidée de Florence avec un guide francophone

 

La Cathédrale Santa Maria Del Fiore et son campanile

Nous avons garé la voiture au terminus de la ligne du tram de manière à rejoindre le centre-ville de Florence en transport en commun et d’éviter les amendes des ZTL – Zona Trafico Limitao – qui sont légion en Italie : il s’agit de zones munies de caméras de surveillance qui repèrent les voitures non autorisées en centre-ville. Vous recevez l’amende chez vous ou via l’agence de location qui au passage prend ses frais en supplément… En général le signalement des ZTL n’est pas ultra évident à comprendre quand on ne connait pas la ville, donc nous nous méfions et ça marche 🙂

Notre première étape est l’imposante cathédrale Santa Maria del Fiore. On ne croirait pas que sa façade polychrome ne date que du XIXème siècle (elle fût tardivement reconstruite après sa destruction au XVIème siècle). La simplicité de l’intérieur contraste avec le décor extérieur. Sortant de la cathédrale, nous avons grimpé les 400 marches du campanile de Giotto, qui offre une vue spectaculaire sur les toits de Florence.

Juste en face de la cathédrale, se trouve le baptistère, le troisième et dernier monument que nous avons visité. Comme à Pise, celui-ci est construit à l’extérieur de l’église car au XVème siècle, les non baptisés n’avaient pas le droit de rentrer dans les églises.

cathédrale de Florence
Duomo de Florence

 

vue sur Florence depuis le Campanile

 

Piazza della Signoria et le Palazzo Vecchio

C’est l’impressionnante Piazza della Signoria qui est véritablement le cœur vivant du centre historique de Florence. C’est sur cette place que fût édifié la loggia des Médicis. Cette place est un véritable musée en plein air avec ces nombreuses statues dont une copie du David du Michel Ange (dont l’original se trouve au musée de l’Académie) et une magnifique fontaine de Neptune. Cette place est bordée par le Palazzo Vecchio, palais forteresse de la fin du XIIIème siècle. L’intérieur du Palais contraste avec l’aspect austère de l’extérieur : à l’intérieur, on découvre des salles décorée de manières somptueuses, avec notamment des fresques extraordinaires.

la façace du Palazzo Vecchio de Florence
Les statues de la Piazza della Signoria

 

Intérieur du Palazzo Vecchio à Florence

Réserver une visite guidée du Palazzo Vecchio avec un guide francophone

 

Visite du Musée des Offices

Des nombreux musées de Florence, nous n’avons choisi d’en visiter qu’un seul et non des moindres : le Musée des Offices situé dans un ancien palais florentin, réputé pour être l’un des plus beaux musées du monde. Pensez à réserver votre ticket en avance car il y a foule (en haute saison l’attente peut aller de 2 à 4 heures ! et les tickets doivent se réserver plusieurs jours en avance). Le musée est immense et essentiellement consacré à la peinture de la Renaissance Italienne avec une concentration incroyable de chefs d’œuvres : Botticelli, Leonard de Vinci, Michel Ange, Titien , Tintoret, Uccello, le Pérugin… les plus grands noms de la peinture italienne sont représentés. Par contre, je préfère vous prévenir : la peinture de la Renaissance Italienne représente presque exclusivement des scènes religieuses… Bien que je ne peux que reconnaitre l’immense talent de ces peintres à la 300ème version de la Vierge à l’Enfant, je commence à saturer un peu !

Pour le Musée des Offices, je vous recommande de réserver sur le site officiel du musée, (les autres sites affichent souvent un prix bien plus élevé), en pensant vraiment à prendre le supplément pour le coupe-file.

Réserver une visite guidée du Musée des Offices avec un guide francophone

 

Le Ponte Vecchio

Nous arrivons aux rives de l’Arno et nous découvrons une des images carte postale de Florence : le Pont Vieux qui enjambe le fleuve depuis le Xème siècle. Ce fût également le seul pont de Florence qui échappa aux dégâts de la Seconde Guerre Mondiale. Ce pont à la particularité d’avoir conservé ses boutiques du XVIème siècle. Depuis les Médicis, le pont abrite des commerces de bijouterie. C’est un lieu très fréquenté et en pleine saison il faut se frayer un chemin à travers la foule dense.

Le Ponte Vecchio au dessus de l'Arno - Florence

 

Giardino delle Rose

La rive sud de Florence possède des jardins réputés pour leur beauté : le Giardino di Boboli près du Palais Pitti, le Gardino Bardini et l’agréable jardin gratuit Giardino delle Rose, première étape de notre deuxième après-midi à Florence. Le jardin grimpe doucement à travers la colline offrant de belles vues sur les toits de la ville. On reconnait quelques monuments tels que le Palazzo Vecchio et la Coupole du Duomo.

Giardino delle Roses - Florence

La Basilique San Miniato Al Monte

Nous arrivons ensuite à l’église de San Miniato Al Monte, une perle de l’art roman florentin. Malheureusement, nous ne profiterons pas de la visite, puisque c’est dans cette église en apparence déserte, un pickpocket nous dérobe le sac dans lequel était rangé en plus des moyens de paiement, les clés de notre voiture de location, les clés de notre hébergement et de nos papiers d’identité. Nous n’avons vu personne, mais après avoir cherché nos affaires partout et échangé avec le curée de l’église, il s’agit bien d’un vol. Notre après-midi est gâchée et nous tentons de ne pas céder à la panique. Direction le poste de police (les carabinieri en italien) pour faire une déclaration de vol. Le temps de s’y rendre tout en essayant de régler les différents problème (faire opposition à la carte bancaire volée, cherchez les horaires et l’adresse du consulat français, contacter notre hébergement et la location de voiture) et de faire notre déclaration un bon morceaux de l’après-midi passe. La chance fini par nous sourire car en chemin vers la gare pour tenter de retourner à Bologne cherchez les doubles des clés de la voiture de location, la police nous rappelle : le sac a été retrouvé dans une poubelle. Et s’il manque l’argent liquide et la carte bancaire, nous retrouvons les papiers d’identité et les différentes clés ! Le pire a été évité. On retourne donc à travers la ville jusqu’au service d’ordre du Palais Pitti où le sac à été déposé.

Ce voyage n’étant pas récent, je ne saurais dire si le problème de pickpocket dans cette église est toujours d’actualité. Néanmoins, la moralité de l’histoire : garder sa vigilance en permanence et surtout ne pas mettre toutes ses affaires dans le même panier !

 

Ce que nous n’avons pas eu le temps de voir

Palais Pitti - Florence

Malgré notre mésaventure, j’espère retourner à Florence un jour pour découvrir ce que je n’ai pas eu le temps de voir lors de ce trop court séjour :

  • Le Palais Pitti avec les appartements royaux, la collection de peintures de la Galerie Palatine et son jardin
  • le Jardin Bardini
  • la Galerie de l’Académie
  • la Basilique Santa Croce

 

Réservez un hôtel à Florence avec Booking

 


Booking.com


 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !
Que faire, que voir à Florence en 2 jours ? Le guide pratique pour découvrir Florence