Pise n’est certainement pas l’étape que j’ai préférée – loin de là – lors de son road-trip en Toscane. Néanmoins, je comprendrais que vous ne souhaiteriez pas passez à côté, non seulement car ce sera peut être par là que vous arrivez par avion (les vols pour Pise sont nettement moins cher que pour Florence) et que vous souhaiterez comme moi voir la célèbre Tour de Pise. Nous sommes restés une journée entière à Pise, mais je vous conseillerais plutôt d’écourter votre visite à une demi-journée si vous avez peu de temps en Toscane : cela suffit pour voir la Piazza dei Miracoli, le centre névralgique du tourisme à Pise. Le centre ville de Pise n’a pas un intérêt fou, avec le recul, je pense que nous aurions mieux profité de l’après-midi en allant à Lucques à seulement 25 km de là.

 

Pourquoi je n’ai pas aimé Pise ?

Si vous visitez Pise, vous devez savoir une chose : vous ne serez pas seuls. S’il y avait effectivement pas mal de monde en Toscane lors de notre semaine de vacances en juin, à Pise ce fût une véritable cohue. Les groupes se suivaient en file indienne toute la journée. Il se trouve que nous avons choisi une journée où un gigantesque bateau de croisière avait jeté l’ancre à Pise. Je ne sais pas si c’est toujours comme cela, mais clairement cela n’a pas aidé à me faire apprécier la visite.

A Pise comme dans de nombreux lieux ultra-touristiques, j’ai également trouvé qu’ils en profitaient un peu sur les prix. Un pass est en vente à un prix correct pour visiter les principaux sites, mais … il ne comprend pas la visite de la Tour qui est en supplément, et pas des moindres. Suivant les conseils du guide du Routard qui ne conseillait pas la visite (apparemment elle présente peu d’intérêt, nous nous sommes contentés d’admirer son architecture extérieure assez impressionnante et comme tout le monde à prendre des photos ridicules en faisant semblant de la retenir. Si je n’ai pas aimé Pise, je ne regrette cependant pas d’y être allée et si c’était à refaire, j’y retournerais malgré tout car la Piazza dei Miracoli et ses monuments reste quelque chose d’unique au monde.

 

Que voir à Pise ?

Heureusement à Pise, il n’y a pas que la Tour penchée à voir ! La Tour de Pise n’est qu’une petite partie d’un complexe bien plus grand et impressionnant qui s’organise autour de la Piazza dei Miracoli, la Place des Miracles. L’entrée aux différents monuments est payant sauf pour la cathédrale. Il existe une formule regroupant le baptistère, le musée des Sinopie et le Campo Santo (8€ en 2018) et un ticket en supplément pour visiter la Tour de Pise (18€ par personne en 2018 !). Je vous conseille d’acheter vos tickets en avance sur le site officiel, pour éviter de faire la queue sur place. Pour la Tour, il faut choisir un créneau horaire, pour les autres sites il n’y a pas de contrainte.

 

Le Baptistère

Nous commençons notre journée à Pise par la visite du Baptistère. Construit entre le XIIème et le XIVème siècle, il mélange les styles roman-pisan pour la base et gothique pour la coupole. L’extérieur richement travaillé, contraste avec l’intérieur plutôt dépouillé. Il ne faut pas manquer de monter au premier étage pour profiter d’une vue plongeante sur les fonds baptismaux.

le Baptistère de Pise
Intérieur du Baptistère à Pise

 

Le Duomo de Pise

Le Duomo de Pise est le bâtiment le plus imposant de la Piazza Dei Miracoli et est un bel exemple de l’art roman Pisan. Contrairement au Baptistère, l’intérieur du Duomo est richement décoré, avec de nombreuses fresques et statues.

La Piazza dei Miracoli : Duomo et Tour de Pise

intérieur du Duomo de Pise

 

La Tour de Pise

Derrière le Duomo, se dresse la Tour de Pise. C’est assez rigolo, car selon l’angle d’où on la regarde, elle penche plus ou moins. Des travaux titanesques ont été réalisés dans les années 1990 pour stabiliser la Tour et éviter un effondrement. On se demande quand même comme elle tient ! Vu le prix très élevé de la visite, et les échos qu’on en avait eu, nous nous sommes contentés de l’admirer de l’extérieur. Je ne saurais vous dire si nous avons fait le bon choix.

la Tour de Pise
Détail de la Tour de Pise

 

Le Campo Santo

Derrière le Duomo, on trouve également le Campo Santo, un cimetière monumental du XIIIème siècle , dont l’architecture évoque plutôt des galeries de cloitres. Hormis des tombes médiévales et Renaissance, on découvre de très belles fresques.

Campo Santo - Pise

Fresques du Campo Santo
visite Campo Santo Pise

 

Le Musée des Sinopie

Comme ce site était inclus dans le billet groupé, nous avons fait un rapide tour dans le Musée des Sinopes qui permet de découvrir de monumentales fresques préparatoire en sinopia, une terre de couleur rouge-brun. Cette visite n’est pas forcément incontournable, mais intéressera les amateurs d’art.

 

Le Musée dell’Opera Del Duomo

Lors de mon séjour à Pise, j’ai pu visiter le Museo dell Opera del Duomo qui occupe un ancien couvent de capucines, et qui présente des œuvres artistiques provenant des monuments principaux de Pise : des tableaux, des sculptures, et le trésor.

Musee Dell Opera - Pise

Le musée est actuellement fermé pour rénovation.

La Vieille Ville de Pise

S’il y a énormément de monde autour de la Piazza Dei Miracoli, très peu de touristes s’aventurent jusque dans le centre-ville de Pise, situé à seulement quelques minutes de marche. Après une matinée autour des monuments principaux, nous avons consacré l’après-midi à nous balader dans le centre.  Nous avons déjeuné tardivement dans l’un des restaurants du centre, d’un bien meilleur rapport qualité-prix que ce que l’on peut trouvé aux abords directs de la Piazza Dei Miracoli. Bien qu’il y avait quelques belles places, comme la Piazza dei Cavalieri, je n’ai pas succombé aux charmes de Pise et de ses maisons colorées.

Palazzo dei Cavalieri

Rue dans le Centre Ville de Pise
Maisons colorées de Pise

 

Pise : le guide pratique

Comment venir à Pise ?

L’aéroport de Pise est le principal aéroport de Toscane. Il est desservi par des vols directs low-cost quotidien depuis l’aéroport de Paris Charles de Gaulle, Orly et Beauvais. Comme je le disais en début d’article, l’aéroport de Pise, est avec celui de Bologne, l’une des meilleures options pour venir visiter la Toscane. On peut trouver des vols aller-retour à partir de 70 €, mais comptez plutôt un budget de 100-150€.

Pour vous aider à trouver le billet d’avion au meilleur prix, je vous recommande d’utiliser la comparateur de vol comme EasyVols. Avec sa fonction -/+ 8 jours (voir +/- 365 si vous cherchez les bons plans sans contrainte de date) il est d’une aide précieuse pour trouver les meilleures offres dans l’aérien. Il propose également un outil de prévision qui permet d’estimer comment les prix vont évoluer pour acheter son billet au meilleur moment.

L’aéroport de Pise possède sa propre gare et des trains desservent régulièrement le centre-ville de Pise (la gare est toute proche de la Piazza dei Miracoli) et même Florence.

 

Conduire à Pise : Attention à la ZTL !

Je pense qu’on n’insisterais jamais assez là dessus, mais en Italie, et surtout dans les villes touristiques, faites TRES attention où vous allez en voiture afin d’éviter les ZTL : des Zones à Traffics Limités réservées aux résidants. Les ZTL correspondent en général au centre-historique. Des caméras sont placées aux entrées et scannent votre plaque d’immatriculation. Si vous entrez dans ce genre de zone, vous recevrez directement l’amende chez vous, ou si vous avez louer un véhicule ce montant sera débité directement sur votre carte bleue. Le montant de l’amende dépend des villes mais cela peut dépasser la centaine d’euros. Ces ZTL sont indiquées par des panneaux. Ce n’est pas toujours très clairs car le fonctionnement, les horaires autorisés à tout le monde, etc… dépendent de chaque ville. Aussi je vous conseille dès que vous voyez ce type de panneaux de faire demi tour ou d’aller dans une autre direction pour les éviter à tout prix. Ayez l’oeil car les panneaux sont parfois discrets (un simple rond rouge surmonté de l’indication Zona Traffico Limitado”. Même en faisant attention nous nous sommes fait avoir à Bologne alors je préfère insister sur ce sujet !

Pour la visite de Pise, nous avons ainsi choisi le grand parking gratuit de la Via Pietrasantina, qui étant le plus éloigné de tous à l’avantage de limiter les risques de pénétrer par erreur dans la ZTL ! Ce parking est situé à 10-15 minutes de marche de la Piazza dei Miracoli.

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Visiter Pise en Une journée

 

Création de contenu en partenariat avec EasyVols