Lors de mon séjour en Haute-Garonne en mai dernier, j’ai profité des promotions du TER Occitanie pour aller passer une journée à Albi. En effet, la région propose des offres avec des billets de train à 1 € pour se déplacer dans la région et j’ai eu de la chance d’en trouver pour rejoindre Albi depuis Toulouse ! Ces billets sont disponibles en nombre limité par train, et disponible dans les trois semaines précédant le voyage (pas la peine de s’y prendre trop tôt pour les avoir). Au retour nous n’avons pas pu en avoir mais avons pu profiter d’une autre réduction intéressante. Ainsi l’aller-retour nous est revenu à 8€ environ.

La gare Albi-Ville n’est qu’à une heure de train de Toulouse et à une quinzaine de minutes de marche de la cathédrale. Il y a peut-être des bus mais nous n’avons pas cherché.
En quittant Toulouse Matabiau vers 10h, nous voilà vers 11h15-11h30 dans le centre-ville d’Albi, à l’office du Tourisme, au pied de la cathédrale, pour retirer nos Albi City Pass et les plans de la ville. Nous nous y sommes rendus un lundi, un jour idéal car les principaux sites touristiques sont ouverts à Albi tandis que tout est fermé ou presque à Toulouse !

Dans cet article, je vous propose notre itinéraire d’une journée à Albi : que faire et que voir à Albi en peu de temps ?

Albi, les rives du Tarn

 

Balade sur les rives du Tarn

Nous voulions visiter le Musée Toulouse-Lautrec avant le déjeuner, mais nous n’avions pas vu que celui-ci fermait entre midi et deux ! Tant pis, nous changeons nos plans pour une petite balade au bord du Tarn, qui traverse la ville. Côté cathédrale, les rives de la cathédrale sont aménagés et il est agréable d’y prendre le soleil ou même de pique-niquer. Nous traversons ensuite le Pont Vieux, car c’est de l’autre rive que l’on profite des plus belles vues sur la ville !
Nous passons devant les anciens moulins albigeois et le musée Lapérouse, le célèbre navigateur originaire de la ville. Passionnée par les explorateurs, c’est un musée que j’aurais adoré visité, mais il et fermé et de toute façon nous avons déjà un programme bien chargé pour la journée. C’est déjà l’heure d’aller déjeuner car nous avons rendez-vous à l’Office du Tourisme en début d’après-midi pour une visite guidée de la ville.

les moulins albigeois au bord du Tarn

Vue sur la cathédrale d'Albi, le pont vieux et le Tarn

 

Visite guidée du centre historique d’Albi

Chaque jour, l’Office du Tourisme organise des visites guidées pour découvrir la ville. Plusieurs thématiques sont proposées : la Cathédrale, la Cité Épiscopale, le Centre historique…
Ce jour-là, ily avait au programme une visite sur la cité épiscopale incluant la découverte de la cathédrale. Cette visite guidée était un excellent moyen pour découvrir les principaux centre d’intérêt d’Albi en peu de temps et couvrait toute la partie de la ville classée au Patrimoine mondiale de l’UNESCO. Nous avons pu apprendre énormément de choses sur l’histoire de la ville, c’était passionnant.

Balade dans le centre médiéval d'Albi
vue sur la cathédrale depuis le viel Albi

A noter : un tarif réduit est proposé sur présentation du Albi City Pass (voir en fin d’article)

 

Le Palais de la Berbie et ses jardins

Le donjon fortifié qui abrite aujourd’hui le Musée Toulouse Lautrec est le Palais de la Berbie, l’ancien palais épiscopal d’Albi. Même si vous ne souhaitez pas visiter le musée, je vous invite à entrer dans la cour et de vous diriger vers le sublime jardin à la française avec une vue magnifique sur le Tarn.
Dans ce jardin, c’est le dépaysement assuré. Les rives du Tarn me font penser à l’Italie, et plus particulièrement à la Toscane.

Palais de la Berbie à Albi

jardin du palais de la Berbie

 

La Cathédrale Sainte Cécile

La Cathédrale Sainte-Cécile de style gothique-méridionale, est le véritable joyaux d’Albi. Bien que je ne sois pas croyante, j’adore visiter les cathédrales et les monuments religieux. J’aime particulièrement l’architecture médiévale. Si j’ai vu de nombreuses cathédrales, je n’ai jamais rien vu de tel que la cathédrale Sainte-Cécile.
Rien ne laisse présager l’intérieur, lorsque l’on voit cette immense forteresse de briques des XIIIème et XIVème siècle. L’intérieur n’est que stupeur et émerveillement. Déjà, car chose rare (unique ?), la cathédrale a conservé sa polychromie d’origine.
On a du mal à s’en rendre compte aujourd’hui car nous sommes habitués au mur de pierre, mais au Moyen-Age, les cathédrale étaient entièrement peintes.

La cathédrale Sainte Cécile d'Albi

La fresque du Jugement Dernier

La fresque que je trouve la plus fascinante, est celle représentant le Jugement Dernier sur l’arrière de la cathédrale, sous l’orgue monumentale. Je pourrais passer des heures à observer les nombreux détails de cette oeuvre, le tri des âmes entre le paradis, le purgatoire et l’enfer.

La représentation de l’Enfer est particulièrement intéressante avec la représentations des sévices subits par les âmes en fonction des sept péchés capitaux.

Au dessus de cette fresque, se trouve le grand orgue de la cathédrale. Avec plus de 3500 tuyaux et des dimensions impressionnantes (16m40 de large pour 15m60 de haut), il est le plus grand orgue classique de France.

Fresque du jugement dernier dans la cathédrale d'Albi

Visite de la cathédrale d'Albi
L'orgue et la fresque du jugement dernier - Albi

 

plafond de la cathédrale d'Albi

Visite du Coeur de la cathédrale d’Albi

Une autre particularité de la cathédrale d’Albi est qu’il s’agit d’une des rares cathédrales (avec celle de St-Bertrand-de-Comminges en Haute-Garonne) a avoir conservée son jubé. Apparu vers le XIIème siècle les jubés servaient en effet de séparation entre les ecclésiastiques et le peuple. Ceux-ci ont ensuite le plus souvent disparu après le XVIème et la réforme liturgique du Concile de Trente.

Le jubé de la cathédrale d’Albi est une œuvre d’art, une véritable dentelle de pierre. L’accès dans le coeur des chanoines est payant, mais ne la rater pas car c’est une pure merveille, qui a profité d’une importante rénovation en 2014. Véritable église à l’intérieur de l’église, on peut admirer les stalles sculptées et décorées d’angelot et un second autel.

Jubée Cathédrale d'Albi

Coeur des Chanoines - Cathédrale d'Albi
Autel du coeur des chanoines dans la cathédrale d'Albi

 

Le quartier du Castelviel

Le quartier du Castelviel à l’ouest de la cathédrale est le plus ancien quartier d’Albi. Il a conservé de belles maisons médiévales à colombages et regorge de trésors comme des petites places trop mignonnes. Il ne faut pas hésiter à se perdre dans ce quartier pour découvrir de jolis trésors.

quartier du castelviel à Albi

La collégiale et le cloître Saint-Salvi

Juste à côte de la cathédrale, se trouve un autre monument religieux important à Albi : la collégiale Saint-Salvi, qui porte le nom du premier Eveque d’Albi. Son cloître, véritable havre de paix en plein cœur de la ville médiévale, est en accès libre. C’est un lieu très populaire auprès des albigeois pour venir profiter du soleil à l’heure de la pause déjeuner.

cloitre saint salvi - Albi

 

Le Musée Toulouse Lautrec

Parmi les 6 musées de la ville d’Albi, le plus connu et celui que nous souhaitions visiter depuis longtemps est le Musée Toulouse Lautrec entièrement dédié au peintre des nuits parisiennes originaires d’Albi. A la mort du peintre en 1901, le leg de son œuvre, jugée trop sulfureuse, est refusé par les musées parisiens. La marie d’Albi, ville de naissance du peintre accepte la donation. Avec la première guerre mondiale, le projet de musée prend du retard mais fini par ouvrir ses portes en 1922. Ironiquement, c’est dans l’ancien palais épiscopal que sont maintenant présenté les toiles des prostituées du quartier de Pigalle et du Moulin Rouge ! Après un énorme chantier de rénovation au début des années 2000, le musée rouvre ses portes en 2012.

Le Musée Toulouse Lautrec expose de nombreuses oeuvres de jeunesse, mais aussi ses travaux parisiens et ses créations d’affiche évoquant le Paris de la Belle Epoque qu’ils l’ont rendu célèbre. Le Musée Toulouse Lautrec abrite aujourd’hui la plus grande collection au monde du peintre, mais aussi quelques toiles d’oeuvres d’artistes contemporains de Toulouse Lautrec comme Edouard Vuillard, Henri Matisse, Pierre Bonnard…

Musée Toulouse Lautrec à Albi

Informations pratiques

Horaires : Janvier – février – mars – novembre – décembre : De 10h à 12h et de 14h à 17h30 // Avril – mai – octobre : De 10h à 12h et de 14h à 18h // Du 1er au 20 juin :
De 9h à 12h et de 14h à 18h // Du 21 juin au 30 septembre : de 9h à 18h

Fermé le mardi du 1er octobre au 31 mars. Fermeture les 1er janvier, 1er mai, 1er novembre et 25 décembre

Tarif : plein tarif 10 €, entrée gratuite avec l’Albi City Pass

Le Musée propose également des expositions temporaires dont l’entrée n’est pas incluse dans le City Pass.

 

Bon plan : l’Albi City Pass

L’Albi City Pass est une formule économique qui permet de découvrir Albi et sa région pour seulement 13€. Ce pass est valable jusqu’au 31 décembre de l’année en cours et inclut:

  • l’entrée coupe-file dans les parties payantes de la Cathédrale Ste Cécile (le grand cœur et les salles du Trésor) ainsi qu’un audio-guide pour la visite du monument
  • un billet coupe-fille pour les collections permanentes du musée Toulouse Lautrec
  • des réductions pour des entrées dans plus de 20 sites touristiques de la ville et des environs

L’Albi City Pass est très vite rentabilisé si vous avez prévu de visiter le Musée Toulouse Lautrec dont l’entrée est déjà à 10 €.

 

La Chocolaterie Yves Thuries

Si comme moi vous adorer le chocolat, ne loupez pas la boutique du chocolatier-recoltant originaire de Cordes Yves Thuries, double meilleur ouvrier de France. Dur de faire notre choix parmi toutes ces gourmandises (surtout qu’avec la chaleur nous ne voulions choisir des chocolats pouvant se déguster rapidement). Nous sommes repartis avec une petite boite de pastal, une de ses spécialités (une boule de chocolat noir qui referme un cœur de curaçao et de cointreau) et une pate à tartiner absolument divine.

chocolats yves thuries - Albi

Si je ne me souvenais pas énormément de mes premières visites à Albi enfant (je ne me souvenais même pas du Tarn par exemple), je me souvenais très bien de ce chocolatier du Tarn !

 

Où manger à Albi ?

Malgré que nous sommes venus à Albi en mi-saison, hors des vacances scolaires, trouver un restaurant ouvert et non complet à Albi un lundi midi s’est relevé bien plus difficile que nous le pensions. Les meilleures adresses étaient soit fermées soit complètes. Finalement, nous avons eu de la chance car nous avons trouvé une table dans un tout petit restaurant qui ne paye pas de mine, le Solelhou, qui propose une cuisine simple mais entièrement maison et avec des produits frais, le tout pour un prix vraiment imbattable, exactement ce qu’il nous fallait après nos excès en Haute-Garonne !
Si vous souhaitez une table plus gastronomique, pensez vraiment à réserver à l’avance.

Réserver un restaurant sur Albi avec La Fourchette

 

Réservez un hébergement à Albi avec Booking pour prolonger votre séjour.

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Que voir à Albi en une journée ?

 

Un grand merci à Albi Tourisme pour la visite guidée de la ville et le l’Albi City Pass. Je reste libre de la ligne éditoriale et les avis exprimés dans cet article sont les miens.