Après un départ matinal de la forêt de Kibale, nous arrivons en fin de matinée à l’entrée nord du Parc National Queen Elizabeth. Situé au sud-ouest de l’Ouganda, à la frontière avec le Congo et entre les lacs Georges et Edouard c’est l’une des plus grandes réserves naturelles du pays. Contrairement aux réserves naturelles d’Afrique du Sud que j’avais pu découvrir l’année précédente, des communautés vivent à l’année dans le parc de Queen Elizabeth et on trouve ainsi quelques villages de pêcheurs qui cohabitent avec la faune sauvage. Nous avons ainsi pu voir un troupeau d’éléphants passer juste à côté de l’un des villages du parc national. C’est quelque chose qui m’a beaucoup surprise, mais il est sûrement difficile de déplacer des populations qui vivent ici depuis des siècles.

village de pecheurs dans le parc national de Queen Elizabeth

 

Déjeuner au Mweya Safari Lodge

Nous commençons notre découverte du Parc National de Queen Elizabeth par une pause déjeuner au Mweya Safari Lodge, l’un des lodges les plus luxueux du parc équipé d’une piscine et dont l’atout principal est la vue imprenable sur la rivière de Kazinga. Une grande partie de l’Afrique et l’Ouganda en particulier vise le tourisme de luxe. On trouve ainsi de nombreux hôtels de très haut standing. Depuis la terrasse du Mweya Safari Lodge, on peut déjà observer de nombreux animaux avec une bonne paire de jumelles. C’était vraiment magique de déjeuner dans de telles conditions ! De plus, l’hôtel a installé une petite mangeoire pour les oiseaux à deux pas des tables, de quoi observer les passereaux multicolores d’Ouganda – dont de nombreux tisserands – très facilement.

Vue sur Mweya Safari Lodge

mangeoires avec des oiseaux tisserands

Piscine du lordge Mweya Safari Lodge

Réservez un séjour au Mweya Safari Lodge

Safari-croisière sur la Kazinga Channel

Après le déjeuner, nous avons embarqué à bord de l’un des bateaux pour une croisière-safari sur la rivière Kazinga qui relie les deux lacs. L’embarcadère est juste en-dessous du Mweya Safari Lodge, il est même possible d’y aller à pied. A vrai dire, je ne m’attendais pas à grand chose à pas voir quelques hippopotames. J’ai donc été plus que surprise par le spectacle incroyable de cette croisière. C’est une profusion de biodiversité à laquelle j’ai pu assister pendant ces deux heures de croisière. Des nuées d’oiseaux de toutes sortes, des martins-pécheurs aux pélicans en passant par les aigrettes, les cormorans et les marabouts, des hippopotames bien sur mais aussi des centaines de buffles et clou du spectacles, un groupe de trois éléphants ! De quoi en prendre plein les yeux… C’était absolument extraordinaire !

Croisière sur la Kazinga Channel

Croisiere sur la Kazinga Channel - Parc National Queen Elizabeth

Croisière Safari sur la Kazinga Channel
Hippopotames - Safari sur Kainga Channel

 

Pélican - Kazinga Channel - Ouganda

 

Elephant au bord de Kazinga Channel

 

Observer les flamands roses au Lac Katwe

En repartant de notre croisière sur la rivière Kazinga, nous marquons un arrêt au Lac Katwe, un lac qui occupe un ancien cratère d’explosion puisque cette région eut par le passé une importante activité volcanique. Aujourd’hui, le lac de Katwe est un lieu tranquille propice à l’observation de l’avifaune et notamment ses nombreux flamands roses. Une autre particularité de ce lac est d’être un lac salé, aussi il est en partie utilisé par la population locale comme marais salants. Nous avons également pu observer d’autres espèces d’oiseaux (mais malheureusement je n’ai pas retrouvé leur nom).

Lac Katwe, un lac de cratere

Flamands Roses au Lac Katwe
Observation des oiseaux au Lac Katwe

Lac Salé - parc national de Queen Elizabeth

 

Nuit à Queen Elisabeth Bush Lodge

C’est à l’écolodge Queen Elisabeth Bush Lodge que nous avons passé notre première nuit dans ce parc national. Les hébergements sont des chambres dans de grandes tentes de safaris simples mais confortables équipées de moustiquaires et de douches et sanitaires, et situées au-dessus de la rivière Kazinga. Le repas se prend également sous une grande tente. C’est avec le son des grenouilles et des hippopotames, bref le son de la nature africaine, que nous nous endormons rapidement.

Attention : interdiction de sortir de sa chambre la nuit sans escorte à cause de la présence des hippopotames. Ces animaux ont beau être herbivores, ils sont aujourd’hui les plus meurtriers d’Afrique. En effet, en cas de danger, ils n’hésitent pas à attaquer et avec leurs défenses, ils ne pardonnent pas. Bref, il faut faire preuve de la plus grande prudence et les éviter !

Tente Bush Camp Queen Elisabeth National Park
Chambre Bush Camp Queen Elisabeth National Park

 

Vue sur Kazinga Channel depuis le Bush Lodge

 

Safari dans le secteur de Kasenyi du Parc National Queen Elizabeth

Nous avons fait deux safaris en 4*4 avec toit ouvrant dans le secteur de Kasenyi : Le soir après notre croisière, et le lendemain matin au lever du soleil. Ce secteur du parc national de Queen Elizabeth est réputé pour la densité de sa faune sauvage et qui abrite également quelques lions et léopards. Cette fois-ci nous n’avons pas eu la chance d’observer les léopards, mais notre guide a réussi à dénicher plusieurs lionnes avec leurs petits !

En plus des prédateurs, le secteur est doté d’un grand nombre d’antilopes (les kobs d’Ouganda qui m’ont beaucoup fait penser aux impalas d’Afrique du Sud !) des buffles, des phacochères, ainsi que des singes (vervet monkey) et comme partout en Ouganda d’un grand nombre d’oiseaux de toute sorte. Dans le Parc National Queen Elizabeth, sachez toutefois que vous ne verrez pas de girafes, zèbres ou encore rhinocéros.

lever de soleil sur la savane africaine

Vervet Monkey - Queen Elisabeth National Park - Ouganda
Kob au Parc National de Queen Elisabeth

Des lionnes et lionceaux - Parc National Queen Elizabeth

Lionne se reposant dans le parc national de Queen Elizabeth

 

Safari dans le secteurs d’Ishasha pour observer les lions arboricoles

L’Ouganda et plus particulièrement le secteur d’Ishasha au sud ouest du Parc National de Queen Elizabeth est l’un des rares endroits au monde où l’on peut observer des lions arboricoles. Néanmoins, la chance est un facteur important puisque les lions sont des animaux sauvages qui vivent en liberté et ne passent pas leur vie dans les arbres. De plus, il faut avoir suffisamment de chance pour que le lion ait choisi de s’installer dans un arbre proche de la route. Bref tout cela pour dire que ce n’est pas gagné et nombreux sont les visiteurs qui n’ont pas la chance de voir les lions dormir dans les arbres.

Dans ce secteur du parc, on trouve des antilopes un peu différentes qu’à Kasenyi : il s’agit d’antilopes damalisques Topis. Nous voulons les observer plus longtemps, mais notre guide Patrick veut absolument trouver les lions. On parcourt le secteur du parc sans relâche et on fini par trouver des lionnes dans les broussailles. En voyant un troupeau d’herbivores qui s’enfuit en courant, on décide d’attendre pendant de longues minutes une attaque qui ne viendra pas. Nous devons rentrer car le soleil commence à tomber, un peu déçu de n’avoir pas bien vu les lions.

paysage de savane en Ouganda

troupeau de damalisques en ouganda

Lionne - Ishasha - Parc National de Queen Elisabeth

C’est en faisant la route vers la sortie, que Patrick trouve juste à côté de la route, deux lions se reposant dans les arbres ! Nous avons une chance inouïe ! C’est souvent comme cela en safari, c’est quand on s’y attend le moins, quand on a perdu un peu tout espoir de voir l’animal recherché, que l’on est surpris ! (Malgré tout notre chance s’arrêtera là puisque côté léopard nous rentrerons bredouille).

Lion arboricoles en Ouganda

Lion arboricole à Ishasha
Lion arboricole - Ishasha - Ouganda

Bien que frontalière avec le Congo et située dans la “zone rouge – formellement déconseillé” de la carte de sécurité de l’Ouganda du Ministère des Affaires Étrangères, il est à l’heure actuelle possible (d’après ce même site internet) de visiter cette partie du parc sans danger en restant vigilant. N’hésitez à pas consulter les mises à jour régulières des cartes et des conseils aux voyageurs.

 

 

Nuit à Enjojo Lodge

Pour notre seconde et dernière nuit au Parc National de Queen Elizabeth nous avons séjourné une nuit à Enjojo Lodge au sud du parc et à proximité du secteur d’Ishasha, un très beau lodge au cœur de la nature tenue par une belge. La salle commune où l’on prend les repas possède une belle terrasse où il fait bon se reposer après une journée de safaris. Les chambres sont confortables et chaque lit équipé d’une moustiquaire.

Enjojo Lodge - Queen Elizabeth - Ouganda
Chambre Enjojo Lodge - Queen Elizabeth

 

Consultez les disponibilités et les tarifs des hébergements disponibles sur Booking


Booking.com


Pour organiser votre safari voyage en Ouganda, vous pouvez demander un devis à l’agence Comptoir des Voyages pour un voyage sur-mesure ou intégrer un groupe avec l’agence Terre d’Aventure.

 

A lire aussi pour visiter l’Ouganda

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Faire un safari au Parc National de Queen Elizabeth en Ouganda et observer les lions dans les arbres

 

Cet article contient des liens affiliés, si vous passez par eux, vous ne paierez pas plus cher mais je touche une commission qui permet de soutenir le blog.