Après vous avoir présenté, le plateau de l’Aubrac, direction la Margeride, la région située au nord du département de la Lozère. La Margeride est une région montagneuse du Massif Central qui s’étend également sur le Cantal et la Haute Loire. J’avais découvert la Margeride l’année dernière, en passant par Saugues en Haute Loire, lors de mes 2 jours sur le Chemin de Compostelle.

 

Le Parc des Loups du Gévaudan

Je commence mon exploration de la Margeride par un arrêt au Parc des Loups du Gévaudan, un parc animalier entièrement dédié aux loups que j’avais découvert enfant et qui m’avait beaucoup marqué. Il se trouve que j’adore les loups depuis mon plus jeune âge. A l’époque, la visite était encore plus marquante, car il était à cette époque encore possible d’entrer (accompagné d’un guide bien sûr !) dans un enclos.

Le Parc des Loups du Gévaudan a pour objectif (entres autres) d’améliorer l’image que l’on peut avoir des loups, souvent assimilés à un animal méchant et agressif (notamment dans les contes pour enfant) ce qu’il n’est pas du tout. Si je suis toujours un peu partagée au sujet des parcs animaliers : entre le fait que l’on garde des animaux emprisonnés, je crois que lorsque cela se fait dans des espaces adaptés (grands enclos, climat adapté, soigneurs au petit soin…) cela peut réellement aider à la sensibilisation pour la protection des espèces.

Au Parc des Loups du Gévaudan, les loups sont répartis en meute dans de vastes enclos par sous-espèces (loups de Pologne, du Canada, arctiques, de Sibérie ou de Mongolie)/ L’enclos est bien entendu tout petit par rapport à l’espace dont ils ont besoin pour survivre dans la nature, cependant ils sont assez grands pour que l’on est besoin de les chercher (et parfois ils sont bien cachés, surtout si comme moi vous venez à l’heure de la sieste par une chaude journée)/

Pour mieux profiter de votre visite, mieux vaut venir en fin de journée ou alors assister à une visite guidée. Le guide connaît par cœur leurs recoins préférés et sera vous aider à les dénicher. De plus, il en profite pour leur distribuer des friandises ce qui a tendance à les réveiller ! Comme toujours je préfère avoir du mal à observer un animal en captivité, plutôt que de le voir prisonnier d’un espace trop petit pour lui. Le bien-être des animaux en captivité doit passer avant tout.

Les Loups ne sont pas les seuls animaux que vous verrez dans le parc : les carcasses distribuées pour nourrir les loups, attirent les rapaces en nombre. Je regrette de ne pas avoir pensé à prendre les jumelles, car le spectacle était autant au sol que dans le ciel !

Si vous visitez ce parc, j’espère que vous repartirez avec la conviction que les loups sont des animaux importants pour nos écosystèmes et qu’ils sont bien loin d’être méchants (les loups ont d’ailleurs bien plus peur des humains, que nous avons peur d’eux, et en règle général, cherchent par tous les moyens à fuir le contact des humains).

le parc des loups du Gévaudan

 

loup arctique
rencontre avec les loups

 

le parc des Loups du Gévaudan en Lozere

Informations pratiques (2018)

Parc fermé durant le mois de janvier

Tarif : adultes (+12 ans) : 9€, enfant de 3 à 11 ans : 5€, gratuit pour les enfants de moins de 3 ans.

Vous retrouverez toutes les informations pratiques ainsi que les horaires des visites guidées sur le site internet des Loups du Gévaudan

 

Le Château de la Baume

En quittant le Parc des Loups du Gévaudan j’ai mis le cap vers le Château de la Baume situé à une quinzaine de minute de route. Ne vous laissez pas impressionner par son aspect austère extérieur car ce château richement décoré est une véritable merveille à l’intérieur. Ce n’est pas pour rien qu’il est surnommé le Versailles du Gévaudan.

Chateau de la Baume

facade du chateau de la Baume

Parc du Château de la Baume

intérieur du château de la Baume
la chapelle du Chateau de la Baume
  visite du chateau de la Baume

Informations pratiques (2018)

Horaires d’ouverture : Le château est ouvert toute l’année sur rendez-vous, sauf le mardi. En juillet-août : ouvert tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h

Tarif : Groupe / Réduit : 6,20 €, Adulte : 7 €, Enfant : 6 €

 

Via Ferrata du Malzieu

Le lendemain, c’est la région du Malzieu que nous découvrirons. La journée commence avec une via ferrata à la sortie de la ville. Ce parcours est accessible librement toute l’année, sous réserve d’être équipé du matériel d’escalade : baudrier, tyrolienne et casque. Si je fais régulièrement de l’accrobranche, cette Via Ferrata était une première pour moi. Et pour débuter, quoi de mieux que de parcourir une des 5 plus belles Via Ferrata de France ? Pour cette fois, nous étions accompagnés par un moniteur de Grimpe et Nature, qui nous a aidé et rassuré. Pour débuter sur ce type de parcours, je recommande vraiment de prendre un guide. Sans lui je ne sais même pas si j’aurais réussi à enfiler mon baudrier ^^. Le guide nous explique les astuces pour grimper, nous rassure, et en cas de peur ou de pépin (comme une chute) est la pour nous rassurer ou nous aider.

La Via Ferrata propose deux variantes : une assez facile que j’ai faite avec Olivia et une un peu plus dure qu’on choisit de réaliser Vanessa, Eloïse et Luc et Benoit. La partie “facile” était quand même assez impressionnante, avec une falaise assez vertigineuse à grimper. Heureusement en Via Ferrata contrairement à l’escalade, on est aidé par des petites échelles et du matériel spécifique comme des câbles en métal ou des ponts népalais. C’est une expérience impressionnante et je ne regrette pas d’avoir choisi l’option la plus simple pour ma première fois, surtout que je n’ai pas beaucoup de force dans les bras. (La variante difficile présente un petit dévers un peu technique à passer quand on a pas l’habitude).

La Via Ferrata du Malzieu mérite bien sa place parmi les plus belles de France, car les paysages des Gorges de la Truyère sont spectaculaires. Par contre ce n’est pas une activité que je recommanderais si vous êtes sujet au vertige car l’impression de hauteur est bien là.

Pour un retour plus complet sur cette Via Ferratta, et notamment la partie difficile du parcours, je vous invite à lire le récit de Benoit.

Paysage de la Via Ferrata en Lozère

La Via Ferrata du Malzieu en Lozère
Via Ferrata du Malzieu en Lozère

 

Vous retrouverez sur ce site la description et la fiche technique complète de la Via Ferrata du Malzieu. Pour réaliser cette Via Ferrata en autonomie, vous pouvez louer le matériel à l’office du tourisme du Malzieu (15 €/demi-journée)

 

Village médiéval du Malzieu

Après la Via Ferrata, nous retournons au village du Malzieu pour prendre le temps de visiter ce magnifique village médiéval. Celui-ci avait revêtu ses habits de fête en préparation de la grande fête médiévale qui se déroule chaque année au moment du Pont de l’Ascension. Pour commencer la découverte de la village, nous grimpons au sommet de la Tour de l’Office du Tourisme pour profiter d’un panorama à 360° sur le village et ses environs.

Panorama sur le village du Malzieu

Nous avons ensuite participé à une visite guidée du Bourg médiéval, dont les rues et les fortifications sont très bien conservées. Le Malzieu a été très touché par les méfaits de la Bête du Gévaudan entre 1764 et 1767, aussi vous trouverez de nombreuses sculptures en mémoire de ces évènements, représentant les différentes interprétations possibles de l’histoire : chien loup, homme déguisé en bête, nous ne saurons jamais ce que fût cette bête qui terrorisa la Margeride et laissa derrière elles une centaine de victimes.

Place de la Poste - Le Malzieu

le village médiéval du Malzieu

La Porte Haute - Le Malzieu
Le village médiéval du Malzieu en Lozère

 

La Réserve des Bisons d’Europe de Sainte Eulalie

Nous terminons notre découverte de la Margeride avec la visite en calèche de la Réserve des Bisons d’Europe de Sainte Eulalie. Le Bison d’Europe est une espèce qui a bien failli disparaître. Entre les combats intenses de la Première Guerre Mondiale et le braconnage, il ne restait dans les années 1920s plus un seul bison à l’état sauvage. Les derniers spécimens vivaient en captivité dans des zoos. La population de bisons d’Europe a réussi à repartir avec seulement 12 géniteurs. C’est assez incroyable, qu’un si petit nombre d’individus ait réussi à faire repartir l’espèce, mais il semblerait que les bisons aient très peu de mutations génétiques. Les Bisons vivaient auparavant sur le plateau de la Margeride et il a semblé opportun de créer une réserve à cet endroit. La Réserve des Bisons d’Europe a contribué activement à la sauvegarde de l’espèce en faisant reproduire puis en relâchant des bisons à l’état sauvage, notamment en Pologne.

Les bisons de la réserve vivent en semi-liberté dans une forêt de 200 hectares, qui se découvre grâce à une visite en calèche. La forêt étant plus petite que leur besoin, des appoints de nourriture, notamment sous forme de foin, leur sont proposés en certains points du parc, ce qui permet également de faciliter l’observation des animaux. Le jour de notre venue, nous avons eu la chance inouïe de découvrir un bébé bison né la veille. Pensez à réserver votre visite de la réserve en amont car celle-ci peut être complète en haute saison.

Une autre façon de découvrir la réserve est de faire le tour d’un des enclos à pied, mais je pense que l’on a moins de chance de voir les bisons qu’en découvrant la réserve en calèche.

visite de la réserve des Bisons d'Europe en calèche

La Réserve des Bisons d'Europe en Margeride
un bison d'Europe

 

bébé bison

Informations pratiques (2018)

Horaires d’ouverture : 

De Mai à Septembre + vacances scolaires : tous les jours de 10h à 17h (18h selon périodes),

Autres périodes et hors vacances scolaires : tous les jours sauf les mardis et jeudis, de 10h à 17h (18h selon périodes).
Fermeture annuelle du lundi 13 novembre au vendredi 15 décembre (inclus)

Tarif : balade en calèche : plein tarif 16 €, enfant 9€

Bon plan : des réductions importantes sont accordées si vous réservez en ligne sur le site de la Réserve : le ticket adulte passe de 16€ à 13,5 €

Retrouvez toutes les informations pratiques mises à jour sur le site internet de la Réserve des Bisons d’Europe

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest.

Que faire en Margeride ? Visite du château de la Baume, via ferrata, village médiéval du Malzieu, le Parc des Loups du Gévaudan, Réserve des Bisons d'Europe

 

Cet article est issu d’un partenariat avec Lozère Tourisme. Le contenu éditorial me revient.