Après vous avoir fait découvrir la fabrication du fromage fermier de Gouda, lors d’un voyage de presse  dans la région du Cœur Vert des Pays-Bas, la région agricole du centre de la Hollande située entre Rotterdam, Amsterdam et Utrecht, je vous propose de découvrir quelques belles adresses découvertes à l’occasion.

 

Dormir au Stadshotel de Woerden

Stadshotel de Woerden

Je voudrais commencer par ma plus gros coup de cœur du séjour : le Stadshotel de Woerden idéalement placé dans le centre historique de cette jolie ville du centre de la Hollande. J’ai eu un énorme coup de cœur pour cet établissement installé dans un arsenal du XVIIIème siècle rénové en hôtel de luxe 4 étoiles. Un hôtel de luxe, certes mais absolument pas tape à l’œil. Ici tout est fait pour que l’on se sente à l’aise avec une décoration qui laisse une grande part au bois et aux matériaux naturels.

L’hôtel a parfaitement réussi le pari dans sa rénovation d’allier le charme et les spécificités de ce bâtiment historique tout en le valorisant avec une décoration moderne en faisant la part belle à la lumière et aux espaces.

Quand on entre dans l’hôtel, la première impression est l’espace. Il faut dire que le rez-de chaussé est occupé par le restaurant Van Rossum (dont je vous reparlerais plus bas), un bar, et des espaces de détente où l’on peut se poser feuilleter un magazine et constitué par une seule et même pièce, décomposées en plusieurs sous espaces ayant chacun leur propre ambiance. Depuis le centre de l’hôtel on peut observer les cuisiniers s’affairer en cuisine. Je n’avais jamais vu cela auparavant.

Bar du Stadshotel - Woerden - Pays-Bas

 

Restaurant Van Rossum à Woerden - Pays Bas
Cuisine du restaurant Von Rossum à Woerden
  Salle du restaurant Van Rossum - Woerden

Petit tour de ma chambre

Je vous propose maintenant de découvrir ma chambre dont je suis tombée amoureuse et dans laquelle j’aurais aimé séjourner un peu plus longtemps. J’ai eu la chance d’avoir une chambre de catégorie supérieure qui inclus des petits bonus comme un peignoir, des chaussons et des produits de beauté complémentaires (même si en réalité je n’ai pas eu le temps d’utiliser tout cela !).

Ce que j’ai surtout aimé et qui est valable pour l’ensemble des chambre et la décoration moderne mettant en valeur les poutres du bâtiment, nous rappellant ainsi que l’on séjourne dans un bâtiment historique. La chambre était très confortable avec absolument tout ce dont on peut avoir besoin : un fauteuil bien confortable, un petit coin bureau avec une bouilloire et une cafetière, et bien sur un lit très confortable (l’essentiel me direz vous !). Le luxe, mais encore une fois un luxe tout en simplicité qui veille avant tout à mettre à l’aise et se sentir chez soi. Le genre d’hôtel dans lequel on aimerait rester plus longtemps.

Ma chambre au Stadtshotel de Woerden

Le coin bureau de ma chambre au Stadshotel de Woerden

Côté salle de bain, on reste toujours sur une décoration laissant une part importante au bois. Ma salle de bain était composée de deux parties : un premier espace avec un lavabo et un miroir pour faire sa toilette avant de passer à la douche à l’italienne proprement dite. Petit détail sympa, les produits de beauté fourni sont fabriqués avec des matières premières issus du commerce équitable et du gel douche (toujours équitable) est fournit dans un distributeur au niveau de la douche. Personnellement je ne suis pas fan des mini-formats de cosmétiques que je considère comme une source de gaspillage et de suremballage (je les laisse systématiquement à l’hôtel sans y toucher, et je préfère apporter mon propre savon même si c’est un geste assez minime pour l’environnement) ainsi j’étais contente de trouver aussi un gel douche dans un distributeur.

salle de bain de ma chambre au Stadshotel de Woerden
produits de beauté issu du commerce équitable

 

Le buffet petit-déjeuner

Le buffet du petit-déjeuner est à la hauteur du reste de l’hôtel : ultra complet faisant la part belle aux produits typiquement hollandais comme le fromage de Gouda tout en réunissant les grands classiques : plusieurs sortes de pains et viennoiserie, bacon, œufs (avec sur demande la possibilité d’avoir un œuf au plat ou des œufs brouillés), des céréales,… bref de quoi prendre des forces pour toute la journée !

le buffet petit dejeuner du Stadshotel à Woerden

le buffet petit dejeuner du Stadshotel à Woerden
le buffet petit dejeuner du Stadshotel à Woerden

Bref, cette adresse est incroyable, et le plus fou, c’est que les prix ne sont pas aussi élevés que ce à quoi on pourrait s’attendre d’un tel établissement (surtout après mon effroyable expérience à Amsterdam dans un taudis à 100 € la nuit) puisque l’hôtel propose des chambres à partir de 70/90 € pour deux personnes et une formule à partir de 100 € avec le buffet petit-déjeuner.

Réserver un séjour au Stadshotel de Woerden

 

Un Diner au restaurant Van Rossum

Nous avons diné le soir au Van Rossum, le restaurant de l’hôtel. Grâce à la cuisine ouverte, nous pouvons observer les cuisiniers en pleine action. Le restaurant Van Rossum propose une carte mettant en valeur des produits locaux. Tout était délicieux. Une bonne adresse.

La cuisine ouverte du restaurant Van Rossum

Carpaccio de Boeuf
risotto aux champignons
Dorade
tartine de fromage bleu des pays bas

 

Une nuit à l’hôtel De Arendshoeve à Bergambacht

Nous avons passé la deuxième nuit à l’hôtel 4 étoiles De Arendshoeve à Bergambacht. Si j’ai adoré le cadre bucolique avec les canaux et son moulin de cet hôtel posé dans un écrin de verdure à quelques minutes de marche du centre ville, je n’ai pas eu le même coup de foudre que pour l’hôtel précédent. Si tout était très bien en soi, les chambres très confortables et bien insonorisée, la salle de bain immense (presque aussi grande que mon premier appartement), j’ai trouvé la décoration des chambres dans des tonalités de gris un peu tristounette. L’hôtel possède deux étages et si les chambres du rez-de-chaussée possède une grande baie vitrée et une porte-fenêtre donnant sur une petite terrasse privative, j’ai testé les chambres de l’étage qui ne possèdent qu’une fenêtre assez petite, rendant la chambre un peu sombre à mon goût.

Par contre j’ai apprécié la décoration du reste de l’hôtel et particulièrement la salle du petit déjeuner qui pour le coup était entièrement vitré avec un bow-window. Il y avait également des canapés très confortables pour se poser.

Le buffet du petit-déjeuner avait l’air pas mal du tout avec énormément de choix mais je n’en ai pas pu en profiter comme il se doit, car nous avions eu la veille un repas très copieux (je vous en parle juste après) et l’appétit n’était pas encore revenu.

entrée de l'hôtel De Arendshoeve

Chambre d'hôtel De Arendshoeve aux Pays-Bas

petit déjeuner hôtel De Arendshoeve
Moulin face à l'hôtel De Arendshoeve

Bow window hotel De Arendshoeve

Salle du petit déjeuner de l'Hotel De Arendshoeve

Il s’agit encore d’un hôtel d’un excellent rapport qualité-prix, et c’est pour cela que je vous le recommande, car le prix des chambres commencent à partir de 54 €/nuit pour la chambre double sans le petit déjeuner et des offres avec petit-déjeuner à partir de 70 €/nuit. Un prix très accessible pour un hôtel de ce standing.

Réserver un séjour à l’hôtel De Arenshoeve

 

Un diner au restaurant gastronomique Pieters à Bergambacht

Si l’hôtel De Arendshove possède également un restaurant, nous avons testé le restaurant gastronomique Pieters dans le centre-ville de Bergambacht. Je n’ai pas l’habitude d’aller dans ce genre de restaurant par moi-même, ni de mettre un tel budget dans un repas (il faut compter entre 50 et 75 € le menu dégustation selon le nombre de plat), mais ce fût une si belle découverte que si votre budget vous permet une petite folie n’hésitez pas une seconde. Si vous hésitez encore, sachez que Pieter de Ronde, le chef et propriétaire de ce restaurant, fût également par le passé le chef du restaurant Cour du Nord, le premier et longtemps le seul restaurant étoilé au prestigieux Guide Michelin.

Le restaurant possède une décoration cosy, avec des fauteuils confortables et une lumière tamisée. La salle du restaurant est assez petite et ne peut accueillir que 28 couverts, car ici tout est fait maison. Mieux vaut donc réserver à l’avance si vous êtes intéressés pour être surs d’avoir une place. La carte est restreinte, mais uniquement élaborée avec des produits frais et de saison.

Comme nous étions dans le cadre d’un voyage pour découvrir le fromage des Pays-Bas, le chef avait réalisé un menu composé de 6 plats avec un accord mets-vin sans compter l’apéritif et les amuse-bouches. Heureusement, les portions étaient réduites à quelques bouchées, ce qui m’a permis de découvrir un grand nombre de saveurs,sans avoir la désagréable impression de finir le repas avec un poids lourd dans le ventre.  Parmi l’ensemble des plats que nous avons dégusté, ma préférence est allée au risotto à la truffe, un délice.

Alors je sais que je ne suis pas une habituée de ce genre de restaurant, mais la cuisine était franchement exceptionnelle. Tous les plats étaient absolument divins. C’est le genre d’établissement qui je pense mériterais au moins une étoile au Guide Michelin. En tout cas il a mon étoile !

Intérieur restaurant Pieters

Entrée Restaurant Pieters Bergambacht
Plat de poisson - restaurant Pieters - Bergambacht
Risotto à la truffe - resturant Pieters

 

Où boire de bonnes bières artisanales ?

Pour finir cet article de bonnes adresses, je vous propose une dernière adresse, plus abordable et beaucoup plus décontractée : la Broucafe de Molen à Bodegraven où il est possible de déguster des bières artisanales élaborées à la Brouwerij de Molen toute proche tout en déjeunant d’un sandwich snack (la base du déjeuner des Hollandais pour le déjeuner). Si l’on ne sait choisir dans la vingtaine de nom originaux sur la carte des bières du restaurant, le mieux est de se faire conseiller par un serveur, qui saura nous donner la bière la plus proche de nos goût.

le Broucafe de Molen - Pays-Bas
déjeuner au Broucafe de Molen - Pays-Bas

En plus de réaliser des bières de la manière la plus classique qu’il soit, les brasseurs se sont aussi lancé dans des expérimentations comme faire vieillir la bière dans des anciens tonneaux d’alcool fort tel que le whishy et le gin afin de voir comment les saveurs du chêne et de l’alcool enrichissent le goût de la bière.

 

Un brasseur de la Brouwerij du Molen
le Broucafe de Molen - Pays-Bas

La carte du Coeur Vert des Pays-Bays

Pour finir, comme je crains de n’avoir cité que des villes parfaitement inconnues (je ne les connaissais pas non plus avant mon séjour au centre du Pays-Bas), je vous ai réalisé une petite carte regroupant toutes les adresses cités dans cet article, ainsi que les adresses de fermes productrices de fromage et le superbe magasin de fromage de Gouda dont je vous avais parlé dans mon précédent article.

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Hôtels de charme, restaurants gastronomiques, brasserie artisanale : mes bonnes adresses à découvrir lors d'un voyage dans le coeur Vert des Pays-Bas

 

Cet article a été rédigé suite à un voyage de presse organisé par l’Office du Tourisme des Pays-Bays. Je reste libre du contenu éditorial et de mes opinions.