Fin septembre, je suis partie en week-end à Dijon, une ville à moins de 2 heures de TGV de Paris, et que je ne connaissais pourtant absolument pas. Si j’étais passée rapidement par la gare lors de déplacements professionnels, je n’avais jamais pris le temps de visiter la ville. A vrai dire je n’avais aucune idée de ce à quoi elle pouvait ressembler ni ce qu’il y avait à voir dans les environs !

Autant vous dire que j’ai été ravie de mon petit séjour là-bas, j’ai découvert une ville particulièrement agréable à vivre, à la fois calme – grâce aux nombreuses rues piétonnes du centre-ville – et animée. Cela m’a un peu rappelé l’époque où je vivais à Nancy et m’a rendu un peu nostalgique de la vie provinciale, où chaque déplacement pouvait se faire à pied, où je prenais les transports en commun sans courir, sans stress…

Le centre-ville de Dijon est assez resserré, il est possible de tout faire à pied assez facilement, mais je vous préviens, c’est assez dense ! Entre les nombreuses églises, les musées, les hôtels particuliers, les boutiques… il y a énormément de choses à voir, à découvrir… et à goûter. Voici quelques idées pour organiser une petite escapade à Dijon, sur une journée ou un week-end !

Le centre ville piéton et commerçant de Dijon

Découvrir le centre-ville historique avec le parcours de la Chouette

Lorsque je visite pour la première fois une ville que je ne connais pas, j’aime bien suivre les itinéraires de découverte qui sont souvent proposés par les Offices de Tourisme et qui permettent de découvrir les principaux monuments et l’histoire de la ville.

A Dijon, il est possible de suivre le parcours de la Chouette, un circuit en 22 étapes à réaliser à son rythme, qui nous fait découvrir les principaux points d’intérêt du centre-ville historique (plus 3 boucles secondaires).

Pour le faire, il suffit de suivre les flèches sur le sol et de se munir, soit du fascicule papier à l’Office du Tourisme (en vente à 3,50 €) soit de télécharger l’application smartphone pour iPhone ou Android (2,99 €). Nous avions opté pour le format papier que nous avons trouvé très pratique. Nous n’avons pas fait la totalité du parcours d’une traite, mais l’avons réalisé en petits tronçons sur nos 2 jours : d’une part pour s’arrêter visiter certains lieux et d’autres par car nous avions des visites guidées réservées qui nous imposait d’être à un endroit à une heure donnée.

l'église Notre Dame de Dijon

Parcours de la Chouette à Dijon
La place Francois Rude - Dijon

Ce que j’ai aimé lors de ma visite de Dijon est la variété des styles architecturaux. On y découvre aussi bien des maisons à colombages du moyen-âge, que des hôtels particuliers classiques ou encore des immeubles art nouveau. Il faut rester attentif à chaque détail sous peine de rater un bel exemple de toit bourguignon ou une belle maison à colombages !

Place de la Liberation - Dijon

un immeuble art nouvea à Dijon
la Poste Grangier Dijon

Rue des Forges - Dijon

les maisons à colombages dans le centre-ville de Dijon

 

Monter au sommet de la Tour Philippe le Bon

Lorsque je visite une ville, j’aime également lorsque cela est possible, monter en haut d’une tour panoramique pour avoir une vue globale de la ville et de ses environs et essayer de m’orienter avec les différents monuments. Aussi, je ne pouvais pas rater la montée de la Tour Philippe le Bon, une tour de 46 mètres construite par les ducs de Bourgogne entre 1450 et 1460 et adossée au logis ducal.

La vue au sommet est particulièrement belle : on a un panorama sur toute la ville, avec une vue plongeante sur la place de la Libération. On réalise également que Dijon mérite bien son surnom de ville aux cent clochers ! Par temps très dégagé, il serait possible de voir le Mont Blanc.

Palais des Ducs et des Etats de Bourgogne

panorama sur Dijon depuis la Tour Philippe le Bon
Vue sur la place de la Libération depuis la tour Philippe le Bon

 

Informations pratiques (2017)

Attention néanmoins si vous souhaitez visiter cette tour un week-end : sachez qu’elle ne se visite qu’au cours de visites guidées limitées à seulement 18 personnes et qui peuvent être prises d’assaut. Pour être sûrs de pouvoir admirer la vue, réserver votre visite un peu à l’avance sur le site internet de l’Office de Tourisme de Dijon. Le jour de ma visite, de nombreuses personnes se sont vues refuser l’entrée, car toutes les visites étaient complètes. Ce serait quand même dommage de passer à côté car cela vaut vraiment le coup.

Tarifs : adulte : 3 €, réduit : 1,5 €, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans

Horaires : visite toutes les 45 min à partir de 10h30 jusqu’à 17h30

 

Participer à une visite guidée gourmande

L’Office de Tourisme de Dijon organise différentes visites guidées, dont chaque samedi à 17 h, une visite guidée gourmande, l’occasion de découvrir la ville tout en dégustant quelques spécialités régionales comme la moutarde ou le pain d’épices. Cette visite apporte un bon complément au parcours de la Chouette. J’ai notamment appris quelques nouvelles anecdotes et surtout j’ai découvert à quel point Dijon est une ville pour les gourmands et gourmets. Le nombre de maîtres chocolatiers et de restaurants étoilés est assez fou comparé à la taille de la ville !

La visite guidée se termine par une dégustation de 4 vins de Bourgogne dans un caveau l’occasion d’en apprendre un peu plus sur les particularités de cette région viticole dont les 1247 climats sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Non, il n’y a pas d’erreur de chiffres, c’est juste que le mot “climat” à une signification particulière en Bourgogne : il ne désigne pas la météo, mais une parcelle de vigne. Chaque parcelle a des particularités qui lui sont propres : inclinaison du terrain, nature du sol, exposition… ce qui fait qu’une même vigne aura sa propre histoire et pourra avoir un goût bien différent en bouteille ! Du fait de la faible production des vins de Bourgogne et de sa notoriété à l’étranger, l’offre est bien inférieure à la demande, les prix s’envolent. Il faut compter facilement entre 20 et 30€ la bouteille de vin Appelations Villages et Premiers Crus, et ce n’est rien à côté des grands crus. Les domaines les plus renommés comme la Romanée-Conti font en effet partie des vins les plus chers du monde et atteignent plusieurs centaines d’euros la bouteille en prévente avec 5 ans d’attente… puis rapidement des milliers d’euros…

Boutique de Pains d'Epices dans le centre de Dijon

moutarde Fallot

Informations pratiques (2017)

La visite se déroule chaque samedi à 17h. Le point de départ se fait au niveau de l’Office du Tourisme dans le Palais des Ducs de Bourgogne. La visite coûte 12 € par personne et dure 1h45. La réservation se fait au près de l’Office du Tourisme de Dijon.

 

Visiter les musées gratuits de Dijon

A Dijon, n’hésitez pas à pousser la porte des musées municipaux car ceux-ci sont gratuits. Au début, j’avais un a-priori un peu idiot : s’ils sont gratuits, ils ne doivent pas être très intéressants. Heureusement, la curiosité était plus forte, et j’ai poussé la porte de deux d’entre eux : le Musée des Beaux Art et le Musée de la Vie Bourguignonne. Et je peux vous dire que j’ai été surprise !

 

Le musée des Beaux-Arts de Dijon

Le musée des Beaux-Arts de Dijon est actuellement en plein travaux de rénovation. La première tranche étant achevée j’ai pu découvrir les 14 salles consacrées au Moyen-Age et à la Renaissance. Une paille quand on sait qu’il reste une cinquantaine de salles à rénover d’ici la fin de la métamorphose du musée prévue à fin 2019. Ces travaux ont pour ambition de faire de ce musée, l’un des plus beaux musées d’art de France et de le faire rayonner la ville à l’international. Si je devais me contenter des seules 14 salles que j’ai pu visiter, je dirais que le pari est d’ors et déjà réussi. Les salles présentent des collections restreintes aux pièces maîtresses, chaque salle est un émerveillement. Personnellement j’ai apprécié le fait que le musée était “réduit” pour avoir le temps de profiter et d’admirer chaque œuvre.

Le clou de la visite sont les tombeaux ouvragés des ducs de Bourgogne. Bref une visite incontournable !

Tombeaux des Ducs de Bourgogne au musée des beaux art de Dijon

 

Le Musée de la Vie Bourguignonne

Nous avons saisi l’opportunité de la gratuité des musées pour découvrir le musée de la Vie Bourguignonne. Les musées “ethnographiques” ce n’est pas forcément notre truc, mais bon j’étais quand même curieuse de voir celui-ci.

Le musée situé dans l’ancien Couvent des Bernardines, se décompose en plusieurs parties : tout d’abord une exposition de costumes traditionnels et une présentation des grandes étapes de la vie, de la naissance à la mort en passant par la rencontre amoureuse et le mariage. La visite continue par une présentation des objets de la vie quotidienne du siècle dernier. C’est l’occasion de (re)découvrir la fabrication du beurre, du fromage, du pain… Les expositions du rez-de-chaussée ne sont hélas pas forcément idéalement mis en valeurs : éclairage faible, écriture calligraphique sinueuse, belle, mais pas toujours facile à lire.

En fait, mon coup de cœur du musée se trouve au premier étage. Il s’agit une reconstitution d’une rue commerçante de Dijon au siècle dernier. Lorsque les derniers commerces traditionnels ferment à la fin des années 1980 la municipalité souhaite préserver cet héritage et les échoppes sont transférées au musée. Coiffeur, pharmacien, boucherie,… tout y est ! Le magasin de bonbons et ses bocaux en verre m’a rappelé mon enfance : il y avait quasiment le même magasin là où vivait ma grand-mère !

Cloitre du couvent des Bernardines - Dijon

Ancienne boutique reconstituée au musée de la Vie Bourguignonne
Ancienne pharmacie - musée de la Vie Bourguignonne

Excursion dans les vignobles de la Côte de Nuits

balade à vélo dans les vignobles de la Côte de Nuits

Un week-end à Dijon, cela peut aussi être l’occasion de partir en excursion à vélo ou en randonnée dans les vignobles de la côte de Nuits pour découvrir les grands crus de Bourgogne. Nous avons choisi de découvrir cette région en vélo avec un guide œnologue via Velovitamine pour une balade facile d’une demi-journée. Mais je vous en reparlerais plus longuement dans un prochain article.

 

Où Dormir à Dijon ?

J’ai séjourné une nuit à l’Appart Hôtel Odalys Les Cordeliers, un hôtel avec énormément de cachet situé dans un ancien monastère organisé autour d’un ancien cloître. L’hôtel est ouvert pour les réservations de longue durée mais aussi les courts séjours. Notre chambre était très spacieuse avec un lit king size, un coin salon avec un canapé, une petite kitchenette que nous n’avons pas eu l’occasion d’utiliser, mais qui était vraiment complète, avec tout ce qu’il faut pour cuisiner et même un micro-onde et un lave vaisselle et une salle de bain avec douche. La décoration des chambres est plutôt classique mais fonctionnelle et pensé pour que tout soit pratique. A ce niveau là, j’ai trouvé assez dommage que celle-ci ne s’inspire pas du cadre de l’hôtel avec une décoration plus en harmonie avec le lieu (par exemple avec plus de bois clair ou des meubles rustiques).

L’hôtel est très bien placé dans le centre de Dijon, tout proche du Couvent des Bernardines et à quelques minutes à pied de la place de la Libération, tout en étant dans un endroit très calme.

Si vous séjournez dans cet hôtel, n’oubliez pas votre maillot de bain pour profiter de l’espace relaxation composé d’un hammam et d’une douche sensorielle (une douche avec plusieurs programmes qui envoient différents jets d’eau à puissances et températures variables et tout en diffusant des huiles essentielles). Je vous avoue que cela nous a bien plu après une journée à marcher dans toute la ville !

Appart'hotel Les Cordeliers Dijon

chambre appart hotel les cordeliers à Dijon
Coin salon et cuisine - Appart Hotel les Cordeliers - Dijon

Le petit déjeuner se prend dans une superbe salle voûtée. Le buffet est standard et complet, il y a pas mal de choix : charcuterie, fromage, fruits frais, viennoiseries, confitures, yaourt…  Bref tout ce qu’il faut pour prendre des forces pour une journée de visite.

Salle du petit déjeuner

petit déjeuner hotel les Cordeliers
buffet petit déjeuner hotel les Cordeliers

Tarif variable selon la saison. A partir de 60-90 € la nuit pour deux, petit-déjeuner 12 €

Réserver un séjour à l’hôtel Odalys les Cordeliers

 

Où manger à Dijon ?

Il y a un large choix de restaurants dans le centre ville Dijon, du simple snack au restaurant étoilé Michelin. Nous voulions goûter les spécialités régionales aussi nous avons déjeuné au Bistrot des Halles en face du marché couvert, et goûté leur menu Bourguignon à 25 € (entrée / plat / dessert). Le menu était vraiment très copieux, même si j’ai réussi à tout finir. Mais si cela n’aurais tenu qu’à moi, je n’aurais pas dîné le soir !

En entrée j’ai pu goûter du jambon persillé cuisiné de manière très originale dans une verrine. Je vous avoue que j’ai eu un peu peur en voyant arrivé le plat car j’ai horreur des textures gélatineuses mais là c’était très réussi. En plat j’ai continué avec un risotto aux escargots de Bourgogne, présenté encore une fois d’une manière vraiment originale avec une légère mousse. En dessert nous avons partagé une assiette de fromage et un tiramisu. Bref après tout ça nous avions un peu moins faim !

entrée du bistrot des halles
plat risotto aux escargots de Bourgogne
assiette de fromage - bistrot des halles - dijon

 

Comment venir à Dijon sans voiture ?

Nous avons rejoint Dijon en TGV après un petit trajet d’1h40 depuis Paris. En s’y prenant à l’avance, nous avons pu obtenir des tarifs Prem’s à 45 € l’aller-retour environ avec la carte week-end. C’était une option parfaite car la gare est toute proche du centre-ville.

Une autre solution plus économique est de venir en bus. Les compagnies Ouibus et Flixbus proposent des billets à partir de 9€ depuis un certain nombre de villes françaises.

 

Comment se déplacer à Dijon ?

Dijon possède deux lignes de tramways et de nombreuses ligne de bus, mais vous n’en aurez pas forcément besoin si vous restez au centre-ville. Par contre, si comme nous vous logez dans le centre-ville, n’hésitez pas à emprunter la navette gratuite électrique City qui parcourt le centre historique (surtout si vous êtes chargé !) qui passe toutes les 10 minutes de 8h à 19h du lundi au samedi.

 

Si vous avez aimé cet article, épinglez le sur Pinterest !

Un petit guide pour découvrir la ville de Dijon en un week-end.

 

Cet article est issu d’un partenariat avec l’Office de Tourisme du Grand Dijon. Les choix éditoriaux me reviennent.