Asie Japon

Que voir à Himeji en une journée ? Visiter le château les jardins de Koko-en

château d'Himeji - Japon

Si nous n’avons pas eu beaucoup de pluie pendant notre voyage au Japon, la météo s’est bien rattrapée sur notre journée à Himeji… Quand il pleut aussi fort à Paris, on sait que ça va durer 5 minutes. Au Japon, cela a dure toute la journée… Équipée de mon superbe parapluie transparent acheté 500 yens au combini du coin, me voila prête pour affronter la météo. J’aurais quand même du prévoir un sac imperméable pour mon sac à dos dont l’intérieur finira complètement trempé.

Nous avons organisé notre journée de visite d’Himeji depuis Kyoto puisque la ville est à moins d’une heure de Shinkansen (le TGV japonais). Dès la sortie de la gare d’Himeji, le château blanc se dresse au loin, dominant la ville moderne. Il faut compter environ 15 minutes à pied pour arriver au château.

Himeji et son château (Himeji-jo en japonais), l’un des trésors national du Japon, me faisait rêver depuis des années. Depuis mon premier voyage au Japon, où nous avions dû faire l’impasse sur ce monument. Notre temps étant limité, c’était Himeji ou Miyajima. Depuis, si je ne regrettais pas Miyajima qui restera l’un de mes plus beaux souvenirs du Japon, je désespérais de ne pas avoir vu Himeji. J’avais une profonde attente pour ce lieu. Si mon conjoint, qui l’avait déjà visité, m’avait averti que ce n’était pas si bien que cela, je ne voulais pas l’écouter. Tellement sûre que ce lieu que j’avais tant admiré en photo, ne pourrait pas me décevoir. Le grand jour était enfin arrivé ! Et ce n’était pas la pluie, aussi forte soit elle qui allait me gâcher la journée.

Dans cet article, vous trouverez que faire à Himeji en une journée avec la visite d’Himeji-jo celle des jardins japonais de Koko-en.

rue principale d'Himeji
le château d'Himeji sous la pluie

Visiter Himeji-jo, le château du Héron Blanc

Le Château d’Himeji, également surnommé le Château du Héron Blanc, est l’un des plus anciens bâtiments du Japon médiéval. Il doit son surnom à sa couleur blanche mais aussi la forme de sa toiture évoquant un héron prenant son envol.

Il fut érigé au XIVème siècle sur une ancienne place forte. Il a en effet eu la chance de n’avoir jamais été victime d’un tremblement de terre ou d’un incendie, et fût même miraculeusement épargné des bombardements de la Seconde Guerre Mondiale qui frappèrent la ville d’Himeji. Le château d’Himeji est aujourd’hui classé au Patrimoine Mondiale de l’UNESCO et fait partie des trésors nationam du Japon. C’est l’un des rares château japonais de la période Edo où les structures du donjon en bois soient encore existantes. En effet, la plupart des châteaux que l’on peut voir au Japon sont bien souvent des reconstructions à l’identique.

Himeji-jo est érigé au centre d’un grand parc constitué par les anciennes défenses du château avec des murailles et des douves qui protégeaient le Donjon des attaques. C’est un lieu très populaire à la saison de la floraison des cerisiers. Mais dans notre cas, ce sera sous un ciel gris et pluvieux d’automne que nous le visiterons.

entrée du château d'Himeji

Nous avions de la chance car le château de Himeji venait tout juste de rouvrir aux visiteurs après cinq longues années de travaux de rénovation. Après autant d’années d’attente, j’aurais été vraiment déçue de manquer cette visite !

Si l’extérieur du château et le parc est magnifique (même sous la pluie !), je dois avoué que j’ai été très déçue la visite du donjon. Comme pour la visite du donjon de Inuyama, l’intérieur d’Himeji-jo est une succession de pièces vides, et surtout sans aucune explication en anglais (et très peu en japonais d’ailleurs). Nous avançons mécaniquement, à la queue leu leu. La seule chose vraiment impressionnante sont les poutres formant la structure principale du château. Ces poutres sont si larges et si grandes, que l’on se demande quelle taille pouvait être l’arbre dont elles sont issues !

Au fil des étages, les pièces rétrécissent. S’il n’y avait pas beaucoup de monde au début, on termine tassés au sommet. La dernière pièce du château d’Himeji n’offre malheureusement aucun point de vue. Seulement un petit temple où les visiteurs prient à tour de rôle.

batiment annexe du château d'himeji
batiment annexe du château d'himeji
intérieur du château d'himeji
dernier étage du château d'Himeji

Vue la météo catastrophique, notre promenade dans les jardins d’Himeji-jo est expéditive. Nous sommes complètement trempés. Et je suis plus que déçue par cette visite attendue depuis tant d’années…Cela restera ma plus grande et la seule déception de mon voyage au Japon. Néanmoins, je ne regrette pas totalement ma visite, car il faut bien reconnaitre que l’extérieur du bâtiment est tout superbe, et que cela nous a pas fait perdre beaucoup de temps (1/2 journée sur un voyage de 3 semaines). Si la pluie n’avait pas été aussi forte, j’aurais surement un peu plus apprécié ma matinée !  Mais, heureusement que nous avions le Japan Rail Pass pour faire l’aller-retour Kyoto/Himeji, car clairement, la visite ne valait pas la dépense du trajet (5 000 Y/personne environ)…

Comme nous avons choisi les billets combinés « Château de Himeji+ Jardin Koko-en », nous nous dirigeons ensuite vers le jardin situé sur le côté Ouest du château.

portrait devant le chateau d'himeji

donjon du château d'Himeji
gros plan donjon himeji
château d'Himeji - Japon

Visiter le jardin japonais Koko-en à Himeji

Avant de commencer à proprement parler la visite du Jardin japonais Koko-en, nous déjeunons dans le restaurant du jardin. Pour un peu plus de 1200 yens (un peu moins de 10 euros), nous avons le droit à un beau plateau repas comprenant la plupart des spécialités de la gastronomie japonaise : tempura, tofu, sushi, nouilles soba, riz, soupe miso, et autres condiments dont je ne connais pas le nom.

Ce déjeuner savoureux, en plus de nous revigorer, nous remotive. Même si le temps est très pluvieux, la vue du restaurant donne devant un bel étang où nagent de nombreuses carpes. Nous restons assez longtemps pour profiter de la vue et de la chaleur, essayant de sécher un peu, avant de repartir sous la pluie pour visiter le jardin de Koko-en.

plateau repas japonais
jardin koko-en - Himeji

La météo nous oblige encore une fois à visiter très rapidement l’ensemble des 9 jardins de Koko-en qui ont chacun leur charme et leur particularité. J’aurais aimé m’y attardé plus longtemps. Heureusement, il y a quelques auvents qui permettent de s’abriter et de faire quelques photos. Le jardin Koko-en restera malgré tout une bonne surprise, découverte par hasard, grâce aux billets combinés !

jardin koko-en - Himeji
jardin koko-en - Himeji
jardin koko-en - Himeji
jardin koko-en - Himeji

Informations pratiques pour visiter Himeji (2022)

Tarifs (2020) : Château de Himeji + jardin Koko-en, billet groupé plein tarif à 1050 Yens (360 Yens pour les jeunes et les étudiants) , Château seul plein tarif à 1000 Yens (300 Yens pour les jeunes). Etant donné la faible différence de prix, je vous recommande vraiment les billets combinés !

Horaires : 9h-17h de septembre à juin (dernière entrée à 16h), 9h-18h de juillet et août (dernière entrée à 17h). Fermé les 29 et 30 décembre.

Retrouvez les informations à jour (en anglais) sur le site internet d’Himeji-jo

Il n’est pas possible d’acheter son billet en avance. Le jour de notre visite, nous n’avons pas eu d’attente mais je suppose que cela varie selon l’époque (c’est un lieu particulièrement populaire pendant la saison de la floraison des cerisiers) et que la pluie nous a aidé à faire fuir la foule !

Comment se rendre à Himeji ?

Il est très facile de se rendre à Himeji grâce au Shinkansen. Le trajet est couvert par le JR Pass. Il faut compter une petite heure de train depuis Kyoto, entre 30 et 45 min depuis Shin-Osaka et 15 min de train depuis Shin-Kobe. Le trajet est direct et il y a environ 1 train par heure

Le château d’Himeji est ensuite accessible en 15 minutes de marche environ depuis la gare en empruntant la rue principale Otemae-dori. Impossible de se perdre avec la rue en ligne de mire.

Himeji peut-être comme nous l’avons fait une excursion à la journée depuis Kyoto grâce aux trains très fréquents ou une étape sur la direction d’Hiroshima.

Où dormir à Himeji ?

Si je n’ai pas dormi à Himeji, cela peut-être une bonne solution notamment lors d’un voyage entre Kyoto et Hiroshima puisque Himeji se situe à mi-chemin de ces deux villes. Voici une sélection de bonnes adresses proposant des chambres de bon rapport qualité-prix pour un séjour à Himeji.

Un hôtel capsule situé non loin de la gare proposant des chambres à très bas prix équipées de télévision. Salle de bain commune. Une option idéale pour les petits budgets.

Un hôtel moderne, confortable et bon marché proposant des chambres modernes climatisées situé dans le quartier de la gare. Un très bon rapport qualité-prix.

Confort – 4*

Richmond Hotel Himeji

Un second choix d’hôtel moderne et confortable situé dans le quartier de la gare d’Himeji proposant des chambres d’un bon rapport qualité-prix.

A lire aussi

Retrouvez par ici d’autres articles pour poursuivre votre voyage au Japon

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

Visite du Château d'Himeji au Japon

13 Comments

  • Reply
    Julie
    25 mars 2016 at 09:19

    Superbes photos, le château a l’air vraiment magnifique

  • Reply
    Madens
    25 mars 2016 at 09:48

    Moi aussi j’ai été déçue par Himeji. Il faisait très chaud ce jour là, et il y avait beaucoup de monde. La visite de pièces vides en 4e vitesse m’a un peu laissée sur ma faim.

  • Reply
    Aurore
    25 mars 2016 at 13:13

    Les jardins sont superbes, dommage que vous les ayez visité sous la pluie.

  • Reply
    Béné
    27 mars 2016 at 00:59

    C’est un des endroits qui m’attirent le moins au Japon : ça me suffit largement de le voir du train, parceque je connais les lieux touristiaues japonais, leurs visites au pas de course et la foule !
    Cependant c’est vrai que comme on voit partout de superbes photos (comme les tiennes), ça donne plutôt envie mais non, le simple fait d’imaginer qu’il y aura des centaines de personnes me rebute.

    • Reply
      Mathilde
      27 mars 2016 at 11:59

      Effectivement, c’est dommage que les visites des lieux touristiques au Japon se fassent souvent au pas de course… C’est un peu frustrant. Ce jour là, il n’y avait pas tant que ça de monde heureusement, mais c’était quand même déjà trop étant donné que le parcours est très balisé, on doit suivre le rythme des autres visiteurs…

  • Reply
    Safaachan
    27 mars 2016 at 07:05

    Je l’avais fait il y a quelques annees, j’avais eu la chance d’echapper par je ne sais quel heureux hasard a la foule de touristes. C’etait plutot vide. L’extérieur est magnifique, l’interieur manque d’explications je suis d’accord. Je n’ai encore jamais fait de visite de château au Japon qui soit a la hauteur de mes attentes en matière de détails et explications historiques, un château dont tu ressors avec l’histoire complète… Meme si j’en garde un super souvenir, j’avais ete déçue par mon premier chateau a Kumamoto.

    • Reply
      Mathilde
      27 mars 2016 at 12:00

      C’est souvent ça finalement avec les châteaux japonais : magnifique de l’extérieur, mais visite décevante… C’est dommage qu’il y ait si peu d’explication, car je suis sure que l’on aurait beaucoup à dire de ces châteaux !

  • Reply
    Valérie@EnvieVoyages
    5 avril 2016 at 10:48

    Effectivement de l’extérieur ça semble grandiose et ce, malgré la grisaille et la pluie.
    Je suis toujours déçue de découvrir des monuments vides… Je trouve du coup que la visite est inutile puisqu’au final, on ne visite que des murs vierges d’histoire.

    • Reply
      Mathilde
      9 avril 2016 at 08:10

      Le bâtiment extérieur est effectivement magnifique. J’aurais peut être moins été déçue si j’avais pu l’admirer sans me faire tremper…

  • Reply
    Patrick Belanger
    1 mai 2018 at 16:40

    J’ai visité le Château de Himeji avec un guide et il a expliqué que les châteaux de l’époque ne possédaient que très peu de meubles car personne n’habitait le château. C’était surtout un ouvrage de protection qui servait en cas d’attaque. Des armes étaient accrochées aux murs et c’est tout.

    • Reply
      Mathilde
      12 mai 2018 at 22:40

      Merci beaucoup pour cette précision ! J’aurais aimé visiter le Château avec un guide car pas (ou très peu) d’explications en anglais, du coup j’ai eu l’impression d’être passé à cote de la visite et du Château !

  • Reply
    Josette
    22 février 2020 at 19:01

    Je pars bientôt pour le Japon et souhaite visiter le château Himeji et peut-être le jardin koko, vous m’en avez donné l’idée. Je crois savoir que concernant la plupart des châteaux au Japon, comme ceux-ci étaient construits en bois, la plupart ont brûlé, suite aux guerres ou par accidents, donc cela pourrait être une réponse au vide des pièces. d’ailleurs nous nous avons fait mieux avec notre château des Tuileries pourtant en pierre tout a été rasé. Lorsque l’on visite leurs musées, il y aurait bien de quoi remplir les espaces vides. Mais il doit y avoir une réponse pour ma part je pencherais plutôt vers une Bastille défensive qu’un château de la Loire mais avec l’élégance qui leur ait propre.

    • Reply
      Mathilde
      1 mars 2020 at 07:49

      Après sous le soleil, j’aurais peut être un peu mieux profiter de la visite ! Nous n’avons pas eu de chance, il y avait vraiment des trombes d’eau et j’espèrais pouvoir me rabattre sur l’intérieur qui m’a déçue ! Par un temps agréable, ce doit être génial de profiter des jardins et de l’extérieur du château car celui-ci est vraiment superbe ! En tout cas je vous conseille de faire aussi la visite du jardin koko , nous en avions gardé un très bon souvenir et c’est juste à côté !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.