Mi-mai, nous avons profité de la succession des ponts pour nous envoler presque 2 semaines au Portugal. La durée idéale pour une première immersion dans ce pays magnifique au patrimoine incroyable. 12 jours pendant lesquels nous avons enchaînés les visites de sites classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco : Lisbonne, Sintra, Tomar, Coimbra, Porto, Batalha et Alcobaça, tout en se permettant quels instants de farniente à la plage pour nous remettre de tout cela !

Avant de retrouver les articles détaillant chacun des sites, je vous propose un aperçu, en image, de notre itinéraire !

Notre itinéraire à travers le Portugal


Jour 1 à 3 : Lisbonne

Arrivés en fin de journée à Lisbonne, nous consacrons 2 jours entiers à la visite de la capitale portugaise, nuit à Lisbonne

Lisbonne quartier de l'Alfama

Quartier de l’Alfama à Lisbonne

Jour 4 : Belém

Journée à Belém dans la banlieue de Lisbonne : visite du monastère des Hiéronimytes, de la Tour de Bélem et Collection d’art Moderne et Contemporain de Berrardo, nuit à Lisbonne

la Tour de Belém

Tour de Belém

Jour 5 à 7 : visite de Sintra et de ces environs

3 jours et 2 nuits pour découvrir l’architecture folle de Sintra à 30 minute de Lisbonne : le palais Péna, le Palais National, les jardins extraordinaires de la Quinta da Regaleira…

S’attarder sur Sintra nous permet également d’en découvrir les environs. Visite du palais royal de Queluz, et balade le long la côté atlantique : à l’ouest du côté d’Azenhas do Mar,  et au sud avec la ville balnéaire d’Estoril), nuit à Sintra

Palais de Pena à Sintra

Palais de Pena à Sintra

Jour 8 : de Sintra à Coimbra

Sur la route vers Coimbra, nous faisons un crochet par le Castelo de l’Almourol, forteresse médiévale au milieu du Tage. En continuans vers le nord, nous marquons un deuxième arrêt au Couvent du Christ de Tomar, classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO

Nous arrivons en fin d’après-midi à Coimbra, où nous prenons le temps de découvrir la vieille-ville et notamment la Sé, cathédrale forteresse. Nuit à Coimbra

castelo de l'almourol

Castelo de l’Almourol

couvent du christ de Tomar

Couvent du christ de Tomar

vieille ville de Coimbra

Vue sur la vieille ville de Coimbra


Jour 9 : de Coimbra à Porto

Matinée consacrée à la visite de l’Université de Coimbra, la plus vieille université du Portugal. Puis, nous continuons la route vers le nord pour Porto où nous arrivons à l’heure du déjeuner. Visite de la ville puis dégustation de Porto à Villa Nova de Gaia de l’autre côté du Douro. Nuit à Porto

Université de Coimbra

Université de Coimbra

Porto

Jour 10 : de Porto à Bussaco

Après une matinée consacrée à visiter de Porto, il est temps de reprendre la route vers le sud. Nous nous arrêtons déjeuner à Costa Nova, une station balnéaire au sud de la ville. Après une heure de farniente sur la plage, direction la forêt de Bussaco, près de la ville balnéaire de Luço. Un lieu féerique pour randonner, d’autant plus qu’au cœur de celle-ci se trouve un palais digne de conte de fées ! Nuit à Luço.

Palais de Bussaco

Palais de Bussaco

Jour 11 : autour de Nazaré

Sur la route vers Nazaré, nous nous arrêtons visiter les monastères de Batalha et Alcobaça, classés au Patrimoine Mondiale de l’UNESCO. L’après-midi est consacré à la visite de l’ancien village de pécheurs de Nazaré, devenu une station balnéaire très fréquentée. Nuit à Obidos

Monastère de Batalha

Monastère de Batalha

Monastère d'Alcobaça

Monastère d’Alcobaça

Nazaré

Nazaré

Jour 12 : Obidos

Visite du village fortifié d’Obidos, le matin avant l’arrivée des cars de touristes. Puis il est temps de finir notre route, direction l’aéroport de Lisbonne.

Obidos

Obidos

 

Le Budget de notre voyage au Portugal

Voici un ordre de grandeur des prix de notre voyage, afin de vous donner les idées d’ordre de grandeur pour un voyage au Portugal :

– 185 € de billet d’avion / personne (vol TAP Paris Orly / Lisbonne), cela est relativement élevé car nous voyagions en haute saison pendant les ponts de mai

– entre 40 et 50€ la nuit d’hôtel (hostel sur Lisbonne et Sintra, hôtel dans les autres villes pour un équivalent 2*français)

– 160 € pour la location de voiture + 15 € pour l’option Télépéage

– 50 € de péage pour l’ensemble des trajets

150 € / personne pour l’ensemble des visites (dont 60€ pour les palais de Sintra, 14€ pour l’aquarium de Lisbonne, 15 € pour l’ensemble des 3 monastères de Batalha, Alcobaça et Tomar classés au patrimoine mondial de l’UNESCO)

– environ 15€ le repas au restaurant.

Grâce à un comparateur, trouvez le  vol au meilleur prix pour le Portugal.

La subtilité des autoroutes du Portugal

Une des subtilités de la conduite au Portugal est de comprendre le fonctionnement des péages autoroutiers. A l’aéroport, la dame de l’agence nous demande si l’on veut prendre l’option télépéage E-toll. Je ne savais pas de quoi il s’agissait, et par défaut je réponds toujours non aux options supplémentaires. Surtout que je pensais qu’il s’agissait de l’équivalent du télépéage en France, qui permet juste de passer les péages sans arrêter, bref peu intéressant si il n’y a pas de gros bouchons…

La personne au comptoir à côté du notre, un habitué du Portugal, nous conseille vivement de prendre l’option afin d’éviter d’aller faire la queue dans un bureau de poste pour payer le péage. Jusque là ce n’était toujours pas très clair pour moi. Néanmoins, vu que l’on a déjà fait au moins 30 min de queue pour récupérer la voiture, l’explication “refaire la queue à la poste” pour quelque chose que je ne comprenais pas (mais quel rapport entre les péages et la poste??), me convainc à prendre l’option.

Je suis quand même un peu surprise, car mes beaux parents qui avaient voyagé au Portugal l’année dernière (en 2014, donc il n’y a pas si longtemps !) nous avaient dit que la plupart des autoroutes étaient gratuites… Mais ça c’était avant… Depuis, la crise économique ayant fait son oeuvre, le Portugal cherchant désespérément à faire rentrer de l’argent dans les caisses, des portiques de péages électroniques ont été installés sur les tronçons d’autoroutes anciennement gratuits : il s’agit de portiques équipés de caméras qui photographient la plaque d’immatriculation de la voiture.

télépéage électronique au portugal

 

Si vous louez une voiture au Portugal, deux options sont possibles pour payer ces péages :

– soit il faut aller dans les 5 jours payer la facture dans un bureau de poste (solution la moins chère mais peu pratique…),

– soit prendre l’option du télépéage proposée par le loueur (cela nous a coûté quand même 14€ pour les 8 jours en plus des frais de péage). Nous n’avons pas regretté prendre l’option, car cela nous a bien facilité les trajets. Si vous ne payez pas vos péages, l’agence vous fera un plaisir de vous envoyer la facture et l’amende associée !

Si vous venez au Portugal avec votre propre voiture, la solution la plus simple est de souscrire au système EASYtoll au niveau de certaines entrées du territoire portugais. Ce système permet d’associer la plaque d’immatriculation à votre carte bancaire et le montant des péages sera prélevé directement sur votre compte. Pour plus d’informations sur le fonctionnement de ces péages, n’hésitez pas à lire cet article.

L’avantage de ce système par rapport au péage classique est que l’on a pas besoin de ralentir ni de s’arrêter pour payer. Par contre, difficile de savoir combien coûte un trajet à la fin car ces péages prélèvent de manière très fréquente de toutes petites sommes. 20 centimes par ci, 60 centimes par là… sauf que au bout d’un moment, on perd le fil, et on se dit que ça commence à faire pas mal ! A notre retour, nous n’avons AUCUNE idée de ce que nous avons pu dépenser en péage. Cela dit, finalement le total (environ 50 €) nous sommes finalement assez raisonnable par rapport au tarifs pratiqués en France !

Partagez cet article sur Pinterest !

Itinéraire pour un séjour de 12 jours au Portugal entre Lisbonne et Porto