Cirque de Navacelles

Situé à la frontière des départements de l’Hérault et du Gard, le Cirque de Navacelles est un cirque naturel creusé au fil des millions d’années par la rivière de la Vis. Ce lieu unique fait partie de la zone des Causses et des Cévennes classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Il est accessible soit par le belvédère de la Baume Auriol si l’on vient du sud (35 km de Lodève), soit par le belvédère du Blandas si l’on arrive par le nord.

Comme nous séjournions à Lodève, c’est par le côté sud que nous l’avons tout naturellement appréhendé ! Il est possible de descendre en voiture jusqu’au cœur du site pour les moins sportifs. Ce n’est pas le tout de descendre les 300 m de dénivelé, il faut penser ensuite à les remonter 🙂

Comme nous aimons la randonnée, nous avons profité d’un itinéraire superbe proposé par l’Office du Tourisme du Cirque de Navacelles qui nous permet de découvrir le site puis les méandres de la Vis jusqu’aux Moulins de la Foux. La fiche descriptive de la randonnée est disponible gratuitement ICI.

En partant des belvédères, la randonnée est assez longue, nous avons mis 5h en comptant les diverses pauses photos et goûter, et relativement fatigante car il y a quand même un peu de dénivelé, surtout à la fin pour remonter jusqu’au parking ! Mais il y a possibilité de la raccourcir d’au moins 1h en démarrant directement du centre du cirque.

Néanmoins, je ne peux que vous conseiller de réaliser cette randonnée sublime et très variée ! Si vous décider de démarrer du centre du cirque, n’oublier pas de profiter au moins du point de vue depuis l’un des belvédères afin de profiter du site dans son ensemble !

IMGP1111

panorama sur le cirque de Navacelles
Arrivée dans le village de Navacelles

Après avoir rejoins le joli petit village de Navacelles, le sentier suis doucement les méandres de la Vis. Je suis assez étonnée de voir le paysage et la végétation changer au fil des kilomètres. Une fois passé le cirque et sa végétation rase, nous arrivons dans une forêt de jeunes chênes et chataigners, qui se transforme peu à peu en forêt de pins noirs et de cèdres. Le chemin est alors plat et longe la rivière jusqu’à atteindre les moulins de la Foux.

IMGP0966
IMGP0986

Le chemin de randonnée est bien balisé

IMGP0991
IMGP1015

IMGP1034

IMGP1049

IMGP1057
IMGP1058

Les Moulins de la Foux

L’arrivée aux moulins de la Foux marque la moitié de la randonnée. A partir de là, le chemin remonte sur la crête. Ce fût ma partie préférée : nous surplombons désormais la forêt que nous avons traversé à l’aller ! Le paysage est magnifique (malgré le temps couvert!). Petit à petit nous nous revenons vers le Cirque de Navacelles. Tout ce que nous avons monté pour accéder à cette crête, doit être redescendu… pour être encore remonté une dernière fois ! Mais pour contempler de beaux paysages, il faut le mériter !

Contemplation du paysage

Les Causses avec le village de Navacelles

Cet article participe rendez vous mensuel #EnFranceAussi organisé par 3 blogueuses voyageuses :  Voyage Féminin, La Terre sur son 31 et Le coin des voyageurs.

logo #enfranceaussi