Italie Rome

Visiter Tivoli en une journée depuis Rome : mon guide pratique

les jardins en terrasse à Tivoli

Située à seulement une trentaine de kilomètres de Rome, la ville de Tivoli ne compte pas moins de deux sites classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO :

  • La Villa Adriana, une villa Antique construite par l’empereur Hadrien
  • La Villa d’Este, une villa Renaissance réputée pour ses incroyables jardins en terrasse et ses innombrables fontaines.

2 villas bien différentes à découvrir à l’occasion d’une excursion à la journée depuis Rome !

Disclaimer : cet article contient des liens affiliés, en réservant par eux vous ne payez pas plus cher et je touche une petite commission qui permet de soutenir le développement du blog.

Comment aller à Tivoli depuis Rome ?

Si Tivoli n’est pas si loin de Rome et si la ville compte un patrimoine incroyable, ce n’est pas si simple et si rapide de la rejoindre en transport en commun.

De plus, les deux sites à découvrir sont assez éloignés l’un de l’autre : si la Villa d’Este est située en plein centre ville, ce n’est pas le cas de la Villa Adriana situé à quelques kilomètres de là en contrebas. Il n’est pas vraiment envisageable de rejoindre la Villa Adriana à pied car cela signifie marcher le long d’une route assez fréquentée et sans trottoir.

Si vous souhaitez aller à Tivoli en transport en commun, il faudra vous rendre à la station de métro Ponte Mammolo située sur la ligne B, puis emprunter un bus Cotral en direction de Tivoli (comptez 1h de trajet pour la partie bus). Du centre-ville, vous pourrez facilement visiter la Villa d’Este. Il faudra ensuite reprendre le bus en direction de Rome Ponte Mammolo et descendre à l’arrêt « Via Tiburtina Via Serena » situé à 1,2 km de la villa. C’est le moyen le plus simple pour rejoindre la Villa Adriana car il s’agit des bus les plus fréquents.

Il est également possible d’aller à Tivoli en train depuis la gare Rome-Tiburtina située à 4 arrêts de métro sur la ligne A de la gare de Termini. A noter toutefois : la gare de Tivoli est située en contrebas de la ville alors que le bus vous dépose en centre-ville vous épargnant ainsi une bonne montée.

villa d'hadrien à Tivoli - le canope

Combien de temps pour visiter Tivoli ?

Du fait du temps de transport depuis Rome, il faut vraiment compter au moins une journée pour visiter Tivoli et les 2 villas. Chacune de ces deux villas mérite que l’on y consacre au moins 2h. Si vous avez un peu de temps, cela peut valoir le coup de rester la nuit à Tivoli pour visiter la partie médiévale de la ville et le parc de la Villa Gregoriana avec ses cascades.

Attention : évitez de vous rendre un lundi à Tivoli car hormis la Villa Adriana tout est fermé !

Excursion à la journée à Tivoli depuis Rome

Pour ma part, afin de me faciliter la vie, j’ai opté pour une excursion organisée à la journée depuis Rome que j’ai réservé sur le site de GetYourGuide. Je réserve rarement ce genre d’excursion, mais pour cette fois je trouvais que c’était vraiment la solution la plus simple.

Le tour que j’ai réservé vous emmène en bus depuis Via Cavour, dans le centre de Rome (le point de rendez vous se situe au niveau du métro Cavour ce qui est très pratique) et vous emmène visiter les deux villas avec un guide.

Voici le programme de la journée :

  • Visite de la Villa Adriana le matin
  • Déjeuner dans le centre de Tivoli avec la possibilité de réserver le restaurant dans le tour (option que je déconseille)
  • Visite de la Villa d’Este l’après-midi.
Villa Adriana
fontaines du jardin de la Villa d'Este

Le départ se fait de Rome à 9h30 et l’on revient vers 16h-16h30. L’excursion est en anglais, mais l’accent italien se comprend très bien pour nous les Français !

J’ai fait cette excursion en novembre et l’on était un petit groupe d’une quinzaine de personnes ce qui était très bien. Je ne sais pas si en saison les groupes sont de taille importante, mais là c’était parfait !

On passe environ 1h30 dans chacune des deux villas. Malheureusement, j’ai trouvé que les visites se faisaient au pas de course – c’est souvent le jeu de ce type d’excursion organisée, ce qui est un peu dommage car sinon c’est vraiment une solution pratique pour visiter Tivoli en une journée depuis Rome.

Les deux villas sont immenses et pour ma part j’aurais aimé m’attarder dans les deux endroits un peu plus longtemps. Il y a bien un peu de temps libre, mais ce n’est pas suffisant à mon goût.

J’avais pris l’option du tour avec déjeuner, car j’avais peur de ne rien trouver et je ne voulais pas prévoir de sandwichs, mais je ne vous conseille pas cette option qui rajoute un supplément pour un repas qui n’est vraiment pas terrible.

A la pause déjeuner, le bus vous dépose dans Tivoli et vous pouvez soit joindre le groupe soit manger de votre côté. Il y a plein de restaurants dans lesquels vous mangerez bien mieux que dans le restaurant de l’excursion. Pas besoin de prévoir de pique-nique à l’avance donc !

Visite de la Villa Adriana ou Villa d’Hadrien

Notre journée commence donc avec la découverte des ruines de la Villa Adriana située en contrebas de Tivoli. Il s’agit d’un immense complexe édifié par l’empereur romain Hadrien au IIème siècle. A l’entrée de la Villa, une maquette permet de se rendre compte de l’immensité de cette résidence qui recouvrait près de 120 hectares. Ce n’est pas moins que l’un des ensembles les plus monumentaux de l’époque Romaine !

Pour sa villa, l’Empereur Hadrien choisi un terrain situé à l’écart de Rome. Il édifie sa demeure sur un plateau situé dans le contrefort des monts Tiburtins. Cet emplacement stratégique permet d’assurer à sa villa une alimentation en eau pour alimenter bassins, fontaines et thermes. L’alimentation en eau est également complété par la construction d’aqueducs.

Maquette de la villa Adriana à Tivoli

Après l’introduction historique autour de la maquette qui va nous permettre de nous orienter, nous passons à la visite de la villa à proprement dites. Il ne reste bien sur plus grand chose de la splendeur que cela devait être à l’époque d’Hadrien. Toutefois, des restes de marbres polychromes et de fresques nous laissent imaginer la richesse des lieux.

Lors de ma visite, la plupart des bassins comme celui autour du théatre maritime ou le grand bassin aux poissons situé à l’entrée de la villa était hors eau pour des travaux de rénovation.

Visite de la Villa Adriana à Tivoli : le théatre maritime

La villa d’Hadrien est vraiment immense. Elle possédait même deux ensembles de thermes : les grandes thermes pour l’Empereur et ses invités et les petites thermes pour le personnel ! Chacune des thermes possédaient les différentes pièces habituelles : le frigidarium et son bassin d’eau froide, le tepidarium avec un bassin d’eau tiède et un caldarium avec le bassin d’eau chaude. C’est notamment au coeur des petites thermes que l’on peut admirer des restes de fresques et de marbres polychromes.

reste de fresque à Tivoli
reste de marbre polychrome à Tivoli
visite de la Villa d'Hadrien à Tivoli

Nous terminons la visite de la Villa d’Hadrien par le plus beau : le Canope : un vaste plan d’eau de 119m de long installé dans une vallée partiellement artificielle. Le plan d’eau est bordé de statues dont des copies des Cariathides de l’Erechthéion d’Athènes. Bien entendu, pour des raisons de conservation, les statues que l’on peut admirer aujourd’hu iau bord de ce bassin sont toutes des reproductions.

Le bassin débouche sur un dernier édifice le Sérapéum, dédié au dieu Sérapis et dont la salle principale était probablement destinée à accueillir des banquets en été.

Dans le batiment moderne surplombant le Canope, on peut visiter un petit musée rassemblant quelques unes des plus belles sculptures retrouvées dans la villa.

statue au bord du canope de la Villa d'Hadrien
cariatides au bord du canope de la Villa d'Hadrien

Visite de la Villa d’Este

Après un déjeuner vraiment quelconque dans le centre de Tivoli, nous prenons la direction de la Villa d’Este située à proximité de la place principale.

Nous changeons d’époque pour découvrir une villa de la Renaissance commandée par le Cardinal Hippolyte d’Este, nommé gouverneur de Tivoli par le par Jules III. Le Cardinal va s’inspirer de la Villa d’Hadrien en la pillant de ses marbres polychromes pour la décoration de son palais.

Pour entrer dans la villa d’Este, on emprunte un portail qui ne laisse rien paraitre des merveilles que nous allons découvrir. Nous passons d’abord par la cour d’un cloître avant d’entrer dans la villa.

La visite de la villa se compose en deux parties :

  • l’intérieur de la villa avec ses salles entièrement décorées de fresques
  • les jardins en terrasse.

Le tour organisé par Get Your Guide expédie un peu rapidement la première partie pour se consacrer plutôt à la visite du jardin de fontaines. J’aurais quand même bien aimé m’y attarder plus longuement et avoir des explications détaillées sur les différentes fresques qui sont vraiment superbes !

les fresques à l'intérieur de la villa d'Este
les fresques à l'intérieur de la villa d'Este
les fresques à l'intérieur de la villa d'Este
fresque à l'intérieur de la villa d'Este : faux plafond en trompe l'oeil
intérieur de la villa d'Este à Tivoli
intérieur de la villa d'Este à Tivoli

Les jardins en terrasse de la Villa d’Este

Notre visite va donc plutôt s’attarder sur ce qui fait la particularité et la splendeur de la Villa d’Este est son incroyable jardin en terrasse. Grâce à une ingéniosité sans pareilles, ses concepteurs ont réalisés ici une véritable prouesse technique puisque les innombrables fontaines et bassins sont alimentées sans électricité et sans pompe (forcément puisque ces technologies n’avaient pas encore été inventée).

Ce jardin italien exerça ensuite une grandes influences sur les créations paysagères à travers l’Europe. Et c’est vraiment que le résultat est époustouflant et l’on comprend que le lieu fût classé pour ses fabuleux jardins à l’UNESCO !

Les jardins de la Villa d’Este sont des jardins à l’italienne qui sont des jardins essentiellement de verdure (peu ou pas de fleurs) dont l’organisation rappelle l’Antiquité. Ils rappellent parfois les jardins à la Française avec une disposition géométrique, des buissons taillés, des perspectives bien dessinées et de nombreux bassins et fontaines. Les jardins de la villa d’Este cochent toutes les caractéristiques des jardins à l’Italienne.

Nous allons passer au moins 1h à arpenter ces magnifiques jardins en terrasse et nous émerveiller devant l’ingéniosité et la créativité de ces concepteurs. Le jardin est absolument fabuleux ! Bien que très structuré, il y a à la fois des perspectives bien nettes et en même temps des chemins de traverse dans lesquels on peut divaguer et découvrir des fontaines un peu caché. Il faut vraiment prendre le temps d’en découvrir tous les recoins !

la fontaine de Rometta à Tivoli
les jardins en terrasse de la Villa d'Este
les jardins en terrasse de la Villa d'Este
les jardins en terrasse de la Villa d'Este

Une des fontaines les plus extraordinaires des jardins de la villa d’Este est la fontaine de l’Orgue. Cette fontaine est gigantesque. Dans la partie supérieure, un orgue dissimulée de découvre toutes les 2h pour jouer un morceau de musique. Là encore, il s’agit d’une merveille d’ingéniosité car ce n’est pas un instrument de musique comme les autres ! Il s’agit en effet d’un orgue hydraulique dont le son est émis grâce à un mécanisme alimenté en eau. C’est vraiment bluffant !

la fontaine de l'Orgue - Villa d'Este

L’excursion se termine par un temps libre de 30 minutes environ qui nous permet de profiter à notre guise de ses fabuleux jardins. Il est déjà malheureusement temps pour nous de quitter Tivoli et de prendre la direction de Rome avec notre mini-bus. En une bonne demi-heure de route seulement, nous voici revenu au niveau du métro Cavour dans le centre névralgique de la Ville Eternel.

Si j’ai trouvé les visites des villas rapides, je ne regrette pas cette excursion qui m’a permis de visiter Tivoli sans perdre trop de temps dans les transports et de découvrir 2 magnifiques villas classées au Patrimoine Mondial de l’Unesco !

A lire aussi

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.