Ce printemps, pour le week-end de la Pentecôte, j’ai pris la direction du Jura. Une destination idéale pour quelques jours dans la nature après un énième confinement. Lors de ce séjour, il y avait encore pas mal de contraintes imposées, mais les musées et les terrasses des restaurants avaient pu rouvrir. En tout cas, ça m’a fait un bien fou de retrouver la nature et les montagnes durant ces 3 jours.

Dans cet article, je vous propose de découvrir que voir et que faire dans le Jura. Il y en aura pour tous les goûts avec à la fois des activités natures (principalement de la randonnée, une activité que j’apprécie particulièrement en vacances si vous suivez mon blog !) mais aussi des visites.

La Randonnée du Pic de l’Aigle et du Belvédère des 4 Lacs

La randonnée du Pic de l’Aigle et du Belvédère des 4 Lacs est très certainement l’une des plus belles randonnées de la région. Les paysages sont tout simplement époustouflant.

C’est une randonnée que je vous conseille de réaliser par une belle journée ensoleillée pour profiter pleinement des subtiles couleurs des lacs jurassiens. Le camaïeu de vert et de bleu offert par ces paysages est tout simplement éblouissant, mais il faut savoir que dès que les lacs sont à l’ombre des nuages c’est tout de suite moins spectaculaire.

Plusieurs options de randonnées sont possibles dans le coin : en version familiale vous pouvez vous contenter des points de vue. De mon côté je vous propose une boucle un peu plus sportive de 10 km environ au départ du Pic de l’Aigle. Quelque soit l’option retenue, n’oubliez pas de prendre des chaussures de randonnée ou a minima des baskets : depuis le parking du Pic de l’Aigle jusqu’au belvédère il y a une petite montée et vers le Belvédère des 4 lacs le sentier peut être assez boueux.

Durée : 3h (sans les pauses)
Distance : 10.5 km
Dénivelé : 400 m
Difficulté : Moyen
Départ/arrivée : parking du Pic de l’Aigle à la Chaux-du-Dombief
Chiens tenus en laisse autorisés

Le sentier commence au niveau du Parking du Pic de L’Aigle. On commence directement par une petite montée bien raide dans les sapins pour s’échauffer. Elle est toutefois assez courtes et bien aménagées avec des marches et l’on est rapidement récompensé par un superbe premier panorama sur le lac d’Illay et dernière nous le village de la Chaux-du-Dombief. Par temps clair, on peut même voir le Mont Blanc mais ce jour-là il y avait quand même quelques nuages.

Belvédère du Pic de l'Aigle dans le Jura
les lacs du Jura
le village de la Chaux du Dombief
Panorama sur les Lacs du Jura

cabane au bord d'un lac dans le jura

Le sentier continue ensuite en balcon et les belvédères s’enchainent : le Belvédère des 3 Lacs puis enfin le Belvédère des 4 Lacs avec la vue sur les lacs d’Ilay, du Petit Maclu, du Grand Maclu et de Narlay. Si vous n’êtes pas trop sportif je vous recommande quand même de faire au moins cette première partie de la randonnée en aller/retour car une fois la montée au Pic de l’Aigle réalisée, c’est assez plat et c’est la plus belle partie ! Les couleurs de ces lacs sont justes incroyables, les nuances et l’intensité des couleurs varient avec l’ensoleillement (c’était vraiment frappant ce jour là avec des petits cumulus qui masquaient ou non le soleil).

C’est une randonnée qui est également magnifique à l’automne lorsque les arbres prennent une couleur orange/doré !

les couleurs des lacs du Jura
Randonnée du Belvedere des 4 lacs dans le Jura
Randonnée du Belvedere des 4 lacs dans le Jura

La seconde partie de la randonnée se fait en revenant par les rives des lacs du Petit Maclu et du Grand Maclu. Attention à la descente assez raide qui peut-être glissante notamment lorsqu’il a bien plu. Depuis les rives, les lacs ont encore un autre aspect, on voit beaucoup moins les nuances de couleurs que depuis les Belvédères.

Il y a la possibilité de revenir par un chemin faisant le tour des 4 lacs mais celui ci longe en bonne partie la D75, c’est pourquoi je vous conseille plutôt l’option que j’ai suivi.

balade au bord des lacs d’Ilay et du Maclu

Retrouvez la fiche technique complète de la randonnée sur le site internet du Parc Naturel Régional du Haut Jura.

Le belvédère du Lac de Bonlieu

Avant de retourner au Domaine de Chalain où je séjourne, je fais un petit crochet en voiture par le Belvédère de la Ronde offrant une vue panoramique sur le Lac de Bonlieu. Pour l’atteindre, il faut emprunter une route un peu étroite (tout ce que je déteste heureusement je ne croise presque personne et ce n’est l’affaire que de quelques kilomètres à peine).

Le Lac de Bonlieu dans le Jura

Les Cascades du Hérisson

Le lendemain, direction un autre site incontournable du Jura : les Cascades du Hérisson. Pour découvrir ce lieu très populaire, je vous invite à y aller le plus tôt possible. Personnellement, je suis arrivée au parking vers 9h et je faisais partie des premières personnes sur le site. J’ai pu profiter de la magie des lieux en toute quiétude pendant 1h – 1h30, mais ensuite autant vous dire que c’était la folie (d’autant plus que je m’y suis rendue le dimanche du week-end de la Pentecôte) et surtout car le chemin est parfois très étroit et donc ça bouchonne. Si vous en avez la possibilité, en semaine hors période de vacances scolaires, cela doit être calme également !

Les Cascades du Hérisson est un site à découvrir de préférence au printemps et en automne, car le débit de la rivière du Hérisson varie énormément selon les précipitations. En été, vous aurez à la fois plein de monde et pas beaucoup d’eau, c’est la déception garantie. J’ai eu la chance de m’y rendre fin mai après une période bien pluvieuse et autant vous dire que c’était magnifique !

Durée : 2h30 (sans les pauses)
Distance : 8 km
Dénivelé : 600 m
Difficulté : Moyen
Départ/arrivée : parking payant du bas des Cascades du Hérisson (sinon parkings gratuits en haut des cascades au Hameau d’Illay ou à Bonlieu au milieu)
Chiens tenus en laisse autorisés

Le départ principal de la randonnée des Cascades du Hérisson se fait au niveau du bas des cascades. Le parking payant n’est pas donné (comptez autour de 10€ pour 3h), aussi vous arrive tôt le matin, vous pouvez privilégier d’autres parkings plus petits mais qui sont pour le moment gratuits (il est possible que cela change prochainement).

L’avantage du parking payant est que le ticket vous offre la possibilité de visiter la Maison des Cascades gratuitement et surtout vous commencez par la plus belle partie en premier. En arrivant de bonne heure vous pouvez réaliser la moitié de la randonnée (c’est un aller/retour) tranquillement sans la foule et c’est assez appréciable ! De plus, le paiement du parking permet l’entretien du site.

En partant du parking du bas, on est rapidement éblouit par la beauté du site en arrivant directement à ce qui pour moi est la plus belle des cascades : la Cascade de l’Eventail. Le sentier commence par monter pas mal (il faut monter le dénivelé de la Cascade de l’Eventail pour voir la suite de la rivière), mais après avoir atteint le niveau du Grand Saut, c’est un peu plus plat.

Cascade de l'Eventail - Cascade du Hérisson dans le Jura
randonnée des Cascades du Hérisson
cascade du hérisson
les cascades du Hérisson
les cascades du Hérisson

La randonnée se fait en aller/retour, une fois arrivez au Saut Girard, on revient sur le chemin par lequel on est venu. Je suis vraiment contente d’avoir commencé la randonnée de bonne heure car maintenant il y a foule et se croiser est parfois difficile sur certaines tronçons particulièrement étroit de la randonnée. Je rentre donc rapidement à la voiture pour ma prochaine étape de la journée.

Les Gorges de la Langouette

Deuxième randonnée de la journée toujours sur le thème des cascades : les Gorges de la Langouette situées tout près du petit village des Planches-en-Montagne. Depuis le petit pont de la Langouette, on découvre déjà l’étonnant paysage que la rivière de la Saine a creusé dans la roche : des gorges étroites et profondes.

Pour cette balade, je choisi de suivre l’itinéraire proposé au niveau du parking juste à côté du pont : une boucle de 2 km qui permet de découvrir les Gorges et le village.

La balade commence par la découverte des Gorges de la Langouette. Une passerelle en bois a été aménagée le long des gorges ce qui permet de pénétrer à l’intérieur de ces gorges étroites et de profiter pleinement du paysage. Au printemps, la rivière était bien fournie et formaient des cascades vraiment impressionnantes.

La boucle continue pour découvrir le joli village des Planches-en-Montagne, un village à l’architecture typique du Jura, avant de retourner en direction du parking.

Durée : 40 min
Distance : 2 km
Dénivelé : 30 m
Difficulté : Très facile
Départ/arrivée : parking des gorges de la Langouette

Les Gorges de la Langouette dans le Jura
Les Gorges de la Langouette dans le Jura
Cascade dans les Gorges de la Langouette dans le Jura

Pour une découverte des Gorges de la Langouette avec plus de sensations fortes, il est également possible de les découvrir en canyoning.

Visiter la Villa Palladienne de Syam

Je prend ensuite la direction de Syam pour ma troisième et dernière visite de ma seconde journée dans le Jura.

La Villa Palladienne de Syam est une véritable curiosité à découvrir dans le Jura. Le Château de Syam fût édifié en 1818 sur le modèle des villas italiennes de l’architecte Andrea Palladio, pour la famille Monnier, riches famille d’industriels et propriétaire des forges de Syam.

L’architecture italienne fût adaptée pour le climat rude du Jura avec notamment des pièces plus basses de plafond permettant un chauffage plus aisé.

La Villa Palladienne de Syam resta longtemps à l’abandon avant d’être racheté au début des années 2000s par les propriétaires actuels, Brigitte Cannard et Claude Darbon qui en tombèrent amoureux et consacrèrent énormément de temps et d’énergie à sa rénovation. Leur souhait fût également d’ouvrir la Villa Palladienne au public pour que chacun puisse venir admirer la beauté de ce château.

La visite nous permet de découvrir des pièces somptueuses, ornées de superbes papiers peints anciens et de fresques. Les pièces sont toutes meublées avec goût. Gros coup de cœur en ce qui me concerne pour l’incroyable bibliothèque au dernier étage avec une incroyable collection de livres anciens.

Villa Palladienne de Syam
Salon de la Villa Palladienne de Syam
Visite de la Villa Palladienne de Syam dans le Jura
Bibliothèque de la Villa Palladienne de Syam

Informations pratiques pour visiter la Villa Palladienne de Syam (2021)

Horaires : ouvert 19 Mai 2021 au 30 Octobre de 14 h à 18 h ; Fermé les Lundis & Mardis

Tarifs : adulte : 10 € ; enfant (-14 ans) 5 €

Visite audioguidée : comptez entre 1h et 1h30

Retrouvez toutes les informations pratiques à jour sur le site internet de la Villa Palladienne

La Maison du Comté à Poligny

Pour ma dernière journée dans le Jura, je commence ma journée par la visite de la toute nouvelle Maison du Comté qui vient d’ouvrir à Poligny. Hasard du calendrier, j’ai pu le visiter seulement quelques jours après son ouverture le 19 mai 2021. Si vous me connaissez, vous savez que le fromage est ma passion et sûrement mon plus gros péché mignon (grosse compétition cependant avec le chocolat et les glaces ^^).

La Maison du Comté à Poligny

Si j’ai déjà visité de nombreuses exploitations agricoles fromagères (que ce soit en France, ou aux Pays-Bas) Je n’avais jamais visité un musée entièrement dédié à un fromage. J’étais donc à la fois curieuse mais un peu sceptique me disant que cela risquait peut-être de manquer de concret vu que l’on n’allait voir les installations de production à proprement dites. Néanmoins ce musée est vraiment hyper bien fait et très interactif avec notamment de nombreuses vidéos passionnantes de personnes travaillant sur toute la chaine de production du Comté : de la production de lait à l’affinage.

Ce musée m’a passionné et j’ai pu découvrir les particularités de la production de comté par rapport aux autres fromages. En effet, le fromage de Comté n’est pas produit sur la ferme laitière pour des raisons historiques.

Au Moyen-Age, les producteurs de lait de la région des Montagnes du Jura (une zone géographique qui s’étend sur les départements du Jura, du Doubs et de l’Ain) ont décidé de rassembler leur force et leur production de lait pour produire un fromage de grande taille pouvant se conserver plus longtemps et ainsi leur permettre de passer les hivers rudes de la région.

C’est ainsi que depuis tout ce temps, la production de lait des fermes est collectée chaque jour pour être rassemblée dans une Fruitière. C’est ici que sera produit le fromage dont les meules ont un diamètre de 55 à 75 cm. Les fruitières rassemblent ainsi le lait produit par les exploitations agricoles situés dans un rayon maximal de 25 km.

Une fois les meules de Comté formées, elles sont envoyée dans des caves d’affinage où elles vont suivre un parcours prédéfini en reposant impérativement sur des planches d’épicéa : caves de préaffinage, cave d’affinage et cas de maturation. Dans ces caves, la température varie de 8 à 19°C et le taux d’hygrométrie est supérieur à 90%. La durée d’affinage peut aller de 6 à 48 mois.

L’espace Muséographique de la Maison du Comté suit ainsi les 3 principales étapes de la production de Comté et est ainsi décomposé en 3 espaces : la ferme, la fruitière et la cave d’affinage. L’espace d’exposition est ponctué de nombreuses vidéos avec des interviews d’acteurs de la filière, mais aussi de petits quizz. J’ai trouvé ce musée passionnant et j’ai appris énormément de choses sur le Comté !

Lors de ma visite (peut-être à cause des restrictions sanitaires en place), j’ai regretté que le musée ne proposait pas la dégustation de comté en fin de visite, mais il semblerait que cela soit maintenant le cas ! Sinon, n’hésitez pas à vous rendre dans le centre-ville de Poligny où vous trouverez plusieurs boutiques de Comté.

Visite de la Maison du Comté à Poligny
la Maison du Comté à Poligny
visite de la Maison du Comté à Poligny

Informations pratiques pour visiter la Maison du Comté (2021)

Horaires : ouvert 19 Mai 2021 au 30 Octobre de 14 h à 18 h ; Fermé les Lundis & Mardis

Tarifs : visite libre : plein tarif 8 € , jeune (de 6 à 18 ans) : 6 € , gratuit pour les enfants de moins de 6 ans , tarif famille (2 adultes et 2 enfants de moins de 18 ans) 24 € / Visite guidée : plein tarif 10,50 € / jeune (de 6 à 18 ans) : 8,50 € / enfants de moins de 6 ans : 7,50 €

Retrouvez toutes les informations pratiques mises à jour sur le site internet de la Maison du Comté

La Grande Saline de Salins-les-Bains

La Grande Saline de Salins-les-Bains est un lieu historique hors du commun puisqu’il s’agit d’un site industriel dans lequel le sel a été exploitée depuis le Moyen-Age et pendant plus de 800 ans ! Au Moyen-Age et jusqu’à l’invention des réfrigérateurs, le sel est une ressource onéreuse et précieuse puisqu’elle permet la conservation de la viande. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on observe encore aujourd’hui des constructions défensives sur les hauteurs de la ville de Salins qui avait pour rôle de protéger l’usine stratégique.

Salins les Bains dans le Jura

Le transport du sel de mer jusque dans les Montagnes du Jura n’est pas possible à l’époque. Aussi, les sources d’eau salée du Jura sont précieuses dont la concentration de 40 g/l est proche de la concentration en sel de l’eau de mer. L’exploitation du sel à Salins-les-Bains utilise une technique particulière : l’évaporation de la saumure qui se trouve en profondeur. Au fil des siècles, on se rend compte que plus on creuse en profondeur, plus l’eau des sources salées a une importante teneur en sel, jusqu’à obtenir de la saumure, c’est à dire une eau saturée en sel avec 330 g/l d’eau.

La Grande Saline de Salins-les-Bains est ainsi constituée de deux parties qui se visitent au cours d’une visite guidée passionnante : une partie sous-terraine avec les forages et les mécanismes ayant pour objectif de remonter la saumure du sous-sol et des installations de surface pour faire évaporer l’eau en chauffant.

L’exploitation du sel à Salins-les-Bains apporta pendant des siècles une grande richesse et une grande prospérité à la région. Au XVIIème siècle, la Grande Saline représente a elle seule la moitié des revenus de la région de Franche Comté. Plus de 1000 personnes travaillaient sur le site, auxquels s’ajoutait près de 4000 personnes rien que pour l’exploitation du bois, combustible nécessaire pour l’évaporation de l’eau.

Dès le début du XXème siècle, l’usine de Salins-les-Bains connait des difficultés économiques notamment du fait de la concurrence du sel marin bien moins cher à exploiter et devenu facilement transportable, ainsi que de la baisse et de la demande de sel. C’est en 1962, que la Grande Saline ferma définitivement ses portes avant d’être classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 2009 avec la Saline Royale d’Arc-et-Senans.

Grande Saline - Salins les Bains
Maquette de la Grande Saline de Salins-les-Bains
grande saline de Salins les Bains

Informations pratiques pour visiter la Grande Saline (2021)

Horaires : ouvert 19 Mai 2021 au 30 Octobre de 14 h à 18 h ; Fermé les Lundis & Mardis

Tarifs : visite libre : plein tarif 8 € , Enfant 13-18 ans, demandeur d’emploi, handicapé : 4,50 €, Enfant de 7 à 12 ans 4€ , gratuit pour les enfants de moins de 7 ans , tarif famille (2 adultes et 2 enfants de moins de 18 ans) 21 €

Retrouvez toutes les informations pratiques mises à jour sur le site internet de la Grande Saline

Visiter Dole, la ville natale de Pasteur

Je fini mon road-trip dans le Jura où le l’ai commencé : à Dole la ville natale de Louis Pasteur. Comme j’ai un peu de temps avant de reprendre mon train pour Paris, j’en profite pour faire un petit tour dans le centre-ville de la Petite Venise Jurasienne. Je n’ai qu’une petite heure alors je me concentre sur le quartier historique autour de la Cathédrale Notre-Dame et les canaux. Ce petit tour m’aura surtout donner envie de revenir pour prendre un peu le temps, découvrir la Maison Natale de Louis Pasteur et me balader dans les parcs qui bordent le Canal du Rhône au Rhin.

Dole - Jura
Dole - place près de la cathédrale
nef de la cathédrale de Dole

Sur un mur aveugle dans le centre-ville de Dôle, on découvre une fresque rendant hommage aux Dolois célèbres. On y remarque bien sûr Louis Pasteur, mais aussi l’écrivain Marcel Aymé qui fait le passe-muraille au rez-de-chaussée ainsi que sa jument verte au 3ème étage.

Dole - mur peint

Où séjourner dans le Jura : Le Domaine de Chalain

Situé au bord du Lac de Chalain, le Domaine de Chalain est un Camping 4 étoiles idéal pour des vacances en famille ou entre amis dans le Jura. Idéalement placé non loin des principaux sites touristiques du département (le Belvédère des 4 Lacs et les Cascades du Hérisson sont à 15-20 minutes de route seulement).

J’ai adoré le cadre exceptionnel de ce camping en bord de lac. De nombreuses activités sont proposées : location de vélos, location de paddle, pédalos ou canoë, possibilité de baignade dans la piscine chauffée ou dans le lac, minigolf… Le lieu idéal pour réconcilier les amateurs de sport et de farniente. La météo étant encore fraiche pour la baignade, j’ai profité de mon séjour pour faire une petite sortie en mode trail-running sur les coteaux du lac.

Le Domaine de Chalain
le Lac de Chalain
plage du Lac de Chalain

Le Domaine de Chalain propose des emplacements pour tentes et camping-cars, mais aussi la location de mobil-home, bungalows et de chalets tout équipés pour une option camping tout confort. Le Jura étant une région montagneuse, les températures peuvent être assez fraîches, même à la fin du printemps donc c’est clairement une option que je recommande.

J’ai séjourné deux nuits dans un mobil-home au cœur du Domaine. Les mobil-home ont drôlement évolués – en mieux – depuis les vacances de mon enfance et sont nettement plus spacieux et confortables. Le mobil-home possédait deux chambres : une chambre avec un lit double et une chambre avec deux lits simples et une possibilité de couchage supplémentaire dans le salon. Ils possèdent une kitchenette toute équipée, une terrasse et un barbecue. Les mobil-home possèdent également leur propre salle de bain et toilettes, et pour avoir l’habitude de faire pas mal de camping en tente, je peux vous dire que c’est appréciable !

mobil home du Domaine de Chalain
mobil home du Domaine de Chalain : cuisine équipée
mobil home du Domaine de Chalain : chambre

Le Domaine de Chalain est ouvert de fin avril à mi septembre. Retrouvez tous les tarifs sur leur site internet.

J’ai beaucoup aimé découvrir le Jura durant ces quelques jours. Ce court road-trip m’aura donner envie de revenir explorer plus longuement la région des lacs, mais aussi les montagnes (je connais plus les Montagne du Jura côté Doubs) .J’espère que cet article vous aura inspiré et donné des idées et conseils pratiques pour organiser votre séjour dans la région.

A lire aussi

Retrouvez mes autres articles autour des Montagnes du Jura :

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

Que faire et que voir dans le Jura en un week end ? Randonnée dans la région des lacs et aux Cascades du Hérisson, visite de la Villa Syam et de la Grande Saline, dégustation de Comté
Que faire et que voir dans le Jura en un week end ? Randonnée dans la région des lacs et aux Cascades du Hérisson, visite de la Villa Syam et de la Grande Saline, dégustation de Comté
Que faire et que voir dans le Jura en un week end ? Randonnée dans la région des lacs et aux Cascades du Hérisson, visite de la Villa Syam et de la Grande Saline, dégustation de Comté

Cet article est réalisé dans le cadre d’une invitation de Jura Tourisme à découvrir le territoire. Néanmoins, je reste libre de la ligne éditoriale et les avis donné dans cet article sont les miens.