Le Parc National de Plitvice en Croatie, avec ces 16 lacs turquoises qui se déversent en cascades les uns dans les autres fait partie des sites les plus emblématiques et les plus visités du pays. Ce site exceptionnel fût d’ailleurs classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979.

Nous nous y sommes rendus au début d’un mois d’octobre lors d’un voyage d’une semaine en Croatie. Réaliser cette visite en automne, nous aura permis de profiter des lieux avec une foule modérée. J’ai trouvé qu’il y avait du monde au vu de la pluie diluvienne que nous avons eu, mais nous n’avons jamais attendu que ce soit pour l’achat des tickets ou pour prendre le bateau.

Il fallait le vouloir pour visiter le Parc National de Plitivce dans ces conditions (c’est le problème de planifier ses réservations à l’avance – ce qui n’était pas utile en cette saison). Il faut dire qu’une fois que l’on est arrivé dans la région des lacs de Plitvice, on est à presque 2 heures de route des autres sites touristiques de Croatie, bref c’est un peu compliqué pour changer de programme.

Il n’y avait que quelques touristes irréductibles, dont nous faisions partie (depuis le temps que je rêvais cette visite, ce n’était pas la pluie qui allait m’en empêcher !), mais essentiellement des groupes de touristes asiatiques, puisque notre séour se déroulait en même temps que la Golden Week, la semaine de vacances chinoise.

Après avoir attendu patiemment quelques heures à notre chambre d’hôtes et ne voyant pas l’intensité de la pluie diminuer, nous nous lançons à l’assaut de la visite du Parc National de Plitvice.

Visiter le Parc National de Plitvice : mode d’emploi

Etant donné le flux impressionnant que peut accueillir ce parc national, n’imaginez pas des randonnées “hors des sentiers battus”. La visite du Parc National de Plitvice s’apparente plutôt à celle d’un Disneyland naturel, avec des itinéraires de randonnées bien définis plus ou moins longs allant de 3.5 km à 18 km, et pouvant emprunter un bateau électrique et un petit train panoramique. Il n’y a aucune possibilité de déroger aux quelques sentiers principaux.

Si vous visitez le Parc National de Plitvice en plein été, il est alors recommandé de venir à la première heure – à 7h dès l’ouverture du parking (et avant même l’ouverture du parc !), car il y a énormément d’attente. Pour avoir une idée de ce à quoi peut ressembler l’expérience de la visite des Lacs de Plitvice en plein été et savoir en connaissance de cause dans quoi vous vous embarquez, je vous invite à lire l’article de ma copine blogueuse Estelle de Curiosity Escape.

Le parc national de Plitvice possède deux entrées. Nous sommes arrivés par l’entrée 1 au nord du parc (entrée proche de la Grande Cascade – Veliki Slap), tout simplement car c’était l’entrée située la plus proche de notre hébergement. Il n’y avait personne et en quelques minutes nous achetons nos billets pour la visite des lacs de Plitvice.

D’après le site officiel, l’entrée 1 est l’entrée la moins fréquentée en été. Néanmoins comme elle permet d’accéder rapidement à la Grande Cascade, c’est l’entrée la plus fréquentée par les groupes et c’est uniquement à ce niveau là que nous avons eu beaucoup de monde.

les lacs de Plitivice

Les parcours de visite du Parc National de Plitvice

Le Parc National de Plitivice semble proposer 8 itinéraires de visite, mais en réalité certains de ces itinéraires sont identiques : seul le point de départ et le sens change ! Par exemple, le parcours C est presque le même que le parcours H, à quelques variantes près.

Le nombre de sentiers et d’options de randonnée est en réalité très limité puisque les propositions varient essentiellement en fonction de la longueur du tracé, mais en gros tout le monde passe à peu-près par les mêmes endroits. Contrairement à d’autres parc nationaux, il est impossible d’échapper à la foule en haute saison !

Voici le récapitulatif des différents parcours pour la visite du Parc National de Plitvice :

  • Parcours A – Entrée 1 : 3,5km est le parcours le plus court. Il permet de découvrir uniquement “Veliki Slap” la Grande Cascade et les lacs inférieur. Je vous déconseille de vous rendre à Plitvice pour ne faire que ce parcours : vous payerez le même prix et vous ne verrez qu’une toute petite partie du site !
  • Parcours B – Entrée 1 : 4 km. Pas beaucoup plus de marche que le parcours A, mais il comprend la traversée du grand lac en bateau et le retour en petit train panoramique. Déjà un peu plus d’intérêt que le parcours A sans marcher beaucoup plus.
  • Parcours C – Entrée 1 : 8 km; Un des parcours les plus intéressants du parc car il permet de découvrir à la fois la Grande Cascade, les Lacs Inférieurs et les lacs supérieurs.
  • Parcours E – Entrée 2 : 5,1km. Parcours autour des lacs supérieurs uniquement (partie commune avec le Parcours C et retour en petit train.
  • Parcours F – Entrée 2 : parcours quasiment identique au B mais à partir de l’entrée 2
  • Parcours H – Entrée 2 : parcours quasiment identique au parcours C avec des petites variantes sur les lacs supérieurs.
  • Parcours K – Entrée 1 ou 2 : 18,3 km : balade complètement à pied autour des lacs inférieurs et supérieurs, sans la grande traversée en bateau du lac Kozjak ni le retour en petit train.

De mon point de vue, les parcours de visite les plus intéressants sont les parcours B, H et K car ils sont ceux qui offrent la vue la plus complète du parc de Plitivice.

La visite du Parc National de Plitvice par le Parcours C

De notre côté, nous avons opté pour le parcours C de 8 km annoncé pour une durée de 4 à 6h, qui offre un bel aperçu de l’ensemble du parc de Plitvice avec les lacs supérieurs et inférieurs.

Nous avons fini ce parcours dans un temps record de 2h30. Pas de médaille à l’arrivée, ni aucune fierté dans ce “record”, car en réalité nous aurions réellement préférer prendre le temps d’admirer ces lieux extraordinaires à leur juste valeur. Mais comme vous allez le voir sous les photos, il pleuvait vraiment très fort. Au bout d’une heure à peine nous étions déjà trempés jusqu’aux os. Nous avons limite fait la visite en trottinant et en s’abritant de temps en temps pour prendre des photos.

Le circuit commence par la découverte de la Grande Cascade, “Veliki Slap” qui est raiment impressionnante puis la balade continue en longeant les lacs inférieurs. Cette partie du parc est fabuleuse avec de nombreuses petites cascades.

les cascade de Plitvice sous la pluie
visiter les parcs de Plitvice sous le déluge

Sur le moment, j’avais quand même trouvé qu’il y avait du monde sur le site malgré la météo exécrable. En fait il s’agissait surtout de groupes de touristes asiatiques, mais ces groupes se contentaient de visiter une toute petite partie du parc (en gros la boucle A autour de la grande cascade).

Nous arrivons ensuite au niveau de l’embarcadère pour la traversée du Lac Kozjak, le plus grand des lacs de Plitvice en bateau électrique. Nous avons de la chance car nous n’avons aucune attente à ce niveau là. A partir de ce point là, nous ne verrons plus beaucoup de touristes et auront le reste du parc pour nous tout seul ou presque !

Je n’ai gardé aucun souvenir de la fin du trajet en train panoramique hormis avoir attrapé froid. Tant que l’on marchait, cela allait, mais rester assise sans bouger les vêtements complètement trempés des pieds à la tête, c’est une autre histoire. Nous sommes ensuite vite rentrer à l’hôtel pour se changer et se réchauffer. Je ne me souviens même pas avoir vu le ponton vue de haut (une des photos les plus célèbres du parc !)

Traversée en bateau de l'un des lacs de Plitvice
traversée en bateau à Plitvice
l'Automne au Parc national de Plitvice en Croatie
balade dans le parc national de Plitvice
les couleurs d'automne à Plitvice
la grande cascade de Plitvice

La randonnée des lacs de Plitvice est très facile, le sentier est bien aménagé avec de nombreux pontons en bois (un peu glissants quand il pleut). Impossible de se perdre ou de sortir des sentiers balisés. Il n’y a qu’à suivre sans se poser de question. Malgré la météo catastrophique, nous ne sommes pas restés insensibles devant la beauté des paysages, même si pour êtes honnête, je m’imaginais autrement cette visite que j’attendais depuis de nombreuses années ! Mais malgré la pluie, l’eau des lac restait assez turquoise (pas autant que sur les images que j’avais en tête, mais quand même !).

Début octobre, les premières couleurs de l’automne arrivaient et apportaient leur charme à ces paysages. Finalement, je préfère l’avoir visiter sous ces conditions que sous le soleil de l’été mais avec une foule pas possible.

Informations pratiques (2020)

Tarifs : le coût de la visite varie en fonction de la saison dans une mesure qui est loin d’être négligeable : 200 kn (26€) par adulte en de juillet à septembre, 90 kn (12€) en octobre et 80 kn (13€) de novembre à décembre.

Le ticket d’entrée inclus l’entrée du parc, la traversée du lac en bateau et le retour en petit train panoramique. Cela signifie que quelque soit le parcours pour lequel vous optez, vous payerez le même prix.

Au prix de l’entrée, il faudra ajouté le prix du parking, qui dépend lui aussi de la saison de 10 kn/heure (1.3€/h) en haute saison à 5 kn/h (0.7€/h)en basse saison

Horaires : les parkings sont ouverts de 7h à 15 h. Dernière entrée à 13 h. Le bateau et le train s’arrêtant vers 15h-16h selon les trajets il est recommandé de visiter le parc de Plitivce le matin.

Retrouvez toutes les informations pratiques sur le site internet officiel du Parc National de Plitivice (disponible en français)

Les Moulins à eau de Rastoke

Suite à notre visite eau pas de course des lacs de Plitivice, il nous reste pas mal de temps. Après nous être entièrement changés, séchés et pris un repas chaud tout en savourant la chance d’avoir pris un hébergement pour deux nuits à quelques minutes de l’entrée du site, nous prenons la direction du petit village de Rastoke à une demi-heure de route au nord de Plitvice. Là-bas, il ne pleut plus et c’est déjà ça !

Ce village pittoresque est organisé autour de la rivière Korana et est connu pour ses nombreux moulins à eau. Malheureusement, la partie la plus jolie du village est en accès payant et nous décidons de ne pas la visiter. Nous nous contenterons de faire le tour de ce joli petit village avec ses nombreuses cascades.

C’est un arrêt que vous pouvez également faire facilement si vous rejoignez les lacs de Plitvice depuis Zagreb. C’est joli, cela vaut le coup de s’y arrêter si on passe devant, mais ne vaut pas forcément de faire la route aller/retour depuis Plitvice (sauf si comme nous on a un peu de temps à “perdre”)

le village de Rastoke en Croatie
Cascade à Rastoke
le village des moulins à Rastoke
le village de rastoke

De retour à Plitvice, le ciel commence enfin à se lever et nous décidons avant que la nuit tombe de retourner faire une mini randonnée – au sec cette fois – pour retourner voir la Grande Cascade et la partie du parc accessible depuis l’Entrée 1. Bien que l’entrée du parc était officiellement “fermée”, il était possible d’accéder au sentier sans aucun soucis ni franchir aucune barrière. La fermeture du parc signifiait seulement que le petit train panoramique et le bateau ne fonctionnait plus.

Il est possible que cela ait changé depuis (c’était en 2016), mais en tout cas, nous avions pris avec nous nos tickets achetés le matin si quelqu’un venait à nous dire quelque chose, ce qui ne s’est pas produit. Il n’y avait plus personne et la brume s’est enfin levée nous laissant profiter une dernière fois de cet endroit réellement extraordinaire !

grande cascade plitvice

Si sur le moment je dois bien avouer que j’ai été déçue par cette visite – que ce soit au niveau de la météo ou du côté Disneylandisation de la nature, je dois reconnaître que nous avons eu de la chance de découvrir cet endroit hors saison (sans aucune attente nulle part et sans trop de monde sur la randonnée) et surtout que cet endroit est tout à fait extraordinaire même sous des trombes d’eau ! Et même si j’aurais aimé profité de cet endroit en prenant mon temps, je suis reconnaissante d’avoir pu le découvrir, car le lieu est véritablement exceptionnel et mériterait d’être mieux protégé contre le tourisme de masse, en instaurant par exemple un quota d’entrée en haute saison.

Où dormir près des Lacs de Plitvice ?

Comme je vous le disais en début d’article, les lacs de Plitvice sont situés dans une zone reculée de Croatie, à deux heures de route au sud de Zagreb et 2 heures de route au Nord de Zadar. Je vous déconseille de vous y rendre à la journée, car cela occasionnera un très long trajet. Je vous recommande de passer au moins une nuit à proximité du parc, de manière à pouvoir être de bonne heure à l’entrée (surtout en été).

Vous trouverez de nombreuses chambres d’hôtes et un large choix d’hébergements dans les villages à proximité :

  • Selište Drežničko à quelques kilomètres de l’entrée 1. C’est la ville où nous avions dormi. Nous avions logé deux nuits à House Stefanac dont les propriétaires étaient particulièrement chaleureux et accueillant.
  • Plitvica Selo au nord du parc (proche de l’entrée 1)
  • Plitvička Jezera au sud du parc (proche de l’entrée 2)

Si vous ne souhaitez pas dormir sur Plitvice, vous pouvez malgré tout réserver des excursions organisées à la journée depuis plusieurs villes de Croatie comme Zagreb, Zadar ou Split…

Visiter les lacs de Plitvice ou le parc national de Krka ?

Pour éviter de faire le long détour, on peut se demander si cela vaut le coup de visiter les Lacs de Plitvice ou le parc national de Krka, qui a l’avantage d’être lui bien plus accessible, notamment si vous êtes du côté de Trogir ou de Split.

Ces deux parcs ont la particularité d’avoir de belles cascades. Dans les deux cas, il s’agit d’une visite qui suit des itinéraires très balisés sur des pontons aménagés. L’avantage des cascades de Krka est qu’il y ait un lieu aménagé pour la baignade alors que celle-ci est interdite à Plitvice. Au moins d’octobre, l’eau était fraîche et il n’y avait pas beaucoup de monde pour se baigner, mais cela n’a rien à voir en plein été.

Ces deux parcs nationaux sont tous deux très populaires et très visités en Croatie et vous devrez vous attendre à ne pas être seuls bien au contraire. En octobre nous avons eu plus de monde à Krka qu’à Plitvice, il est possible que cela soit pareil en saison étant donnée la facilité d’accès de Krka et sa position plus centrale.

parc national de Krka

Néanmoins à Krka, il existe des zones un peu plus “reculées” à l’écart du tourisme de masse (notamment du côté de l’île de Visovac ou des cascades de Roski Slap). Ce n’est peut être pas aussi beaux que la partie la plus touristique, mais j’ai trouvé que les paysages majestueux valent le détour. Vous pourrez retrouver mon article sur le parc national de Krka pour vous aider à vous faire votre avis.

De mon côté pour avoir vu les deux, je recommande de loin les Lacs de Plitvice qui sont bien plus impressionnants et exceptionnels. Je vous recommanderais de les visiter après Krka, car de notre côté nous avons été un peu déçus en visitant Krka après Plitvice.

A lire aussi

Retrouvez ci dessous d’autres articles à découvrir sur la Croatie :

village perché de Motovun en Croatie

Visiter l’Istrie en 2 jours

Après une semaine de vacances en Slovénie, nous sommes arrivé en Croatie, par la péninsule de l’Istrie au Nord Ouest du pays. Nous avons posé nos…
Lire la suite

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

le guide pratique pour visiter les Lacs de Plitvice en Croatie
Tout savoir sur la visite du parc national de Plitvice en Croatie
Visiter les Lacs de Plitvice en automne, l'une des merveilles de la Croatie

Cet article contient des liens affiliés, en passant par eux vous ne payez pas plus cher mais je touche une petite commission qui permet de soutenir le blog.