Située sur la Côte Vermeille, à l’extrême sud de la côté française et à deux pas de la frontière Espagnole, la ville ville de Collioure est une petite pépite colorée à découvrir ! Et si elle ne fait pas partie du label des Plus Beaux Villages de France, cela n’en reste pas moins à mes yeux une des plus belles villes des Pyrénées Orientales ! Nous nous y sommes arrêtés sur la route entre Perpignan et le Cap de Creus, à l’extreme nord de la Catalogne Espagnole où nous avions ensuite passé quelques jours de vacances.

Dans cet article, je vous propose que faire et que visiter à Collioure en une journée ?

 

La Chapelle Saint-Vincent et la Jetée

Nous commençons notre découverte de Collioure par la promenade le long de la mer en direction de la petite chapelle Saint-Vincent construite sur un éperon rocheux battus par les vagues, depuis laquelle on peut découvrir un superbe panorama sur la ville avec l’Eglise Notre-Dame des Anges et le Château Royal en arrière plan.

l'église de collioure

Panorama sur Collioure depuis la Jetée

 

Collioure et le Fauvisme

Collioure est une ville qui a inspirée de nombreux peintres qui ont pu y trouver la lumière vive du Sud de la France. Avec ses maisons et ruelles colorées, son ciel d’un bleu intense (quand il n’y a pas les nuages comme lors de notre visite) ai inspiré la création du mouvement fauviste au début du XXème siècle et inspirèrent des artistes célèbres dans le monde entier, tels que Matisse ou André Derain.

Je n’ai pas eu le temps de le visiter cette fois, mais vous pourrez découvrir au Musée d’Art Moderne de Collioure ou à la Maison du Fauvisme, les toiles de ces peintres inspirées par les couleurs de la Catalogne.

 

Les ruelles colorées de Collioure
Le Château de Collioure

 

 

Le Château Royal de Collioure

Collioure est un ville à la longue histoire et l’un des monuments principaux de la ville est le Château Royal, un château fort imposant construit par les Rois de Majorque entre le XIIème et le XIVème siècle sur un éperon rocheux dominant la ville et la mer, sur l’emplacement d’un ancien castrum romain. Conçu pour être initialement une résidence d’été, la forteresse est remaniée par les rois d’Aragon au XIVème siècle pour défendre la frontière avec la France qui passe un peu plus au nord. Les frontières deviennent celles que l’on connait aujourd’hui suite au Traité des Pyrénées signé par Louis XIV et qui annexera le nord de la Catalogne. Le château est remanié une dernière fois par Vauban pour lui ajouter des fortifications en étoile. Sa visite permet notamment de découvrir de beaux points de vue sur la ville.

Le Chateau de Collioure

Cour du Château de Collioure
l'intérieur du château de Collioure

vue depuis une tour du chateau de collioure

 

Le Port de Collioure

Le port de Collioure avec ses barques catalanes colorées est très pittoresques, traditionnellement destinées à la pèche de la sardine et de l’anchois dans la Mer Méditerranée. Ces barques ont été peu à peu remplacées par des bateaux plus modernes à moteurs électrique. De nombreuses barques catalanes ont été détruites ou abandonnées et celles-que l’on peut voir aujourd’hui sur le port ont pu être restaurée et mises en valeur par les passionnés de l’Association Ufana, Sardinal de Collioure.

Le jour de notre visite, le port était animé pour la Fête des Anchois qui se déroule chaque année début juin avec des stands de dégustation et un petit marché de produits artisanaux.

Port de Collioure

Barques colorées de Collioure

Depuis le port, on aperçoit sur les hauteurs de la ville l’imposant Fort Saint Elme, qui offre un panorama à 360° sur Collioure et ses environs, mais que nous n’avons pas eu le temps de visiter cette fois-ci, et en dessous un moulin à huile, qui fut restauré en 2001, qui se visite uniquement le mercredi et le dimanche matin.

 

Les ruelles colorées de Collioure

Après le tour du port, nous partons à l’exploration des ruelles colorées de Collioure. Son centre historique est un véritable dédale de ruelles, pour la plupart piétonne, avec de nombreuses maisons colorées. Certaines rues sont très touristiques avec de nombreuses boutiques de souvenirs, néanmoins, il ne faut pas hésitez à déambuler au hasard qui a se perdre (jamais bien longtemps car le centre reste de taille modeste), pour découvrir de petites pépites à l’écart de la foule.

Les maisons colorées de Collioure

Les ruelles colorées de Collioure
Visiter Collioure - Pyrénées Orientales

 

que voir à Collioure - pyrennées Orientale

 

Visiter Collioure - Pyrénées Orientales
ruelle de collioure

 

les toits de collioure - Pyrénées orientales

 

Collioure : le guide pratique

Comment venir à Collioure sans voiture ?

Collioure est accessible en transport en commun, notamment depuis Perpignan grâce aux TER Occitanie en 20 minutes environ. La Gare de Collioure est située sur les hauteurs de la ville à moins de 10 minutes de marche du port.

Plus long (1h environ), mais à seulement 1€ le ticket, Collioure est accessible en bus avec le réseau Lio, les bus départementaux des Hautes-Pyrénées via la ligne 540, qui dessert également les autres villes du littoral méditerranéen comme Argeles, Banuyls ou Cerbère.

 

Où se garer à Collioure ?

Collioure est une ville très touristique, mais son centre historique est piéton. En arrivant à proximité de la ville, vous trouverez de nombreux parkings payants. Je vous conseille de ne pas chercher à vous aventurer dans Collioure en voiture et de vous garer dans l’un de ces parkings. De notre côté, nous nous étions garés au grand parking du Pla de Las Fourques (qui contrairement à ce qu’indique Google Maps est pyant : 4€ pour 6h de stationnement).

Il existe des parkings gratuits à l’extérieur de la ville (Dourats et Cap Dourats) qui sont desservis par une navette gratuite de mai à septembre pour le centre ville.

 

Réservez un hébergement à Collioure

 

A lire aussi

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

 

Que voir à Collioure en une journée ?

Cet article contient des liens affiliés. En réservant par eux, je touche une petite commission qui permet de soutenir le blog.