Lorsque nous passons nos vacances d’été dans la famille à la Seyne-sur-Mer dans le Var près de Toulon, il y a un endroit où je ne manque pas d’aller : Le Cap Sicié et le belvédère de Notre-Dame-du-Mai qui offre une vue spectaculaire sur la Côte Varoise et la Mer Méditerranée. C’est vraiment mon endroit préféré de la région et je ne me lasse pas de ces paysages incroyables !

Après avoir réalisé de nombreuses fois la randonnée au départ de Fabregas, une idée m’est : pourquoi ne pas entreprendre la traversée à pied du Massif du Cap Sicié en partant du Port du Brusc jusqu’aux Sablettes ? Une randonnée que j’avais déjà pompeusement surnommée La Grande Traversée du Massif du Cap Sicié, même si celle-ci se fait largement en moins d’une journée !

 

Aspect pratique

Vérifier l’accès au massif forestier du Cap Sicié

Avant d’entreprendre toute randonnée en été (de mi juin à mi septembre) dans le Var, il est impératif de se renseigner en amont sur l’ouverture du massif forestier sur le site internet de la préfecture du Var. La carte est mise à jour chaque soir à 19 h. Si le massif des “Monts toulonnais” est en rouge, ce qui arrive en cas de forte chaleur ou de mistral, alors il ne sera pas possible de faire la randonnée et il faudra reporter votre projet à un autre jour.

 

Randonnée en aller simple : un peu d’organisation.

La randonnée que je vous propose ici est une randonnée en aller-simple. Il vous faut donc vous organiser avec les transports en commun du réseau Mistral (par exemple en laissant une voiture à l’arrivée vers Marvivo-Les Sablettes et en prenant le bus 87 pour rejoindre le Brusc) ou en ayant deux voitures.

Je vous conseille de faire cette randonnée dans le sens Le Brusc -> Fabregas notamment en plein été, car vous aurez un peu plus d’ombre dans ce sens là.

Si vous avez deux voitures, le mieux est de partir du parking du Site du Mont de la Salva où commence véritablement le sentier.

Le réseau Mistral permet de rejoindre en transport en commun le Port du Brusc. Nous avons la chance d’avoir une ligne de bus directe, la ligne 87 qui relie les Sablettes au Brusc. Même si elle n’est pas fréquente du tout (quelque chose comme un bus toutes les deux heures en milieu de journée), elle nous permet de rejoindre très facilement notre point de départ. Nous prenons le bus qui part vers 10h30, ce qui nous permet d’avoir le temps de faire toute la randonnée sans nous presser.

Sachez toutefois qu’il est possible de décomposer cette randonnée en 2 boucles (qui font a elles seule au moins autant que ma randonnée complète) : une boucle depuis Le Brusc et une boucle depuis Fabregas (attention contrairement à ce qui est indiqué dans la trace GPS, une partie du sentier du littoral s’est effondrée et un détour est nécessaire via l’aire du Bœuf en empruntant la route de la corniche varoise).

Il est également indispensable de prévoir son pique-nique et surtout son eau car vous n’en trouverez pas sur le sentier. Je vous conseille de partir sur 2 L d’eau par personne minimum. Et bien sur, n’oubliez pas chapeau, lunettes de soleil et crème solaire !

Le sentier est bien rocailleux et des chaussures de randonnée adaptées, ou a minima une paire de basket, sont nécessaires pour cette randonnée.

Vous pouvez également prendre vos maillots de bain et serviettes de plage pour une baignade en fin de parcours.

Carte IGN de la Zone : 3346OT – Toulon/Le Gros-Cerveau/Mont-Faron

 

Itinéraire de la randonnée

Du Brusc au Mont Salva

On quitte le port du Brusc en empruntant la Montée du Gros Pin puis le Chemin de la Gardiole pour rejoindre le Bois de la Lèque. Les premier kilomètres ne sont pas palpitants. Le chemin commence à devenir intéressant lorsque l’on arrive au niveau du site du Mont Salva classé Espace Naturel Sensible. On peut enfin quitter la route et se rapprocher de la falaise pour admirer la vue sur la mer en contrebas. Le chemin rebique ensuite sur la route du Chemin de la Lèque. On reprend le bitume pour un petit moment, heureusement de courte durée. Le partie la plus belle de la randonnée arrive bientôt !

Arrivé au croisement en T avec la route de la Lèque on tourne à droite et on continue tout droit jusqu’au chemin des Cargadoux. La route s’arrête et l’on emprunte alors le sentier et c’est partie pour la grimpette sur le Sentier du Littoral Varois.

Port du Brusc - Six Fours les Plages

Site du Mont Salva - Six Fours les Plages

 

Randonnée au site du Mont Salva
Site du Mont Salva

 

Sentier du Littoral Varois - Site du Mont Salva

 

Massif du Cap Sicié
Sentier du Littoral Varois

 

 

 

Le massif forestier du Cap Sicié

A un moment donné, le sentier du littoral se coupe en deux (c’est là où il est possible de faire une boucle) : une partie sportive et difficile à droite et une partie plus facile à gauche. Nous choisissons pour cette fois d’emprunter le passage le plus facile. A noter que si vous choisissez de faire la boucle au départ du Brusc, il faut mieux commencer par le chemin sportif car il est toujours plus facile de monter que de descendre des chemins raides !

Le paysage est spectaculaire, de là nous pouvons profiter d’un panorama magnifique sur le Brusc et l’Ile des Embiez et la Baie de Sanary.

Panorama Six Four

Panorama sur la cote varoise

Randonnée dans le Massif du Cap Sicié

 

Nous continuons de grimper pour atteindre la petite chapelle de Notre-Dame-Du-Mai, qui n’est ouverte qu’en mai (je ne suis donc jamais entrée à l’intérieur) et sa table d’orientation. Au niveau de Notre-Dame du Mai, on découvre un panorama incroyable sur la Rade de Toulon avec le Mont Faron, la Presque Île de Saint Mandrier et l’archipel des Îles d’Or. On profite de la petite ombre créée par la chapelle pour prendre notre pause pique-nique.

Chapelle de Notre Dame du Mai

Panorama sur la Rade de Toulon

Table d'orientation de Notre Dame du Mai - Cap Sicié

 

C’est ensuite le moment de redescendre en direction de Fabregas en passant par la Maison du Pendu. De ce côte là, la côte est plus raide et on redescend en lacets dans un pierrier jusqu’à arriver à un chemin en terre plat et plus large.

Le chemin traverse la forêt de pins et il faut alors rejoindre la route de la Corniche (je vous le disait en introduction, une partie du sentier du littoral s’est effondrée à ce niveau là). La Route de la Corniche est très calme en été puisque fermée à la circulation automobile du 15 juin au 15 septembre. Vous n’y croiserez que des randonneurs, traileurs ou VTTistes. De là on a encore de très belle vue sur le Mont Faron.

Il manque un peu de signalisation mais il vous faut continuer jusqu’à l’Aire du Boeuf qui ressemble à un petit parking sur lequel il y a un réservoir d’eau et reprendre à ce niveau là le sentier du littoral.

A ce niveau là, des chemins permettent de descendre à des plages sauvages très belles mais sachez qu’il s’agit de plages naturistes. Il n’y a que la dernière plage, celle situé proche de Fabregas, qui ne l’est plus depuis récemment. Je vous la conseille, car elle est vraiment magnifique ! Et il y a relativement peu de monde puisqu’elle se mérite un minimum.

 

Randonnée dans le Massif du Cap Sicié

Corniche Varoise - Cap Sicié

 

De Fabregas aux Sablettes

Le sentier du littoral rejoint enfin une route qui permet de redescendre du la crique de Fabregas, que je trouve particulièrement belle avec ces petits bateaux en bois, les pescadous, entretenus par des passionnés.

De là, on alterne entre la traversée de quartiers résidentiels et des portions du sentier du littoral pour rejoindre Marvivo et les Sablettes, le point de départ de notre périple en bus !

Cirque de Fabregas

Plage de la Verne

les bateaux pescadous

 

A lire aussi

 

logo en France Aussi

Cet article participe au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi organisé par Sylvie du blog « Le coin des voyageurs » qui est avec Mitchka du blog Fish and Child « le blog du mois » et qui a choisi le thème : «Balades au bord de l’eau».

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

Itinéraire de randonnée : La traversée du Massif du Cap Sicié du Brusc à Fabregas - Var - France

 

Cet article contient un lien affilié. En passant par lui vous ne payez pas plus cher et je touche une petite commission qui permet de soutenir le blog.