Ces dernières années, Marseille a connu une transformation assez impressionnante, notamment suite aux grands travaux menés en amont de l’événement Marseille Capitale Européenne de la Culture en 2013 et qui ont profondément transformés la ville.

La première fois que je me suis rendu à Marseille c’était en 2008. A l’occasion d’un stage à Martigues, j’ai pu me rendre à de nombreuses reprises dans la Cité Phocéenne, qui était déjà en plein travaux pour accueillir le tramway sur la Canebière. La première image que m’avait laissé cette ville était celle d’une ville sale, bruyante, embouteillée avec de l’insécurité, même en plein centre, et notamment le soir.

J’y suis retournée à plusieurs reprises entre 2008 et 2013, la ville était un vaste chantier, avec la piétonnisation du Vieux Port, c’était un gros bazar qui ne donnait pas envie de s’y attarder. Néanmoins, durant cette période, j’avais commencé à me réconcilier avec Marseille en découvrant sa facette nature et pittoresques avec la visite de ses quartiers sud excentrés et ses calanques !

C’est ainsi que j’ai passé de longues années sans revoir le centre de Marseille et c’est l’année dernière en 2019, que j’ai eu l’occasion de retourner à Marseille par deux fois, et que j’ai pu redécouvrir cette ville.

Marseille m’a semblé véritablement transformée avec ces dix années de travaux. Je ne l’aurais presque pas reconnue ! De nombreuses rues ont été ravalées et les travaux entrepris pendant ces longues années ont véritablement permis de rendre Marseille plus agréable. J’ai été étonnée de voir autant de touristes s’y balader !

Dans cet article, je vous propose de découvrir Marseille en quelques jours.

 

Jour 1 : Autour du Vieux Port

L’axe de la Canebière et le Vieux Port forme le cœur du centre historique de Marseille, dont les origines remontent à l’Antiquité. Aujourd’hui, ce port est un port de Plaisance, toutes les activités industrielles et commerciales ayant été déplacées du côté de l’Estaque et du Port de Fos-sur-Mer.

 

Le Vieux Port

Maintenant que les travaux sont terminés, il est particulièrement agréable de s’y balader. Le Vieux Port rendu aux piétons est un vrai bonheur. La nouvelle attraction est l’Ombrière de Norman Foster, un miroir horizontal monumentale qui offre une ombre bien agréable et dont les réflexions amusent passant et photographes.

Le Vieux Port de Marseille

Facade rénovée du Vieux Port de Marseille

Déambuler dans les ruelles du Panier

Jouxtant le Vieux Port, Le Panier, ancien quartier populaire, est historiquement le quartier des pécheurs de Marseille, ainsi que celui des populations immigrantes et populaire.

Ces dernières années, avec les travaux menés par la Ville de Marseille à la fois pour rénover les habitations vétustes et insalubres du centre-ville et améliorer la ville, ce quartier est en cours de gentrification.

Pour l’avoir visité il y a plus de 10 ans, je l’ai vraiment trouvé changé. Cette rénovation ne va pas sans heurt, puisque certains habitants de ce quartier se voit obligés de le quitter, notamment du faire de l’augmentation de prix de l’immobilier. Aujourd’hui, le Panier est devenu un quartier plutôt bobo, avec ses fresques de street-art et ses ateliers d’artistes. Je trouve que le quartier a réussi à garder son âme et que sa rénovation est plutôt une réussite avec des immeubles rénovés tout en ayant réussi à garder son âme marseillaise.

Le Quartier du Panier à Marseille
Street art dans le quartier du Panier
Le Quartier du Panier à Marseille

 

Le MUCEM

Construit pour l’Événement Marseille Capitale Européenne de la Culture en 2013, le MUCEM, Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, est un superbe bâtiment construit à côté du Fort Saint Jean, auquel il est relié par une passerelle, et ouvert sur la mer. Ce bâtiment est pour moi une vraie réussite architecturale.

Pour son ouverture, le MUCEM a réunit les collections d’anciens musées parisiens : le musée d’Ethnographie du Palais de Trocadéro à Paris, le musée de l’Homme et le Musée national des Arts et traditions populaires du Bois de Boulogne.

Néanmoins, j’ai été un peu déçue par ma visite de l’exposition, dont le thème était intéressant mais qui manquaient d’objets à présenter à mon goût. L’inconvénient de ce superbe musée est que ces collections sont limitées et pour moi ne sont pas à la hauteur de son écrin architectural. Peut-être que l’intérêt de la visite peut varier selon les expositions. Je garde malgré tout un très bon souvenir de ma visite au MUCEM et j’avais vraiment ravie de découvrir ce musée à l’architecture fascinante ! Il faudra peut-être que je lui laisse une seconde chance !

Musée du MUCEM à Marseille

Mucem Marseille
Architecture Mucem Marseille
Réservez vos billets coupe-file pour la visite du MUCEM

 

La Cathédrale de la Major

Situé juste à côté du MUCEM, les travaux de rénovation du centre-ville mené pendant plus de 16 ans ont permis de donner à la Cathédrale de la Major la place qu’elle mérite. Lors de ma première visite à Marseille, j’avais été étonnée de voir l’accès difficile à ce monument majeur, cerné par la route et la fin de l’A55. C’est donc avec émerveillement que je découvre son esplanade piétonne mettant en valeur ce magnifique monument de Marseille ! Il est aujourd’hui possible de déambuler autour du monument et de l’admirer sous toute les coutures.

Cathédrale de la Major

Notre-Dame de la Garde

Si je suis allée de nombreuses fois à Marseille, je n’avais jamais pris mon courage à deux mains pour grimper à la “Bonne-Mère“, le surnom donné par les Marseillais à la Basilique Notre-Dame de la Garde qui semble veiller sur la ville depuis le sommet de sa colline. De retour à Marseille pour un déplacement professionnel, je profite de la fin de la journée pour foncer avec mon appareil photo à la Basilique avant qu’elle ne ferme. Si la visite fût express, je n’ai pas regretté d’autant qu’avec le coucher du soleil sur les Iles du Frioul, j’étais gâtée !

Le panorama que l’on peut avoir sur Marseille depuis la Basilique est exceptionnel et mérite à lui seul la visite ! Néanmoins, il faut mieux venir pendant les horaires d’ouverture de la Basilique pour pouvoir accéder au plus beau point de vue.

Notre Dame de La Garde
Notre Dame de La Garde

 

Panorama sur le vieux port depuis Notre Dame de la Garde

coucher de soleil sur les iles du Frioul

 

La Basilique de Notre-Dame de la Garde est assez récente, puisque celle-ci a été érigé au milieu du XIXème siècle. A l’intérieur, les décorations chargées, et les nombreuses mosaïques dorées rappellent celles de la Basilique du Sacré-Cœur à Paris ou encore de la Basilique de Fourvière à Lyon. Ces trois bâtiments datent en effet de la même époque et furent érigées toutes les trois durant la seconde moitié du XIXème siècle.

Intérieur de Notre Dame de La Garde

 

Intérieur de notre dame de la garde
Coeur de Notre Dame de la Garde

 

Jour 2 : Le Château d’If et Les Iles du Frioul

C’est du Vieux Port que partent régulièrement les bateaux pour les excursions menant au Château d’If, qui inspira Alexandre Dumas pour son roman, Le Comte de Monte-Christo et les Iles du Frioul.

Le Château d’If fût construit sur ordre de François Ier  en 1516 sur l’un des petits îlots rocheux formant le Frioul, non loin des îles de Ratonneau et Pomègues sur lesquelles il est possible de débarquer. Une fois sur place vous ne pourrez que constater leur position stratégique qui permet d’observer à la fois la Mer et Marseille.

Les bateaux commencent par faire débarquer les passagers au Château d’If avant de les conduire aux Iles du Frioul donc je vous invite à commencer par le Château d’If si vous êtes intéressés par la visite.

Les Iles du Frioul est pour moi une belle destination nature pour randonner sans voiture depuis le centre-ville. Les deux îlots sont assez grands, en une demi journée, nous avons pas eu le temps de faire le tour des deux îles. Ces îlots rocheux présentent une végétation assez sèche et peu d’ombre, mais l’eau y est particulièrement cristalline. Malheureusement, le jour de notre visite, la baignade fût impossible à cause d’un nombre assez incroyable de méduses. Malgré tout, avec le vent, nous n’avons pas du tout souffert de la chaleur (et pourtant nous y étions en plein été), mais n’oubliez pas chapeau, lunettes et crème solaire, car le soleil tape bien.

ile du Frioul - Marseille

ile du Frioul - Marseille

Réservez vos billets coupe-file pour la visite du Château d’If

Retrouvez par ici mon article complet sur les Iles du Frioul

 

Jour 3 et 4 : Le Parc National des Calanques

Il existe différents moyens de visiter le Parc National des Calanques : par la mer ou par la terre. Les deux visites offrent différentes vues sur le Massif des Calanques, véritable merveille naturelle.

J’ai découvert les Calanques pour la première fois par la mer à l’occasion d’une excursion en bateau et si à l’époque je n’avais pas encore d’appareil photo, j’en garde des souvenirs inoubliables. Des excursions sont organisées depuis de nombreuses villes de la côte (nous étions partis de Bandol).

 

Les Calanques côté Marseille : balade de la Madrague au Cap Croisette

Pour découvrir les premières calanques qui commencent à l’Est de la ville, direction le port de la Madrague, d’où il est possible de se balader le long du littoral jusqu’au Cap Croisette et au-delà. nous avions fait cette balade un été où l’accès au massif des Calanques étaient interdit à cause d’un fort mistral. Seule cette partie était autorisé. Le côté nature est moins impressionnant que le reste du massif, mais la balade est agréable et on y découvre une facette de Marseille plus pittoresque.

Car si Marseille est une ville que l’on peut facilement détester au premier regard, c’est une ville qui regorge de secrets et de pépites jalousement gardées. J’ai mis du temps à la connaître et il m’a fallu plusieurs séjours pour finir à apprendre à apprécier. Il m’a quand même fallu plusieurs années avant de comprendre pourquoi les Marseillais étaient aussi attachés à leur ville, car oui Marseille est merveilleuse, mais c’est une ville qui se mérite !

Le Port des Goudes - Marseille

La côte entre la Madrague et les Goudes - Marseille
Cap Croisette - Marseille

Retrouvez par ici mon article complet sur la balade de la Madrague au Cap Croisette

 

Randonnée à la Calanque de Sugiton

Une autre randonnée accessible depuis Marseille en transport en commun est celle qui permet de rejoindre la Calanque de Sugiton depuis le Centre Universitaire de Luminy. C’est une belle balade, qui a le mérite de rester souvent accessible pendant l’été (sauf en cas de trop fort mistral) et qui permet de profiter de la beauté des Calanques de Marseille.

rocher le Torpilleur

Retrouvez par ici mon article complet sur la balade à la Calanque de Sugiton

 

Balade dans les Calanques au départ de Cassis

Si l’on parle souvent des “Calanques de Cassis” c’est un abus de langage car la quasi totalité du Parc National des Calanques sont bel et bien situées sur le territoire de la ville de Marseille ! Seule la Calanque de Port-Miou est située sur la commune de Cassis. Mais il est vrai qu’il est plus facile d’accéder à la plus belle partie du massif depuis Cassis lorsque l’on est à pied, d’où cet abus de langage.

Les calanques les plus impressionnantes sont en effet pour moi celles qui sont les plus à l’Est : la Calanque de Port-Pin et la Calanque d’En Vau notamment. Ce sont des sites très populaires, notamment auprès des amateurs d’escalade. Les falaises y sont particulièrement vertigineuses.

Nous avions fait à l’automne une belle randonnée au départ de Cassis pour voir ces trois Calanques et donc vous pourrez retrouver la fiche technique sur le site internet de Visorando.

 

Pour accéder au Parc National des Calanques de juin à septembre, vérifier la veille au soir (mise à jour du site à 18h) les conditions d’accès sur le site internet de MyProvence.

 

Excursions pour visiter Marseille et ses environs

Mes Bonnes adresses gourmandes à Marseille

La plupart de mes bonnes adresses marseillaises se trouve du côté du Cours Honoré d’Etienne d’Orves, du côté opposé au Panier non loin du Vieux Port. Je déconseille les restaurants qui ont des terrasses donnant directement sur le Vieux Port : beaucoup sont des attrapes touristes

 

Restaurant L’Inattendu

Il s’agit de mon adresse favorite à Marseille. L’Inattendu est un petit restaurant qui ne paye pas de mine sur le côté du Cours Honoré d’Etienne d’Orves et qui propose une savoureuse cuisine maison avec des produits frais avec une touche d’originalité comme par exemple une boule de mozzarella accompagnée de grenade. Les plats sont délicieux bien présentés : un régal pour les yeux aussi bien que pour le ventre ! Une très belle adresse offrant un excellent rapport qualité-prix.

Entrée - Mozzarella - Restaurant l'Inattendu à Marseille
Plat - Poulpe - Restaurant l'Inattendu à Marseille
Dessert au chocolat - Restaurant l'Inattendu à Marseille

Restaurant L’Inattendu, Cours d’Estienne d’Orves, 35 Rue de la Paix Marcel Paul, 13001 Marseille

 

Le Bistrot de L’Horloge

Egalement situé sur le Cours d’Estienne d’Orves, le Bistrot de l’Horloge propose une cuisine de type bistrot simple mais délicieuse, le tout pour un excellent rapport qualité-prix. Le service est agréable, et les plats sont copieux. J’avais pris une assiette de gnocchis aux amandes, un plus plutôt original.

plat de gnocchis au bistrot l'horloge à marseille

Bistrot l’Horloge, 11A Cours d’Estienne d’Orves, 13001 Marseille

 

Au Lamparo

Ce restaurant situé sur la place de la Lenche dans le Panier propose une cuisine simple de qualité à base de produits frais. Le lieu est très agréable, surtout en terrasse, mais le service est un peu long…, mieux vaut ne pas être pressés, même pour un plat. C’est pourquoi nous avons pris le dessert au très bon glacier situé juste à côté : Le Glacier du Roi.

restaurant au lampard

Au Lamparo, 4 Place de Lenche, 13002 Marseille

 

Réservez un hébergement à Marseille

A lire aussi

 

logo en France Aussi

Cet article participe au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi organisé par Sylvie du blog « Le coin des voyageurs ». Alexi du blog Le Petit Explorateur « le blog du mois » a choisi le thème : «Ville Mal Aimée».

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

Que voir et que faire à Marseille en quelques jours ?

 

Cet article contient des liens affiliés. En passant par eux, vous ne payez pas plus cher et je touche une petite commission qui permet de soutenir le blog.