France Provence Alpes Côte d'Azur

Olbia : les ruines une colonie greco-romaine dans le Var

J’aime beaucoup visiter les sites archéologiques, m’interroger sur les traces qu’ont laissé des peuples quelques millénaires avant notre ère et tenter d’imaginer quelle pouvait être leur vie quotidienne. D’aussi longtemps que je me souvienne, les visites de temples grecs ou romain, ou les musées d’antiquités me fascinent. Si je ne m’étais pas embarquée dans une carrière scientifique, j’aurais aimé être archéologue, fouiller la terre pour en faire resurgir l’Histoire et exhumer les vestiges de civilisations disparues. Autant vous dire, comme j’étais contente d’apprendre l’existence d’un site archéologique à 40 minutes de route de mon lieu de villégiature !

Les ruines d’Olbia, d’une ampleur assez modeste, sont situées au bord de la Mer Méditerranée dans le département du Var au nord de la presqu’île de Giens dans le sud de la France non loin de Toulon. La visite du site est particulièrement intéressante (notamment si l’on choisit de le découvrir avec une visite guidée) et riche en histoire.

Dans cet article, je vous propose de découvrir ces vestiges méconnus qui mérite le détour !

Aux origines de la colonie grecque d’Olbia

Au VIè siècle av J-C, la civilisation Grecque domine la Méditerranée. Motivés par des intérêts commerciaux et agricoles (besoin de nouvelles terres pour répondre à l’expansion démographique), les grecs fondent ainsi des colonies de la Turquie à l’Espagne comme Marseille (connu à l’époque sous le nom de Massalia). Pour assurer la maîtrise des liaisons entre l’Italie et l’Espagne, les Grecs fondent également un réseau de colonies-fortifiées le long de la côte méditerranéenne, avec en France : Agathé (Agde), Tauroeis (Le Brusc, Six-Fours), Olbia (Almanarre, Hyères), Antipolis (Antibes) et Nikaia (Nice). Parmi elles, seul le site archéologique d’Olbia a été préservé et valorisé pour permettre l’accueil des visiteurs.

Pour des raisons pratiques et économiques ces colonies grecques sont toutes construites sur le même plan : une enceinte protégée par deux tours dans laquelle se trouvent des îlots d’habitations édifiés selon un plan quadrillé. Au centre, se trouvait la place du puits, un lieu de convivialité où chaque jour les femmes et les enfants venaient chercher l’eau nécessaire à la famille.

thermes romain d'olbia

Olbia la Romaine

Au Ier siècle avant J.-C., avec la conquête de la Gaulle par Jules César, Olbia devient une petite enclave grecque dans un territoire dominé par la Cité romaine d’Arles. Les romains s’intéressent à ce port idéalement placé pour surveiller la rade. Des aménagements sont effectués au niveau du port pour faciliter le chargement et le déchargement des cargaisons. La rue principale est dotée de boutiques. Une des traces encore présente est la présence d’un comptoir peint (parfois protégé d’une bâche pour éviter les dégradations liées à la lumière du soleil)

un comptoir peint de l'époque romaine à Olbia

Parallèlement au développement des infrastructures commerciales, sont construites les thermes publiques dont on peut encore aujourd’hui découvrir les fondations au Nord du site. Les thermes étaient des lieux d’hygiène et de bien être, mais aussi des lieux curatifs. Les contrastes de température entre les différents bains étaient supposés guérir de nombreux maux.

Pour distinguer les murs qui datent de l’époque Grecque, de ceux de l’époque Romaine, il convient de regarder attentivement les matériaux de construction. Deux indices permettent de savoir s’il s’agit ou non de murs romains :

  • la présence de ciment entre les pierres : cette technique n’était pas connue des grecs qui posaient simplement les pierres les unes sur les autres
  • la présence de tuiles entre les pierres, qui sont également une invention romaine

Ainsi, la portion de mur sur la photo ci-dessous est bien un mur de l’époque romaine

mur ruine d'Olbia

 

L’abbaye cistercienne de Saint-Pierre d’Almanarre

La ville antique d’Olbia est abandonnée vers le VIIème siècle après la chute de l’Empire Romain d’Orient. Au moyen-âge, une abbaye cistercienne est construite sur les ruines de l’ancienne colonie grecque, qui abrita des religieuses entre le XIIème et le XIVème siècle. Suite à une attaque des Sarrasins, l’église fût abandonnée. Aujourd’hui, les ruines de l’abbaye se mêlent aux ruines Gréco-Romaines de l’ancienne cité antique et si l’on passe un peu rapidement, on pourrait presque ne pas se rendre compte que ces ruines sont nettement plus récentes !

Les ruines de l'abbaye cistercienne de Saint-Pierre d'Almanarre

Bien que le site archéologique d’Olbia est une ampleur assez modeste, j’ai été passionnée de découvrir une histoire si riche – des ruines s’étalant sur près de mille ans entre l’époque Grecque et le Moyen-Age. Bref une visite que je conseille aux amateurs d’Histoire de passage sur la côte varoise.

Et dans cet article, vous pourrez trouver plus d’idées de choses à faire et à découvrir dans la belle ville de Hyères-les-Palmiers.

Informations pratiques pour la visite du site archéologique d’Olbia (2021)

Tarifs : Visite libre : tarif plein : 3,50 €, tarif groupe (au moins 10 personnes) : 2,50 €. Gratuit pour les moins de 18 ans (accompagnés d’un adulte), les guides et les titulaires de cartes : Étudiants, Pass Éducation, ICOM, Presse, Invalidité.

Visite Guidée : 3.50 € en supplément de l’entrée pour les individuels ou 2,50€ par personne pour les groupes constitués (minimum 10 entrées payantes).

Horaires : juin et de septembre à mi-novembre : 9h30-12h et 14h-17h30 Fermé les mardis toute la journée, samedis et dimanches matins et 1er mai // de juin à août : 9h30-12h et 14h30-18h, Fermé les samedis et dimanches matins. Dernier accès aux vestiges : 1 heure avant la fermeture du site

Une visite guidée organisée tous les mardis et vendredis à 10h de juin à août ou sur rendez-vous le reste de l’année.

De novembre à mars le site est accessible sur réservation pour les groupes uniquement.

Temps de visite : Prévoir entre 30 et 45 minutes.

Consultez le site internet de l’Office de Tourisme de Hyères pour consulter les informations mises à jour.

Que voir autour du site archéologique d’Olbia ?

Il y a de nombreuses choses à faire à Hyères autour des ruines d’Olbia. Voici quelques idées pour prolonger votre séjour sur la côte varoise :

logo #enfranceaussi

Cet article a été rédigé dans le cadre du rendez-vous mensuel #EnFranceAussi sur le thème  Ruines, choisi par Alexandra du blog Itinera Magica.

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Visite et histoire du site archéologique d'Olbia à Hyères les Palmiers dans le Var

Cet article est issu d’un partenariat avec l’Office de Tourisme de Hyères les Palmiers. Je reste libre du choix éditorial et les avis exprimés dans cet article sont les miens

25 Comments

  • Reply
    Mitchka
    1 octobre 2017 at 09:37

    On a adoré le site d’Olbia quand nous sommes allés à Hyères. J’étais un peu sceptique en arrivant sur le lieu … mais finalement on plonge facilement dans l’Histoire du site !

    • Reply
      Mathilde
      3 octobre 2017 at 21:56

      Oui c’est un petit site, moi même je ne savais pas si j’allais entrer dans l’histoire. Mais on a eu une visite guidée et c’était passionnant. Honnêtement toute seule je pense que je serais passée à côté de pas mal de détail, car même si le site est pas immense il faut avoir l’oeil et quelques notions d’histoire/d’archéologie pour découvrir à quel point c’est passionnant !

  • Reply
    Anonyme
    1 octobre 2017 at 09:39

    3.5

  • Reply
    Alexis - Le Petit Explorateur
    1 octobre 2017 at 09:42

    Je partage ton engouement pour l’archéologie. Moi, je voulais être égyptologue ^^
    L’Histoire me fascine toujours autant et c’est toujours avec curiosité que je visite des ruines. Je ne connaissais absolument pas celles d’Olbia et je le note sur mon petit carnet pour une future visite dans le sud de la France. J’adore l’idée des ruines du Moyen-Âge se mêlant à celles de l’Antiquité, c’est fascinant 🙂
    Merci pour cette jolie découverte 🙂

    • Reply
      Mathilde
      3 octobre 2017 at 21:57

      Oui c’est une des particularités du site que j’ai adoré. Cela permet de voir comment au fil du temps les choses évoluent et se transforment, comment l’ancien est récupéré pour faire du neuf et comment tout s’entremêle et donne aujourd’hui pas mal de fil à retordre aux archéologues !

  • Reply
    Pauline
    1 octobre 2017 at 09:48

    Superbe site archéologique !
    J’adore ces endroits moi aussi et après la lecture des « Pilleurs de Sarcophages » au CM2 j’ai voulu devenir archéologue aussi ! Je ne connaissais pas ce site, merci pour la découverte 🙂

  • Reply
    Anne
    1 octobre 2017 at 11:30

    Très beau site que je ne connais pas, avec la Méditerranée derrière, superbe!

  • Reply
    LadyMilonguera
    1 octobre 2017 at 11:59

    Habitant à proximité, c’est un site qu’il me plairait de découvrir.

  • Reply
    Cecile
    1 octobre 2017 at 12:11

    Superbe site que je ne connaissais absolument pas et que j’ai découvert grâce à un article de Mitchka. C’est un lieu qui semble fascinant moi j’adore aussi ce genre de lieu. On y apprend plein de chose sur les civilisation passé les enfants sont asse fan aussi

  • Reply
    tania
    1 octobre 2017 at 12:45

    je ne connaissais pas non plus ce site
    j adore aussi les sites archéologiques et tout ce qui concerne les civilsations grecques et romaines
    merci pr cet éclairage

  • Reply
    La fille de l'encre
    1 octobre 2017 at 17:24

    J’aime beaucoup aussi les sites archéologiques et je ne connaissais pas du tout celui d’Olbia !

  • Reply
    Pierre
    1 octobre 2017 at 18:53

    J’adore les ruines romaines depuis tout petit lorsqu’on étudiait l’Antiquité au CE2. Quand j’ai vu pour la premières fois celles de Glanum (Saint-Remy-de-Provence), c’était un moment inoubliable. Si je suis un jour de passage à Hyères, je ne manquerai pas de me rendre à Olbia ! Merci beaucoup pour cette découverte ! 🙂

    • Reply
      Mathilde
      3 octobre 2017 at 21:59

      Ah oui Glanum est un très beau site ! J’avais aussi adoré Vaison la Romaine ! En fait dès qu’il y a des vieilles pierres, j’adore lol

  • Reply
    Benoît
    2 octobre 2017 at 10:22

    Perso j’adore les sites archéologiques, j’aime replonger dans d’autres époques et imaginer comment ils vivaient ! Toi qui a l’air d’aimer ça aussi, parlons d’un autre lieu: sais-tu qu’il y a des pyramides en Bosnie !? Ce n’est pas très loin non plus 😉

    • Reply
      Mathilde
      3 octobre 2017 at 22:00

      ah non alors là tu m’apprends quelque chose ! Mais est ce qu’il s’agit de pyramides Egyptiennes ?!?

  • Reply
    Marion
    2 octobre 2017 at 22:40

    Je ne connaissais pas du tout ce site ! Pourtant, ce mélange de culture grecque et romaine aurait été parfait pour un voyage scolaire (je faisais du grec et du latin 😉 ). Merci pour toutes ces infos super intéressantes 😀

    • Reply
      Mathilde
      3 octobre 2017 at 22:00

      Ah oui c’est le site idéal pour voir la succession de ces deux civilisations !

  • Reply
    Florence Gindre
    3 octobre 2017 at 11:34

    C’est un site que j’ai beaucoup aimé visiter même si, comme Mitchka, j’étais un peu sceptique en y arrivant.

    • Reply
      Mathilde
      3 octobre 2017 at 22:01

      Oui je te comprends, je l’ai visité avec une guide et c’était vraiment passionnant du coup. La visite est agréable et avec le bord de mer à côté je pense que c’est à faire si on passe par là et que l’on est amateur de vieilles pierres !

  • Reply
    Sabrina
    4 octobre 2017 at 14:19

    J’ai vaguement entendu parler de ce site. C’est chouette d’avoir une jolie présentation comme la tienne.
    C’est beau comme tout.
    Merci Mathilde.

  • Reply
    Itinera Magica
    4 octobre 2017 at 22:53

    J’adore Olbia depuis que j’ai fait la visite avec un guide qui a su me montrer ce qu’il y a derrière les vieilles pierres – un site exceptionnel 🙂 Merci et bravo pour ce bel article ultra complet. Bien envie d’y refaire un tour !

  • Reply
    Sylvie
    5 octobre 2017 at 15:33

    Bon je dois avouer que je n’ai jamais été vraiment passionnée par l’archéologie… Néanmoins l’endroit a l’air superbe et je ne serais pas contre une petite visite si l’occasion m’en était donnée 😉 Merci pour le partage !

  • Reply
    Stéphanie
    4 mars 2018 at 18:04

    Ho super les ruines d’Olbia (que je n’ai pas pu faire cet été) !! Pour ma part j’ai essayé de voir les ruines sous-marines juste en face mais la taille des vagues réduisait trop notre vision on a rien vu a part quelques grosses pierres haha ^^
    Je vois que tu as fait cet article en partenariat avec l’OT !! J’ai été en stage chez eux cet été justement ! Tu pourrais m’expliquer comment fonctionnent les partenariats stp ?? (Je débute encore dans le domaine du blog ^^’) mais ça m’intéresse bcp ! Merci et à très bientôt !! 😉

    • Reply
      Mathilde
      4 mars 2018 at 19:13

      Ca ne doit pas être évident alors de voir les ruines sous marines ! J’aimerais rééssayer l’été prochain. Pour les partenariats, cela vient avec le temps. Créé ton blog, travaille dessus, écrits des articles et une fois que tu as développé ton lectorat et ton univers il peut arriver d’être contacté par des OT ou des entreprises pour faire connaitre leurs destinations ou leurs produits. Je ne vais pas te cacher que cela demande énormément de travail et je te conseille pas d’ouvrir un blog pour cela. J’ai eu mes premières propositions après plusieurs années de bloguing ! Dans le cas du partenariat avec Hyères, j’ai eu l’opportunité d’être accueilli pour découvrir le site d’Olbia avec une visite guidée spéciale, ce qui m’a permis de découvrir le site bien mieux que si je l’avais vu seule et ainsi pouvoir rédiger un article que j’espère plus intéressant puisque j’ai retenu plus de choses de ma visite. Je n’aurais sûrement pas eu le même ressenti si j’avais fait la visite seule car je serais alors passé à côté de plein de choses. J’essaie d’être le plus transparente possible, mais le contenu des partenariats dépend vraiment d’une destination à l’autre. Dans tous les cas, cela ne change pas le contenu de mon article, je reste honnête avec mes lecteurs et si je n’ai pas aimé un lieu où je suis invitée, je vais expliquer pourquoi de la même façon que si j’avais payé pour le faire. (et si je sais à l’avance qu’un endroit ne va pas me plaire, je n’y vais tout simplement pas, il faut pas être maso non plus lol)

      • Reply
        stéphanie
        5 mars 2018 at 15:41

        Merci beaucoup pour ta réponse ! Je travaille déjà beaucoup sur mon blog, mais c’est le lectorat que je n’arrive pas à faire évoluer même en me renseignant un maximum sur les moyens ! C’est génial en tout cas que tu gardes la transparence dans tes textes, on a justement vu le cas des « bloggers » en cours (je suis en école de tourisme) et c’est fou de voir que certains ne deviennent que des pubs ambulantes pour un peu d’argent !
        En tous cas j’aime bcp tes articles et je regarderai ceux du Var d’ici les jours qui suivent ! 😀

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This