Le parc national des Grampians est un superbe parc qui ravira les amateurs de randonnée. Il est situé à 3 h de route à l’ouest de Melbourne et à deux heures de route au nord de Warrnambool, à l’extrémité ouest de la Great Ocean Road. Bref, c’est une destination idéale que vous pouvez découvrir à l’occasion d’un road-trip d’une semaine minimum depuis Melbourne ou comme moi sur la route vers Adélaïde.

Si les routes principales du parc sont revêtues, ce n’est pas le cas de la plupart des routes secondaires. La partie la plus facilement accessible est située autour de Halls Gap et c’est uniquement cette zone du parc que j’ai visitée.

Je vous conseille de rester au moins deux jours dans les Grampians. Pour rester plus longtemps, un véhicule 4*4 sera peut-être nécessaire afin de découvrir les endroits les plus reculés du parc. Vous pourrez en profiter pour aller à la découverte des sites historiques aborigène. Sinon, vous pouvez également choisir d’explorer la partie sud du parc (juste au nord de la ville de Dunkeld) où il y a également quelques randonnées facilement accessibles comme celles permettant de monter aux sommets du Mount Sturgeon et Mount Abrupt.

Je suis arrivée au Grampians National Park par la route C178 depuis Port Fairy sur la côte. Le paysage est assez plat, quand soudain à l’approche de Dunkeveld se distingue la silhouette du Mount Sturgeon et de la chaîne des Grampians ! Le changement de paysage est brutal. C’est une particularité du parc et de cette chaîne montagneuse, que j’aurais le temps de découvrir durant les deux prochains jours.

l'arrivée dans les Grampians par le sud

 

Dans cet article, je vous propose des idées de chose à faire et à voir en 1 ou 2 jours au Grampians National Park. Toutes les visites et randonnées décrites dans cet article sont accessibles avec une petite voiture (j’avais une voiture citadine Hyundai lors de ce road-trip en Australie).

 

3 randonnées à faire dans les environs de Halls Gap

 

Wonderful Loop Trail

Difficulté : Assez difficile, surtout avec la chaleur

Durée : 4h

Distance : 10 km

Dénivelé : 500 m

Pour ma première randonnée dans le Parc National de Grampians, j’opte pour la bien nommée boucle Wonderful Loop Hike au départ du jardin botanique d’Halls Gap pour rejoindre le Pinnacle, le piton rocheux qui domine la ville et offre un panorama réputée sur la région. Cette randonnée est assez longue et assez fatigante, aussi veillez à prendre un pique-nique avant de partir et assez d’eau. Une fois le point de départ de la randonnée trouvé, celle-ci est plutôt bien balisée.

Sachez qu’il est possible de rejoindre le Pinnacle plus rapidement en se garant au niveau du parking Wonderland, mais néanmoins je vous conseille de faire cette randonnée en entier si vous avez le temps car elle est réellement spectaculaire et fait partie des plus belles randonnées que j’ai pu faire lors de mon voyage en Australie.

La première étape de la randonnée consiste à rejoindre les Venus Baths depuis le jardin botanique et suit le sentier facile de “Venus Bath Loop Walk”. Les Venus Baths sont des formations rocheuses sculptées par l’eau et l’érosion. La rivière forme des petites bassins qui donne envie de s’y rafraîchir.

Wonderful Loop Trail - Grampians National Park

Venus Bath - Grampians
Venus Bath - Grampians

 

Je fais le petit détour qui mène à la cascade de Splitters Falls, mais malheureusement comme l’été bat sont plein elle est quasiment à sec.  La chute d’eau n’est pas aussi impressionnante que les photos que j’ai pu en voir, tant pis. Je continue pour rejoindre le Grand Canyon une gorge que l’on doit traverser pour continuer la randonnée. Cette partie de la randonnée est particulièrement spectaculaire.

Grand Canyon - Grampians National Park

 

Grand Canyon - Grampians National Park
escalier taillé dans la roche - grand canyon du Grampians National Park
Grand Canyon - Grampians National Park

 

Randonnée pour le Pinnacle - Grampians National Park

J’arrive ensuite au niveau de Cold Chamber, un abri naturel creusé dans la roche, surnommé ainsi car on y trouve un peu de fraîcheur. Cela peut-être un bon endroit pour faire une courte pause, mais ce n’est pas un arrêt très confortable !

Cold Chamber - Grampians National Park

Je ne m’arrête pas, car j’ai hâte d’arriver au Pinnacle. Le chemin grimpe encore un peu et finalement ça y est, j’arrive au Pinnacle juste avant midi. La vue sur Halls Gap et le Parc National des Grampians est réellement spectaculaire. Je profite d’être au sommet pour prendre mon pique-nique sur la falaise, un peu à l’écart du point de vue aménagé. Je suis contente d’être arrivée assez tôt en haut pour déjeuner au calme. Si je n’ai croisé quasiment personne sur la montée, les gens commencent à arriver petit à petit.

Point de vue de Pinnacles - Grampians National Park

Wonderful Loop Trail - Grampians National Park

 

Après en avoir pris plein les yeux, c’est un peu à contre-cœur que j’entame la descente vers Halls Gap. Je me rends compte que je n’ai pas pris assez d’eau (1,5L en plein été c’est un peu juste pour cette randonnée, il aurait mieux fallu prendre 2L – il fait vraiment chaud dans les Grampians !) et pas assez à manger. Mes jambes tremblent un peu dans la descente. Celle-ci est néanmoins bien aménagée avec des marches métalliques. Mais je suis fatiguée et je dois vraiment me concentrer pour ne pas faire un pas de travers. Heureusement, j’ai fait le plus dur et je finis après quelques kilomètres de descendre à arriver à Halls Gap où je m’offre une glace bien méritée !

Randonnée pour Silverband Falls

Difficulté : Facile

Distance : 1,4 km A/R

Durée : 30 min

Après avoir récupéré de ma première grosse randonnée de la journée, il me reste encore un peu de temps avant la fin de la journée alors je décide d’enchaîner avec une seconde balade, plus facile cette fois : 1,4 km en aller/retour sur un chemin tout plat à travers la forêt d’eucalyptus pour aller voir la cascade Silverband Falls.

Malheureusement c’est un fail. J’aurais du me renseigner avant au Visitor Center car la cascade est à sec. La balade en elle-même n’est pas très intéressante, surtout après celle du Pinnacle, mais au moins ce n’était pas fatiguant !

Randonnée vers Silverband Falls
Cascade Silverband à sec

 

Boronia Peak

Difficulté : Moyen, Difficile sur la fin pour atteindre le sommet du pic

Distance : 10 km A/R

Durée : 4 h

Le lendemain matin, je suis partie assez tôt de l’auberge de jeunesse Grampians Eco YHA pour faire une seconde randonnée accessible à pied depuis Halls Gap. Il s’agit de grimper au sommet de Boronia Peak. La grande partie de la randonnée est plutôt facile. Le chemin grimpe doucement entre les arbres. En chemin, je croise de nombreux kangourous pas vraiment craintifs. Ils sont nombreux dans ce parc. Il n’y a que la fin de la randonnée qui est un peu plus difficile et se termine par un peu d’escalade (mais qui reste faisable) pour atteindre le sommet du pic. Cela vaut le coup de faire l’effort de grimper ces derniers mètres pour profiter d’une vue magnifique sur la vallée d’Halls Gap et sur les environs agricoles des Grampians.

Il y a plusieurs variantes pour le début de la randonnée : soit on peut partir comme moi du YHA, soit on peut aussi partir du Centre Culturel d’Halls Gap.

 

Kangourous dans les Grampians

Randonnée vers Boronia Peak
Sentier pour rejoindre Boronia Peak

Boronia Peak - Vue sur les Grampians

Vue depuis Boronia Peak

Les autres points d’intérêt des Grampians

MacKenzie Falls

MacKenzie Falls est une cascade particulièrement spectaculaire à quelques kilomètres d’Halls Gap et fait partie des points d’intérêt incontournable du parc national des Grampians. Au départ du parking, il y a deux petites balades à réaliser : MacKenzie Falls Walk, qui permet d’atteindre le bas de la cascade et MacKenzie Falls Lookout Walk qui permet de rejoindre un point de vue de la cascade vue de haut. Chacune des deux balades fait un peu moins de 2km. J’opte pour la première randonnée, qui m’avait été conseillé par l’hostel Eco Grampians YHA.

La balade est facile. On suit un sentier bien aménage avec un escalier qui permet d’accéder au bas de la cascade. Apparemment, cette cascade est toujours en eau, contrairement aux deux autres cascades que j’avais essayé de voir. Elle est vraiment massive et impressionnante. En contrebas de la cascade, il y a un bassin très tentant pour la baignade surtout pendant les chaudes journées d’été. Cependant, la baignade y est interdite (interdiction peu respectée mais interdiction quand même), car il y a eu plusieurs par noyade. 

MacKenzie Falls - Grampians

 

Reeds Lookout et Balcony Trail

Le point de vue de Reeds Lookout est à découvrir préférentiellement pour le coucher du soleil. Je m’y suis rendue en fin de journée pour avoir le temps de faire le sentier du Balcony Trail, un sentier facile de 2km à parcourir en aller/retour au départ du point de vue, qui permet de rejoindre un second point de vue assez peu différent du premier. Une balade facile et agréable, mais pas indispensable, car les différents points de vue ne sont pas bien différents du premier.

Balcony Trail - Reed Lookout

grampians national park

 

Boronia Lookout

Pour le lever du soleil, il est conseillé d’aller au niveau de Boronia Lookout. Je voulais le faire et puis j’ai eu la flemme de me lever aux aurores. Je m’y suis donc rendue en milieu d’après-midi. Tant pis pour la belle lumière, mais le paysage n’en reste pas moins spectaculaire. On distingue nettement la vallée d’Halls Gaps avec le lac Bellfied au sud. En face se déroule à perte de vue les plaines agricoles du Victoria. Les montagnes des Grampians sont particulièrement étonnantes, car elles s’arrêtent brutalement. Sans transition, tout devient plat.

Boronia Lookout : vue sur les montagnes des Grampians

Boronia Lookout : vue sur la plaine

 

Centre culturel Brambuk

Le centre-ville d’Halls Gap possède un petit centre culturel aborigène : le Brambuk Cultural Center. Je vous conseille de vous y arrêter (d’autant plus que la visite est gratuite). Il propose une petite exposition sur la culture aborigène et sur l’histoire de ce peuple maltraité par les colons britannique. La culture aborigène est la plus vieille culture du monde et malheureusement elle fût pendant de nombreuses années méprisé par les colons et leur descendance. Cela semble changer petit à petit, mais vraiment très très doucement… Les Aborigènes établissent des liens étroits et spirituels avec la nature dans laquelle ils vivent en harmonie. Les Grampians est une région passionnante à explorer si vous souhaitez découvrir plus de choses sur ce peuple, car l’on y trouve de très nombreuses fresques anciennes un peu partout dans le parc national.

Le Brambuk Cultural Center dispose également d’un guichet d’informations où vous pourrez demander plein d’information sur les randonnées à faire dans la région, récupérez les cartes du parc, mais aussi en savoir plus sur l’accès aux sites historiques aborigènes de la région. J’aurais aimé profiter de mon séjour dans le Grampians pour voir au moins un site historique aborigène, mais finalement j’ai passé plus de temps que prévu à faire des randonnées et surtout cela m’ajoutait pas mal de route. Seul le site historique Bunjil Shelter est accessible via une route revêtue. La plupart des autres sites aborigènes sont plutôt difficile d’accès et requiert d’emprunter des routes non revêtues, voir des pistes 4*4. Personnellement, après avoir eu quelques sueurs froides sur des routes accessibles “sans 4*4”, je préférais laisser tomber ce type de route.

Brambuk cultural Center

Pour en savoir plus sur la visite des sites culturels aborigènes, je vous invite à lire le blog de Lions road sur ce sujet.

 

Où dormir dans Grampians National Park ?

J’ai séjourné deux nuits à l’auberge de jeunesse Grampians Eco YHA qui fût l’un des hébergements que j’ai préféré durant mon road-trip en Australie. L’auberge est située à proximité immédiate de la nature, un peu à l’écart de la ville, au nord d’Halls Gap (mais que l’on peut rejoindre à pied en un petit quart d’heure de marche).

L’auberge est super bien entretenue, les zones communes sont très agréables et très propres. Les responsables sont adorables et sont plein de bons conseils. Ils m’ont aidé à choisir les randonnées décrites dans cet article. J’ai aimé pouvoir faire des randonnées au départ de l’auberge sans reprendre la voiture à chaque fois (déjà je n’aime pas trop conduire mais à un moment je saturais un peu de la route en Australie avec les longues distances à parcourir !) et ils m’ont permis de rencontrer un belge francophone qui m’a accompagné sur ma deuxième journée de marche, car nous avions le même programme.

Hostel Grampians Eco YHA

Dortoir - Grampians Eco YHA
Salle commune - Grampians Eco YHA

 

Dans tous les cas, si vous ne souhaitez pas camper, je vous conseille de dormir à Halls Gap qui possède une position centrale dans le parc et proche de la plupart des points d’intérêts et de nombreux sentiers de randonnées.

Réservez un hôtel à Halls Gap avec Booking

 

Excursions organisées aux Grampians

Si vous n’êtes pas véhiculés, des excursions sont organisés au départ de Melbourne. Certaines peuvent être couplé avec la Great Ocean Road. Néanmoins, je vous conseille plutôt si vous le pouvez d’organiser votre séjour à votre rythme car le rythme de ces excursions semble bien intenses au vu du programme.

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

Visiter le Parc National des Grampians en Australie
Que voir et que faire au Parc National des Grampians en Australie ?

 

Cet article contient des liens affiliés. En passant par eux vous ne payez pas plus cher, mais je touche une petite commission qui permet de soutenir le blog.