L’histoire de l’Ile Maurice est assez récente, mais mouvementée avec une succession d’influence européenne avant d’obtenir son indépendance en 1968. Avant la colonisation de l’Ile par les Portugais à la fin du XVème siècle, l’Ile était connue, mais non habitée. Le premier intérêt de l’Ile pour ses colonisateurs est quelle est idéalement placée sur la Route maritimes des Indes. A la suite des Portugais, se sont les Hollandais qui s’installent et pillent les ressources naturelles de l’Ile dont le bois précieux. En quelques années, des espèces emblématiques telles que le Dodo ou encore une espèce endémique de tortue géante s’éteignent. C’est ensuite les Français qui s’y installent avec un intérêt fort pour la culture sucrière, une culture qui sera ensuite renforcée par la domination britannique de l’Ile.

De son histoire mouvementée et de sa position géographique entre Afrique et Inde, Maurice a gardé une dimension multiculturelle forte qui s’exprime par la cohabitation pacifique de religions bien différentes (hindouisme, chrétienne et islam), et la pratique courante de 3 langues : l’Anglais, le Français et le Créole.

Pour en apprendre un peu plus sur l’histoire de l’Ile Maurice, je vous recommande la visite du Château de Labourdonnais, une sublime demeure coloniale fut construite en 1856 et habitée par plus de 150 ans par la famille Whiele, une importante famille sucrière.

 

Visite du Château de Labourdonnais

Le Château de Labourdonnais a subit d’importants travaux de rénovation en 2006 et c’est aujourd’hui sous ses plus beaux atours qu’ils se présentent aujourd’hui au visiteur. La visite nous plonge ainsi dans les XIXème et XXème siècle sur les traces des grandes familles sucrières qui ont permis l’essor économique de l’Ile Maurice. La décoration reste de style européen, notamment la grande salle à manger décorée par des fresques évoquant les forêts d’Europe. Néanmoins, l’architecture coloniale s’adapte au climat de l’Ile Maurice avec de larges fenêtres et ouverture permettant une agréable circulation d’air.

La visite du Château permet de découvrir les différentes pièces telles que le Salon, la Salle à Manger, le Bureau ou encore la Chambre à coucher. Au deuxième étage, une petite mais dense exposition a été installée retraçant à la fois l’histoire de l’Ile Maurice, de la famille Whiele, et de l’importance de l’industrie sucrière dans l’économie mauricienne.

A noter : contrairement à ce que son nom peut laisser croire, ce château ne fût jamais celui de Mahé de La Bourdonnais, le bâtisseur de la ville de Port-Louis.

Chateau Labourdonnais - Ile Maurice

Salle à manger - chateau de labourdonnais

 

Bureau du Château de Labourdonnais
Chambre du Château de Labourdonnais

 

Terrasse Chateau de labourdonnais

 

Visite des jardins du Château de Labourdonnais

En sortant du Château de Labourdonnais, on se dirige ensuite vers le verger, un magnifique jardin botanique tropical boisé avec des arbres et des fleurs extraordinaires, qui fut crée sur la volonté de Christian Whiele au milieu du XIXème siècle par un jardinier nantais et d’un horticulteur réunionnais. On découvre tout type de plantes telles que les manguiers, le poivrier (qui est en fait une liane), les pruniers… Le Domaine accueille également quelques tortues géantes des Seychelles dans un grand enclos au fond du parc.

Verge du château de Labourdonnais

tortue des seychelles - Chateau de LaBourdonnais
fleur tropicale

 

Domaine de labourdonnais

 

Dégustation de rhum de Labourdonnais

La visite du Château de Labourdonnais se termine par une dégustation de rhum (comprise dans le billet d’entrée) produit dans la distillerie, dont la création est assez récente puisqu’elle fût créé en 2006 dans le but de diversifier les activités et les revenus du domaine.

La dégustation de rhum Labourdonnais se déroule en deux étapes : on goûte d’abord parmi les rhum nature. J’ai choisi de découvrir le rhum ambré qui était délicieux, puis on peut découvrir un rhum aromatisé. J’ai pu ainsi goûter au rhum à la citronnelle qui était très bon. Pour ceux qui ne boivent pas d’alcool, des jus de litchi ou de goyave sont proposés. Pour finir, on nous a également proposer de déguster ces jus de fruits qui étaient délicieux et rafraîchissants.

 

 

Informations pratiques pour la visite du Château de Labourdonnais

L’entrée coûte 400 Rs pour les adultes (environ 10€) et 250 Rs pour les enfants de 4 à 12 ans. L’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 4 ans. Cela ne devrait pas grever le budget de votre voyage à l’Ile Maurice.

Il est également possible de faire un tour du domaine à bord du petit train “Labourdonnais Express” en supplément, mais nous avons choisi de ne pas le faire.

Le jardin est ouvert tous les jours de 9h à 17h (dernière admission 16h).

Il faut compter une grosse heure pour la visite du site, un peu plus si vous souhaitez lire la totalité de l’exposition sur l’histoire de l’Ile Maurice et de la famille Whiele.

Retrouvez toutes les informations à jour sur le site internet du Château de Labourdonnais

 

A Lire aussi

Retrouvez par ici mes autres articles sur l’Ile Maurice :

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest

Visite du Château de Labourdonnais - Ile Maurice

 

Cet article contient des liens partenaires. J’ai été invitée à l’Ile Maurice à l’occasion de la conférence #MyMauritius Explorer Lab par l’Office du Tourisme de l’Ile Maurice, mais je reste libre de la ligne éditioriale et les avis exprimés dans cet article sont les miens.