Fin août, j’ai été invitée par Wheels and Ways pour tester leur visite en segway autour du Street Art du XIIIème arrondissement de Paris avec ma copine Sandrine du blog Curiosité Attitude. Si vous suivez ce blog, vous avez sûrement constaté mon goût pour l’art urbain. Je m’étais déjà un peu baladée pour découvrir le Street Art dans cet arrondissement ces dernières années, que ce soit au niveau de la Butte aux Cailles ou des fresques XXL autour du Boulevard Vincent Auriol.

 

La Prise en main du Segway

Nous avons rendez-vous ce samedi matin avec Florian à l’arrêt de tramway Maryse Bastier pour la prise en main du Segway. Ce drôle d’engin est un gyropode électrique. Il se dirige avec le déplacement du corps : on se penche en avant pour avancer, on se met un peu en arrière pour freiner ou s’arrêter, on se penche pour tourner… Ce n’était pas ma première fois mais j’étais contente de revoir les bases. La prise en main est assez facile, au bout de quelques minutes on se sent déjà bien et à la fin de la balade on est plus qu’à l’aise.

prise en main des segway wheels and ways

balade street art en segway

A la découverte du XIIIème arrondissement

Une fois que tout le monde est près, nous partons pour le tour à proprement dit. Celui-ci est pensé de manière à pouvoir être réalisé facilement en segway (on emprunte notamment pas mal de pistes cyclable). Florian nous signale toutes les petites difficultés de parcours (comme les poteaux au niveau des passages piétons). Le circuit est ainsi bien adapté à l’utilisation (pour cette raison nous n’ions pas dans le quartier de la Butte aux Cailles, mais ce n’est pas grave car vu la taille du XIIIème il y a déjà fort à voir). La balade est ponctuée de nombreux arrêts devant des fresques ou des lieux d’intérêt (point de vue ou monument du quartier) pendant lesquels on a le temps de prendre des photos.

Cette balade en segway fût l’occasion pour moi de découvrir des artistes que je ne connaissais pas comme Bordalo II pour lequel j’ai eu un énorme coup de cœur. Du coup, je regrette d’avoir raté l’exposition qui lui avait été consacré en début d’année. Cet artiste réalise des portraits d’animaux en voie de disparition à partir de matériaux de récupération. C’est un travail très créatif, riche en texture et avec un message écologique fort, puisqu’il dénonce l’impact négatif de l’homme sur l’environnement, la production de déchet toujours plus importante et la réduction des espaces sauvages. Bref c’est un message qui me parle beaucoup et en plus je trouve son travail très réussi. Je vais aller à la recherche de ses autres animaux qui ornent les murs de Paris !

oeuvre de Bordalo II

Mon second coup de cœur va à l’artiste portugais Vhils dont la particularité est de travailler au marteau piqueur ou à l’explosif, pour dessiner des portraits tout en contraste. Le résultat est tout à fait saisissant et original dans le monde du street-art ! En effet, par une seule goutte de peinture n’a été utiliser pour la réalisation de ce portrait :

Portrait à l'explosif par Vhils

J’ai également pu découvrir de nouvelles fresques comme le portrait de femme (japonaise ?) de l’artiste Hush, la calligraphie de Cryptik ou encore les beaux azulejos en nuances de bleu de l’artiste portugais Add Fuel,

Fresque street art - Hush
Azulejos Add Fuel

 

J’ai été également contente de revoir des œuvres que je connaissais mais que j’aimais beaucoup comme ce portrait de D*FACE dont le traitement fait penser au Pop art de Lichtenstein. Grâce à notre guide Florian, j’ai pu mieux comprendre certaines œuvres et prendre conscience de certains détails qui m’avaient échappé lors de ma première balade sur le boulevard Vincent Auriol.

Fresque de D Face près du boulevard Vincent Auriol

 

Les galeries de street-art

La balade commence avec la Galerie Itinerrance et une fresque d’Obey, alias Shepard Ferrey, connu notamment pour avoir réaliser l’affiche de campagne d’Obama et le Lavo//matik. Deux galeries de street art presque mitoyenne.

La Galerie Itinerrance est une galerie importante dans le paysage du street-art parisien, car elle a à l’origine de nombreux projets dont le plus emblématiques est le projet Boulevard Paris 13 et la réalisation de fresques monumentales dans l’arrondissement (principalement disposées entre les stations de métro Chevaleret et Nationale sur le Boulevard Vincent Auriol). Un parcours qui s’enrichit d’années en années avec 6 nouvelles création en 2019 et un objectif de 50 fresques pour 2020 ! J’aurais de quoi y revenir encore !

Galerie Itinerrance - Paris

A côté, la galerie du Lavo//matik se tourne plutôt vers les artistes plus “underground” et permet de visualiser les différentes voies qui s’ouvrent à l’art urbain : une voie plus “policée”, plus grand public, avec des œuvres de commande (que j’avoue préférer) et une voie plus fidèle au tags des débuts du street-art vandale.

Galerie du Lavo - Matik - Paris

street art autour du Lavo-Matik

 

Une balade architecturale

En plus de me faire découvrir des artistes et des oeuvres que je ne connaissais pas du tout, j’ai également pu découvrir des endroits du XIIIème arrondissement où je n’avais jamais mis les pieds. La visite guidée nous fait aussi découvrir la grande variété des styles architecturaux qui émaillent le quartier, depuis les constructions très modernes autour de Quai de la Gare et de la Bibliothèque François Mitterrand, aux petites ruelles épargnées du XIXème en passant par les grands ensemble architecturaux des années 1960-1970, dont un des plus emblématiques est le Quartier des Olympiades.

les grands moulins de Paris

Quartier Olympiades
le chateau d'eau de la Pitié Salpétrière et le métro aérien

Street art - Paris 13eme

Passerelle Simone de Beauvoir et la Bibliothèque François Miterrand

 

ruelle dans le 13eme arrondissement

Wheels and Ways en pratique

Wheels and Ways est une petite entreprise qui propose différents tours en Segway dans Paris, des incontournables aux visites plus insolites comme celle que j’ai pu faire. Elle s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises à la recherche d’activité ludique de Teams Building.

Le prix du 13eme Street Art Tour est de 59€ par adulte et de 39€ pour les enfants de 14 à 17 ans. Pour des raisons de sécurité, les enfants de moins de 14 ans ne peuvent pas faire de segway. C’est également une activité interdite aux femmes enceintes.

Retrouvez toutes les informations pratique et réservez votre balade en segway sur le site internet de Wheel and Ways