Les Catacombes de Paris et moi, c’est une longue histoire. Etant originaire de la région parisienne, j’en ai bien souvent entendu parler. Lorsque j’étais étudiante, j’avais des amis qui me parlaient de soirées que l’on peut y passer, si l’on sait en trouver l’entrée. A l’époque, j’étais complètement incrédule, j’avais l’impression qu’ils me racontaient n’importe quoi. Pourtant oui, il semble bien que l’on peut trouver des entrées. Mais l’accès à cette partie des catacombes est théoriquement interdite pour des raisons de sécurité.

Pour ma première et unique descente dans les Catacombes de Paris, j’ai préféré prendre l’entrée principale, la seule réellement autorisée : celle qui se trouve au niveau de la place Denfert-Rochereau, afin de découvrir les “catacombes touristiques”.

Dans cet article, je vous propose de découvrir avec moi les entrailles de Paris avec la visite de ces célèbres catacombes !

Comment visiter les Catacombes de Paris sans attendre trop longtemps ?

Se rendre à une période creuse pour les visites

Avant toute chose, il faut savoir que les Catacombes de Paris sont l’un des lieux les plus visités de la capitale. Si je ne m’étais jamais motivée pour les visiter auparavant, c’est sans aucun doute à cause de sa file d’attente réputée interminable. J’ai même entendu dire qu’il faut parfois attendre jusqu’à 5 heures en pleine saison. J’ai mené ma petite enquête sur internet pour éviter d’attendre trop longtemps. Entre les blogs et notre ami Google qui nous suit partout, j’ai constaté que l’affluence était minimale les soirs de semaine – sauf le vendredi – après 18 h (le site ferme à 20h30 ce qui est plutôt cool). Ça tombe bien, car les Catacombes de Paris sont situées sur mon trajet du travail. Je suis donc allée voir un soir en semaine s’il n’y avait pas trop d’attente, quitte à revenir un autre jour avec un billet coupe-file. Et effectivement, je me suis sentie assez chanceuse, un soir de semaine en plein mois de février, de pouvoir entrer dans les Catacombes de Paris, après une petite vingtaine de minutes d’attente seulement (qui m’ont malgré tout semblé très longues avec le froid !). Je ne garantie pas que cette astuce fonctionne toute l’année, je suppose qu’aux beaux jours, il est plus difficile d’entrer le soir sans trop attendre. D’autres blogs conseillent également de venir vers 9h-9h30, soit avant l’ouverture du site, ce qui limiterait l’attente à une heure environ.

Opter pour le billet coupe-file, bien plus cher mais efficace pour ne pas attendre pour la visite des Catacombes de Paris

L’autre solution pour éviter d’attendre est d’acheter un billet coupe-file, mais ceux-ci sont hors de prix (30€/personne contre 13€ l’entrée normale !) et j’ai entendu dire qu’en pleine saison, on peut quand même attendre 1 heure avec cet achat. En effet, l’espace dans les Catacombes étant réduit, le site limite à 200 personnes le nombre de visiteurs simultanés, donc si tout le monde a un billet coupe-file il faudra attendre.

Comme j’ai pu entrer dans les catacombes sans casser la tirelire pour le billet coupe-file, je décide de prendre l’audio-guide afin d’apprendre le maximum de choses. J’ai personnellement trouvé celui-ci un peu décevant, car il n’apporte pas énormément d’explications supplémentaires par rapport à que ce qui est affiché sur les panneaux. Il permet juste d’éviter de lire.

Ossuaire des Catacombes de Paris
Achetez ici votre billet coupe-file pour la visite des Catacombes

La Visite des Catacombes de Paris

La visite des Catacombes de Paris se déroule en deux parties. On commence par déambuler dans les couloirs des anciennes carrières de pierre. La partie que l’on visite aujourd’hui (longue quand même d’environ 1.7 km) ne représente qu’une infime partie du réseau souterrain existant.

Galerie dans les catacombes de Paris

Les Catacombes de Paris : une ancienne carrière de pierre

L’exploitation de la pierre calcaire du sous-sol parisien, remonte à l’époque des romains. L’exploitation se fait d’abord à ciel ouvert. C’est avec cette pierre que les Romains construisent les Arènes de Lutèce ou les Thermes de Cluny. Au Moyen-Age, l’exploitation souterraine commence dans le sud de la capitale, notamment dans ce qui est aujourd’hui le XIVème arrondissement. L’exploitation de calcaire dans le sous-sol créé ainsi un vaste réseau de couloirs situé à une vingtaine de mètres sous le sol.

A la fin du XVIIIème, la rive gauche de Paris est devenue un véritable gruyère, et de nombreux effondrements ont lieu un peu partout dans la ville. Louis XVI se voit obliger de prendre des mesures urgentes et fonde ainsi l’Inspection Générale des Carrières qui a pour rôle de cartographier et de solidifier les carrières existantes notamment grâce à la création de piliers de soutènement.

les catacombes de Paris - Atelier de Pierre

L’ossuaire des Catacombes de Paris

C’est l’ossuaire des Catacombes de Paris qui a sûrement fait la renommée du site et qui explique pourquoi autant de visiteurs se pressent dans les entrailles de la capitale. Au XVIIIème siècle, en même temps que les problèmes d’effondrement, se posent également des problèmes sanitaires qui conduisent à transférer les ossements du Cimetière des Innocents près de Halles dans le centre de Paris, vers les carrières souterraines désaffectées au niveau du lieu dit de la Tombe Issoire. Puis progressivement, et notamment à cause des travaux de rénovation de Paris menés par le Baron Haussmann, ce sont les ossements de l’ensemble des cimetières parisiens qui y seront déplacés.

Les ossements sont rapidement installés de manière “esthétique” en alignements de crânes et de fémurs voir par endroit des motifs “artistiques” comme plus loin un cœur formé avec des crânes. Une entrée monumentale est créée pour matérialiser l’entrée de l’ossuaire et un trait noir est peint au plafond pour aider les premiers visiteurs à se diriger avec une simple torche. Dès le début du XIVème siècle des visites sont ainsi organisées avec des périodes interruptions. Jusqu’en 1972, les visites se font à la bougie. Cela devait être encore plus impressionnant qu’aujourd’hui.

Entrée de l'ossuaire des catacombes
alignement de cranes dans l'ossuaire des catacombes de Paris
Un coeur formé avec des cranes - catacombes de Paris
Les Catacombes de Paris
Galeries bordées d'ossements - Catacombes de Paris

Les ossements sont répartis et mis en scène selon les lieux d’où ils proviennent. La balade macabre est également ponctuée de quelques citations et de réflexions sur la Vie et la Mort qui nous font réfléchir sur le côté éphémère de la vie.

Ossuraire des Catacombes de Paris
Poeme dans l'ossuaire des Catacombes de Paris

Malgré l’attente et la foule, j’ai trouvé que les flux de visiteurs une fois dans les Catacombes était bien gérés. J’avais peur que l’on soit les uns sur les autres, ce qui dans un lieu sombre, étroit et macabre comme celui là, ne m’aurait vraiment pas plu. Ce n’est heureusement pas le cas grâce à la limitation du nombre de visiteurs à l’entrée du site. Je me suis ainsi retrouvée parfois seule pendant un court moment ce qui renforce l’aspect lugubre de la visite.

Je ne pensais pas que l’ossuaire était si important. A un moment, j’avais l’impression de ne plus voir le bout de la visite. J’avais presque peur de ne plus retrouver la sortie !

Informations pratiques pour visiter les Catacombes de Paris

Horaires : Les Catacombes de Paris sont ouvertes tous les jours sauf le lundi de 10h à 20h30 (fermeture des caisses à 19h30). Comptez entre 45 minutes et 1 heure pour visiter le site.

Tarifs : 13 € l’entrée plein tarif, 5 € l’audioguide, 30 € le billet coupe-file (inclut l’audio-guide). Le billet coupe-file est beaucoup plus cher, mais permet d’éviter une attente de plusieurs heures.

Accès : Métro Denfert Rochereau (RER B, métro ligne 4 et 6)

Les Catacombes ne sont pas accessibles aux personnes à mobilité réduite : il est nécessaire de monter et de descendre un escalier en colimaçon de plus de 100 marches.

La visite est déconseillée aux jeunes enfants (j’avoue que j’aurais sûrement fait des cauchemars si j’avais vu ça toute petite !)

La température est constante toute l’année à 14°C. Il fait humide à l’intérieur, alors même en été, pensez à vous couvrir.

Achetez ici votre billet coupe-file pour la visite des Catacombes

A lire aussi

Retrouvez ci-dessous mes autres articles sur les choses à faire et à voir autour des Catacombes de Paris :

logo en France Aussi

Cet article a été rédigé dans le cadre du rendez-vous mensuel #EnFranceAussi, qui a pour objectif de vous faire découvrir notre beau pays. Ce mois-ci le thème était “France Underground” choisi par Sabrina du blog Tu Paris Combien ?.

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Visiter les Catacombes de Paris, et mes conseils pour éviter la file d'attente

Cet article contient des liens affiliés. En passant par eux, vous ne payez pas plus cher et je touche une petite commission qui permet de soutenir le blog.