En décembre dernier, je suis partie quelques jours en Allemagne, plus précisément dans la ville de Karlsruhe, située à quelques kilomètres de la frontière française aux portes de la Forêt Noire. Cela faisait longtemps que je voulais découvrir l’ambiance de Noël en Allemagne, mais je n’avais jamais eu l’occasion avant. Ce fût l’occasion de réviser un peu mon allemand, très très rouillé !

 

Un peu d’histoire

Karlsruhe est une ville relativement récente puisqu’elle fût fondée en 1715 par le margrave (une sorte de duc) Charles-Guillaume de Bade-Durlach, qui se sentait à l’étroit dans son château de Karlsburg à Durlach situé à quelques kilomètres de là, château endommagé par la Guerre de la Succession Palatine. Inspiré par le modèle du Château de Versailles, il eut lui aussi envie d’un château plus grand qui rayonne sur une capitale nouvelle. C’est ainsi qu’il fonda le château et la ville de Karlsruhe, sur un plan en éventail, qui rappelle les rayons du soleil, avec en son centre, un superbe château.

 

Balade dans la ville de Karlsruhe

Actuellement, la ville de Karlsruhe ne se présente pas sous son plus beau jour. En effet, la ville est entièrement en chantier pour l’enfouissement de la ligne de tram-train qui transperce aujourd’hui le centre-ville. Ces travaux sont plutôt sur la fin, avec une mise en service prévue pour 2019, mais il faut bien le dire, cela met un sacré bazar en attendant.

Karlsruhe est une ville à l’architecture plutôt moderne. Il faut dire que la ville a été en grande partie détruite pendant la Seconde Guerre Mondiale. Même le château n’a pas été épargné, et c’est aujourd’hui une reconstruction que l’on peut admirer. L’architecture des bâtiments de Karlsruhe n’a donc globalement rien d’exceptionnelle, même si l’on peut découvrir quelques jolies places comme Lidell Platz ou la place Ludwig Platz. Pour découvrir des bâtiments plus typique de l’architecture allemande, il faudra prendre le tramway jusqu’à la très jolie ville médiévale de Durlach à quelques minutes seulement du centre de Karlsruhe.

Kaiserstrasse - la rue principale de Karlsruhe

Lidell Platz à Karlsruhe
Ludwig Platz - Karlsruhe

 

Si la ville de Karlsruhe n’est pas une “belle” ville, c’est une ville agréable à vivre notamment grâce à ses immenses espaces verts et ses nombreux musées.

 

Le Parc du Château et le Jardin Botanique

Comme je le disais plus haut, Karlsruhe est une ville verte. Entre l’immense parc du château, le jardin botanique et le Stadtgarden en face de la gare, il y a de quoi satisfaire les amateurs d’espaces verts. Comme je m’y suis rendue en décembre, je n’ai pas vraiment eu l’occasion de profiter de cette particularité de la ville. Je ne vous cache pas qu’il faisait plutôt froid. J’ai même eu le droit à quelques petits flocons de neige. J’ai été un peu déçue de ne pas pouvoir entrer dans les serres du jardin botanique car celles-ci étaient fermées pour travaux lors de ma visite. A la place, j’ai réalisé une petite balade dans le parc du château.

Jardin botanique de Karlsruhe

balade dans le parc du chateau de Karlsruhe

 

Le Château de Karlsruhe et le musée régional de Bade

Le Château de Karlsruhe est de loin le bâtiment le plus remarquable de la ville. Il occupe depuis 1921 le Musée Régional de Bade dont les collections sont très riches et très variées puisqu’elles couvrent l’histoire depuis l’antiquité jusqu’à aujourd’hui en passant par de très belles salles sur le Moyen-Age (ce que j’ai préféré) et une partie plus spécifique sur l’histoire de la région de Bade depuis le XVIIIème siècle à nos jours. Hélas, la totalité des explications ne sont qu’en allemand, c’est un peu dommage quand on ne parle pas la langue !

Chateau de Karlsruhe

Collection antiquité - Musée régional de Bade à Karlsruhe
Collection du Moyen-Age - Musée régional de Bade à Karlsruhe
Reconstitution d'une boutique - Musée régional de Bade à Karlsruhe

 

Ne quittez pas le musée sans monter en haut de la tour du château qui offre une vue spectaculaire sur le parc et la ville de Karlsruhe. Celle-ci peut se visiter indépendamment du musée.

Panorama sur la ville de Karlsruhe depuis la tour du chateau

Bon plan : l’entrée est gratuite pour tous les vendredis après-midi

 

Le ZKM : Centre pour l’Art et les Médias

Après ma visite du Musée Régional de Bade, j’ai pris le tramway pour découvrir un musée assez étonnant : le ZKM : le Centre pour l’Art et les Médias. Ce musée est un savant mélange du musée Beaubourg et de la Cité des Sciences et accueille des expositions temporaires consacrées à l’art contemporain en rapport avec les médias.

Bâtiment du musée ZKM de Karlsruhe

Lors de mon passage, j’ai découvert l’exposition “Open Codes” qui était consacrée à des œuvres contemporaines basées sur des algorithmes. L’espace d’exposition était assez bizarre, en mode “start-up” : un immense espace, des bureaux avec des ordinateurs, des fauteuils, un baby-foot, un coin canapé… L’exposition était très interactive : le visiteur s’installe à un poste, tous différents, qui propose une réflexion, entre œuvre artistique et scientifique, sur le thème des algorithmes. C’était assez original et assez intéressant, d’autant plus que les explications accompagnant chaque “poste de travail” étaient en allemand et en anglais. Hormis l’exposition Open Codes, il y avait d’autres expositions dont une que je n’ai pas eu le temps de découvrir sur le féminisme et une autre avec des œuvres “immersives” : des salles dans lesquelles le visiteur est plongée et dans lequel sont diffusées des images vidéos. Parfois les œuvres sont un peu “bizarres”, mais j’ai globalement beaucoup aimé ce musée original.

Exposition Open Codes - ZKM - Karlsruhe

Exposition au musée ZKM de Karlsruhe
Hall d'entrée du musée ZKM de Karlsruhe

Bon plan : l’entrée est gratuite pour tous les vendredis après-midi

 

Le Musée national des Beaux-Arts (Staatliche Kunsthalle)

Le dernier musée que j’ai visité est le Musée National des Beaux-Arts situé dans un bâtiment magnifique juste à côté du Jardin Botanique. Lors de mon passage, il accueillait une très belle exposition sur Cézanne (à découvrir jusqu’au 11 février 2018). J’en ai profité pour découvrir l’exposition et la partie de l’exposition permanente consacrée à la peinture du Moyen-Âge et de la Renaissance. Les collections du Musée des Beaux-Arts de Karlsruhe font partie des plus importantes d’Allemagne, aussi c’est un musée que je vous conseille chaudement si vous êtes amateur d’art. Je n’ai hélas pas eu le temps de visiter la totalité du musée dont les collections d’art moderne et contemporain se poursuivent dans l’Orangerie.

Collection permanente du musée des Beaux-Arts de Karlsruhe

 

Durlach et la Turmberg

Pour découvrir une ville plus typique de l’architecture allemande, il faut prendre le tram direction Durlach. Pour cela, le plus simple est d’emprunter la ligne 1 jusqu’à Friedrichschule ou Schlossplatz ou la ligne 2 en direction de Wolfartsweier jusqu’à l’arrêt Auer Str./Dr W. Schwabe situé à l’entrée de la ville.

Située à quelques kilomètres de Karlsruhe, on découvre une très belle ville du Moyen-Âge. Pour mieux la découvrir, pensez à prendre le fascicule “Self Guided Tour – Durlach Old Town” à l’Office du Tourisme, qui propose un circuit à réaliser pour découvrir le centre historique.

centre ville de Durlach en Allemagne

chemin Am Stadtgraben autour des remparts de Durlach
rue de Durlach

 

centre ville de Durlach

 

L’attraction principale de Durlach, hormis de se balader dans son centre-ville très mignon, est de grimper au sommet de la tour de Turmberg situé au sommet d’une colline. L’accès à la tour est gratuite. On peut y accéder soit en montant via un escalier un peu raide, soit en empruntant un funiculaire. J’ai choisi cette seconde option par flemme (ça fait du bien se s’asseoir un peu après une demi-journée de marche !) et car celui-ci était compris dans ma Karlsruhe Card.

Il faut compter environ une demi-journée pour visiter le centre de Durlach et monter au sommet de la tour.

Funiculaire de Turmberg à Durlach
Tour de Turmberg à Durlach

 

Panorama sur Karlsruhe depuis la Tour de Turmberg

Hélas le soleil et le beau temps n’était pas vraiment au rendez-vous pour profiter pleinement de la vue du sommet de la tour qui porte jusqu’au centre-ville de Karlsruhe et sur les collines verdoyantes de la Forêt Noire.

 

Visiter Karlsruhe pendant la période de Noël

Visiter Karlsruhe en décembre à certains inconvénients. Le temps est froid et l’on ne profite pas comme il se doit de la ville la plus ensoleillée d’Allemagne et de ses nombreux espaces verts. Mais cela m’a permis de découvrir l’ambiance de Noël en Allemagne et je dois dire que c’est assez magique.

Je dois vous faire une confidence : j’ai horreur des marchés de Noël ! En général, je trouve que l’on y vend beaucoup d’horreurs qui n’ont que très peu de choses à voir avec Noël et l’hiver de manière général. Il n’y a peut-être qu’en Alsace où l’on trouve des marchés qui reflètent un peu plus “la magie de Noël” et encore, je trouve que beaucoup sont devenus bien trop touristiques. Je n’avais donc pas énormément d’attente du marché de Noël de Karlsruhe, mais une fois sur place, je suis allée y faire un tour.

Et contrairement à toute attente j’ai tout simplement adoré ! Le marché de Noël de Karlsruhe est tout simplement ce que j’attends d’un marché de Noël : un lieu festif où l’on boit du vin chaud en dégustant quelques plats qui tiennent bien au corps comme la Länge (une sorte de tranche de pain frit tartiné de sauce à l’ail et/ou de fromage), une flammekueche ou pourquoi pas une énorme saucisse ! Le marché de Noël de Karlsruhe n’est peut être pas le plus beau d’Allemagne, mais l’ambiance y est très conviviale. Il y a essentiellement des stands de nourriture, ou des stands en rapport avec Noël : bougie, décoration, bonnet… Bon j’ai quand même trouvé un stand qui vendait des dragons kitschs soufflant de la fumée colorée, mais c’était un stand sur la totalité du marché, donc autant dire quasiment rien !

Malgré ses musées de grande qualité, Karlsruhe n’est pas une ville très touristique, aussi, son marché est directement destiné aux habitants, qui sont nombreux à venir au marché pour se retrouver, en famille ou entre amis, autour d’un vin chaud pour discuter. L’ambiance est vraiment très conviviale et je dois dire que je n’avais jamais vu une ambiance aussi chaleureuse dans un marché de Noël en France.

Avec les travaux du métro, le marché de Noël était coupé en 2 : une petite partie sur la Marktplatz et la plus grande partie sur la Friedrichsplatz.

Pains d'épices du marché de noel de Karlsruhe

balade au marché de noel de Karlsruhe

Une autre chose que j’ai trouvé vraiment géniale est que le marché de Noël de Karlsruhe est “zéro déchet” : j’ai mangé plusieurs fois et bu plusieurs verres de vin chaud sans jamais utiliser de vaisselle jetable. C’est le côté écolo des Allemands, et c’est très sympa. Au lieu de boire son vin chaud dans un vulgaire verre en plastique, celui-ci est servi dans des adorables tasses consignées qui sont lavées pour être réutilisées. On paye la tasse et on nous rends la somme associée une fois le verre fini ! Pareil pour les plats ceux-ci étaient servi dans de vrais assiettes avec de vrais couverts. Je trouve cela vraiment génial, car cela permet de réduire drastiquement la production de déchet, notamment plastique qui fini trop souvent dans les océans. C’est peut être quelque chose qui existe dans toute l’Allemagne, mais je ne suis pas allée vérifier.

Tasses pour boire le vin chaud

Pour la période de Noël, la ville de Karlsruhe s’équipe d’une patinoire placée juste en face du château. Le cadre est vraiment superbe. Alors j’avoue, je n’ai pas osé chaussé les patins, cela fait tellement longtemps que je ne suis pas montée sur la glace que je ne suis pas sûre de savoir encore patiner, mais j’ai pris beaucoup de plaisir à regarder les gens déambuler dans ce cadre magnifique !

Patinoire de noel en face du chateau de Karlsruhe

 

Durlach n’est pas en reste avec un marché de Noël assez original puisqu’il s’agit d’un marché médiéval. En plus des stands de vins chauds, on trouve des stands de jeu et des animations. J’ai trouvé le concept assez sympa et original !

marché médiéval de Durlach
marché médiéval de Durlach

 

Karlsruhe : le guide pratique

Où dormir à Karlsruhe ?

Si vous souhaitez séjourner à Karlsruhe, je vous déconseille de choisir les hôtels autour de la gare, car ceux-ci sont excentrés par rapport au centre-ville. Hormis le zoo, il n’y a pas grand chose à faire dans ce coin. Préférez plutôt le quartier en forme d’éventail juste au sud du château. C’est là que se trouve le véritable centre-ville et la plupart des restaurants.

Pour ma part, j’ai séjourné deux nuits à lhôtel ACHAT Plaza, bien placé dans le centre-ville de Karslruhe et juste en face d’un arrêt de tramway. Il s’agit d’un hôtel 4 étoiles, un peu impersonnel mais aux chambres très confortables et bien équipées : télé écran plat, cafetière Nespresso, wifi gratuit, belle salle de bain avec baignoire, produits de beauté Chopard. Le buffet petit-déjeuner est somptueux, seul hic, son prix élevé (17€ par personne !).

ACHAT Hotel - Karlsruhe
Chambre à l'ACHAT hotel à Karlsruhe

 

Où manger à Karlsruhe ?

Si vous êtes à la recherche d’un restaurant de cuisine allemande, je vous recommande le restaurant dans le centre-ville Zum Kleinen Ketterer où vous pourrez déguster quelques spécialités locales comme les Spätzle ou des Bratkartoffeln (pommes de terre sautées) ou des saucisses.

L’Allemagne est le paradis des végétariens et végans. Si les carnivores ne sont pas en reste avec un choix extraordinaire de saucisses, près de 10% de la population allemande étant végétarienne, on retrouve un choix absolument hallucinant de délicieux restaurants végétariens. C’est l’occasion d’en profiter pour manger un peu équilibré. Comme ces restaurants ont souvent inspiré de la cuisine du monde, je dirais qu’ils sont même meilleur que la cuisine allemande traditionnelle. Personnellement, à part les Spätzle (et encore ça va bien une fois vu comme c’est assez lourd !), je ne suis pas très amatrice de la cuisine allemande.

J’ai donc profiter de mon séjour à Karlsruhe pour tester des restaurants végétariens et végans. Le premier que je vous conseille est le restaurant Viva (7a Lammstrasse) qui se présente sous la forme d’un buffet où l’on choisit ce que l’on veut et on paye au poids. J’en ai eu pour 13 € pour une assiette bien remplie garnie de plats absolument délicieux alors je vous le recommande.

J’ai également testé le restaurant My Heart Beats Vegan (94 Kriegstrasse), qui propose de délicieux hamburgers végans. C’était la première fois que je mangeais végan et je peux vous dire que je n’ai pas été déçue.

Pour le goûter, je vous recommande le salon de thé de la Pâtisserie Ludwig (85 Waldstrasse) qui propose un excellent choix de pâtisserie et une belle liste de thé. Le plus dur est de choisir parmi tous ces délices. Pour ma part, j’ai goûté un gâteau au chocolat vraiment délicieux. La pâtisserie est un peu à l’écart du centre-ville, mais elle vaut le détour !

Patisserie Ludwig à Karlsruhe

 

Comment venir à Karlsruhe ?

Karlsruhe est desservie par les trains à grande vitesse ICE en à peine 2h30 depuis Paris-Gare de l’Est et environ 40 minutes depuis la Gare de Strasbourg. Le centre-ville de Karlsruhe est situé à environ 20 minutes de marche au nord de la gare. Il est également possible de le rejoindre en empruntant l’un des très nombreux tramways.

 

Se déplacer dans Karlsruhe

Karlsruhe est une ville très bien équipée en transport en commun avec de nombreuses lignes de tram-train qui permettent de se déplacer dans la ville et dans les environs. Ce système unique de transport permet à des trains de type TER d’emprunter les mêmes voies que les trams. Ainsi, depuis Karlsruhe, il est possible de se déplacer facilement dans toute la région jusqu’à Baden-Baden ou Stuttgart !

Le ticket de tram s’achète soit dans les distributeurs situés dans la plupart des stations soit directement dans le tram. Le ticket coûte 2,40 € pour un déplacement dans le centre de Karlsruhe.

 

La Karlsruhe Card

Si vous souhaitez visiter de nombreux musées, il est rapidement intéressant de prendre la Karlsruhe Card. Elle existe en trois durées : 24h, 48h et 72h avec ou sans transport en commun. A titre d’exemple, la carte 48 h adulte avec les transports coûte 22,50 €. Si je n’avais pas eu cette carte, j’aurais dépensé plus de 37 € pour l’ensemble des visites que j’ai réalisées et les tickets de tramway que j’aurais dû acheter.

A savoir cependant, quelques musées comme le ZKM et le Badesmuseum sont gratuits le vendredi après-midi. Si vous choisissez de faire un week-end prolongé à Karlsruhe, mieux vaut opter pour vendredi-samedi-dimanche, pour profiter de cette gratuité, d’autant plus que le lundi, quasiment tout est fermé !

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Visiter Karlsruhe en Allemagne en un week-end : château de Karlsruhe, visite des musées, balade au village médiéval de Durlach, bonnes adresses...

 

Cet article est issu d’un partenariat avec l’Office du Tourisme de Karlsruhe, les choix éditoriaux me reviennent.