Après 5 jours sur Stockholm, nous prenons la direction du nord de la Suède. Non pas pour la Laponie, car nous n’avons que 3 jours, mais pour la Dalécarlie et plus précisément les rives du lac de Siljan, un lieu de carte postale. On comprend pourquoi nombre de suédois y ont une maison de vacances, j’aimerais bien moi aussi m’installer par là !

Brève présentation de la Dalécarlie

maison suédoise en Dalécarlie

La province de Dalécarlie (Darlana en Suèdois, ce qui signifie “les Vallées”) est une province historique du centre de la Suède à environ 3h de route de Stockholm. C’est ici que s’est développée dès le moyen-âge, la coutume de peindre les maisons en rouge brique, le rouge de Falun, extraite de la mine éponyme, coutume qui s’est ensuite généralisée dans toute la Suède et dans les pays voisins.

La Dalécarlie, reste encore aujourd’hui, la région suédoise la plus traditionnelle. Les fêtes et les coutumes locales sont encore très présentes. En juin, par exemple, tous les villages élèvent des mats de la Saint Jean.

Randonnée sur les hauteurs de Siljansnäs

Vue sur la ville de Siljansnäs - Dalécarlie - Suède

Nous commençons notre journée au bord du lac de Siljan par un arrêt au Naturum Dalarna, un site présentant une exposition gratuite sur la biodiversité de la région et surtout une tour d’observation panoramique recommandé par notre guide. Hélas, celle-ci est fermée pour travaux. A la place, nous en profitons pour se renseigner à l’accueil sur les balades que l’on peut faire dans le coin. On aimerait bien faire une randonnée, mais nous n’avons aucune carte et aucune idée d’itinéraire. La personne de l’accueil est vraiment très sympathique. Elle nous imprime 2 itinéraires, un premier circuit, de 2 kilomètres autour du Naturum avec quelques points de vue sur le lac, et un second un peu plus long que l’on gardera pour l’après-midi.

On suit donc l’itinéraire pédagogique. Après une dizaine de minutes, j’entends des coups de feu. Les bruits se rapprochent au fur et à mesure que j’avance. Je commence à avoir super peur de tomber sur un chasseur et de me prendre une balle perdue. Je suis pas vraiment rassurée, jusqu’à ce que je réalise qu’en contrebas du sentier, il s’agit tout simplement d’un stand de tir !

Le chemin nous fait passer dans une forêt de conifères. Au sol, c’est un festin de myrtilles et de d’airelles ! Un pas, un arrêt myrtille ! Quelle chance ! Le chemin est assez facile, mais quelque fois un peu glissant.

randonnée en Dalécarlie - Suède
randonnée en Dalécarlie - Suède

randonnée en Dalécarlie - Suède

myrtilles et airelles
randonnée en Dalécarlie vue sur le lac de Siljan - Suède

Pause déjeuner à Leksand

Après la balade, nous prenons la direction de Leksand, la grosse ville du sud du lac de Siljan. Après avoir eu quelques difficultés pour trouver une place de stationnement (les suédois semblaient s’être donné le mot pour faire leurs courses en même temps), direction l’office du tourisme pour prendre quelques idées de choses à faire dans le coin. Sauf que celui-ci est fermé le samedi… Tant pis, nous avons de toute façon un second itinéraire de randonnée sous le coude.

Après s’être baladés dans les rues du centre qui sont plutôt mignonnes – avec parfois un petit côté western – et avoir repris des forces en déjeunant à une terrasse ensoleillée (et oui le temps change très vite en Suède), nous retournons à Siljansnäs pour une seconde randonnée !

Mat de la Saint Jean - Centre ville de Leksand

parc dans le centre ville de Leksand
rue principale commerçante du centre de Leksand

centre ville de Leksand

Randonnée Alviken au bord du lac

Nous retournons à Siljansnäs, mais cette fois-ci nous nous garons au bord du lac pour faire une randonnée de 7 km autour du lac Alviken, une sous partie du lac de Siljan.

La première étape, qui s’avérera assez épique, est de traverser le lac à la rame. Mais cela serait simple s’il ne fallait faire l’opération qu’une seule fois ! Il y a une barque de chaque côté de la rive, et il faut que cela reste ainsi. Donc il faut faire une première traversée, revenir avec l’autre barque pour la déposer sur la rive, et retraverser une dernière fois. Les barques sont assez lourdes et il n’y a rien pour tenir les rames. On galère un peu mais avec de la patience et de la rigolade on fini par y arriver. On aura quand même mis pas loin d’une heure pour traverser une centaine de mètres ! De toute façon nous ne sommes pas pressés, et le cadre est exceptionnel ! Je crois que je suis tombée amoureuse de la Suède !

barque de la randonnée Alviken

Je trouve cette idée de bateau vraiment géniale. Je suis admirative devant la Suède, je me dis qu’une telle idée serait impossible à mettre en oeuvre en France. Rapidement, le bateau ne serait soit pas remis à sa place, soit dégradé, soit quelqu’un aurait volé/perdu les rames…

Le sentier est assez varié. Après avoir traversé un bois semblable à celui du matin, nous arrivons dans des pâturages, puis traversons des jardins privés. En Suède, grâce à l’allemansrätt, sous certaines conditions (respecter la nature et les propriétaires notamment) l’accès à la nature est libre à tous. Ainsi, nous pouvons sans soucis traverser les propriétés qui donnent sur le lac. De toute façon, personne ne met de clôture. J’envie vraiment ce mode de vie où chacun se respecte, respecte l’autre et la nature.

Certains ont installé des bancs et des chaises longues pour prendre le soleil. Cela aussi c’est une chose qui m’a marqué en Suède : si le soleil n’est pas toujours là, tout le monde est super équipé pour profiter du moindre rayon de soleil ! Au bord du lac il y a également quelques petites plages. J’aurais bien été tentée par une petite baignade mais vu la météo de la matinée, je n’avais pas pris mon maillot de bain. La fin du sentier est vraiment gadoueuse, heureusement des planches en bois ont été installées en nombre pour ne pas trop s’embourber.

Après 2 heures de marche nous terminons le tour et rejoindre notre point de départ.

Lac de Siljan - côté Alviken - Suède

Lac de Siljan - côté Byrviken - Suède
Lac de Siljan - côté Alviken - Suède

Lac de Siljan - côté Alviken - Suède

Lac de Siljan - côté Alviken - Suède

Lac de Siljan - vue sur Siljansnäs - Suède

Retrouver l’itinéraire de la randonnée sur ce site.

Cascade de Styggforsen

Comme il nous reste un peu de temps, nous décidons de mettre le cap vers la cascade de Styggforsen à 1 heure de route de là. Cette journée n’aura clairement pas été celle de l’optimisation du kilométrage puisque cela revient à repasser une fois encore à Leksand. C’est ce qui arrive lorsque l’on a rien prévu à l’avance !

La cascade de Styggforsen est l’une de plus belles cascades de Dalécarlie. Un petit sentier est aménagé pour aller voir la cascade sous différent angle. On met une petite demi-heure à faire le tour du site. Si le site est très beau, avec le recul nous avons quand même fait beaucoup de kilomètres pour le rejoindre…

cascade de Styggforsen - Dalécarlie - Suède
cascade de Styggforsen - Dalécarlie - Suède
cascade de Styggforsen - Dalécarlie - Suède

Sur la route du retour, nous essayerons sans succès de rejoindre la tour d’observation de Vidablick qui surplombe Rättvik. Il y avait bien quelques panneaux, mais jamais sur la totalité du chemin. Tant pis, à la place, nous admirerons le point de vue depuis la route !
Vidablick au bord du lac de Siljan - Suède

Où Dormir dans la région du lac de Siljan ?

Olsnäsgården - hébergement au bord du lac de Siljan

Nous avons séjourné deux nuits à Olsnäsgården juste après Siljansnäs au bord du lac, un hébergement de type auberge de jeunesse d’un bon rapport qualité-prix. Heureusement, il y a des lavabos et des toilettes dans le bâtiment principal. Il est également possible de louer des maisons pour 4 qui sont quant à elles dotées de leur propre salle d’eau. J’avais choisi cette adresse pour le cadre, sa cuisine commune dans laquelle nous avons dîné et son prix accessible (45€ la nuit pour deux). Le petit déjeuner en supplément est très copieux et varié. Comme souvent en Suède les draps sont en supplément. Pensez à prendre les vôtres ou comme nous un sac à viande et une taie d’oreiller, ce qui est moins encombrant.

Cet hôtel/auberge de jeunesse est situé dans un superbe village composé uniquement de maisons traditionnelles. Certaines sont plus récentes que d’autres, mais l’architecture est homogène, ce qui créé un ensemble ravissant. Nous y avons fait un petit tour et on en a pris plein les yeux. Je me verrai bien vivre dans l’une de ces jolies maisons en bois.

maisons traditionnelles suédoises en dalécarlie

Retrouvez sur cette carte, l’emplacement des différents lieux présentés dans cet article (ainsi que les coordonnées de la fameuse tour d’observation de Vidablick !)

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Découverte de la Dalécarlie et du lac de Siljan. Une région traditionnelle de la Suède