Stockholm est située dans un archipel d’environ 30 000 îles ! (oui oui vous avez bien lu, il n’y a pas de 0 en trop). Si certaines ne sont que de petits récifs, des ilots rocailleux, tandis que d’autres sont de vastes iles boisées qui invitent à l’aventure et à la randonnée. Ainsi, l’archipel est une étape incontournable d’un long week-end à Stockholm.

Malgré une météo peu favorable lors de notre séjour, nous y avons consacré 2 journées. S’il est possible d’y passer la nuit, ce n’est pas l’option que nous avions retenu. Je ne voulais pas réserver à l’avance afin de mettre à profit au dernier moment une météo clémente pour y aller. Et de toute façon quand je me suis intéressée à la possibilité de réserver, c’était déjà trop tard. A partir de la mi-août, la plupart des hébergements de l’archipel commence à fermer et quand j’avais regardé (peut être un mois avant) tout ce qui était dans notre budget était déjà complet…

Malgré cette organisation, nous n’avons vraiment pas eu de chance avec la météo. Les prévisions météo changeaient tous les jours, et entre le soir et le matin, ce qui rendait l’organisation des journées un peu difficile. La seule journée ensoleillée fût celle que nous avons passé au Château de Drottningholm. Le soleil n’a pas daigné pointé le bout de son nez pendant nos deux journées sur l’archipel. Pas de chance, mais nous étions déjà content d’échapper (à peu près) à la pluie !

J’espère que vous aurez donc plus de chance que nous avec le temps si vous allez dans cette magnifique région. L’archipel, déjà magnifique sous un ciel gris doit être extraordinaire sous un ciel bleu. Et le soleil rend les activités telles que le canoë ou la baignade possibles, ou en tout cas plus agréables !

Panorama sur l'archipel de Stockholm depuis le somment de l'île de Grinda

Archipel de Stockholm
une ile perdue au milieu de l'archipel de Stockholm

Quelle île de l’archipel choisir ?

Les îles proches de Stockholm : entre Vaxholm et Grinda, mon coeur balance

Pour une journée d’excursion, je vous conseille de vous en tenir à une île. Mais parmi les 30 000, laquelle choisir ? Déjà, on élimine toutes les îles non desservies par les bateaux et celles trop loin de Stockholm. Dans le duo de tête, on retrouve Vaxholm et Grinda. C’est entre ces deux là que nous avons hésité pour notre première excursion.

En réalité l’île la plus proche de Stockholm est Fjäderholmarna, mais personnellement (même si je n’y suis pas allé) je ne vous la conseille pas : elle est vraiment petite et surtout très proche du centre-ville. Tellement proche, que la balade en bateau pour la rejoindre ne permet pas d’avoir un aperçu de l’archipel. Si vous êtes pressés, mieux vaut – à mon – avis faire une excursion en bateau sans s’arrêter sur une île. Strömma propose par exemple des excursions de 3h qui donnent un petit aperçu de l’archipel depuis le bateau.

Entre Grinda et Vaxholm, les deux îles sont assez différentes. Vaxholm est la porte d’entrée de l’archipel. L’île pouvant être rejoint par la route, elle est très construite et assez peu sauvage. Elle donne un avant goût de l’archipel, tout en gardant un petit côté citadin. Son point fort : c’est une des îles que l’on atteint le plus vite depuis le centre ville. Vaxholm semble un bon point de départ pour des balades en canoë. Étant donné la météo peu favorable, nous n’avons donc pas retenu cette option.

Grinda : une île nature de l’archipel de Stockholm

Grinda, un peu plus loin, est plus sauvage. Le trajet en bateau est plus long mais permet de découvrir un peu mieux la géographie de l’archipel. Après un peu d’hésitation, c’est le choix que nous avons retenu pour notre journée et nous n’avons pas regretté. Avec un paysage aussi extraordinaire, le trajet est très vite !

archipel de Stockholm

Le bateau nous dépose sur un ponton émergeant de la forêt. Pas âme qui vive à l’horizon… ça fait tout drôle. J’avoue, que je m’attendais à un minimum d’animation, peut être même un vendeur de glace et quelques maisons. Mais non, rien que des arbres, une cabane pour attendre le bateau à l’abri du vent et de la pluie, et un autre pour pique-niquer… Comme en Suède, on est organisé et on a un sens pratique, on y trouve un plan de l’île et dessous dans des pochettes plastiques, des plans à emporter et des prospectus dans diverses langues expliquant les points d’intérêts de l’île ! C’est tout simple, pratique, et bien pensé – l’esprit pratique et l’efficacité suédoise comme on l’aime…

ponton de l'embarcadere Sodra Grinda

plan de l'ile de Grinda

En arrivant sur l’île, on peut être tenté de prendre le petit sentier qui part tout de suite sur la droite. Si au début, la balade est jolie, et que l’on se félicite d’avoir quitter le sentier principal, ce n’est pas forcément une bonne idée : au bout de 10-15 min, on tombe sur … la déchetterie de l’île ! Heureusement, il y a un autre sentier de randonnée bien plus sympathique, qui permet d’accéder notamment au point le plus haut de l’île : ce que je vous conseille de faire car vous aurez alors un magnifique panorama sur les îles environnantes ! (Tout cela est bien indiqué sur le plan à prendre au niveau du panneau d’information, et est également indiqué en petit sur le site internet de l’île de Grinda). D’autres sentiers existent mais ne sont pas indiqués sur la carte : par exemple, au nord de l’île, il est possible de rejoindre les deux routes en passant par la côte.

Si l’île possède un hôtel, un petit port, un magasin, un bar, elle était peu animée le jour de notre visite puisque après le 15 août, tout commence à fermer sur l’archipel et ne reste ouvert que le week-end. Il faut donc pensez à prévoir son pique-nique AVANT de partir sur l’archipel. Nous aurions aimé faire une pause pour boire un chocolat chaud ou manger un kanelbulle (les brioches à la cannelle), mais il n’y avait rien de tout cela (heureusement par contre, il y en avait au bar du bateau sur le trajet de retour).

Ne soyez pas étonnés de voir des animaux comme les chevaux ou les brebis sur Grinda : l’île a depuis très longtemps une histoire liée aux pâturages, qui aujourd’hui est entretenue plutôt par folklore que pour sa rentabilité. D’ailleurs, vous apprendrez lors de votre visite, que la plupart des forêts dans lesquelles on peut aujourd’hui se balader, étaient des prairies il y a quelques dizaines d’années encore.

le port de Grinda

l'hôtel de Grinda

paturage de l'ile de Grinda

Grinda - Archipel de Stockholm

   panorama depuis le sommet de l'ile de Grinda

Sandhamn : à la frontière de l’archipel de Stockholm

village de Sandhamn dans l'archipel de Stockholm

port de l'île de Sandhamn

Sandhamn est l’une des îles les plus importantes de la périphérie de l’archipel de Stockholm. Dynamique l’été grâce au tourisme, elle possède une centaine d’habitants y résidant toute l’année. Elle était donc un peu plus dynamique que Grinda avec quelques boutiques de souvenirs, des restaurants et une petites supérette, le tout ouvert après le 15 août.

Etant donné le temps encore plus pourri que nous avions eu pour notre journée à Grinda, nous n’avons pas pique-niquer mais profiter d’un des quelques restaurants de l’île pour déjeuner au chaud le temps que la pluie s’arrête. Nous avons ainsi tester le restaurant Dyrbaren Sandhamn sur le port, un restaurant sympathique avec un bon rapport qualité-prix.

 interieur restaurant Dykarbaren à Sandhman

Ne manquez pas d’explorez les ruelles du village. Les maisons rouges traditionnelles sont magnifiques (on se croirait à Skansen mais en plus authentique!!)

village de Sandhamn dans l'archipel de Stockholm village de Sandhamn dans l'archipel de Stockholm

village de Sandhamn dans l'archipel de Stockholm
village de Sandhamn dans l'archipel de Stockholm

Après un petit tour dans le village principal de Sandhamn, nous sommes partis à l’exploration de l’île, qui possède de belles plages de sable (ce moment où l’on regrette la météo…) et une grande pinède qui couvre la quasi-totalité de l’île. La végétation est donc bien différente de celle de Grinda. Par contre, si la pinède est très jolie, elle se révèle monotone pour de longues balades à pied. Ce qui est également dommage, c’est qu’une grande partie du littoral est privé. On ne peut donc pas se balader en suivant la mer en continu. On est souvent obligé de rentrer dans la pinède ce qui oblige à pas mal de détours. L’île étant assez grande, nous n’avons pas eu le temps d’aller jusqu’à Trouville, la plage située au sud de l’île.

plage de Sandhamn dans l'archipel de Stockholm pinède de Sandhamn dans l'archipel de Stockholm village de Sandhamn dans l'archipel de Stockholm

Et pour découvrir l’archipel et Sandhamn en vidéo :

Comment rejoindre l’archipel depuis le centre-ville de Stockholm ?

bateau pour l'archipel de Stockholm

Deux compagnies de ferries desservent l’archipel de Stockholm depuis le centre ville : Stromma via Cinderrella Batarna et Waxholmbogalet. Avant de partir, j’avais consulté leurs sites internet et je ne les avais pas trouvé très clairs…, alors je vous explique ici – avec ma petite expérience terrain – comment cela fonctionne !

En effet, si tous les horaires sont sur internet, mais quand on cherche “Stockholm” on ne trouve aucun arrêt à ce nom, ce qui m’avait bien perturbé ! Pour Strömma, l’arrêt qui correspond au centre ville de Stockholm est Strandvägen, tandis que les bateaux de Waxholmbolaget ont plutôt tendance à partir de Strömkagen. (Les deux quais ne sont pas très loin à pied. Une fois sur place, n’hésitez pas à passer à leurs boutiques sur Strömkagen au niveau du Grand Hôtel de Stockholm (les deux concurrents en ont une) afin de prendre leur fiches horaires. Tout s’illumine avec ce document et leurs itinéraires dessinés sur le plan de l’archipel.

Pour compliquer encore plus les choses, les arrêts ne portent pas forcément le nom des îles : si pour Grinda l’arrêt s’appelle Södra Grinda (il faut donc chercher à la lettre S dans le menu déroulant mais on comprend encore) l’arrêt pour l’île de Svartsö s’appelle Skälvik…

A savoir : les bateaux Strömma sont plus rapides et plus directs, mais plus chers que ceux de Waxholmbolaget. A titre d’exemple, le trajet aller pour Grinda dure 1h20 avec Strömma et coûte 150 kr, tandis qu’il dure 2h mais ne coûte que 90 kr avec Waxholmbolaget…

Personnellement, nous avons opté pour la compagnie Strömma, tout simplement car elle était comprise avec la carte VIP “Key of Honour” que nous avait gentiment offert VisitStockholm pour notre voyage.

Enfin sachez également que chez Strömma, le billet peut s’acheter à bord du bateau, pas la peine de réserver, ni de stresser en arrivant une demi-heure avant le départ (même si cela est conseillé si vous voulez avoir une bonne place dans le bateau).

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Le guide pratique pour partir à la découverte de l'Archipel de Stockholm - Suède