Je vous propose de partir à la découverte de la Vallée aux Loups, un parc départemental des Hauts-de-Seine situé à Chatenay-Malabry, véritable écrin de verdure dans un département assez dense, pour y visiter la maison de Chateaubriand et l’Arboretum ou d’autres espaces tels que l’Ile Verte ou le parc boisé.

Ce parc tire son nom des nombreux animaux qui vivaient dans cette vallée lorsque celle-ci fût acquise en 1693 par Jean-Baptiste Colbert, intendant des finances de Louis XIV, qui vécut au Château de Sceaux situé non loin. Mais si cela peut vous rassurer, cela fait depuis bien longtemps que plus personnes n’y a plus vu de loups !

Visiter la Maison de Chateaubriand

Le parc de la Vallée aux Loups et la Maison de Chateaubriand est une visite que j’aime beaucoup. Je m’y suis déjà rendue à plusieurs reprises étant donné que j’habite à quelques kilomètres seulement. Il s’agit d’un endroit très agréable à découvrir et il n’est nullement nécessaire de connaitre ou d’apprécier cet auteur pour en profiter, car vous allez le voir, rien que le cadre enchanteur en pleine petite couronne parisienne, vaut le détour !

extérieur - maison de chateaubriand

Le parc de la Maison de Chateaubriand

La maison que François-René de Chateaubriand occupa de 1807 à 1818 est située dans un magnifique écrin de verdure. Au cœur de la Vallée aux Loups, la villa possède son propre parc, planté d’essences variées et d’arbres centenaires. C’est un vrai bonheur de s’y balader. Ne pas hésiter à franchir le portail, même si vous ne souhaitez pas visiter l’intérieur de la maison, car l’entrée est libre.

parc de la maison de chateaubriand
parc de la maison de chateaubriand

Visite de l’intérieur de la Maison de Chateaubriand

Après avoir fait le tour du parc, je vous propose d’entrer à l’intérieur de la villa que Chateaubriand acquis à son retour d’Orient. A son retour en France en 1807, exilé par Napoléon, il ne peut résider à Paris et choisi donc de s’installer en banlieue dans la Vallée aux Loups tout près du Parc de Sceaux. Il transforme ce qui n’était alors qu’une modeste maison de jardinier, en une belle et grande demeure où il vécu en compagnie de sa femme Céleste jusqu’en 1818. A court d’argent, il est obligé de s’en séparer.

La maison est décorée dans un ton bucolique : treillis, papier peint avec motifs floraux ou des oiseaux… C’est ici qu’il commença l’écriture de ses Mémoires d’Outre-Tombe, le seul et unique livre que j’ai lu (enfin seule la première partie, déjà bien trop longue pour moi, une lecture imposée par ma professeur de français du lycée).

façade de la maison de chateaubriand
maison de chateaubriand - extérieur
maison de chateaubriand - tourelle
Double escalier - maison de chateaubriand
le double escalier vu de haut - maison de Chateaubriand
Salle à manger - maison de chateaubriand
Salon - maison de chateaubriand
Salon - maison de chateaubriand
Chambre de Chateaubriand
Chambre de Juliette Recamier - maison de chateaubriand
Chambre de Chateaubriand
bibliothèque - maison de chateaubriand

Informations pratiques pour visiter la Maison de Chateaubriand

Tarif : 3€ tarif plein, 1,5€ tarif réduit

Horaire : de novembre à février: du mardi au dimanche de 10h à 12h et de 13h à 17h, de mars à octobre : du mardi au dimanche de 10h à 12h et de 13h à 18h30

Il est possible d’accéder à la Maison de Chateaubriand en transport en commun via le RER B Robinson. La maison est situé à une vingtaine de minute de marché de la gare RER B de Robinson. Depuis la gare, vous pouvez également vous rapprocher avec les bus 194 et 294, arrêt Jean Jaurès.

Maison de Chateaubriand, 87 Rue de Chateaubriand, 92290 Châtenay-Malabry

L’Arboretum de la Vallée aux Loups

Après votre visite, traversez la route pour découvrir le très beau parc Arboretum de la Vallée aux Loups qui possède une collection végétale unique et des arbres extraordinaires.

A l’origine, cet arboretum était immense puisqu’il allait jusqu’à Robinson et Bourg-la-Reine. Il fût la propriété des pépinières Croux qui a la fin du XIXème siècle étaient les pépinières les plus importantes de France.

Aujourd’hui, ce parc départemental est certes plus petit, mais il possède des arbres d’une beauté exceptionnelle dont le clou est très certainement un majestueux cèdre bleu pleureur de l’Atlas, unique au monde. Avec ses 680 m² de superficie, le plus grand de son espèce ! C’est arbre est tout à fait extraordinaire et ne pourra que vous subjuguer !

L'Arboreteum de la Vallée aux Loups - Chatenay-Malabry

L’Arboretum de la Vallée aux Loups est un parc agréable à découvrir en toute saison (peut-être moins en plein hiver). J’aime particulièrement m’y rendre en automne, où les couleurs sont magnifiques. La collection des érables du Japon avec leurs fines feuilles délicates et colorées est sublime, mais c’est la totalité du parc qui s’enflamme de vives couleurs. Au printemps, la visite est également très agréable avec de nombreuses fleurs.

L'Arboretum de la Vallée aux Loups - Chatenay-Malabry
L'automne à l'Arboretum de la Vallée aux Loups - Chatenay-Malabry
Arboretum de la vallée aux loups à chatenay-Malabry
L'Arboretum de la Vallée aux Loups - Chatenay-Malabry

Informations pratiques pour visiter l’Arboretum de la Vallée aux Loups

Tarif : accès gratuit, mais entrée interdite aux vélos et aux chiens.

Horaires : de novembre à février : 10 h-17 h ; mars et octobre : 10 h-18 h ; avril à septembre : 10 h-19 h

Parking voiture et vélo via l’entrée de la Rue Jean Jaurès

Arboretum de la Vallée aux Loups, 102 Rue de Chateaubriand, 92290 Châtenay-Malabry

A lire aussi

A découvrir dans les environs :

logo #enfranceaussi

Cet article participe au rendez-vous #EnFranceAussi, qui porte ce mois-ci sur le thème “Lieux d’écrivains”, choisi par Florence.

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Visiter la Vallée aux Loups dans les Hauts-de-Seine : La Maison de Chateaubriand et l'Arboreteum