Óbidos

A 1 heure au nord de Lisbonne, se trouve le charmant village médiéval d’Óbidos, qui semble tout droit sorti d’une carte postale. Le village est très pittoresque et par conséquent très touristique. Avec son ensemble de ruelles bien fleuries bordées de maisons blanches, avec seulement quelques touches de couleurs bien choisies : bleu roi, jaune vif, et orange brique cernée d’une fortification, la petite ville constitue un ensemble d’une grande cohérence et harmonie. 

En journée, le village parait même un peu trop léché, trop idéal, trop carte postale… L’impression désagréable d’être dans un lieu artificiel qui aurait vendu son âme sur l’autel du tourisme de masse. Les cars déferlent en masse pour déposer les groupes de touristes, qui sillonnent la ville à un rythme effréné avant de repartir pour la prochaine excursion. A Obidos, on est loin des sentiers battus, certes, mais si les touristes si pressent en si grand nombre, ils ne s’y sont pas totalement trompés ! Le lieu reste magnifique. Mais pour en profiter, mieux vaut connaître quelques astuces !

Je ne peux que vous recommander de passer la nuit à Óbidos : c’est le soir et le matin, une fois que la ville est redevenue déserte, que l’on profite au mieux de l’atmosphère de la ville. C’est à ce moment là, que l’on retrouve l’ambiance d’un petit village tranquille. Bien qu’il existe plusieurs hôtels et Bed and Breakfast, il y a finalement très peu de monde qui y passe la nuit. C’est l’occasion de profiter de la ville pour soi tout seul !

Óbidos Maison fleurie - Óbidos Maisons aux murs blancs - Óbidos un citronnier Ruelles d'Óbidos Óbidos Vue panoramique d'Óbidos Óbidos

Óbidos
Óbidos

Óbidos et son mur fortifié
Les remparts d'Óbidos
Óbidos

Óbidos

Si votre emploi du temps ne vous permet pas d’y passer la nuit, sachez qu’en journée, la grande majorité de la foule se presse dans la rue principale bordée de magasins de souvenirs. N’hésitez pas à vous en écarter pour retrouver le calme des ruelles désertes, comme en témoignent les 2 photos ci-dessous prises à peu près à la même heure depuis les remparts !

La rue principale d'Óbidos vue de haut
Une ruelle déserte dans Óbidos

Je suis également assez étonnée que peu de monde fasse le tour des remparts. Si ceux-ci sont quand même assez larges, il faut dire qu’il n’y a pas de rambarde… Ce tour est donc fortement déconseillé à ceux qui sont sujet au vertige ! Je le déconseille aussi aux jeunes enfants, car il faut vraiment regarder où l’on met les pieds. Il est possible de faire une chute de plusieurs mètres, alors mieux vaut être vigilant…

IMGP9034

un palmier et les maisons blanches d'Obidos
vue sur les toits d'obidos
dans les rues d'Obidos

Passer la nuit à Óbidos

chambre d'hote Casa Do Relogio - Óbidos

Nous avons rejoint Óbidos, en fin de journée vers 19h (nous avions demandé à notre B&B de nous attendre pour faire le check-in, ce qu’ils ont accepté sans soucis) après une belle après-midi passée dans le village de pécheurs de Nazaré non loin de là.

Notre choix s’est arrêté sur le B&B Casa do Relogio, situé à l’entrée du village, en contrebas des remparts, que je vous conseille car offre un bon rapport qualité/prix : des chambres confortables dans une maison typique d’Óbidos, un très beau cadre (notamment la terrasse !), un service sympathique (même si le petit déjeuner était finalement servi un peu tard) et souriant, le tout pour 45€ la nuit à 2 (en mai) !

Ainsi, le soir nous avons fait un tour rapide du centre-ville avant et après le dîner. J’ai eu beaucoup de mal à trouver le distributeur (au Portugal, peu de restaurants et hôtels acceptent la carte bleue, il faut sans arrêt avoir du liquide sur soi) dans la rue “principale” car celle-ci était déserte. Tous les magasins étant fermés, j’ai eu du mal à identifier la “rue principale” qui n’est pas beaucoup plus grande que les autres ! Ce n’est que le lendemain, que j’ai compris pourquoi il s’agissait effectivement de la rue principale !

terrasse de l'hotel à obidos  Óbidos

Comment se rendre à Óbidos?

Plusieurs options s’offrent à vous. La plus simple est bien sûr la voiture. Il y a de grands parkings payants à l’entrée de la ville. Si vous arrivez en soirée comme nous, vous pourrez même vous garer à des emplacements gratuits le long de la route.

Cependant, il est possible de rejoindre la ville en transport en commun. Le bus Rapida Verde relie Lisbonne (Campo Grande) à Óbidos en 1 heure pour environ 15€ l’aller/retour (retrouvez ICI la fiche horaire si besoin). Attention, le bus n’est vraiment pas très fréquents les week-end et jours fériés. Il faut bien calculer son coup.

Techniquement, il est également possible de rejoindre Óbidos. Mais de Lisbonne, cela ne vaut pas le coup car le trajet est deux fois plus long que le bus. C’est la gare de Campolide qui dessert Óbidos depuis Lisbonne. Pour préparer d’éventuels itinéraires en train (pourquoi pas d’autres villes portugaises?) je vous invite à consulter les horaires et les tarifs sur le site de la Comboios de Portugal.

Si la destination du Portugal vous intéresse, n’hésiter pas à lire (ou relire) mon billet résumant notre circuit de 12 jours dans ce beau pays !

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Obidos un village de carte postale au Portugall