Depuis longtemps, je voulais découvrir le lac de Côme. Ce paysage de lac encastré dans des collines verdoyantes me faisait rêver.

Nous avons donc sauté sur l’occasion de notre week end prolongé à Milan pour louer une voiture et filer vers la région des lacs italiens située à 1h de route à peine.

Nous avions prévus 2 jours pour visiter la région. Hélas, la météo ne fut pas avec nous la première journée : il n’a pas cessé de pleuvoir. Du coup, nous sommes surtout rester dans la voiture à parcourir les routes de la région. Nous sommes allés jusqu’à Lugano. Je ne sais pas si je pourrais vous en parlez un jour, car ma carte SD a fait des siennes et est devenue illisible. Toutes mes photos de la journée ont été perdues.

Pour limiter les dégâts, je ne peux que vous conseiller d’adopter ma technique : emportez avec vous plein de cartes SD de petite taille (2/4 Go) et non une grosse, comme ça si elle lâche, vous n’aurez pas tout perdu ! Ainsi, je n’ai perdu que les photos de Lugano prise le jour même et pas celles de Milan prises la veille !
Ce n’est pas la première fois que ça m’arrive… donc maintenant je me méfie. Bien sur, il existe des logiciels qui permettent de récupérer les photos, mais le résultat n’est pas garanti et il faut s’y connaitre (ce qui n’est pas mon cas…).

Cela étant, Lugano ne m’a pas enchanté plus que cela. C’est une ville récente, très riche (trop riche?). Des embouteillages, des difficultés pour se garer… Cela étant le lac de Lugano semble quand même est magnifique, mais avec le brouillard, nous n’en avons pas trop profité.

Côme vue de haut

Bref nous sommes arrivés en fin de journée à Côme, petite ville encastrée dans les collines environnantes sur les rives du lac éponyme. (Je vous parlerai dans un prochain billet de Brunate – village accessible en téléphérique depuis Côme – et qui offre de beaux panoramas sur la ville ! et depuis laquelle il est possible de faire de belles randonnées).

Panorama sur la ville de Côme

J’adore ce paysage de collines verdoyantes avec les Alpes enneigées qui se dessinent en arrière plan. Avec un peu moins de nuage, le panorama sur la ville aurait été encore plus spectaculaire !

Panorama sur la ville de Côme et son lac

Rapide tour dans le centre ville de Côme

Là haut sur la colline, domine isolé, un hôtel qui me fait furieusement penser au Grand Budapest Hôtel (un film que je vous recommande absolument !). Lui aussi est accessible par un téléphérique ! L’histoire ne dit pas si c’est véritablement ce lieu qui a inspiré le film, mais en tout cas la ressemblance est frappante !

Le Grand Budapest Hotel à Côme

Comme dans toutes les villes d’Italie, le Duomo est le monument principal de la ville. Comme pour les autres points d’intérêt de la ville, nous nous sommes contentés de l’admirer de l’extérieur puisqu’il était fermé. (Nous avons visité la ville en soirée).

Duomo de Côme

façade du duomo de Côme

Il est vraiment agréable de se promener dans le centre ville piétonnier et près des abords du lac.

 

Côme côté Lac

les rives du lac de Côme

Un ponton permet d’admirer la ville et ses autres monuments depuis le lac.

IMGP7027

IMGP7032


Avec la tombée de la nuit, nous nous n’avons pas vraiment eu le temps de bien approfondir la visite de la ville.

Si nous avions eu plus de temps à consacrer à la visite de Côme, nous aurions également pu :

– visiter le temple de Volta, consacré au le célèbre physicien italien natif de Côme Allessandro Volta. Il donna son nom à l’unité de la tension électrique “le volt” et qui est également l’inventeur de la pile électrique !

-ainsi que se balader dans le parc de la Villa Olmo (un peu excentré). La villa est aujourd’hui utilisée comme centre culturel et salle de spectacle.

Mais comme on ne peut pas tout faire, cela sera pour une autre fois !

Temple de Volta - Come

Villa Olmo