Europe France Ile de France

Découverte du Quartier de la Mouzaia – un air de Campagne à Paris

Quartier de la Mouzaia - Paris

Le quartier de la Mouzaia (parfois aussi appelé quartier d’Amérique) à Paris est tout à fait surprenant : un îlot de verdure et de petites maisons de poupées, en plein cœur du XIX° arrondissement. Les habitants gardent jalousement leur secret. Ainsi, ce quartier de rêve, situé juste en contrebas du quartier d’un autre style de la Place des Fêtes, est à la fois complètement méconnu des touristes, et même des parisiens. Pour avoir vécu près de 30 ans en Île de France, je n’avais même jamais entendu ce nom ! Après, c’est vrai que « mon » quartier de prédilection, c’est plutôt le XIV°, et je m’aventure rarement, à l’autre bout de la capitale.

Ma visite guidée du quartier avec MesSortiesCulture.com

Bref, tout ça pour dire, que je n’ai pas vraiment découvert ce quartier par hasard, mais à l’occasion d’une visite guidée que j’ai réservé sur le site MesSortiesCulture.com. Il s’agit d’un agrégateur de visites guidées qui permet de faire des réservations au quatre coins de la France. Comme Booking permet de réserver un hôtel, MesSortiesCulture permet de réserver facilement une activité guidée en quelques clics. Le site est également une vraie mine d’inspiration. Rien qu’en le testant, j’ai déjà repéré toute une liste d’autres visites guidées qui me font de l’œil comme découvrir le quartier Montsouris et la Cité Universitaire, la Maison de la Radio, le marché de Rungis… Bref de quoi m’occuper un certain nombre de week-end !

(Petite parenthèse, si je vous présente ce site, ce n’est pas dans le cadre un article sponsorisé, mais tout simplement parce que je le trouve très pratique et qu’il peut aussi vous servir ! La visite m’a néanmoins été offerte pour le test)

Le site est très bien fait, intuitif et facile d’utilisation : on choisi sa région, son centre d’intérêt, les jours et les heures, et c’est parti ! On obtient un choix incroyable de possibilités pour l’Ile de France, ce qui n’est pas forcément le cas pour les autres régions. En cliquant sur la visite guidée, on accède à sa fiche détaillée et toutes les informations pratiques : programme, durée, tarif, …

Il y a de tout : des expositions, des balades à pied ou à vélo,… Cette fois-ci, c’est la visite guidée de la Mouzaia qui m’a interpellée. Hop, quelques clics plus tard, ma réservation est faite, ça sera pour fin mai, normalement il fera beau (oui ça c’était normalement hihi, car il manque l’option météo dans le processus de réservation^^)

page d'accueil mes sorties cultures
recherche du site mes sorties cultures
exemple de choix mes sorties cultures
itinéraire la mouzaia - mes sorties cultures

A la découverte de la Mouzaia

Quartier de la Mouzaia - Paris

Nous retrouvons notre guide à la station de métro Télégraphe, ainsi que les autres personnes du groupe. Nous sommes un peu moins d’une dizaine, la météo peu clémente pour une fin du mois de mai en ayant sans doute découragé plus d’un ! Sans la réservation, j’avoue que je ne sais pas si j’y serais allé. Bref, la motivation n’était pas au top ce dimanche après midi. Notre guide est vraiment un spécialiste de Paris et déborde d’anecdotes, rapidement nous sommes contents d’être venus, malgré la pluie. La plus amusante est la petite rivalité entre le quartier de Montmartre et le quarter de Belleville, qui se disputent le point culminant de la capitale. Pour les départager, le point culminant du « domaine civil » est situé à Belleville, alors que le point culminant est à Montmartre, au niveau du Sacré Cœur. Alors si on a une belle vue à Montmartre, le point culminant du domaine public de Paris ne casse pas 3 pattes à un canard. Aucun panorama, et c’est à peine si on à l’impression d’être sur une colline. Pour le beau point de vue du côté de Belleville, c’est au niveau du parc de Belleville qu’il faut aller.

Nous contournons ensuite la Place des Fêtes par la jolie rue Emilie Desvaux pour rejoindre le quartier de la Mouzaia. Situés en contrebas du quartier ultra urbanisé, et vraiment pas très beau, de la Place des Fêtes, ces ruelles de petites maisons mitoyennes surprennent. Il s’agit en fait à l’origine des maisons des ouvriers qui travaillent dans les mines de gypses des Buttes Chaumont. Initialement très bon marché, ces maisons sont aujourd’hui devenues hors de prix (bien au dessus de la moyenne du XIX° qui est l’arrondissement le moins cher de Paris) et sont très difficile à acheter même quand on a les moyens car sont rarement mises en vente.

Le quartier est assez grand puisqu’il est constitué de 250 maisons réparties le long de « villas » (petites rues piétonnes) situées entre les stations de métro Danube, Botzaris, Place des Fêtes et Pré Saint Gervais. Le guide était vraiment impressionnant, c’est limite s’il ne connaissait pas une anecdote sur chacune d’entre elles ! (Enfin je vous rassure, nous ne les avons pas toutes faites ^^)

Alors pour tout vous avouer, je n’ai pas fait les photos le jour de la visite guidée, puisque nous l’avons faite sous la pluie, du début à la fin. La visite a même dû être arrêtée un peu avant la fin car la petite pluie déjà pas très agréable, s’est transformée en des trombes d’eau (vous savez, c’était la semaine avant la crue de la Seine, et les terribles inondations en Seine et Marne et dans le Loiret…). L’avantage de ne pas faire de photos était de pouvoir suivre plus attentivement le guide et ses explications sur l’histoire du quartier. Je suis donc revenue quelques jours plus tard, pour faire ces clichés !

Même sous la pluie, on se rend compte à quel point ce quartier est un petit coin de paradis et de calme dans la capitale. Les chats sont les rois, et se baladent un peu partout. Les ruelles sont très verdoyantes, au point que parfois c’est à peine si l’on aperçoit les maisons. Le printemps est la période idéale pour s’y balader car on profite des nombreuses fleurs. Fin mai, c’étaient surtout les rosiers qui étaient en fleurs et embaumaient de leur parfum les ruelles du quartier.

Malgré la météo vraiment catastrophique, j’ai eu un gros coup de cœur pour ce petit coin de verdure dans Paris. J’aime saisir ce genre d’occasion pour découvrir des coins inattendus qui me font aimer notre capitale. Car ma relation avec cette ville est loin d’être une histoire d’amour… au quotidien, elle se révèle épuisante ! Mais j’éprouve toujours du plaisir à la découvrir avec les yeux d’un touriste. Dans ces moments, je comprends pourquoi on dit que c’est la plus belle ville du monde. Car comme dirait Marcel Proust “Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux » : il n’est pas souvent nécessaire d’aller très loin de voir de belles choses (la preuve, pourquoi les gens traverseraient-ils la planète pour venir voir ce qui est sous nos yeux^^)

Villa Danube - Quartier de la Mouzaia - Pari

Quartier de la Mouzaia - Pari
Quartier de la Mouzaia - Pari

   Quartier de la Mouzaia - Pari

Quartier de la Mouzaia - Pari
Quartier de la Mouzaia - Pari

Menuiserie - Quartier de la Mouzaia - Pari

Quartier de la Mouzaia - Pari
Rosier - Quartier de la Mouzaia - Pari
Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

4 Commentaires

  • Répondre
    LadyMilonguera
    17 juin 2016 at 09:37

    Absolument charmant ce quartier…

  • Répondre
    En Mode Bonheur
    17 juin 2016 at 10:57

    Trop trop mignon cet endroit ! Je vais voir s’il y a aussi des découvertes à faire à Marseille sur le site 🙂

    Julie

  • Répondre
    tiphanya
    19 juin 2016 at 11:16

    J’adore ce quartier, dont j’ignorais le nom. En fait je m’y suis rendue deux fois, par hasard. L’avantage de se perdre régulièrement, bon je me perds aussi car lorsque je vois une jolie rue je ne sais y résister.
    Et le 19e est mon arrondissement préféré (probablement parce que c’est celui que je connais le mieux)

    • Répondre
      Mathilde
      20 juin 2016 at 19:03

      Se perdre est certainement le moyen de découvrir les plus jolis coins. Je me suis souvent perdue dans le V° mon arrondissement préféré, mais je ne vais pas assez souvent dans le XIX° et le XX°, malgré que j’ai de la famille qui y habite !

    Laisser un commentaire