Auvergne-Rhône-Alpes France

Une semaine dans le Domaine Nordique Autrans-Méaudre en hiver

Autrans dans le vercors

Cela fait deux années de suite que nous partons en hiver à la montagne dans la station d’Autrans-Méaudre dans le Vercors. Suite à la fermeture des remontées mécaniques à l’hiver 2020-2021, nous avons découvert les joies du ski nordique et nous avons tellement apprécié que nous sommes repartis au même endroit (même station et même gîte) !

Dans cet article, je vous propose de découvrir pleins d’idées d’activités et de choses à faire en hiver dans le village d’Autrans, village olympique pour les activités nordiques lors des JO de Grenoble 1968 et l’une des meilleures stations nordiques de France !

le village d'Autrans dans le Vercors en hiver

Informations pratiques pour un séjour à Autrans Méaudre

Comment venir à Autrans sans voiture ?

La station d’Autrans Méaudre est située à un peu plus de 1000 m d’altitude sur le plateau du Vercors. Il faut compter environ 45 min de route depuis Grenoble.

Il est possible de venir à Autrans sans voiture. C’est une option qui est importante pour nous qui n’avons pas d’équipements pour conduire en montagne et pas envie d’en acquérir.

Pour venir à Autrans sans voiture, le plus simple est de partir du samedi au samedi qui sont les jours où circulent les bus Transaltitude qui partent de la Gare Routière de Grenoble qui est située juste en face de la Gare SNCF. Les horaires de bus sont assez pratiques pour les correspondances en TGV vers et depuis Paris. A l’aller et au retour nous avions 30 min de battement ce qui permettait de faire la correspondance sans stress.

Les bus Transaltitude peuvent être directs en saison mais dans notre cas nous avions du changer à Lans-en-Vercors. Le changement se fait très facilement, car les bus s’attendent et sont calés parfaitement pour ne pas avoir à attendre dans le froid. Quand il fait -15°C, ce détail a une importance :). Attention, ces bus sont très peu fréquents : ils ne fonctionnent uniquement le samedi, avec une rotation dans chaque sens en période creuse et deux pendant les vacances scolaires. Néanmoins, c’était parfait pour nous et c’est la solution que nous avons choisi pour nous rendre à Autrans après le TGV Paris-Grenoble.

Retrouvez les horaires des bus Transaltitude pour les stations du Vercors par ici.

Où séjourner à Autrans ?

Autrans ressemble plus à un véritable village qu’à une station de ski (si vous êtes plus habitué au ski alpin, vous verrez que c’est très différent, il y a des gens qui y vivent toute l’année et l’avantage c’est que les prix dans les magasins sont bien moins chers que dans les stations de ski alpin).

Concernant les hébergements, cela veut dire qu’il y a aussi moins de choix. On trouve néanmoins quelques hôtels, des résidences de vacances comme La Résidence Odalys Le Sornin ou encore plusieurs Gites de France. Si comme nous vous choisissez de voyager sans voiture, faites attention à la localisation de votre logement pour privilégier un appartement près du centre-ville.

Réservez un hôtel ou un appartement à Autrans

Réservez un hébergement à Autrans avec Booking

Lors de nos deux séjours, nous sommes passés par Gites de France et nous avons réservé auprès de la Ferme des Marmottes, qui proposent deux gites dans une ferme de vache laitières. Contrairement aux stations de ski alpin, nous profitons ici d’un appartement bien spacieux (60m², deux chambres, un grand salon-cuisine et une salle de bain) ! Nous avons beaucoup aimé ce logement situé à proximité du centre ville et du domaine nordique accessible à 10 min à pied. Les propriétaires sont très sympathiques, pleins de bon conseils pour découvrir la région et nous ont même gentiment proposé de déguster leur délicieux lait cru bio de leur production !

Gite La Ferme des Marmottes à Autrans

Quel est le budget pour la pratique du ski de fond ?

Pour pratique le ski de fond, un petit budget est nécessaire, mais vous allez le voir il est bien inférieur au ski alpin :

  • redevance pour l’accès au domaine nordique. A Autrans, le prix est dégressif : en 2022, il faut compter 10 € la journée de ski et 50€ pour 6 jours à charger sur une carte réutilisable qui coûte 2 euros. Le forfait s’achète au niveau du Centre Nordique d’Autrans situé tout près du centre du village (contrairement au Domaine Alpin qui est situé à l’écart).
  • louer des skis de fond. Le prix varie selon si vous prenez des skis classique ou ski de skating (un peu plus cher). Il faut compter là aussi autour de 10€/jour pour le matériel. Vous pouvez louer le matériel au Centre Nordique ou dans le village.

Quel vêtement pour le ski de fond ?

Si vous faites du ski de fond pour la première fois, vous n’aurez peut-être pas envie d’investir dans de l’équipement dédié. Vous pouvez utiliser vos vêtements de ski alpin, mais vous allez vite vous rendre compte qu’ils ne sont pas adaptés et vous allez mourir de chaud et transpirer.

Voici pour ma part l’équipement que j’utilise et comme vous allez le voir je n’ai pas acheté grand chose de spécifique au ski de fond mais j’ai essayé de recycler des habits que j’utilise dans d’autres sports (et notamment le vélo !) :

  • un pantalon de ski de fond Décathlon (mon seul investissement dédié à ce sport car j’ai trop souffert l’année passée avec mon pantalon de ski) que j’utilise sur un collant chaud de ski que j’avais déjà pour le ski alpin
  • des T-shirt techniques de type « première couche » isolant que j’utilise pour d’autres sports comme la course à pied ou le vélo : je vous recommande les T-shirt Blackcom Odlo qui sont vraiment tops et utilisables dans tous sports Outdoor par temps frais ou des T-shirt en laine mérinos
  • pour la veste, je prends ma veste d’hiver de vélo qui est coupe-vent et imperméable et qui est finalement bien plus pratique que mon gros manteau de ski avec lequel j’ai trop chaud.
  • pour les gants, je prends des gants Odlo de ski de fond que j’avais acheté à l’origine pour ma pratique hivernale du vélo
  • pour les chaussettes, j’utilise mes chaussettes en laine mérinos que j’utilise pour la randonnée et le vélo en hiver
  • pour la tête mon bonnet Odlo de vélo ou mon bonnet d’hiver.
  • pour l’hydratation, je prends ma ceinture d’hydratation de running Salomon et sa petite flasque de 500 ml pour les sorties à la demi-journée de manière à éviter de me charger avec un sac à dos. Pour les grandes balades, je ne fais pas l’impasse sur le sac à dos à la fois pour prendre le pique-nique et mon camel-bag (je bois énormément quand je fais du sport, près de 2L d’eau sur les sorties à la journée – à vous de voir par rapport à vos besoins.

Comme vous le voyez, hormis le pantalon pour lequel j’ai fini par craquer (surtout que chez Decathlon il y a vraiment un rapport qualité-prix incroyable pour les articles débutants), je réutilise ce que j’ai déjà et pour une semaine de ski c’est parfait !

(Je ne suis pas sponsorisée par Odlo ^^ même si j’aimerais bien car j’aime beaucoup leurs produits !)

S’essayer au Biathlon

Depuis que j’ai découvert le biathlon lors d’un long week-end à Métabief, je suis devenue une fan inconditionnelle de la discipline. Si malheureusement je ne peux pas la pratiquer étant donné que j’habite bien trop loin des montagnes, je ne loupe plus une étape de la Coupe du Monde de Biathlon diffusée sur l’Equipe 21 entre fin novembre et mi mars ! C’est le seul sport que je regarde à la télé et j’adore encourager la talentueuse équipe de France, même si je dois bien avouer que j’ai aussi quelques chouchous aussi chez les Norvégiens ^^

Cours de Biathlon à 10 m à Autrans

S’essayer au biathlon sur une cible à 10 m cela permet de prendre encore plus la mesure des exploits sportifs que réalisent chaque week-end d’hiver mes sportifs préférés. Arriver à viser la cible au tir couché c’est une chose, au tir debout s’en est déjà une autre, et imaginez après l’effort quand vous avez le cardio qui palpite et les jambes qui tremblotent !

Je pourrais vous parler longtemps de ce sport génial qui allie à la fois endurance et concentration, performance physique et mental d’acier, mais je vous conseille plutôt d’aller voir du côté des cours ESF de votre station pour vous essayer à votre tour à blanchir les cibles !

Et un jour peut-être, j’espère que j’aurais l’occasion de m’essayer sur les cibles des pros à 50 m !

Stade de Biathlon de Gêve

Prendre des cours de ski de fond

Si vous n’avez jamais fait de ski de fond, je ne peux que vous recommander de prendre au moins quelques cours avec un moniteur pour acquérir les gestes de base nécessaire avant de s’élancer seul sur le domaine. A savoir qu’il n’existe pas un mais deux types de ski de fond. Les pratiques sont bien différentes que ce soit en terme de technique ou d’équipement. Je vous invite à tester les deux et à découvrir les deux, pour deux fois plus de plaisir !

  • le ski de fond dit « classique » ou alternatif où l’on utilise des rails tracés dans la neige. Le dessous des skis de classique est doté d’écailles qui permettent d’éviter de reculer lorsque l’on appuie sur les skis. Pour moi c’est la technique la plus facile pour débuter si l’on a jamais fait de ski de fond. Dans cette technique on avance droit, le mouvement ressemble alors au mouvement de la marche ou de la course à pied selon le rythme donné. Cette une technique assez facile à appréhender. Après une demi-journée de cours nous avons pu partir en balade en mode tranquille en autonomie. Cette technique est moins fatigante que la technique de skating (notamment dans les montées), par contre je la trouve plus difficile à maitriser en descente. Les skis n’ayant pas de carres, il faut bien maitriser le chasse neige. J’ai encore énormément de mal à maitriser ces skis dans les descentes, où j’ai juste l’impression de subir et d’essayer de ne pas sortir des virages ! Clairement un point que je travaillerais avec un prof la prochaine fois !
  • le ski de fond « skating » qui ressemble au pas des patineurs ou aux rollers, qui est notamment utilisé par les biathlètes. Le ski de skating se pratique sur la partie lisse située au milieu de la piste. Contrairement aux skis de classique, les ski de skating ne possèdent pas d’écailles, aussi il faudra se donner dans les montées et pousser sur les jambes et sur les bras. Je trouve personnellement cette technique un peu plus complexe, car elle demande un très bon équilibre et surtout une très bonne coordination de ses mouvements (sinon on fini rapidement par emmêler ses skis avec ses bâtons ^^). Je le trouve très physique, peut-être car je ne maitrise pas bien la technique de base, et je m’épuise littéralement dans les montées (même sur des « faux plats montants »). Impossible pour moi d’envisager de faire plus de deux heures de skating à la suite pour le moment, tellement cela m’épuise, bien que je trouve cette technique trouve plus agréable en terme de sensation de glisse. Si les montées sont plus faciles qu’en classique, les descentes sont plus faciles à appréhender en skating car les skis ont des carres et il est possible de faire des dérapages avec (attention cela reste des skis de fond ^^).

Vous pouvez facilement louer des skis de classique et les changer pour des skis de skating et inversement durant votre séjour au ski (c’est ce que nous faisons : à titre d’exemple nous avons fait 2 jours de skating, 3 de classique et 1 journée de raquettes durant notre semaine à Autrans). Par contre, il est impossible de skier en alternatif avec des skis de skating ou inversement.

Nous avions pris quelques cours de ski de fond l’année dernière à Métabief, et nous avons repris 2 cours de skating cette année. Il y a encore du boulot pour arriver à faire un « pas de deux » de ressemble à quelque chose (et je ne vous parle pas du « pas de un » le pas de base pour skier sur le plat, mais encore plus fatiguant ^^).

piste d'initiation au ski de fond à Autrans

Faire de grandes balades en ski de fond

Avec 180 km de pistes de ski de fons entretenues et balisés, le domaine nordique d’Autrans-Méaudre est tout simplement l’un des meilleurs d’Europe. D’une station il est possible de rejoindre l’autre, via les pistes de liaisons, toutefois je vous recommande de privilégier de séjourner à Autrans (surtout si vous êtes sans voiture) car il y a peu de navette reliant Autrans et Méaudre et que la plus grosse partie des pistes se situent au nord d’Autrans ! De plus, lorsqu’il y a peu de neige la liaison peut-être fermée. Quand il y a peu de neige sur le Vercors, en général il en reste du côté de Gève accessible par des navettes fréquentes depuis le Centre Nordique d’Autrans. Et s’il n’y a rien à Gève, alors il n’y a rien sur le plateau du Vercors !

Dans cet article, je vous présente mes pistes préférées pour faire de grandes balades à ski. Mais n’ayez crainte, que ce soit à Autrans et Méaudre, vous pourrez commencé comme nous l’avons fait par des petites pistes vertes à partir de quelques kilomètres avant de vous lancer dans de grandes balades !

La piste Scandinave : Autrans à Gève en Ski

La piste Scandinave offre un bel itinéraire forestier de 21 km qui permet de rejoindre la zone de Gève depuis Autrans. La piste est balisée en jaune, une couleur indiquant un niveau de difficulté intermédiaire entre le rouge et le noir, mais je trouve presque que c’est la piste la plus « facile » des 3 itinéraires que je vous propose dans cet article.

Je met « facile » entre guillemet, car la piste commence par une bonne montée de plusieurs kilomètres bien fatigante (forcément puisqu’il y a presque 250 m de dénivelé entre Gève et Autrans !). Au niveau de Gève, la piste monte et descend, et même si l’on a pas beaucoup d’assurance dans les descentes, en général cela remonte vite après donc il n’y a qu’à se laisser glisser jusqu’à la prochaine remontée.

La seule difficulté un peu technique selon moi est sur la fin de la redescente vers Autrans un virage bien sec à négocier pour rejoindre la piste de liaison n°15. Chute quasiment assurée pour les débutants ! mais heureusement en ski de fond en général on a pas énormément de vitesse, donc on limite les dégâts !

Mon petit plaisir à Gève est de profiter du Refuge de Gève pour une pause sucrée ! Et une fois là-haut si le cœur vous en dit c’est aussi le moment de faire quelques boucles sur les pistes du coin avant de redescendre sur Autrans. Je vous conseille vraiment de redescendre par la piste Scandinave malgré la petite difficulté dont je vous faisais part plus haut car les paysages sont beaucoup plus beaux que sur la piste de liaison qui suit la route !

le plateau de Geve à Autrans
retour à Autrans par la piste Scandinave

Côté timing, avec notre petit niveau de débutant, nous mettons environ 1h30 pour rejoindre Gève et 30 minutes pour redescendre de Gève à Autrans. Il est possible de déjeuner au niveau du Refuge de Gève.

La piste Panoramique : de Gève au plateau de la Molière

La piste Panoramique est une piste de 25 km situé au départ de Gève qui permet d’atteindre le superbe panorama sur les Alpes qu’offre le plateau de la Molière. C’est une grande balade que je vous recommande de garder pour un jour de beau temps. Nous nous y étions rendu en randonnée raquettes depuis les hauteurs d’Engins mais encore jamais en ski de fond !

Pour cette randonnée, si vous êtes débutant comme nous, je vous invite à prendre la navette du Centre Nordique jusqu’à Géve pour vous éviter une partie de la montée. Les 25 km de la piste commencent en effet au niveau de Gève et non d’Autrans ! Il faut donc en garder sous le coude !

Si vous n’aimez pas les montées, le télésiège de la Quoi est accessible certains jours aux fondeurs entre 9h et 10h et vous emmène directement en haut du plateau. Malheureusement pour moi, le télésiège n’accepte pas les passagers dans le sens de la descente (suis-je vraiment la seule à ne pas aimer les descentes en ski de fond ??).

Je vous recommande cette piste si vous êtes quant même un minimum à l’aise en ski de fond, d’une part car elle est longue et d’autre part car je la trouve un peu technique et surtout c’est l’une des rares pistes à avoir une grosse portion « bi-directionnelle » sauf qu’elle n’est pas plus large que les autres pistes. Quand comme moi vous n’êtes pas à l’aise dans les descentes, ce n’est pas très agréable. (J’ai pas mal gouté la poudreuse au retour, mais heureusement je n’ai percuté personne !).

De Geve au plateau de la Molière par la piste panoramique

Hormis cette petite difficulté, j’ai beaucoup aimé skier sur la piste Panoramique d’Autrans, surtout qu’il faisait un temps merveilleux, ensoleillé et très froid, avec plein de givre sur les arbres. C’était vraiment magnifique ! C’est vraiment pour ces sublimes paysages de montagne, cette immersion dans la nature, ce calme (car il faut reconnaitre qu’il n’y a pas tant que cela de monde sur les domaines nordiques), que j’ai une nette préférence pour le ski de fond.

la piste panoramique à Autrans
les arbres recouverts de givre le matin dans le Vercors

Nous arrivons pour l’heure du pique nique au sommet du télésiège de la Quoi qui fait partie du petit domaine alpin d’Autrans (j’avais eu l’occasion d’aller y skier sur un week-end, j’en avais pas garder un souvenir impérissable mais en même temps il y avait un brouillard à couper au couteau, bref des conditions de ski pas franchement incroyable).

On profite des tables de pique-nique pour déjeuner face aux crêtes des Alpes. Il fait tellement beau que l’on voit même le Mont Blanc ! Et c’est reparti en direction du plateau de la Molière que l’on atteint avec une grosse demi-heure de ski.

Vue sur les Alpes depuis le haut du télésiège de la Quoi dans le domaine skiable d'Autrans

3eme fois pour moi sur le plateau de la Molière et la première fois sous un soleil magnifique. Cet endroit est définitivement magique ! On hésite à partir sur la petite boucle dans les sapins que forme la piste Panoramique après la Molière (mais cela fait bien descendre pour remonter et l’on commence à être un peu juste en temps pour rentrer en ski jusqu’à Autrans avant la nuit). On décide plutôt de se poser face aux montagnes et de profiter de la vue !

Vue sur les Alpes depuis le plateau de la Molière

Liaison vers Méaudre avec la boucle des villages

Pour cette troisième et dernière grande balade à ski de fond, je vous propose de prendre la direction de Méaudre. Nous avions déjà réalisé presque la totalité de l’aller-retour quelques jours avant en skating – il faut dire qu’étant assez plate c’est une piste idéale pour s’entrainer (mais attention au faux plat montant sur le retour qui cassent bien les jambes).

Pour cette grande balade en ski classique nous avons l’objectif de rejoindre Méaudre pour réaliser la grande boucle de la piste rouge « Villages »

le plateau du Vercors entre Autrans et Méaudre
sur les hauteurs de Méaudre via la route des Feuilles
cascade de glace à Méaudre
Piste de ski de fond à Méaudre
les cascades de glace le long de la piste des villages à Méaudre

Pour ma part j’ai trouvé les derniers kilomètres de cette piste avec la descente dans la Combe du Furon assez difficile mais magnifique. La piste descend en pente douce (mais en pente quand même !) à travers une superbe combe étroite. Heureusement cela ne tourne pas trop, mais de mon côté je me suis vraiment crispée à fond sur mon chasse neige pour ralentir ce que je pouvais. La piste est étroite, d’un côté la roche, de l’autre côté la rivière, concentration maximale, car ce n’est pas le moment de tomber !

Par un miracle que je n’explique pas, je ne suis pas tombée !!, mais j’ai fini les quelques minutes de descentes les jambes tremblantes, tellement j’étais crispée dans la descente. En ski de fond si les pentes ne sont pas jamais extrêmement pentues, je trouve cela hyper stressant de savoir que l’on est pas capable de s’arrêter quand on veut et de sentir que l’on a pas vraiment la maitrise de la direction (je suis encore une grande débutante malgré toutes ces grandes balades : il faut vraiment que je prenne des cours pour prendre confiance et maitriser les descentes !!).

Une fois arrivée sur le bas du Domaine Alpin de Méaudre, j’ai trouvé que l’accès à la suite du Domaine Nordique n’était pas claire… on s’est retrouvé à skier sur un parking enneigé avant de finalement retrouver le reste des pistes. Quelques panneaux indicatifs ne seraient pas de trop 🙂

Randonner en raquettes

Je ne rentrerais pas dans le détail des itinéraires de randonnée en raquettes à faire du côté d’Autrans puisque j’ai déjà publié un article dédié sur mes itinéraires préférés de randonnée en raquettes dans le Vercors.

Sachez toutefois qu’Autrans est une belle destination si vous aimez la randonnée en raquettes grâce à ses nombreux sentiers balisés. Contrairement à certaines stations, la pratique de la randonnée en raquette y est gratuite. Je vous conseille de vous procurez auprès de l’Office du Tourisme le plan des itinéraires (3€)

La station d’Autrans-Méaudre propose en tout une quinzaine d’itinéraires de randonnées en raquettes sans compter les itinéraires de liaison pour tout niveau de 3 km à plus de 15 km. La plupart des itinéraires raquettes partent du Centre Nordique (où vous pouvez également louer des raquettes) ou de Gève facilement accessible grâce aux nombreuses navettes.

randonnée raquette sur le Gros Martel dans le Vercors

Le Vercors étant une destination de moyenne montagne, il est possible qu’en manquant de chance, l’enneigement ne soit pas au rendez-vous, notamment si vous voyagez en début ou fin de saison. N’oubliez pas dans vos valises des chaussures de randonnée car avec ou sans neige il y a de belles balades à réaliser !

A lire aussi

Retrouvez par ici mes autres articles sur les choses à faire et à voir dans les environs d’Autrans sur le Plateau du Vercors :

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

Une semaine dans le Vercors en Hiver à la découverte de la station nordique d'Autrans : balade en ski de fond, biathlon et randonnées en raquettes

Cet article contient des liens affiliés, en réservant par eux, vous ne payez pas plus cher mais je touche une petite commission qui permet de soutenir le blog.

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Pin It on Pinterest

    Share This