Je m’étais déjà rendue à Chartres à plusieurs reprises il y a quelques années notamment car j’ai une très bonne amie qui y vivait. Je m’étais promis d’y revenir, car à l’époque, l’intérieur de la cathédrale était en grand travaux et car je n’étais pas venue à l’époque de Chartres en Lumières, un événement qui m’avait alors été chaudement recommandé.

Cet été, j’ai profité du déconfinement estival pour ressortir mon vélo et faire de belle balade touristique, qui m’a mené par étapes, à rejoindre Chartres par l’itinéraire cyclable de la Véloscénie. Nous en avons profité pour passer la nuit afin de découvrir Chartres en Lumières et nous avons consacré une journée à visiter cette jolie ville, préfecture du département de l’Eure-et-Loir.

Dans cet article, je vous propose un city-guide pour savoir que faire et que voir à Chartres et dans ses environs ainsi que ma sélection de bonnes adresses testées et approuvées. Vous pouvez aussi bien visiter Chartres en un jour, qu’y passer le week-end, ce qui vous donnera l’occasion de découvrir le merveilleux spectacle de Chartres en lumières et de découvrir le Château de Maintenon situé à quelques kilomètres au nord, où de prendre le temps de visiter les musées de la ville.

Visiter Chartres en Eure-et-Loir

Le centre-ville de Chartres est assez petit – vous pouvez facilement tout faire à pied, mais très dense en terme de point d’intérets.

Visiter la Cathédrale de Chartres

Je commencerais donc cet article par l’incontournable Cathédrale de Chartres ! Même s’il faisait tellement chaud ce week-end là que nous avions attendu les grosses chaleurs de l’après-midi pour profiter de sa relative fraîcheur.

La cathédrale de Chartres est une merveille gothique classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Il s’agit d’ailleurs de la cathédrale gothique sont considérée comme la plus représentative de ce style et la mieux conservée, que ce soit au niveau des sculptures, des merveilleux vitraux ou du dallage.

La cathédrale de Chartres est une véritable merveille architecturale que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur. Pour la prochaine fois, j’opterais pour une visite guidée car j’ai trouvé qu’en visite libre, je suis passée à côté de beaucoup de choses.

Deux choses m’ont particulièrement marquée lors de ma visite de la cathédrale de Chartres

  • les extraordinaires vitraux du Moyen-Age (XIIème et XIIIème siècle) qui sont extrêmement bien conservés.
  • la sublime clôture du cœur de la Cathédrale, finement ouvragée et sculptée avec de nombreuses scènes qui mettent en scène la vie de Jésus. J’étais d’autant plus heureuse de le découvrir enfin que celui-ci était en travaux de rénovation lors de mes deux précédentes visites et entièrement caché dernière des bâches.

Émerveillée par tant de splendeur, j’ai gardé le nez en l’air et oublier d’en admirer le labyrinthe tracé dans le dallage de la cathédrale ! Un labyrinthe que les pèlerins devaient parcourir en se recueillant.

la cathédrale de Chartres
Autel de la Cathédrale de Chartres
Vitrail de la Cathédrale de Chartres
coeur de la cathédrale de Chartres
Horloge dans la cathédrale de Chartres
chapelle de la cathédrale de Chartres

Il est habituellement possible de visiter les tours de la Cathédrale, mais avec le COVID, la visite était limitée à la visitait des combles, une structure en arc-boutant remplaçant l’ancienne “forêt” qui avait pris feu au milieu du XVIIIème siècle. Si cela était sûrement intéressant, j’avais beaucoup envie de découvrir la vue sur la ville et je trouvais cela un peu frustrant de ne voir que la moitié de la visite. J’ai préféré ne pas y aller cette fois, pour profiter d’une visite complète à une autre occasion !

Visite à pied le centre historique de Chartres

J’aime beaucoup le centre historique de Chartres. Le centre ville est en grande partie piéton, seuls les véhicules des résidents et des services sont autorisés à la circulation. Nous commençons notre balade par la place du Cloitre de Notre-Dame qui s’étend autour de la Cathédrale avec ses maisons anciennes.

place de la cathédrale de chartres

Nous prenons ensuite la direction de la Place Billard qui est également la place du marché avec de superbes halles en fer forgé de style Baltard datant de la fin du XIXème siècle

la place du marché à Chatres
les halles du marché à Chartres

Le centre-ville de Chartres possède plusieurs maisons à colombages, dont l’une des plus belles est la Maison du Saumon, qui date des XVème et XVIème siècle. Elle abrite aujourd’hui les locaux de l’Office du Tourisme.

La Maison du Saumont à Chartres
visiter Chartres
Maison à colombages à chartres
Balade à pied dans le centre ville de Chartres

La ville basse et les bords de l’Eure

Le long de l’Eure se trouve la ville basse. C’est une partie de Chartres que j’aime beaucoup. Bien que l’on soit toujours en plein centre-ville, ce quartier est très bucolique et très intéressant à découvrir avec ses maisons anciennes, ses vieux pont en pierre et ses lavoirs.

Juste au sud du centre-ville, nous avons fait un détour par le joli Parc des Bords de l’Eure, avec sa guinguette et son loueur de pédalo (il était encore tôt donc ce n’était pas ouvert), avant de remonter doucement la rivière jusqu’à la Porte Guillaume, ancienne porte d’enceinte et témoignage de l’ancienne fortification qui entourait la ville.

Les bords de l'Eure à Chartres
les bords de l'Eure à Chartres
les bords de l'Eure à Chartres
Jardin sur les bords de l'Eure à Chartres
les bords de l'Eure à Chartres

Visite du Centre International du Vitrail

Situé à quelques pas de la Cathédrale de Chartres, dans la grande aux dîmes de Loëns, le Centre International du Vitrail permet d’en savoir plus sur les vitraux. Le musée est composé de deux étages :

  • au rez-de-chaussée une exposition permanente sur les vitraux Renaissance de l’Eglise de Saint-Pierre de Chartres et un parcours d’interprétation des vitraux de la cathédrale
  • au sous-sol, dans le cellier gothique de la grange du XIIIème siècle, se tient une exposition temporaire sur des vitraux contemporains. En 2020 lors de ma visite le thème portait autour de “L’Image et la Lumière”.

La partie concernant l’exposition permanente m’a un peu moins marquée. D’un point de vue tout à fait personnel je ne suis pas très sensible aux vitraux Renaissance. J’aurais aimé voir des vitraux médiévaux, mais ceux-ci sont déjà dans la cathédrale ! Il y a bien une partie expliquant la signification de chaque pan de vitraux présents dans la cathédrale à l’aide de maquettes géantes, mais j’aurais aimé avoir ces explications directement dans la cathédrale.

Par contre, j’ai vraiment adoré, contre toute attente l’exposition temporaire sur les vitraux contemporains. Avant cette visite, je ne jurais que par les vitraux médiévaux qui me fascinent depuis mon plus jeune âge. Pour moi les vitraux contemporains n’étaient que des caches misères sans intérêt (oui j’étais dure n’est-ce pas – mais enfant j’étais fascinée par les histoires des saints qui étaient racontée en “bande dessinée” dans les vitraux médiévaux !).

Autant vous dire que cette visite m’a fait changé d’avis. Je trouve aujourd’hui que les vitraux contemporains offrent une place bien plus grande à la créativité des artistes, et sont bien plus variés que ce soit en terme de couleur et de texture. C’est encore plus marquant dans cette exposition puisqu’il y a 19 artistes, et donc autant de style différents représentés. Je ne regarderais plus jamais les vitraux contemporains de la même manière.

Musée du vitrail à chartres
vitrail classique - centre international du vitrail à Chartres
vitrail contemporain - centre international du vitrail à Chartres
Exposition de vitraux contemporain au centre international du vitrail à Chartres
Vitrail contemporain - chartres

Informations pratiques

Centre International du Vitrail, 5 rue du Cardinal Pie, Chartres

Tarifs : plein tarif : 7 €, tarif réduit 5€, gratuit pour les moins de 14 ans

Horaires : le centre est ouvert tous les jours de 14h à 17h45. Fermeture le 25 décembre et le 1er janvier

Les fresques du Quartier Bel Air

Les fresques du Quartier Bel Air sont situées à l’écart du centre-ville et est un aspect plus insolite à découvrir de Chartres. Pour les rejoindre, nous avons repris nos vélos (en effet, nous étions arrivée à Chartres depuis Rambouillet en vélo par la Véloscénie). Cela grimpe pas mal sur la fin et nous avons du descendre de nos vélos pour les pousser tellement la côte est raide (mais courte heureusement !).

Les fresques du Quartier Bel Air sont un ensemble de plus de 4000 m² réalisé par la société Cité Création (la même entreprise que celle qui a réalisé les fameux murs peints lyonnais pour ceux qui connaissent) sur des petits immeubles à l’origine plutôt quelconque.

Malheureusement, l’accès aux bâtiments étant sécurisés (cela peut se comprendre pour le confort des habitants du quartier !), on ne peut pas s’approcher de tous les bâtiments et l’on doit se contenter de regarder les fresques de loin. Ces fresques s’articulent autour de plusieurs thématiques, une par groupe d’immeubles comme l’architecture du centre-ville de Chartres, l’agriculture…

Je trouve cette initiative très sympa car cela donne de la couleur et de l’originalité à des bâtiments qui n’avaient pas forcément beaucoup d’âme avant le projet !

C’est un détour que je vous conseille de faire si vous avez un vélo où si vous êtes véhiculés car c’est un peu loin pour y aller à pied depuis le centre-ville.

fresque du Quartier Bel Air à Chartres
détail d'une fresque du quartier Bel Air
détail des fresques du quartier Bel Air à Chartres
fresque du Quartier Bel Air à Chartres

La Maison Picassiette

La Maison Picassiette fait partie des curiosités à découvrir à Chartres. Il s’agit d’une maison un peu particulière puisque son propriétaire l’a entièrement recouvert de fragment d’assiettes multicolores cassées. Malheureusement, celle-ci était fermé le jour de notre visite (puisque nous avons eu la bonne idée de faire un week-end sur dimanche-lundi au lieu de samedi-dimanche). De toute façon nous n’aurions pas eu le temps de tout faire. J’espère néanmoins que la prochaine fois sera la bonne et je mettrais alors à jour cet article !

Chartres en Lumières

Chartres en Lumières est un évènement quotidien qui se tient chaque soit à partir de la tombée de la nuit de mars à octobre. Cette année, le planning avec été un peu chamboulé et l’évènement décalé de mi-juillet au 3 janvier 2021.

C’est en tout 23 scénographies de lumières qui sont projetées sur les principaux monuments de la ville, avec en clou du spectacle, la scénographie projetée sur la façade principale de la cathédrale. Nous avons ainsi passé 2 heures à parcourir Chartres de nuit en s’émerveillant de la beauté de chaque scénographie qui sont toutes différentes. En 2 heures, nous n’avons pas eu le temps de tout voir, mais il était déjà plus de minuit et notre journée à vélo entre Rambouillet et Chartres nous avait bien fatiguées. Cela vaut vraiment le coup de passer la nuit à Chartres rien que pour profiter de cet événement !

J’ai largement préféré cet évènement à la Fête des Lumières à Lyon, qui se déroulant sur quelques jours seulement attire une foule très compact et que j’avais trouvé oppressante.

chartres en lumières sur le portail de la cathédrale
Chartres en lumière : la façade principale de la cathédrale
Chartres en lumière : la façade principale de la cathédrale
Chartres en lumières : un pont sur l'Eure

Mes Bonnes adresses à Chartres

Où dormir à Chartres ?

Nous avons séjourné une nuit à l’hôtel Ibis Chartres Centre Cathédrale, qui est labellisé Accueil Vélo (un critère indispensable pour nous qui voyagions avec nos vélos). Si les chambres sont confortables, quoique impersonnelle, cet hôtel reste une bonne adresse idéalement situé à proximité du centre-ville et à quelques minutes de marche de la cathédrale. Nous avons particulièrement apprécié la terrasse extérieure donnant sur l’Eure où nous pouvions prendre nos petits-déjeuner ainsi que le très bon accueil réservé à nos vélos !

Hôtel Ibis Chartres Centre Cathédrale
chambre ibis chartres
Terrasse au bord de l'eure - Ibis Hôtel - Chartres

Où manger à Chartres ?

Nous avons testé deux bonnes adresses à Chartres lors de ce court séjour.

L’Amphytrion

L’Amphitryon est un restaurant gastronomique situé à mi-chemin entre la gare et la cathédrale. Dans un cadre raffiné, il propose une cuisine fine et subtile, avec des plats classiques revisités en jouant sur les saveurs. Je me suis régalée avec un pavé de saumon au thé Matcha et une profiterole maison délicieuse.

Restaurant Amphtryon à Chartres
plat - restaurant amphitryon à Chartres
profiterolle - restaurant amphitryon à Chartres

Formule déjeuner : 2 plats / 25€, Menu Logis Terroir Entrée/Plat/Dessert 34 Euros

L’Amphitryon, 15 Place du Chatelet, 28000 Chartres

Le Café Bleu

Le Café Bleu est une excellente adresse situé au pied de la cathédrale de Chartres. La cuisine est faite maison, les plats sont savoureux et bien présentés. J’ai opté pour le menu avec en entrée des brochettes de crevettes aux cacahuètes (le coup de cœur de ce repas), un carpaccio de boeuf et pour finir une crème brûlée à l’hibiscus. Une version particulièrement réussie d’un dessert très classique. En bonus depuis la terrasse nous avons pu voir le lancement des illuminations sur la cathédrale.

Menu du Café Bleu à Chartres
Entrée crevette café bleu à Chartres
carpaccio - Café Bleu - Chartres

Menu Entrée / Plat / Dessert à 28€

Le Café Bleu, 1 Cloître Notre Dame, 28000 Chartres.

Comment venir à Chartres ?

La ville de Chartres est située à environ 100 km au sud-est de Paris. Vous pouvez venir à Chartres en voiture (comptez 1h45-2h de trajet), mais également en train depuis la Gare Montparnasse. Les trains mettent une heure environ pour rejoindre Chartres et sont assez fréquents. La gare SNCF de Chartres est placé à quelques pas du centre-historique, donc c’est vraiment pratique. Le trajet coût 18,40€ sans réduction et sans carte avatage SNCF. Il y a cependant régulièrement des promotions qui permettent d’acheter le billet de train à 10€.

A découvrir dans les environs de Chartres : le Château de Maintenon

Le Château de Maintenon se trouve à 20 km au nord de Chartres. Si la météo est au rendez-vous, je vous invite à louer des vélos pour vous y rendre en suivant l’itinéraire de la Véloscénie qui longe la vallée de l’Eure. L’itinéraire est particulièrement agréable, tout plat, en grande partie ombragé. Il suit une voie verte dédiée avant d’emprunter des routes de campagne peu fréquentée. Ce fût le tronçon que nous avons préféré entre Chartres et Rambouillet.

Sinon vous pouvez également vous y rendre en TER ou en voiture. Ce château est un petit bijou architectural et est doté d’un parc magnifique. Il fût la demeure de Françoise d’Aubigné, plus connue sous le nom de Madame de Maintenon, qui fût l’une des favorites du roi Louis XIV. Le château fût ensuite la résidence des familles Noailles et Raindres.

Ce château est un petit condensé d’histoire. Sa construction commença au XIIIème siècle par l’édification d’une tour carré et fût progressivement agrandi au fil des siècles. Très endommagé par les bombardements de la Seconde Guerre Mondial, il fut profondément restauré par la famille Raindre avec l’aide des monuments historiques. On découvre aujourd’hui un château splendide en parfait état.

Jardin et Chateau de Maintenon
galerie des portraits du château de maintenon

A lire aussi

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

Que faire et que voir à Chartres en un week end ?
Que faire et que voir à Chartres en un week end ? visite de la cathédrale, du centre ville et balade sur les bords de l'eure
Que faire et que voir à Chartres en un week end ? visite de la cathédrale, du centre ville et balade sur les bords de l'Eure

Cet article est issu d’un partenariat avec Eure-et-Loir Tourisme. Je les remercie pour cette invitation qui n’entache pas ma liberté éditoriale. Les avis exprimés dans cet article sont les miens.